Armel MARIN

metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

BARSACQ ANDRÉ (1906-1973)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 176 mots

Décorateur et metteur en scène français, André Barsacq, après avoir fondé en 1937 le théâtre des Quatre-Saisons avec Jean Dasté, prend la succession de Dullin à la tête du théâtre de l'Atelier en 1940. En trente années intenses de théâtre, la plupart du temps de création, il aura à l'affiche de nombreuses pièces d'Anouilh (Le Bal des voleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-barsacq/#i_0

BARTHOU LOUIS (1862-1934)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 357 mots

Jeune avocat républicain de la IIIe République, Louis Barthou est élu député des Basses-Pyrénées en 1889. Homme du centre droit, il représentera son département au Sénat à partir de 1922. Parlementaire averti, éloquent, intelligent, il se signale très jeune à la tête de la nouvelle vague des républicains qui bouscule les habitués des scandales politiques et financiers de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-barthou/#i_0

BATY GASTON (1885-1952)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 444 mots

Troisième homme du « Cartel », Gaston Baty fut un technicien sensible et intelligent de cette machine à jouer qu'est le théâtre. Il débute en 1919 au cirque d'Hiver en assistant Firmin Gémier dans une de ses mises en scène populaires. En 1921, il crée sans grand succès L'Annonce faite à Marie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-baty/#i_0

BERLINER ENSEMBLE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 570 mots

Compagnie dramatique est-allemande révélée à Paris au Théâtre des Nations en juin 1954 par une représentation de Mère Courage et ses enfants (Mutter Courage und ihre Kinder, 1938) de Brecht. Depuis lors, la leçon du Berliner Ensemble n'a cessé de nous être donnée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berliner-ensemble/#i_0

BLIN ROGER (1907-1984)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 466 mots

Metteur en scène exemplaire d'un théâtre difficile, dont le nom est attaché à la réalisation des grandes œuvres de Genet et de Beckett. Élève de Dullin, lié à Artaud, proche de Prévert et du groupe Octobre, Blin se fait connaître comme acteur avant la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il se révélait metteur en scène en présentant La Sonate des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-blin/#i_0

BLOC NATIONAL (1919-1924)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 898 mots

Coalition des partis du centre et de la droite, victorieuse aux élections de novembre 1919 des radicaux et des socialistes. Renversant la majorité de gauche élue à la veille de la guerre, les droites ont, pour la première fois depuis l'instauration de la IIIe République, la majorité des élus. Les candidats du Bloc national disposent de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bloc-national/#i_0

BOULANGISME

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 088 mots

C'est la première crise et la plus grave du régime républicain français entre 1886 et 1889. Le boulangisme dépasse par ses causes et par ses conséquences la personne même du général Boulanger. À l'origine des troubles qui pendant trois ans ébranlèrent la République, on trouve des causes à la fois rationnelles et irrationnelles : dégradation politique et mécontentement dus à l'instabilité ministéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulangisme/#i_0

BOURSEILLER ANTOINE (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 557 mots

Acteur, metteur en scène et animateur de théâtre, Antoine Bourseiller est né à Paris le 2 juillet 1930. Il se fait connaître par la présentation d'œuvres oubliées du xviie siècle, telles la Marianne de Tristan l'Hermite et La Mort d'Agrippine de Cyrano de Bergerac. En 1960, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-bourseiller/#i_0

BREAD AND PUPPET THEATRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 943 mots

À travers le Bread and Puppet Theatre, et grâce à son créateur, Peter Schumann, sculpteur d'origine allemande, le spectacle américain des années 1960 a rencontré les marionnettes siciliennes issues d'une très vieille tradition du xive siècle et, peut-être, subi l'influence du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bread-et-puppet-theatre/#i_0

BRIAND ARISTIDE (1862-1932)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 000 mots

De famille modeste, Aristide Briand devient avocat. Comme militant socialiste, puis comme journaliste, il se fait une réputation de révolutionnaire. En 1883, il quitte Nantes et vient à Paris. Secrétaire général du journal La Lanterne, il se lie alors avec Jaurès et fonde avec lui le Parti socialiste français en opposition au parti de Jules Guesde. En 1902, il est élu député de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristide-briand/#i_0

BROGLIE ALBERT duc de (1821-1901)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 470 mots

