LAMBETH CONFÉRENCES DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné aux assemblées des évêques des diverses Églises anglicanes, qui sont convoquées en principe tous les dix ans à la résidence londonienne de l'archevêque de Canterbury. Ces conférences manifestent l'unité de la communion anglicane par-delà les limites nationales. La première, qui fut présidée par C. T. Longley en 1867, devait contribuer à lutter contre l'action de l'évêque de Natal, J. W. Colenso (1814-1883) et contre le mouvement libéral, qui avait été condamné en 1864 et dont l'influence se poursuivait avec la publication des Essays and Reviews. Mais les conférences de Lambeth ne peuvent prendre aucune mesure contraignante ; le plus souvent, elles se contentent d'adresser des messages ou des appels aux fidèles anglicans, ou à l'ensemble des chrétiens. Dès la fin du xixe siècle, elles ont permis aux Églises anglicanes de jouer un rôle important dans le mouvement œcuménique, en définissant les conditions auxquelles des unions étaient possibles et en rétablissant la « communion parfaite » avec des Églises vieilles-catholiques, épiscopales, et même non épiscopales (par exemple, en Inde du Sud en 1947). Elles aident aujourd'hui, dans la poursuite de son travail, la division Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises.

—  Bernard ROUSSEL

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur à la faculté protestante de théologie de Strasbourg

Classification

Autres références

«  LAMBETH CONFÉRENCES DE  » est également traité dans :

ANGLICANISME

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La communion anglicane »  : […] L'Église d'Angleterre ne constitue plus que deux sections de l'anglicanisme : les provinces de Canterbury et d'York. En de nombreux pays, des Églises anglicanes ont acquis un statut autonome et elles ne sont plus sous la juridiction de l'archevêque de Canterbury. Elles forment la « communion anglicane ». Ces Églises se reconnaissent une même origine (adoption des Trente-Neuf Articles), une même fo […] Lire la suite

RAMSEY ARTHUR MICHAEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 973 mots

Centième archevêque de Canterbury, Michael Ramsey était le fils du président d'un des grands collèges de Cambridge, Magdelene College, un presbytérien, mais sa mère était anglicane. Il fut envoyé à l'école secondaire de Repton — une Public School — dont le directeur était Geoffrey Fisher, qui fut son prédécesseur sur le siège de Canterbury. Il fit à Cambridge des études de lettres et commença son […] Lire la suite

RUNCIE ROBERT A. K. (1921-2000)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 768 mots

Originaire de Crosby, près de Liverpool, Robert Alexander Kennedy Runcie y découvrit une paroisse de tradition anglo-catholique, tradition qu'il n'oublia jamais. La guerre interrompit sa première année d'études à Oxford. Il servit brillamment comme officier dans les Scots Guards, participa au débarquement en Normandie et reçut la Military Cross. Il revint à Oxford étudier l'histoire ancienne, mais […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard ROUSSEL, « LAMBETH CONFÉRENCES DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-de-lambeth/