Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TABORITES

Tenant cette appellation du nom biblique de Thabor qu'ils avaient donné à leur camp retranché, au sud de Prague, les taborites formaient l'une des deux factions qui divisèrent la postérité spirituelle de Jan Hus dans le deuxième quart du xve siècle. Opposés aux utraquistes ou calixtins, les taborites représentaient le parti hussite le plus radical. Première secte à s'inspirer des antiques guerres d'Israël, préfigurant les mérites et les outrances des futures guerres de Religion, ils constituèrent une armée populaire sous la conduite de chefs tels que Jan Žižka, Procope le Grand, Procope le Petit, et contraignirent l'Église à composer avec eux.

Farouchement attachés au programme hussite des Quatre Articles de Prague (1420), les taborites refusèrent l'accord conclu, en 1433, entre le concile de Bâle et les utraquistes, et ils furent écrasés à Lipany en 1434, les troupes utraquistes s'étant alliées avec les troupes catholiques tchèques. Sion, leur dernier retranchement, fut pris en 1437.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. TABORITES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ADAMITES

    • Écrit par
    • 715 mots

    Terme désignant les membres de deux sectes différentes, l'une gnostique, l'autre de la fin du Moyen Âge. La première eut pour fondateur Prodicus, disciple de Carpocrate (iie s.). Soucieux d'imiter Adam avant la chute, les adamites allaient complètement nus et c'est dans cet...

  • HUS JAN (1370 env.-1415)

    • Écrit par
    • 1 543 mots
    • 2 médias
    ...millénaristes), est le bastion des radicaux et proclame la communauté des biens, l'égalité absolue, la souveraineté du peuple et le sacerdoce universel. Autour des taborites, Jan Žižka, seigneur de Trocnov, unifie les troupes populaires en une armée : celle-ci, remarquable par sa rigueur morale, sa discipline, son...
  • PRAGUE QUATRE ARTICLES DE (juill. 1420)

    • Écrit par
    • 231 mots
    • 1 média

    L'exécution de Jean Hus à Constance, le 6 juillet 1415, déclenche la révolte de ses partisans contre l'Église romaine ; ils sont eux-mêmes divisés en extrémistes (taborites) et en plus modérés, « utraquistes » ou « calixtins » à cause de leur revendication de la communion par les laïcs sous les deux...

  • SUDOMER BATAILLE DE (1420)

    • Écrit par
    • 228 mots
    • 1 média

    Le 25 mars 1420 en Bohême, près du village de Mladìjovice, quelque 2 500 nobles de l'empereur d'Allemagne et roi de HongrieSigismond de Luxembourg, tentent de venir à bout de 400 hussites taborites, premiers éléments populaires d'une armée réputée pour sa discipline et son...