BÂLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Métropole rhénane, Bâle (allemand : Basel) est la principale porte d'entrée de la Suisse. C'est aussi, comme Genève, une ville-État dont l'agglomération étouffe, dans un minuscule canton de 34 kilomètres carrés, le plus petit de la Confédération helvétique. Le site, au coude du Rhin, est une zone de contact. À l'orée des plaines alsacienne et badoise, Bâle est encadrée, au sud, par le rebord calcaire du Jura tabulaire et, au nord, par les contreforts du massif cristallin de la Forêt-Noire. La ville est née sur une terrasse fluviale de rive gauche, là où le confluent du Birsig et du Rhin découpe l'éperon du Münsterberg.

Suisse : carte administrative

Suisse : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Suisse. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La vieille ville du Grand-Bâle (Altstadt) descend au bord du fleuve vers le port et les ponts de la ville basse. Au xiiie siècle, l'agglomération franchit le Rhin, le Petit-Bâle s'installe sur le vaste cône de déjections de la Wiese, descendue de la Forêt-Noire. La physionomie urbaine actuelle est déjà dessinée entre le xiie et le xiiie siècle, à l'intérieur de la grande enceinte du Ring, achevée en 1398 et qui ne sera démolie qu'en 1860. Bâle est le siège d'un évêché et une ville de marchands. Elle profite de sa position de carrefour, au croisement des routes de Bourgogne et du Rhin et des voies vers le lac de Constance et le Gothard, et devient une des premières places continentales de trafic et d'artisanat. Après 1356, où eut lieu le tremblement de terre qui détruisit presque complètement la ville, les bourgeois prennent la direction des affaires de la cité et rachètent les droits souverains de l'évêque jusqu'alors souverain temporel.

Le 13 juillet 1501, la ville entre dans la Confédération helvétique. Cette adhésion est un tournant décisif, qui inaugure un âge d'or économique et intellectuel. Foyer d'humanisme, autour d'Érasme et de ses disciples, centre d'imprimerie exportant ses productions dans toute l'Europe, Bâle adhère à la Réforme en 1529. Elle réorgan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BÂLE  » est également traité dans :

ART (Aspects culturels) - Le marché de l'art

  • Écrit par 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Alain QUEMIN
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La place de la France dans les manifestations artistiques internationales »  : […] Le marché de l'art apparaît désormais résolument international, du moins pour sa production la plus reconnue. Quel que soit leur pays d'appartenance, tous les acteurs du monde de l'art contemporain – galeristes, grands collectionneurs, conservateurs de musée et directeurs de centres d'art, critiques et journalistes... – fréquentent les mêmes lieux sans aucun souci des frontières géographiques. Fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-le-marche-de-l-art/#i_36008

ART CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 12 400 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les foires internationales d'art contemporain »  : […] Les professionnels du négoce de toute nationalité utilisent les foires internationales comme un des moyens de résister aux tentatives hégémoniques des maisons de vente. Encore que ces dernières, en rachetant des galeries, puissent surmonter l'interdiction qui leur est faite d'y participer. Les grandes foires d'art contemporain, nées à la fin des années 1960, constituent le volet commercial de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-contemporain/#i_36008

BÂLE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 025 mots

À Bâle, ville rhénane à la forte tradition humaniste et économique, l'initiative privée s'est de tout temps alliée aux institutions publiques pour favoriser le développement culturel de la cité : la Collection publique des beaux-arts – c'est son nom officiel – en est le reflet. Elle doit son prestige à un noyau d'œuvres exceptionnelles du xvi e  s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-des-beaux-arts-de-bale/#i_36008

BEYELER FONDATION

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 139 mots

Située à Riehen, commune limitrophe de Bâle, dans le parc du Berower, la Fondation Beyeler frappe par sa simplicité et son harmonie. Le long bâtiment rectangulaire aux façades de porphyre rouge de Patagonie conçu par l'architecte italien Renzo Piano s'inscrit tout naturellement dans le paysage campagnard avoisinant ; les grandes baies vitrées ménagent des échappées sur les plans d'eau ou les arbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-beyeler/#i_36008