Fils de Victor de Broglie, qui fut président du Conseil sous Louis-Philippe, Albert de Broglie est monarchiste par tradition ; son action politique répond parfaitement à cette définition : « L'orléanisme, ce n'est pas un parti, c'est un état d'esprit. » Il entre dans la diplomatie, puis démissionne en 1848 et vit retiré sur ses terres sous le second Empire. Il est, de 1871 à 1876, représentant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-broglie/#i_0

CAILLAUX JOSEPH (1863-1944)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 505 mots

Personnage hors série de la IIIe République, Joseph Caillaux est issu de la bourgeoisie mancelle. Inspecteur des Finances, il se fait élire député de Mamers en 1898. L'année suivante, il est ministre des Finances dans le cabinet Waldeck-Rousseau. Son ralliement au radicalisme témoigne de la force d'attraction d'une formation qui voi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-caillaux/#i_0

CAMBON PAUL (1843-1924) & JULES (1845-1935)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 102 mots

Avec son frère Paul, Jules Cambon appartient à la grande époque diplomatique. Conciliateurs, intelligents, mondains dans le monde d'alors, la guerre est le dernier recours de leur adresse. Paul a été chef de cabinet de Ferry (1870), préfet du Nord puis résident général en Tunisie (1885), ambassadeur à Madrid et à Constantinople, enfin à Londres en 1898. Il y demeure jusqu'en 1920. Artisan efficace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cambon-paul-et-jules/#i_0

CANEVAS, théâtre

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 229 mots

Au xvie siècle, avec la commedia dell'arte, les Italiens donnent à la vieille tradition de la farce un développement remarquable. Les acteurs doivent développer avec verve sur un canevas un dialogue improvisé entre des personnages stéréotypés. Théâtre de professio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canevas-theatre/#i_0

CARTEL DES GAUCHES (1924-1926)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 759 mots

Coalition des partis de gauche, victorieuse aux élections du 11 mai 1924, le Cartel des gauches rassemble les socialistes S.F.I.O., les radicaux-socialistes, les républicains-socialistes et la gauche radicale contre les modérés et la droite, détenteurs de la majorité dans la Chambre « bleu horizon » élue en 1919. C'est le parti du mouvement le plus uni qui bénéficie de la prime à la majorité, assu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartel-des-gauches/#i_0

CHAUTEMPS CAMILLE (1885-1963)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 556 mots

Combattant volontaire de la Première Guerre mondiale, Camille Chautemps est avocat et maire de Tours à partir de 1919 et député radical-socialiste d'Indre-et-Loire de 1919 à 1928. Ensuite, député du Loir-et-Cher de 1929 à 1934, il devient sénateur et le reste jusqu'en 1940. Il inaugure sa carrière ministérielle en 1924, avec le portefeuille de l'Intérieur dans le gouvernement du Cartel ; puis il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-chautemps/#i_0

CICERI PIERRE LUC CHARLES (1782-1868)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 435 mots

La scénographie et le décor romantiques doivent beaucoup en France à un homme de grand talent, d'origine italienne, Pierre Ciceri. Très lié aux créateurs du mouvement romantique et ayant étudié l'architecture, il est le fournisseur attitré des principales scènes de Paris. Il s'est fait une spécialité comme « peintre de paysages » à l'Opéra (paysages en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-luc-charles-ciceri/#i_0

CLEMENCEAU GEORGES (1841-1929)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 055 mots

Issu d'une famille de la bourgeoisie vendéenne de tradition républicaine, Georges Clemenceau fait des études de médecine, séjourne de 1865 à 1869 aux États-Unis avant d'entrer véritablement dans la carrière politique. Maire de Montmartre en septembre 1870, puis du XVIIIe arrondissement, il est élu le 8 février 1871 député à l'Assemblée nationale, y siège à l'extrême gauche e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-clemenceau/#i_0

C.N.R. (Conseil national de la Résistance)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 480 mots

Organisme chargé d'assurer en France et dans la clandestinité la coordination des mouvements de résistance, des maquis, de la presse, des syndicats et des représentants de partis politiques opposés à Vichy. La première réunion du C.N.R. eut lieu à Paris, rue du Four, le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-national-de-la-resistance/#i_0

COMITÉ FRANÇAIS DE LIBÉRATION NATIONALE (C.F.L.N.)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 708 mots

