Bernard ROUSSEL

professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

BAXTER RICHARD (1615-1691)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 565 mots

Pasteur et théologien anglais dont le ministère et les écrits ont joué un rôle important dans la vie des Églises de son pays au xviie siècle, durant les guerres civiles et sous la République et la restauration. Né à Rowton, dans le Shropshire, Baxter fut confié à des précepteurs. En raison de sa mauvaise santé, il ne put entrer à l'université, mais pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-baxter/#i_0

BAYLEY LEWIS (mort en 1631)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 109 mots

D'origine écossaise, Bayley, après des études à Oxford, devint chapelain de Jacques Ier, puis, en 1616, évêque de Bengor (Carnavonshire). Attaché à certaines idées puritaines, il orienta son ministère et sa réflexion moins vers des problèmes d'institution que vers des sujets d'édification personnelle. Ce fut pour lui l'origine de difficultés qui lui valurent d'être emprisonn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lewis-bayley/#i_0

BERNE DISPUTE DE (1528)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 741 mots

Assemblée qui, tenue dans l'église des Cordeliers, à Berne, du 6 au 27 janvier 1528, marque une étape importante dans l'histoire de l'établissement de la Réforme en Suisse. La dispute de Berne est convoquée par le Grand Conseil bernois, au sein duquel se retrouve, dès le printemps d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dispute-de-berne/#i_0

BLAHOSLAV JAN (1523-1571)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 379 mots

Le premier des « humanistes » au sein de l'Unitas fratrum de Moravie, ou Unité des frères de la loi du Christ, secte qu'on appelle plus couramment les Frères moraves. Appartenant à une tradition familiale enracinée dans les communautés de frères, Jan Blahoslav fait des voyages multiples et des séjours à Wittenberg, à Königsberg, à Bâle, ainsi qu'auprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-blahoslav/#i_0

BRAINERD DAVID (1718-1747)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 134 mots

Jeune prédicateur américain qui se fit missionnaire auprès des Indiens de son pays. Né à Haddam (Connecticut), descendant de puritains émigrés, David Brainerd se « convertit » en 1739 ; exclu de la faculté de théologie de Yale pour son orientation religieuse, il fut cependant autorisé à prêcher et décida de consacrer son ministère aux Indiens. Il exerça celui-ci d'abord près d'Albany, puis dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-brainerd/#i_0

BUTLER JOSEPH (1692-1752)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 176 mots

Né au sein d'une famille presbytérienne, Joseph Butler se fit connaître très tôt par des observations sur les Boyle Lectures de Samuel Clarke (1704-1705). Après avoir étudié à Oriel College (Oxford), il fut ordonné ministre de l'Église d'Angleterre (1714) et devint prédicateur à Rolls Chapel de 1718 à 1726 (ses sermons furent publiés), puis à Stanhope, où il rédigea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-butler/#i_0

CAPPEL JACQUES (1570-1624)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 220 mots

Petit-fils d'un avocat au parlement de Paris (mort en 1541), fils du sieur du Tilloy en Brie (1529-1586) — qui fut conseiller au parlement de Rennes, avant d'être contraint, parce que protestant réformé, de se retirer sur ses terres puis de fuir à Sedan — et frère de l'exégète Louis Cappel, Jacques Cappel étudie la théologie à Sedan, où il devient paste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cappel/#i_0

CAPPEL LOUIS (1585-1658)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 404 mots

Pasteur réformé et professeur d'hébreu, auteur d'importants ouvrages de critique biblique, frère de Jacques Cappel, lui-même exégète et hébraïsant, Louis Cappel fit ses études à Sedan, grâce à son frère, dont il avait été tenu éloigné par sa parenté catholique pendant plusieurs années. Il devint précepteur d'une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-cappel/#i_0

CAREY WILLIAM (1761-1834)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 318 mots

Né dans le Northamptonshire, William Carey rejoignit, en 1779, l'Église baptiste, dans laquelle il devint pasteur tout en gardant son métier de cordonnier. Ses sermons (Expect Great Things from God, Attempt Great Things for God) et son ouvrage intitulé Enquiry Into the Obligations of Christians to Use Means for the Conversion of the Heathens, rédigé alors qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-carey/#i_0

CÉVENOL PROPHÉTISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 013 mots

Déjà avant la révocation de l'édit de Nantes (oct. 1685) et aussi par la suite, après la mort des principaux chefs camisards en 1704, mais surtout au cours de ces vingt années d'intervalle, des inspirés, prophètes et prophétesses, apparaissent dans le sud-est de la France, au sein d'un protestantisme pourtant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetisme-cevenol/#i_0