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Carnavals d'Europe du Nord »  : […] Qu'ils soient alémaniques, rhénans, flamands, brabantois, luxembourgeois, ces carnavals sont placés sous le règne éphémère du prince des fols et des sots, tandis que la bière coule à flots dans les bals et les banquets. En Allemagne, partout où est fêté Fastnacht (Hesse, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Bade-Wurtemberg, Souabe) ou Fasching (Bavière, Franconi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_36008

DIENER ROGER (1950- )

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 1 051 mots

Fils de l'architecte suisse Markus Diener (1918-1999), Roger Diener (né en 1950 à Bâle) fait ses études à l'École polytechnique de Zurich au début des années 1970, au moment où y enseignent des praticiens de renom tels qu'Aldo Rossi et Luigi Snozzi. Diplômé en 1976, il s'associe avec son père, dont l'agence Diener & Diener créée en 1942, riche de trente années d'expérience, constitue l'un des bur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-diener/#i_36008

ŒCOLAMPADE JOHANNES HAUSSCHEIN dit (1482-1531)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 342 mots

Réformateur de Bâle, humaniste érudit et pondéré, Œcolampade fait des études de droit et de théologie à Bologne et à Heidelberg, où il subit l'influence humaniste et mystique de Wimpfeling. Après 1510, il concilie son activité de prédicateur avec des études à Tübingen et auprès de Reuchlin. En 1515, il collabore avec Érasme à l'édition du Nouveau Testament. En 1518, il est nommé prédicateur à Bâle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecolampade/#i_36008

PRAGUE QUATRE ARTICLES DE (juill. 1420)

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

L'exécution de Jean Hus à Constance, le 6 juillet 1415, déclenche la révolte de ses partisans contre l'Église romaine ; ils sont eux-mêmes divisés en extrémistes (taborites) et en plus modérés, « utraquistes » ou « calixtins » à cause de leur revendication de la communion par les laïcs sous les deux espèces du pain et du vin ( sub utraque specie ), cette dernière étant réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatre-articles-de-prague/#i_36008

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les Réformes zwinglienne et bucérienne »  : […] À côté de Wittenberg, Zurich et Strasbourg devinrent très rapidement deux autres pôles importants de la Réforme, avec Zwingli et Bucer, lesquels ont exercé sur les communautés urbaines de la haute Allemagne et de la Suisse une autorité spirituelle qui éclipsa celle de Luther lui-même. Leur théologie a été influencée de façon décisive, en particulier à propos de la doctrine de l'État et de celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_36008

SANDOZ ACCIDENT DE L'USINE DE BÂLE (31 octobre 1986)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 519 mots
  •  • 1 média

Dans la nuit du 31 octobre 1986, le feu se déclarait dans un hangar des établissements Sandoz, à Schweizer-Halle près de Bâle, en Suisse. Cet entrepôt contenait, entre autres, des produits chimiques et agrochimiques : insecticides, pesticides, mercure, etc. L'incendie provoqua dans un premier temps un épais nuage de gaz toxique qui conduisit les autorités bâloises à déclencher dans la nuit un pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-de-l-usine-de-bale-sandoz/#i_36008

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 362 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des remises en question à venir »  : […] Tout attachée qu’elle soit à ses mythes au point d’en faire des éléments structurants de sa vie économique et de sa culture politique, la Suisse est aujourd’hui traversée par des changements majeurs qui en relativisent la vigueur et leur capacité à orienter sa géographie politique, économique et culturelle. Un des changements les plus importants réside dans la transformation des villes principales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suisse/#i_36008

TINGUELY JEAN (1925-1991)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET, 
  • Daniel HARTMANN
  • , Universalis
  •  • 1 364 mots

Dans le chapitre « L'ampleur d’une œuvre »  : […] Le groupe pharmaceutique Hoffmann La Roche, à Bâle, à l’occasion de son centième anniversaire, confia à l’architecte tessinois Mario Botta (né en 1943) le soin de construire, en bordure du Rhin et non loin de son siège, un musée entièrement dédié à Jean Tinguely. Dans le cadre verdoyant du parc Solitude, la façade en pierre rose d’Alsace englobe une superficie de 6 000 mètres carrés dont 2 900 so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-tinguely/#i_36008

Pour citer l’article

Paul GUICHONNET, « BÂLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bale/