La première séance du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), créé le 3 juin 1943, eut lieu le 4 juin à Alger, sous la coprésidence du général de Gaulle, représentant les Français de Londres, et du général Giraud, représentant ceux d'Alger. Il comportait cinq membres : général Catroux, général Georges, Massigli, Monnet, Philip. Le 7, il sera complé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-francais-de-liberation-nationale/#i_0

COSTUME DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 874 mots

Moyen de métamorphose, le costume est un des signes visibles du théâtre. Il est à la fois réel et irréel : réel par ses liens avec le vêtement d'une époque, irréel parce qu'il est chargé d'une signification plus forte, celle d'un véritable code vestimentaire. Longtemps, le costume n'a représenté que le goût d'un acteur ou sa richesse. Les classiques français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/costume-de-theatre/#i_0

DALADIER ÉDOUARD (1884-1970)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 033 mots

Resté dans l'histoire comme l'« homme de Munich » Édouard Daladier a été mêlé à d'autres graves événements. Maire de Carpentras en 1911, puis député en 1919, il le reste jusqu'en 1940 et le redevient de 1946 à 1958. En 1924, il rédige la partie consacrée à la Défense nationale du programme du Cartel des gauches. Ministre des Colonies puis de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-daladier/#i_0

DARLAN FRANÇOIS (1881-1942)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 928 mots

On rappelle encore volontiers une « bonne histoire » qui courait pendant la guerre : « La France a trois amiraux : Esteva, qui n'a jamais connu l'amour ; Darlan, qui n'a jamais connu la mer, et le vrai loup de mer qui a bourlingué toute sa vie et qui, lui, n'a jamais connu Darlan. » Cette ironie est-elle justifiée ? Né à Nérac dans une famille de marins dans laquelle son père, ministre de la III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-darlan/#i_0

DASTÉ JEAN (1904-1994)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 533 mots

Acteur et metteur en scène, Jean Dasté est un peu le pivot et le fil conducteur de trois générations qui ébranlèrent et continuent de révolutionner la tradition théâtrale française. Disciple et gendre de Jacques Copeau (sa compagne Marie-Hélène Dasté est une comédienne réputée), il réalisa, à force de courage, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-daste/#i_0

DAWES PLAN (1924)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 511 mots

Entré en vigueur le 1er septembre 1924, le plan Dawes demeurera en application jusqu'au 31 août 1929. Il est proposé par un comité d'experts sous l'autorité de l'intendant général américain Charles Dawes (1865-1951), nommé par la Commission des réparations et chargé de mener à bien les négociations qui suivent la politique de force de la France qui a occupé la Ruhr. Ce plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-dawes/#i_0

DÉCOR DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 778 mots

Partie essentielle de la composition scénique, le décor est au centre de l'extraordinaire évolution de la mise en scène contemporaine. Élément fondamental de la scénographie, le décor définit un espace, soit en limitant l'action, soit en s'intégrant à elle. Longtemps témoin de la représentation de l'action, le décor tend à devenir de moins en moins déco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decor-de-theatre/#i_0

DECROUX ÉTIENNE (1898-1991)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 158 mots

Le mime Étienne Decroux n'a cessé de lutter pour la rénovation de l'art du mime. Selon ce maître de Jean-Louis Barrault et de Roger Blin, « après Deburau, le mime est devenu acteur ». Allant à l'encontre de la mimotechnique de Wague, qui accorde au minimum de gestes un maximum d'expression, le « mime véritable » de Decroux s'exprime par les mouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-decroux/#i_0

DIVERTISSEMENT, spectacle

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 966 mots

Molière l'a constaté : rien n'est plus difficile que de faire « rire les honnêtes gens ». Une longue tradition comique et poétique a donné ses lettres de noblesse théâtrale au spectacle de divertissement : la farce et les tréteaux à la fin du Moyen Âge, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-spectacle/#i_0

DIVERTISSEMENT DE COUR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 906 mots

À l'origine, la fête de cour mêle des éléments religieux, aristocratiques et populaires. Elle a pour principale fonction de célébrer la continuité d'une société et du pouvoir qui la régit. Chacun, en principe, y a sa place, mais le personnage central en est le prince. La fête de cour a évolué à partir de la société féodale jusqu'à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-de-cour/#i_0