CHELČIKY PETR (1380 env.-1467)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 291 mots

Penseur religieux et écrivain tchèque de la tradition hussite, né près du bourg de Chelčice, en Bohême méridionale, Petr Chelčiký lut des œuvres de Thomas de Štítný et entendit peut-être des prédications de Jean Hus. Pacifiste intransigeant, il s'écarta des taborites, utraquistes radicaux et, pendant un certain t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petr-chelciky/#i_0

COCCEIUS ou COCCEJUS JOHANNES (1603-1669)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 467 mots

Théologien allemand qui développa les éléments d'une « théologie de l'Alliance ». Né à Brême, Johannes Koch ou Kochen, plus connu sous son nom latinisé de Coccejus, acquit au cours de ses études une connaissance remarquable des langues bibliques. Professeur de philologie dans sa ville natale, puis d'hébreu (1636) et de théologie (1643) à Franecker, aux Pays-Bas, il est nommé à Leyde en 1650. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cocceius-coccejus/#i_0

CONFESSION HELVÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 836 mots

On connaît deux « confessions helvétiques », la Confessio helvitica de 1536 et la Confession helvétique postérieure de 1566. La première Confession helvétique, ou deuxième Confession bâloise, est rédigée en janvier 1536, en particulier par H. Bullinger, Myconius et Grynæus, théologiens protestants zurichois et bâlois. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confession-helvetique/#i_0

COVENANT

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 370 mots

Terme désignant une forme typique de la vie politique et religieuse écossaise qui réapparut dans la première moitié du xviie siècle, alors que l'engagement pris par les nobles écossais en 1557 — en l'absence de John Knox et en un temps où la réforme de l'Église écossaise n'était pas encore affermie — avait lai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/covenant/#i_0

DIGGERS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 290 mots

Membres d'un groupe contemporain des levellers (ou niveleurs) de John Lilburne, à l'époque de la république d'Angleterre ou Commonwealth (xviie s.). Leurs chefs, Gerrard Winstanley et William Everard, proclament leur droit à « bêcher ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diggers/#i_0

ECK JOHANN MAIER dit JOHANN (1486-1543)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 398 mots

Théologien catholique, l'un des principaux contradicteurs des réformateurs, parfois appelé Mayr, ou Mai(e)r. Après des études de théologie et de droit à Heidelberg, à Tübingen, à Cologne et à Fribourg-en-Brisgau, Johann Eck fut ordonné prêtre à Strasbourg en 1508 ; reçu docteur en théologie, il alla enseigner à Ingolstadt (1510).D'abord connu pour un trait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eck-johann-maier-dit-johann/#i_0

EDWARDS JONATHAN (1703-1758)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 245 mots

Pasteur et philosophe calviniste américain. Né dans le Connecticut, Jonathan Edwards fit ses études à l'université Yale et fut très tôt influencé par la lecture de Locke ; d'une brillante intelligence, il devient pasteur de la communauté congrégationaliste de Northampton (Mass.) en 1727. Sa prédication, dans laquelle il s'oppose aux tendances arminiennes qui sont à l'œuvre dans son Église, conduit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-edwards-1703-1758/#i_0

ELIOT JOHN (1604-1690)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 140 mots

Né en Angleterre, ordonné ministre dans l'Église anglicane, John Eliot émigra, en 1631, à Boston. Pasteur de Roxbury (1632), il prêche aux Indiens, dont il étudie les langues, à Nonantum, puis à Natick. Son activité est soutenue par la Société pour la propagation de l'Évangile dans la Nouvelle-Angleterre. Pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-eliot/#i_0

EPHRATA

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 279 mots

Nom d'une communauté fondée en 1735 par Johann Conrad Beissel dans la vallée de Cocalico, au nord-est de Lancaster, en Pennsylvanie, non loin de la communauté appelée « La Femme dans le désert » et fondée par les kelpiens. Beissel, né en 1690 à Eberbach (Bade), bon connaisseur de la Bible et de la tradition mystique, avait émigré aux États-Unis en 1720 ; il séjourna auprès de Peter Becker, organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephrata/#i_0

EPISCOPIUS SIMON BISCHOP dit (1583-1643)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 121 mots

