BOSTON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de l’État du Massachusetts et principale ville de Nouvelle-Angleterre, Boston, avec ses 673 000 habitants en 2016, est au cœur de la dixième agglomération des États-Unis (4,8 millions d’habitants). Elle est également la deuxième agglomération de la mégalopole BosWash (Boston-Washington), dont elle constitue le maillon septentrional. Sa place dans l’histoire de la nation américaine, son dynamisme culturel et industriel, ses universités de premier plan à l’échelle mondiale en font l’une des cités les plus influentes des États-Unis.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Située sur l’Atlantique, dont elle est abritée par un chapelet d’îles au fond de la baie du Massachusetts, Boston, au débouché de la rivière Charles, est avant tout une place portuaire qui, contrairement à ses concurrentes mieux reliées à l’intérieur du continent par des voies fluviales majeures (New York, Baltimore, Montréal), n’a jamais bénéficié d’un hinterland très vaste. Cet isolement relatif par rapport au continent et cette ouverture vers la mer ont certainement participé à lui forger sa singularité.

Boston est née en 1630, lorsque le gouverneur de la colonie de la baie du Massachusetts, John Winthrop, décide de déplacer le port de ce territoire – jusqu’alors situé à Charlestown – un peu plus au sud, sur un nouveau site facile à défendre contre les incursions des Indiens algonquins, plus précisément la presqu’île de Shawmut, hérissée de trois collines. Winthrop est à la tête d’un groupe de puritains anglais et hollandais, qui vont édifier autour du common – lieu de pâturage public commun – un village au plan irrégulier, à l’image de la topographie du site – c’est ce plan qui donne aujourd’hui à Boston cet aspect si « européen », une originalité parmi les villes américaines. Les puritains baptisent la ville du nom d’un village anglais du Lincolnshire, d’où sont originaires certains de leurs chefs, et instaurent une colonie austère autour de doctrines strictes inspirées du calvinisme. De nombreux autres États (le Rhode Island, le Con [...]


Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Boston, États-Unis

Boston, États-Unis
Crédits : Omers/ Shutterstock

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOSTON  » est également traité dans :

BOSTON ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 768 mots
  •  • 4 médias

L'Orchestre symphonique de Boston (Boston Symphony Orchestra) fut fondé en 1881 par un banquier mélomane, le major Henry Lee Higginson (1834-1919), qui versa chaque année 50 000 dollars pour en assurer le fonctionnement. Convaincu de la supériorité des musiciens allemands, il fit appel à des chefs d'origine austro-allemande : Georg Henschel (1881-1884), Wilhelm Gericke (1884-1889 et 1898-1906), Ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-symphonique-de-boston/#i_30198

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 931 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'Amérique de la maturité : mégalopole et Nouvelle-Angleterre »  : […] Un premier ensemble régional se distingue autour de la mégalopole atlantique. Véritable cœur des États-Unis, il trouve sa cohérence dans le rôle qu'il a joué dans la formation de la nation et dans son histoire, notamment celle d'une Amérique essentiellement tournée vers l'Europe. Souvent qualifié de puritain en raison de l'austérité religieuse des premiers colons, le Nord-Est est aujourd'hui une d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_30198

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « BOSTON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boston/