DRAME SATYRIQUE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 469 mots

Nous savons peu de choses du drame satyrique, genre théâtral dont la plupart des œuvres ont été perdues. Sa structure chorale en est l'élément essentiel. Pour les Grecs anciens, un dieu unique, Dionysos, est à l'origine de la vigne et du théâtre. Une même ivresse du vin et du verbe, accompagnée de musique, mettait en relation la divinité et le fidèle. Acte religieux avant d'être acte théâtral : lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-satyrique/#i_0

ÉPURATION (1944-1945)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 150 mots

En France, répression des actes de collaboration avec l'ennemi, en particulier à partir de l'été 1944. Dès le début de 1943, la mise à l'index de tous ceux qui avaient occupé de hautes fonctions dans le gouvernement de Vichy était décidée par les résistants et les gaullistes. En novembre 1943, l'Assemblée consultative d'Alger se prononce pour la condamnation sans appel de Vichy et des vichystes (« […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epuration/#i_0

FAURE FÉLIX (1841-1899)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 289 mots

Riche négociant en cuirs du Havre, libéral et membre de la Ligue française de l'enseignement, Félix Faure se distingua comme chef des mobiles de Seine-Inférieure en novembre 1870. Adjoint au maire du Havre, membre de la chambre de commerce, il fut élu en 1881 député républicain modéré. À la Chambre, il fit partie du groupe de l'Union républicaine et fut un spécialiste des affaires commerciales. Ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-faure/#i_0

FAVRE JULES (1809-1880)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 208 mots

Avocat, député républicain de 1848 à 1851, Jules Favre fut un des cinq élus républicains du département de la Seine au Corps législatif en 1857. Actif opposant au second Empire, il fut de ceux qui refusèrent leur caution à l'expédition du Mexique et à la déclaration de guerre de 1870. Le 4 septembre 1870 il fut élu, à l'Hôtel de Ville, vice-président du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-favre/#i_0

FAYOLLE ÉMILE (1852-1928) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 132 mots

Artilleur et polytechnicien, nommé professeur à l'école de Guerre en 1904. Après avoir participé, au début de la Première Guerre mondiale, à la défense de Nancy, Émile Fayolle reçoit le commandement de la VIe Armée à la bataille de la Somme en 1916, où il se distingue. En 1917, il est à la tête des troupes d'intervention franco-anglaise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-fayolle/#i_0

FÉVRIER 1934 JOURNÉE DU 6

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 459 mots

Accident ou complot, le 6 février 1934 est la plus grande journée parisienne de colère depuis la Commune. Daladier a formé un nouveau gouvernement le 30 janvier. Il déplace le préfet de police Jean Chiappe, suspect d'entretenir trop de liens avec l'extrême droite. L'esprit frondeur de la petite bourgeoisie, volon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/journee-du-6-fevrier-1934/#i_0

F.F.I. (Forces françaises de l'intérieur)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 566 mots

Nom donné, en février 1944, à l'ensemble des forces de la résistance intérieure française. Placées, en mars, sous l'autorité du général Kœnig, commandant suprême des forces françaises en Grande-Bretagne, les F.F.I. ont un état-major national et un commandement régional, parfois départemental. Le lien entre les forces militaires de la clandestinité et l'organisme politique créé au printemps de 1943 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-de-l-interieur/#i_0

F.F.L. (Forces françaises libres)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 590 mots

Reconnu par Churchill chef des Français libres le 28 juin 1940, le général de Gaulle signa un accord avec le gouvernement britannique par lequel il s'engageait à « assurer la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France » ; le gouvernement britannique autorisait la formation d'une force française armée composée de volontaires, sous l'autorité du général de Gaulle, qui ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-libres/#i_0

FIORELLI TIBERIO (1608-1694)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 389 mots

Un des plus célèbres acteurs italiens, passé à la postérité sous les traits de Scaramouche, personnage de la commedia dell'arte, variante du Capitan, mais qui comporte quelque chose du Zanni (ou bouffon). Fils de Silvio Fiorelli, le “capitaine Matamoros”, Tiberio s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiberio-fiorelli/#i_0

FORAINS & BATELEURS

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 347 mots

À partir du Moyen Âge et jusqu'au milieu du xviiie siècle, les foires ont constitué en Europe l'instrument vital du commerce intérieur et international. Réunissant les changeurs et les correspondants des firmes des grandes cités marchandes, elles attiraient des commerçants ambulants qui, en marge des grandes affaires, fournissaient à la population des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forains-et-bateleurs/#i_0