Arminien et porte-parole des remontrants, Simon Bischop, né à Amsterdam, fit ses études à Leyde et à Franecker. Sa nomination à Leyde (1612), au temps du conflit avec les gomaristes, donna lieu à des controverses. Il est parmi ceux que condamne le synode de Dordrecht (nov. 1618-mai 1619) et il publie une confession de foi, dont il rédige l'Apologie en 1629. Après un séjour dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/episcopius/#i_0

FÉBRONIANISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 784 mots

Stimulé par le richérisme et le jansénisme, apparenté en un certain sens au gallicanisme et au joséphisme, le fébronianisme se développa dans l'Église catholique des pays germaniques à la suite de la publication, en 1763, d'un traité intitulé De statu Eccles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/febronianisme/#i_0

FRANCKE AUGUST HERMANN (1663-1727)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 198 mots

Théologien du piétisme allemand, influencé par Spener, dont les Pia Desideria datent de 1675, August Hermann Francke est né à Lübeck et fit ses études à Erfurt, à Kiel et à Leipzig où il enseigna dès 1685, groupant ses étudiants dans des Collegia philobiblica. En 1692, il devient professeur à l'université nouvelle de Halle et pasteur à G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-hermann-francke/#i_0

GOMAR ou GOMARUS FRANÇOIS (1563-1641)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 705 mots

Théologien réformé des Pays-Bas qui formula, contre les arminiens, une doctrine très stricte de la prédestination et rédigea de nombreux écrits dogmatiques et exégétiques. Né à Bruges, Gomar ou Gommer, dit Gomarus, rencontra, au cours de ses études, plusieurs éminents professeurs : à Strasbourg (1577-1580), J.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gomar-gomarus/#i_0

GREBEL CONRAD (1498?-1526)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 249 mots

Zurichois appartenant à une famille de notables, Conrad Grebel introduit, avec F. Mantz, l'anabaptisme dans sa ville natale. Il étudie à Bâle, à Vienne (où il rencontre Vadian), à Paris (rencontre de Lefèvre d'Étaples, de G. Budé, de G. Cop). De retour à Zurich, il s'initie aux langues bibliques avec Mantz et Zwingli. Après son mariage, il se tourne vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-grebel/#i_0

HEIDELBERG CATÉCHISME DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 618 mots

Sous le titre complet de Catéchisme ou Instruction chrétienne, telle qu'elle est donnée dans les églises et les écoles du Palatinat électoral, ce document est intégré, en novembre 1563, dans la Constitution ecclésiastique que l'Électeur Frédéric III « le Pieux » fait adopter, dans un territoire où l'institutionnalisation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catechisme-de-heidelberg/#i_0

HELWYS THOMAS (1550 env.-1616)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 236 mots

Chef du baptisme anglais, Thomas Helwys succède dans cette charge au fondateur de ce mouvement, John Smyth. Pasteur de la communauté séparée de Gainsborough, dans son comté natal, il y revint après avoir fait des études de droit et subi l'influence des idées de Robert Browne (1550-1636) et de John Smyth (1565 env.- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-helwys/#i_0

HIGH CHURCH

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 398 mots

Expression désignant une tendance qui, au sein de l'Église d'Angleterre, accentue la continuité avec la tradition catholique, et parfois orientale, et insiste sur le rôle de l'institution ecclésiale, ainsi que sur l'importance de la constitution épiscopale et de la vie sacramentelle. Cette tendance de la High Church, dont on peut discerner les origines au xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/high-church/#i_0

HOOKER RICHARD (1554 env.-1600)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 152 mots

Théologien anglican qui se montra favorable à l'organisation de l'Église d'Angleterre telle que l'entendait Élisabeth (1558-1603), Richard Hooker, né à Heavitree, près d'Exeter, fit ses études à Oxford, devint assistant du professeur d'hébreu et fut ordonné en 1581. Il exerça son ministère à Drayton-Beauchamp (Buckinghamshire), au Temple de Londres en 1585, puis à Boscombe (Wiltshire), enfin, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hooker/#i_0

HUT HANS (1490 env.-1527)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 537 mots

Prédicateur anabaptiste et fondateur de nombreuses communautés en Franconie, en Bavière, en Moravie, en Silésie et, surtout, en Autriche. Né à Haina, en Thuringe, Hans Hut (ou encore : Hutt, Huth, Huet) est pendant quelque temps sacristain des seigneurs Hans et Georg de Bibra-Schwebenheim, puis devient relieur et colporteur de livres, ce qui l'amène à parcourir les régions où la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hut/#i_0

