UTRAQUISTES ou CALIXTINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus modéré des deux partis entre lesquels se divisèrent les disciples de Jan Hus après leur lutte commune contre Rome et l'empereur germanique et après la promulgation des « Quatre Articles de Prague » (1420). À la différence de l'autre parti hussite, celui des taborites, qui adopta des positions radicales, les utraquistes ou calixtins (ces appellations évoquant leur attachement à l'usage du calice pour la réception de l'eucharistie par les laïcs, c'est-à-dire à la communion sous les deux espèces du pain et du vin — sub utraque specie) se montrèrent soucieux de trouver un compromis avec l'Église de Rome ; aussi le concile de Bâle, en 1433, leur reconnut-il la qualité de chrétiens véritables, en donnant satisfaction, par ce qu'on a appelé les Compactata, à leurs principales demandes. Alors que les taborites rejetaient cet accord, version notablement restreinte des Quatre Articles, les utraquistes s'allièrent contre eux aux forces catholiques pour les écraser, en 1434, à la bataille de Lipany. Toutefois, le compromis avec Rome resta boiteux ; celle-ci refusa de reconnaître la tentative des utraquistes de fonder une Église indépendante, ce qui, d'ailleurs, n'empêcha point certains évêques romains de procéder à des ordinations de prêtres calixtins. Lorsque cette Église tomba sous le contrôle des luthériens (néo-utraquistes), un grand nombre de ses fidèles de la première heure rejoignirent Rome, et l'archevêché de Prague, centre du mouvement, fut rendu à un catholique (1561). Les deux tiers de la population tchèque se rallièrent néanmoins à la Réforme, et c'est au cours de la répression visant celle-ci que les derniers hussites furent anéantis à la suite de la bataille de la Montagne Blanche, en 1620.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  UTRAQUISTES ou CALIXTINS  » est également traité dans :

CHELČIKY PETR (1380 env.-1467)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 290 mots

Penseur religieux et écrivain tchèque de la tradition hussite, né près du bourg de Chelčice, en Bohême méridionale, Petr Chelčiký lut des œuvres de Thomas de Štítný et entendit peut-être des prédications de Jean Hus. Pacifiste intransigeant, il s'écarta des taborites, utraquistes radicaux et, pendant un certain temps, millénaristes, qui s'organisèrent autour de J. Želivský, pour résister, avec suc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petr-chelciky/#i_33918

GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 756 mots

Hussite de tradition, Georges de Podebrady est un nationaliste tchèque. Son arrière-grand-père avait repris l'usage de la langue slave dans sa famille, son père était le bras droit de Jean Žižka, général des troupes hussites contre l'empereur Sigismond, héritier du trône de Bohême. Georges ou Jiri grandit dans le tumulte des guerres hussites, menées par des troupes populaires mais bien entraînées. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-podebrady/#i_33918

HUS JAN (1370 env.-1415)

  • Écrit par 
  • Michel LARAN
  •  • 1 540 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les guerres hussites (1419-1437) »  : […] Dès septembre 1415, la Diète des seigneurs de Bohême envoie une protestation indignée contre la décision du concile. Le peuple vénère Hus comme un saint et un martyr. La foi nouvelle et la nationalité tchèque se confondent dans l'emblème du calice (symbole de la communion sous les deux espèces, sub utraque specie ) derrière lequel les Tchèques résistent à Rome et à l'empereur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-hus/#i_33918

MORAVES FRÈRES

  • Écrit par 
  • Michel LARAN
  •  • 1 392 mots

Dans le chapitre « De la Bohême à la Pologne (XVe-XVIIe s.) »  : […] Sous la direction d'un ancien moine, Grégoire († 1474), la communauté de Kunvald établit une règle de vie très austère : les frères renoncent à la propriété personnelle et, selon l'enseignement de Chelčický, ils prennent soin de « s'abstenir du serment, de s'écarter de tout office public, de tout commerce » et autres « occupations pécheresses ». Le travail manuel seul est pur et noble à leurs yeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-moraves/#i_33918

PRAGUE QUATRE ARTICLES DE (juill. 1420)

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

L'exécution de Jean Hus à Constance, le 6 juillet 1415, déclenche la révolte de ses partisans contre l'Église romaine ; ils sont eux-mêmes divisés en extrémistes (taborites) et en plus modérés, « utraquistes » ou « calixtins » à cause de leur revendication de la communion par les laïcs sous les deux espèces du pain et du vin ( sub utraque specie ), cette dernière étant réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatre-articles-de-prague/#i_33918

TABORITES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 183 mots

Tenant cette appellation du nom biblique de Thabor qu'ils avaient donné à leur camp retranché, au sud de Prague, les taborites formaient l'une des deux factions qui divisèrent la postérité spirituelle de Jan Hus dans le deuxième quart du xv e siècle. Opposés aux utraquistes ou calixtins, les taborites représentaient le parti hussite le plus radic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taborites/#i_33918

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise hussite et ses conséquences »  : […] Les tensions entre le patriciat urbain, alors majoritairement allemand, et les autres couches urbaines tchèques, une crise à l'université entre maîtres tchèques et maîtres allemands, les ambitions de la haute noblesse, et surtout le désir d'une réforme de l'Église et de la vie chrétienne, prêché en public dès le milieu du xiv e  siècle par des pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_33918

Pour citer l’article

« UTRAQUISTES ou CALIXTINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utraquistes-calixtins/