FRANCE CAMPAGNE DE (1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 598 mots

Le 10 mai 1940, la guerre éclair succède à la drôle de guerre qui dure alors depuis le 2 septembre 1939. La neutralité belge pose un problème délicat à l'état-major allié. Le plan d'origine de Gamelin préconise une bataille défensive sur une ligne fortifiée en France ; l'entrée des forces alliées en Belgique n'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campagne-de-france-1940/#i_0

F.T.P. (Francs-tireurs et partisans)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 240 mots

Organisation armée de résistance à l'occupation allemande de la France, durant la Seconde Guerre mondiale, les F.T.P., ou Francs-tireurs et partisans, avaient été créés par le Front national, lui-même mouvement de résistance en zone nord à partir de juin 1941 et qui était dominé par le Parti communiste. Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs-tireurs-et-partisans/#i_0

GARRICK DAVID (1717-1779)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 156 mots

Comédien que la postérité a retenu comme le plus grand du théâtre anglais de son époque, Garrick a dirigé le théâtre de Drury Lane de 1747 à 1776. Chef d'école, il enthousiasme son public par la vérité, le naturel de son jeu. Avec son puissant tempérament d'acteur, il impose Shakespeare, mais avec des accommodements très personnels : il ampute Hamlet de la scène du fossoyeur, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-garrick/#i_0

GÉMIER FIRMIN (1869-1933)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 456 mots

En 1903, Péguy publie dans ses Cahiers une série d'articles de Romain Rolland sous le titre : « Le théâtre du peuple, essai d'esthétique d'un théâtre nouveau ». C'est le temps de Gémier. Ancien comédien d'Antoine et de Lugné-Poe, grand animateur qui se situe entre Antoine et Copeau, il rêve, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/firmin-gemier/#i_0

GRÉVY JULES (1807-1891)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 540 mots

Le sang-froid de Grévy, avocat, théoricien du droit, n'avait d'égal que sa maîtrise du langage : « Ses mots sont frappés en médaille » disait-on. La finesse d'esprit était réelle dans ce corps de grenadier. La fermeté de ses convictions républicaines ne se démentit jamais. Il avait débuté en 1848 en proposant un amendement fameux contre l'élection du président de la République au suffrage universe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-grevy/#i_0

HERRIOT ÉDOUARD (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 813 mots

Homme politique français, figure de la IIIe République, puis de la IVe. Démocratie parlementaire, liberté de la presse et de réunion, liberté syndicale à ses débuts, libéralisme économique, liberté de pensée et laïcité : ces principes, qu'il défendit toute sa vie, résument le credo politique d'une autre époque.Né à Troyes (Aube) le 5 juillet 1872, Édou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-herriot/#i_0

KREJČA OTOMAR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 565 mots

Avant de devenir metteur en scène, Otomar Krejča avait connu une brillante carrière d'acteur. Au Théâtre national de Prague (Národni Divadlo), il avait interprété notamment les rôles d'Othello, de dom Juan, de Warwick dans la Sainte Jeanne de G. B. Shaw. À partir de 1956, ses mises en scène embrassent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krejca-otomar/#i_0

LAGRANGE LÉO (1900-1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 368 mots

La semaine de quarante heures est votée en juin 1936, et l'éducation populaire sous toutes ses formes de loisirs et de culture va connaître un nouvel essor : le 4 juin 1936, Léon Blum appelle Léo Lagrange au sous-secrétariat des Loisirs et des Sports ; il conservera ce poste jusqu'à la chute du cabinet, puis dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-lagrange/#i_0

LANTERNE MAGIQUE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 461 mots

Le même principe régit à la fois le théâtre d'ombres et la lanterne magique : des silhouettes sont projetées sur une toile ou sur une muraille blanche à l'aide d'une source lumineuse. Cependant, tandis que le théâtre d'ombres utilise des marionnettes ou des acteurs, la lanterne magique permet de projeter ou d'agrandir des silhouettes gravées ou peintes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanterne-magique/#i_0

LAVAL PIERRE (1883-1945)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 692 mots

