BAYLEY LEWIS (mort en 1631)

D'origine écossaise, Bayley, après des études à Oxford, devint chapelain de Jacques Ier, puis, en 1616, évêque de Bengor (Carnavonshire). Attaché à certaines idées puritaines, il orienta son ministère et sa réflexion moins vers des problèmes d'institution que vers des sujets d'édification personnelle. Ce fut pour lui l'origine de difficultés qui lui valurent d'être emprisonné (1621), mais qui l'incitèrent aussi à rédiger un ouvrage célèbre, The Practice of Piety, connu par sa troisième édition de 1623 (vingt-sixième édition en 1636) et traduit en de nombreuses langues.

—  Bernard ROUSSEL

Écrit par :

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Bernard ROUSSEL, « BAYLEY LEWIS (mort en 1631) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lewis-bayley/