IRVING ÉGLISE D'

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 474 mots

Dénomination impropre, mais courante, pour désigner l'Église catholique apostolique, à l'origine de laquelle Edward Irving (1792-1834) joua cependant un rôle non négligeable. Né dans le sud de l'Écosse, étudiant à Édimbourg, Irving eut comme collègue, en 1819 à Glasgow, le célèbre prédicateur T. Chalmers (1780-1847). En 1822, il fut appelé par l'Église écossaise de Londres. Sa prédication lui valu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-d-irving/#i_0

JUD LEO (1482-1542)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 312 mots

Théologien réformé, collaborateur de Ulrich Zwingli, né en Alsace, Leo Jud (ou Judea) fait ses études à Sélestat puis à Bâle, commençant par la médecine à laquelle il renonce pour se préparer à devenir théologien, sous l'influence de Thomas Wyttenbach. Après une brève période de ministère à Saint-Hippolyte, il rencontre Zw […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-jud/#i_0

JURIEU PIERRE (1637-1713)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 020 mots

Théologien et controversiste calviniste français, Pierre Jurieu, né à Mer, près de Blois, était fils de pasteur et le petit-fils du théologien Pierre du Moulin (1568-1658). Après avoir étudié à Saumur et à Sedan, il se rend en 1660 environ aux Pays-Bas et en Angleterre. En 1661, il devient suffragant de son père, puis pasteur à Mer et, pour un temps, à Vitr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-jurieu/#i_0

KELPIENS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 290 mots

Membres d'une communauté millénariste issue du piétisme allemand et fondée par Johann Jacob Zimmermann, astronome et mathématicien. Cet ancien prédicateur luthérien avait calculé que la fin du monde arriverait à l'automne de 1694 et décidé d'entraîner son groupe de disciples à émigrer en Amérique pour y vivre dans l'attente messianique, comme la femme du chapitre xii de l'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kelpiens/#i_0

KNOX JOHN (1513 env.-1572)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 813 mots

Réformateur écossais, un des fondateurs du presbytérianisme. La date de sa naissance, près de Haddington, sur la Tyne, est encore discutée : on la fixait anciennement à l'année 1505 et l'on penche aujourd'hui pour 1513 ou 1514. Après avoir étudié à Glasgow, à Saint Andrews (1529), puis, pour la théologie, à Saint Salvator's College (1531-1535), John Knox est ordonné en 1536. Il est pendant quelque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-knox/#i_0

LABADIE JEAN DE (1610-1674)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 359 mots

Célèbre prédicateur dissident, fondateur d'une secte piétiste de type communautaire et millénariste. Né en France, dans le Bordelais, élève des Jésuites, puis novice et scolastique dans la Compagnie, cet aristocrate devenu chanoine était un lecteur attentif des œuvres d'Augustin, de Bernard de Clairvaux et des mystiques. Protégé par Richelieu, mais non par Mazarin, Jean de Labadie suscita la forma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-labadie/#i_0

LAMBETH CONFÉRENCES DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 232 mots

Nom donné aux assemblées des évêques des diverses Églises anglicanes, qui sont convoquées en principe tous les dix ans à la résidence londonienne de l'archevêque de Canterbury. Ces conférences manifestent l'unité de la communion anglicane par-delà les limites nationales. La première, qui fut présidée par C. T. Longley en 1867, devait contribuer à lutter c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-de-lambeth/#i_0

LÖSCHER VALENTIN ERNST (1673-1749)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 530 mots

« Le dernier représentant significatif de l'orthodoxie luthérienne » (K. Barth). Valentin Ernst Löscher a su discerner le risque que représentaient pour la théologie le mouvement piétiste et la philosophie des Lumières. Né à Sonderhausen, dans une famille d'ecclésiastiques luthériens, il étudia à Erfurt, à Zwickau et à Wittenberg. Pasteur à Jüterborg en 1698 et superintendant à Delitzch en 1701, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-ernst-loscher/#i_0

LUC DE PRAGUE, tchèque LUKÁŠ PRAŽSKY (1458-1528)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 983 mots

Personnalité marquante de la deuxième génération de l'Unité des frères (Unitas fratrum) tchèques, constituée en 1467. L'action de Luc de Prague comme membre du Conseil étroit et comme évêque, ses écrits théologiques, pastoraux, liturgiques ont contribué à donner à l'Unité des frères une structure ferme, à la préserver face à l'hostilité, par moments violente, des catholiques et des utraquistes, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-de-prague-lukas-prazsky/#i_0