Fils d'un petit cafetier d'Auvergne, Pierre Laval dut travailler pour payer ses études qui lui permirent, en 1907, de s'inscrire au barreau de Paris. Venu de l'extrême gauche, mais dépourvu d'idéalisme, il s'affranchit de tous les partis pour faire carrière grâce à des amitiés personnelles. Avocat, conseiller de nombreux syndicalistes, il est élu député en 191 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-laval/#i_0

LAVELLI JORGE (1931- )

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 492 mots

Né à Buenos Aires, formé à l'université du Théâtre des Nations, à Paris. Lavelli est un des metteurs en scène les plus originaux de ces quelques dernières années. Premier prix au concours des Jeunes Compagnies dramatiques en 1963, il révèle en France Witold Gombrowicz avec la pièce Le Mariage (1963), puis avec Y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-lavelli/#i_0

LECLERC PHILIPPE DE HAUTECLOCQUE dit (1902-1947) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 699 mots

Général français élevé à la dignité de maréchal à titre posthume en 1952. Ancien élève de Saint-Cyr et de Saumur, Philippe de Hauteclocque est reçu premier à l'École de guerre. Lieutenant de cavalerie au Maroc avant 1940, il a déjà fait preuve des qualités qui en feront un des mei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leclerc/#i_0

LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 239 mots

Diplomate, Ferdinand de Lesseps occupa des postes successifs en Égypte, où il devint l'ami du prince héritier Sa‘īd. Ministre à Madrid, puis à Rome en 1849, au moment de l'intervention des troupes françaises, il y signa un accord qui dépassait ses pouvoirs et fut désavoué. Il quitta alors la diplomatie. Après l'accession au trône de son ami Sa‘īd pacha (1854), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-lesseps/#i_0

LIVING THEATRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 978 mots

Judith Malina et Julian Beck fondent la compagnie du Living Theatre en 1950. Onze ans plus tard, le Living joue à Paris au Théâtre des Nations, une pièce de Jack Gelber, The Connection (L'Intermédiaire). En 1966, la tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/living-theatre/#i_0

LOCARNO ACCORDS DE (1925)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 319 mots

À l'issue d'une conférence internationale qui réunissait les représentants de la France (Briand), de l'Allemagne (Stresemann), de la Belgique (Vandervelde), de la Grande-Bretagne, de la Tchécoslovaquie et de la Pologne, une série d'accords étaient signés à Locarno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accords-de-locarno/#i_0

MALVY LOUIS (1875-1949)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 174 mots

En août 1917, la propagande défaitiste avait atteint en France une intensité nouvelle. Malvy, radical parrainé par Caillaux, ministre de l'Intérieur, qui avait traversé toutes les crises depuis son entrée dans le ministère Viviani en juin 1914, fut soupçonné de faiblesse ou de complicité ; Léon Daudet et L'Action française le mirent en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-malvy/#i_0

MARS ANNE FRANÇOISE HIPPOLYTE BOUTET dite MADEMOISELLE (1779-1847)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 275 mots

Célèbre actrice française, incomparable pour les contemporains dans les rôles d'ingénues puis de coquettes de Molière et de Marivaux. Fille du célèbre acteur Monvel et d'une actrice de province qui jouait les premiers rôles tragiques, Mlle Mars débute au théâtre Feydeau. Entrée à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-francoise-hippolyte-mars/#i_0

MEININGER, troupe théâtrale

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 334 mots

Phénomène exceptionnel dans l'histoire du théâtre, la troupe des Meininger fut créée par Georges II, duc de Saxe-Meiningen (1826-1914), qui voulut prendre lui-même en main la direction du théâtre de sa cour. Au grand scandale de l'aristocratie allemande, Georges II avait épousé une ancienne actrice, Ellen Franz. Avec l'aide de sa femme et d'un comédien, Chronegk, il crée une troupe ambulante. Le d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meininger-troupe-theatrale/#i_0

MERS EL-KÉBIR (1940)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 292 mots

Aux yeux des Anglais, l'effondrement de la France et les négociations d'armistice rendent nécessaire la concentration de toutes les forces capables encore de se battre pour la défense de leur île. La flotte française devient ainsi un important enjeu. Le gouvernement français pourra-t-il la soustraire longtemps aux convoitises du vainqueur ? Le 1er juillet, le gouvernement an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-el-kebir/#i_0

