Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BRAINERD DAVID (1718-1747)

Jeune prédicateur américain qui se fit missionnaire auprès des Indiens de son pays. Né à Haddam (Connecticut), descendant de puritains émigrés, David Brainerd se « convertit » en 1739 ; exclu de la faculté de théologie de Yale pour son orientation religieuse, il fut cependant autorisé à prêcher et décida de consacrer son ministère aux Indiens. Il exerça celui-ci d'abord près d'Albany, puis dans le Delaware et dans le New Jersey. Mais son activité de prédicateur fut constamment entravée par sa mauvaise santé. Il mourut à Northampton près de sa fiancée, la fille du grand prédicateur Jonathan Edwards. Brainerd a tenu un journal de son ministère, intitulé Mirabilia Dei inter Indicos. Divine Grace Displayed.

— Bernard ROUSSEL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Pour citer cet article

Bernard ROUSSEL. BRAINERD DAVID (1718-1747) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )