JUD LEO (1482-1542)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théologien réformé, collaborateur de Ulrich Zwingli, né en Alsace, Leo Jud (ou Judea) fait ses études à Sélestat puis à Bâle, commençant par la médecine à laquelle il renonce pour se préparer à devenir théologien, sous l'influence de Thomas Wyttenbach. Après une brève période de ministère à Saint-Hippolyte, il rencontre Zwingli, qu'il suit à Einsiedeln puis à Zurich. En août 1523, il introduit la première formule baptismale en allemand ; ce sera l'amorce de la liturgie zurichoise, à l'élaboration de laquelle il contribue. Présent à la deuxième dispute de Zurich, en octobre de la même année, il plaide en faveur des thèses réformatrices. Il enseigne ensuite l'hébreu à la « Prophezei », et prend part aux discussions avec les anabaptistes.

Après la bataille de Cappel et la mort de Zwingli, en 1531, il favorise l'élection de H. Bullinger et s'attache, avec lui, à consolider l'œuvre entreprise à Zurich. Partisan de l'indépendance des organismes ecclésiastiques face aux conseils, il subit pendant quelque temps l'influence de Schwenckfeld. Il rédige des Catéchismes qui seront longtemps en usage ou fréquemment imités ; le Petit Catéchisme et le Grand Catéchisme en allemand (1534) ; un catéchisme en latin (1538). Il étend son activité au sud de l'Allemagne et à l'Alsace, où il se montre peu favorable à un accord avec les thèses luthériennes.

Philologue et hébraïsant, il traduit des ouvrages de saint Augustin, notamment le De spiritu et littera, et de Thomas a Kempis, mais surtout des livres prophétiques et apocryphes pour l'édition de la Bible de Zurich (1529). Il établit le texte latin de la Première Confession helvétique et prépare une traduction latine de l'Ancien Testament.

—  Bernard ROUSSEL

Écrit par :

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Bernard ROUSSEL, « JUD LEO - (1482-1542) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-jud/