NAQUET ALFRED (1834-1916)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 138 mots

Républicain, opposant au second Empire, Alfred Naquet prit une part active à la journée du 4 septembre 1870. Député du Vaucluse, il siégea à l'extrême gauche. Directeur de la Démocratie du Midi, il fut parmi les trois cent soixante-trois républicains réélus après le 16 mai 1877. En 1879, il déposa un projet de loi rétablissant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-naquet/#i_0

PAINLEVÉ PAUL (1863-1933)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN, 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 535 mots

Mathématicien et homme politique français né à Paris, Paul Painlevé est aussi un théoricien de l'aviation dont il soutint le développement par son action politique. Ancien élève de l'École normale supérieure, il enseigna aux universités de Lille et de Paris et à l'École polytechnique. Il fut nommé membre de l'Académie des sciences en 1900.S'intéressant désormais à la politique, il représenta au Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-painleve/#i_0

PANAMÁ AFFAIRE DE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 665 mots

Le plus grand scandale financier et politique de la IIIe République fut provoqué par la liquidation judiciaire de la Compagnie universelle du canal interocéanique en février 1889. Ferdinand de Lesseps, qui jouissait d'une popularité immense à la suite du percement du canal de Suez, était à la tête de l'entreprise de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-panama/#i_0

POINCARÉ RAYMOND (1860-1934)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 797 mots

Issu d'un milieu bourgeois et intellectuel, Raymond Poincaré est élu conseiller général, puis député du département de la Meuse en 1887. Au Parlement, il est très rapidement un des hommes dont l'autorité égale la compétence. À trente-six ans, il a été déjà trois fois ministre : aux Finances en 1893 et en 1894, à l'Instruction publique en 1895. Il est am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-poincare/#i_0

PRÊT-BAIL LOI DU (1941)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 345 mots

Loi promulguée le 11 mars 1941 autorisant le président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, à aider le Royaume-Uni, sans entrer dans la guerre, par le prêt, la location ou la vente de tout matériel militaire jugé nécessaire et contre un remboursement différé. La loi du prêt-bail (Lend Lease Act) eut une influence considérable sur le cours de la Seconde Guer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-du-pret-bail/#i_0

REINHARDT MAX (1873-1943)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 619 mots

La carrière de Max Reinhardt, metteur en scène autrichien, s'est déroulée surtout à Berlin, à la tête du Deutsches Theater qu'il dirigea de 1905 à 1933 (malgré plusieurs interruptions). Sa place et son influence dans le théâtre allemand et européen sont considérables. Le théâtre allemand subissait encore l'influence rigoriste des Meininger. Reinhard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-reinhardt/#i_0

REMONTRANCES DROIT DE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 528 mots

Dans la monarchie française, les remontrances ne sont pas tant définies comme un droit que comme un devoir, devoir qui incombe aux parlements et cours souveraines, mais aussi à tous les officiers royaux qui portent d'ailleurs un titre commun, celui de conseiller du roi. C'est au titre de conseillers qu'ils doivent présenter au roi des objections lorsqu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-remontrances/#i_0

RÉTORÉ GUY (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN, 
  • E.U.
  •  • 474 mots

Né le 7 avril 1924, dans le quartier de Ménilmontant, à Paris, Guy Rétoré est resté attaché, tout au long de son parcours, au XXe arrondissement. À la Libération, après avoir intégré l’Équipe, compagnie théâtrale de la SNCF, il fonde en 1951 une troupe dramatique, la Guilde, avec laquelle il remporte le premier prix au Concours des jeunes compagnies, en 1957. Il crée l’année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-retore/#i_0

RIBOT ALEXANDRE (1842-1923)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 198 mots

Parlementaire libéral protestant de grande qualité, Alexandre Ribot est un homme d'État éloquent et compétent. Modéré, il est l'élu de la Somme durant de longues années (1878-1923). Il s'oppose à la politique anticléricale, puis à la politique coloniale de Ferry, et lutte contre le boulangisme. Il devient président du Conseil en décembre 1892. Il occupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-ribot/#i_0

SAINT-DENIS JACQUES DUCHESNE dit MICHEL (1897-1971)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 498 mots