MANTZ FELIX (1498?-1527)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 237 mots

Né à Zurich, Felix Mantz introduit, avec Conrad Grebel, l'anabaptisme dans cette ville.Après avoir rencontré Zwingli, comme étudiant des langues bibliques, il se détache de lui lors de la deuxième Dispute de Zurich (26-28 oct. 1523), déçu par sa modération devant les aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-mantz/#i_0

MEGANDER GASPARD GROSSMANN dit (1495-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 227 mots

Théologien zurichois, partisan de Zwingli dès 1522, Megander participe aux débats qui, dans sa ville natale, opposent les zwingliens aux catholiques, puis aux anabaptistes. Après la dispute de Berne, en 1528, il reste dans cette ville avec ses compatriotes, Pellicanus et Hofmeier, pour y travailler à l'établissement de la Réforme. Aux côtés de Berthold Halle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megander/#i_0

MILLER WILLIAM (1782-1849)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 436 mots

Le prédicateur William Miller est à l'origine des mouvements adventistes. Agriculteur dans le Massachusetts, il se convertit en 1816 et entreprend alors une étude des livres bibliques, en particulier de Daniel et de l'Apocalypse. En 1818, il acquiert la conviction que le retour de Jésus-Christ doit s'opérer entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844, conviction qui s'appuie sur Daniel ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-miller/#i_0

MISSIONS SOCIÉTÉS PROTESTANTES DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 143 mots

Au début du xixe siècle, les divers réveils qui touchent les Églises protestantes d'Europe et d'Amérique du Nord produisent, entre autres, une reprise de l'activité missionnaire outre-mer, dans le monde « non chrétien ». (On peut évoquer à ce sujet les liens de A. H. Francke et des piétistes de Halle avec les missio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-protestantes-de-missions/#i_0

MYCONIUS OSWALD GEISHÜSLER dit (1488-1552)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 195 mots

Réformateur suisse, collaborateur de Zwingli. Né à Lucerne, Myconius fait des études à Bâle et rencontre, en 1516, Zwingli dont il restera un fidèle compagnon. Il quitte Lucerne pour se rendre à Einsiedeln, puis à Zurich, où il participe aux débats avec les catholiques et les anabapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myconius/#i_0

PILGRIM FATHERS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 431 mots

Expression apparue au début du xixe siècle aux États-Unis et née d'une référence de William Bradford à un passage de l'Épître aux Hébreux (xi, 13 : « C'est dans la foi qu'ils sont tous morts sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pilgrim-fathers/#i_0

PRAYER BOOK

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 522 mots

Par abréviation, on appelle Prayer Book le livre liturgique propre à l'Église d'Angleterre et adopté, moyennant certaines adaptations, par d'autres Églises épiscopales. En réalité, ce livre s'intitule The Book of Common Prayer and Administration of the Sacraments, and Other Rites and Ceremonies of the Church, According to th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prayer-book/#i_0

RANTERS

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 218 mots

Terme anglais dérivé du verbe to rant (extravaguer) et désignant les membres d'un groupe issu du mouvement mystique des seekers et apparu à l'époque de la république d'Angleterre ou Commonwealth (1649-1660). Les ranters sont critiqués unanimement, même par les groupes non conformistes, par G. Fox, R. Baxter et G. Winstanley. S'écartant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ranters/#i_0

RAPPITES

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 530 mots

Membres de la communauté rassemblée, au début du xixe siècle, aux États-Unis par Johann Georg Rapp sous le nom d'Harmonie. Rapp (1757-1847), paysan du Wurtemberg devenu prédicateur piétiste, s'était laissé gagner par les idées millénaristes qui avaient été propagées en Allemagne, notamment par J. A. Bengel, puis par Jung-Stilling, et qui allaient insp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rappites/#i_0

SALEM PROCÈS DE (1692)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 264 mots

L'un des ultimes procès de sorcellerie de l'Amérique coloniale. Au printemps de 1692, à Salem Village (Mass.), bourg puritain, surgit une vague d'excitation parmi des jeunes femmes, en particulier dans l'entourage du révérend Samuel Parris (1653-1720) ; son esclave, Tituba, y est aussi impliquée. Il s'ensuit une série de délations, qui n'épargnent ni les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-de-salem/#i_0

