BUTLER JOSEPH (1692-1752)

Né au sein d'une famille presbytérienne, Joseph Butler se fit connaître très tôt par des observations sur les Boyle Lectures de Samuel Clarke (1704-1705). Après avoir étudié à Oriel College (Oxford), il fut ordonné ministre de l'Église d'Angleterre (1714) et devint prédicateur à Rolls Chapel de 1718 à 1726 (ses sermons furent publiés), puis à Stanhope, où il rédigea The Analogy of Religion, Natural and Revealed, to the Constitution and Course of Nature (éd. W. E. Gladstone, 1836). Butler développe dans cet ouvrage le projet d'une théologie fondée sur la révélation naturelle, avec laquelle s'accordent la raison et les Écritures. Faisant partie de l'entourage de la reine Caroline, il est nommé évêque de Bristol, en 1737, grâce à la faveur de George II ; il entre en conflit avec les communautés que fondent dans les faubourgs les méthodistes J. Wesley et G. Whitefield. Doyen de Saint-Paul en 1740, il est nommé, en 1750, évêque de Durham.

—  Bernard ROUSSEL

Écrit par :

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Bernard ROUSSEL, « BUTLER JOSEPH - (1692-1752) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-butler/