CATÉCHISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la religion catholique, le mot « catéchisme » désigne l'exposé du contenu minimal de la foi, destiné, par opposition à la catéchèse (qui s'adresse aux catéchumènes, adultes se préparant au baptême) à des baptisés ignorants, soit, d'abord, les enfants. Les deux termes sont cependant reçus aujourd'hui comme synonymes : la distinction n'a en effet plus guère de raison d'être, vu l'infime minorité concernée par la catéchèse stricto sensu ; en outre, l'évolution récente tend à gommer la différence de statut entre des enfants supposés incapables de réfléchir et des adultes supposés savoir. On parlera donc volontiers de « pastorale catéchétique ».

Il est clair en tout cas que le catéchisme apparaît précisément quand les baptêmes cessent d'être administrés aux adultes initiés : baptêmes des enfants ou conversions massives de tribus païennes. L'entreprise carolingienne de christianisation comporte une part d'enseignement : obligation d'apprendre le Pater et le Credo, etc. Mais il est difficile d'en connaître l'impact réel, et l'on ne saisit bien que les apports plus tardifs : au xiie siècle, l'apparition des deux formes traditionnelles de catéchisme, l'Élucidaire (en trois parties) et le Septénaire, auquel Thomas d'Aquin, entre autres, emprunte la présentation des thèmes en groupes de sept points parallèles. L'œuvre de Gerson (1363-1429) fait date, par son souci aigu de surmonter les conflits entre savants grâce à l'instruction simple de la jeunesse ; son Opus tripartitum deviendra, aux moments d'effervescence évangéliste et humaniste, un repère sûr pour l'Église de France.

L'immense succès de l'Enchiridion de Luther (1529), dont les préoccupations réformatrices trouvaient dans l'éducation un enjeu de taille, oblige la Contre-Réforme à une réaction de grande envergure. Puisque les protestants proposaient un petit et un grand cat [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CATÉCHISME  » est également traité dans :

ALFRINK BERNARD JAN (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Kees MIDDELHOFF
  •  • 2 114 mots

Archevêque d'Utrecht pendant les tumultueuses années soixante, le cardinal Bernard Jan Alfrink fut l'initiateur de l'idée de collégialité lors du II e  concile du Vatican. Président international de Pax Christi, il restera celui dont l'élimination par Rome fut, selon Hans Küng, le scandale du xx e  siècle. Né, d'un père me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-jan-alfrink/#i_38907

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 315 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un réformateur de la fécondité de la grâce »  : […] En cinquante-cinq ans d'existence, Jean Calvin est ainsi devenu, presque malgré lui, le réformateur d'une ville et, à partir de ce modèle de république chrétienne des conseils, celui qui a dressé, au travers de l'Europe et bientôt au-delà des mers, une chrétienté qui ne s'appellera jamais calviniste, mais tantôt réformée, quant à la substance de son message à l'écoute des saintes Écritures, tantôt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_38907

HEIDELBERG CATÉCHISME DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 617 mots

Sous le titre complet de Catéchisme ou Instruction chrétienne, telle qu'elle est donnée dans les églises et les écoles du Palatinat électoral , ce document est intégré, en novembre 1563, dans la Constitution ecclésiastique que l'Électeur Frédéric III « le Pieux » fait adopter, dans un territoire où l'institutionnalisation de la Réforme n'a été entreprise que récemment et où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catechisme-de-heidelberg/#i_38907

VERITATIS SPLENDOR ENCYCLIQUE (1993)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 1 465 mots

Littéralement, les encycliques (ou, en termes plus classiques, les « lettres encycliques ») sont des lettres circulaires, publiques, du pape à l'épiscopat du monde entier, à un épiscopat particulier, ou même — plus récemment — à un auditoire plus large, prêtres et fidèles. Elles se distinguent ainsi des lettres personnelles, privées, que la chancellerie pontificale appelait brefs. C'est un genre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclique-veritatis-splendor/#i_38907

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « CATÉCHISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/catechisme/