SAVOY CONFÉRENCE DU (1661)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 161 mots

Réunion qui se tint du 15 avril au 24 juillet 1661, dans un immeuble du Strand, à Londres et où, accompagnés de leurs assistants respectifs, douze évêques de l'Église d'Angleterre rencontrèrent douze pasteurs presbytériens, en vue de réviser le Book of Common Prayer. Richard Baxter proposa vainement des modifications ; seules dix-sept mesures mineures furent intégrées dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-du-savoy/#i_0

SCHWENCKFELD VON OSSIG KASPAR (1489-1561)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 616 mots

« Spiritualiste évangélique », qui ne fonda pas d'Église, mais suivit un chemin original entre la réforme luthérienne et les divers courants de l'anabaptisme. Né en Silésie, Schwenckfeld fréquenta diverses universités, sans en ramener aucun diplôme ; chevalier de l'ordre Teutonique, il resta fidèle à son engagement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaspar-schwenckfeld-von-ossig/#i_0

SMYTH ou SMITH JOHN (1565 env.-1612)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 213 mots

Fondateur de la première assemblée du baptisme anglais, John Smyth étudia la théologie à Cambridge à partir de 1586. Devenu ministre de l'Église d'Angleterre, puis prédicateur puritain en 1602, il se laisse gagner aux idées de Robert Browne (1550-1636), le « père du congrégationalisme ». En 1603, il rejoignit la communauté séparée de Gainsborough. En octobr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smyth-smith/#i_0

TETZEL HANS DIEDTZ dit JOHANNES (1465 env.-1519)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 285 mots

Dominicain allemand, Tetzel est le prédicateur des indulgences auquel s'en prit Luther en 1517. Il fit ses études à Leipzig. Entré dans les ordres en 1487 il prêche l'indulgence liée au Jubilé, avant d'être nommé inquisiteur pour la Pologne (1505). En 1515, Léon X renouvelle l'indulgence accordée par Jules II en 1507, afin de permettre l'achèvement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetzel-hans-diedtz-dit-johannes/#i_0

UNITARISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 638 mots

L'« unitarisme » désigne des solutions, en fait très diverses, atteintes à la fin d'une démarche théologique qui conduit à la critique, puis au rejet, des énoncés sur Dieu et sur Jésus-Christ fondés sur les déclarations de foi des premiers conciles « œcuméniques » chrétiens. Ce mouvement débuta au xvie siècle dans divers pays européens : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unitarisme/#i_0

WARD WILLIAM GEORGE (1812-1882)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 100 mots

Théologien et philosophe anglais, Ward se rattacha d'abord au mouvement tractarien, qui cherchait à renouveler l'Église anglicane, selon des vues proches de celles de Newman (1801-1890). Ward fut censuré pour avoir publié, en 1844, The Ideal of a Christian Church in Comparison with Existing Practice ; il entra alors dans l'Église catholique. Devenu professeur de théologie moral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-george-ward/#i_0

WHITE ELLEN GOULD (1827-1915)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 522 mots

Par ses « inspirations » et son activité, Ellen Gould Harmon, qui épousa le prédicateur James White (1821-1881), donna une impulsion décisive au mouvement des Adventistes du septième jour. Née dans le Massachusetts, elle fut conquise par la prédication de William Miller (1782-1849) et rompit avec la communauté méthodiste dont elle était membre. Deux m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellen-gould-white/#i_0

WILLIAMS ROGER (1604 env.-1683)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 361 mots

Fondateur de la colonie de Providence, aux confins de la Nouvelle-Angleterre, et avocat énergique de la liberté de conscience. Né en Angleterre, Roger Williams fit des études à Cambridge et se fit très tôt une idée sévère du radicalisme puritain. Il émigra en Amérique en 1630, mais se heurta à l'intransigeance des Bostoniens, auxquels il opposa s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-williams/#i_0

WITTENBERG CONCORDE DE (1536)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 622 mots

Série d'entretiens qui se déroulèrent, du 22 au 29 mai 1536, entre les théologiens protestants à Wittenberg. Y sont présents, d'une part, des délégués d'Églises d'Allemagne du Sud — Ulm (M. Frecht), Augsbourg (W. Musculus, B. Lycosthenes), Esslingen, Memmingen, Fürfeld, Francfort — conduits par les Strasbourgeois W. Capiton et Bucer ; d'autre part, Luther, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concorde-de-wittenberg/#i_0