Acteur et metteur en scène français qui appartient à la lignée de Copeau dont il est le neveu, Michel Saint-Denis fait partie de la compagnie des jeunes comédiens, connue sous le nom des Copiaux, dirigée par Copeau et qui travaille en Bourgogne de 1925 à 1929. C'est alors qu'il prend la direction de ceux qui reviennent à Paris pour les regrouper sous le nom d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-denis-jacques-duchesne-dit-michel/#i_0

SALENGRO ROGER (1890-1936)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 228 mots

Militant socialiste, Salengro entre au conseil municipal de Lille en 1919. Maire de la ville à partir de 1925 et député à partir de 1928, il sera constamment réélu. Après la victoire du Front populaire, Léon Blum lui confia le portefeuille de l'Intérieur. La crise sociale de mai et juin 1936 a mis en valeur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-salengro/#i_0

SARRAUT ALBERT (1872-1962)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 303 mots

Frère de Maurice Sarraut, directeur de La Dépêche de Toulouse, avocat, député de l'Aude de 1902 à 1924, puis sénateur de 1926 à 1940. Radical-socialiste, il débute sous Sarrien. En 1907, il démissionne du cabinet Clemenceau, où il était sous-secrétaire d'État à l'Intérieur, par solidarité avec les viticulteurs du Midi en grève. Spécialiste des questions d'outre-mer, il est gouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-sarraut/#i_0

SERREAU JEAN-MARIE (1915-1973)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 285 mots

On pouvait rencontrer, un jour, une heure, Jean-Marie Serreau dans une galerie du musée du Louvre, notant, regardant, écoutant. Si sa rencontre avec Brecht fut si importante et l'a amené le premier à faire connaître l'auteur en France, il est demeuré aussi l'un des metteurs en scène obstinément vivants du jeune théâtre. Ce théâtre, poursuivi et inachevé, mais qui donne parfois les œuvres les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-serreau/#i_0

SIMON JULES (1814-1896)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 436 mots

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé et docteur en philosophie, Jules Simon est élu député en 1848. Il refuse de prêter serment à Napoléon III. Opposant à l'Empire, il est élu au Corps législatif en 1863 ; le 4 septembre 1870, il devient membre du gouvernement de la Défense nationale ; ministre de Thiers, il démissionne en mai 1871 par oppo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-simon/#i_0

STAVISKY AFFAIRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 765 mots

D'une famille israélite originaire de Russie, Serge Alexandre Stavisky arrive en France avec son père en 1898. Il est naturalisé français en 1910. Il ne tarde pas à se signaler à la justice française par une série d'escroqueries et de chèques sans provision. Mais, inexplicablement, les plaintes déposées contre lui n'aboutissent jamais et les jugements sont interminablement renvoyés à une date ulté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-stavisky/#i_0

STRASBERG LEE (1901-1982)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 473 mots

Le nom de Lee Strasberg, fondateur et metteur en scène d'une compagnie dramatique américaine avant la guerre, le Group Theatre (avec Cheryl Crawford et Harold Clurman), est surtout lié à l'Actor's Studio, qu'il créa à New York en 1947. Le Group Theatre a exercé une profonde influence sur l'évolution du théâtre américain. Les nombreux acteurs qui ont travaillé dans cette compagnie sont devenus fami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-strasberg/#i_0

TABARIN ANTOINE GIRARD dit (1584-1633)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 501 mots

Célèbre charlatan du début du xviie siècle. Les origines de Tabarin restent obscures ; on ignore sa nationalité : quelques passages des œuvres rédigées sous son nom et des satires dont il fut l'objet laissent supposer qu'il était d'origine italienne, peut-être napolitaine, et que son véritable nom était Tabarini. On sait que sa réputation se fit vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabarin/#i_0

TALMA FRANÇOIS-JOSEPH (1763-1826)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 464 mots

Personnage d'une société en transition, François-Joseph Talma est comédien du roi avant d'être comédien de la Révolution ; bon serviteur de l'Empire, il lui survivra, vedette de la société restaurée. Il avait travaillé à Londres en compagnie d'acteurs anglais qui ne reconnaissaient pas le style de jeu et de diction à la française adopté par l'Europe d'alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joseph-talma/#i_0

THÉÂTRE EN ROND

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 333 mots

Préoccupés de donner au théâtre contemporain des possibilités nouvelles, théoriciens, animateurs et architectes de scène ont repris du théâtre antique l'idée d'un dispositif circulaire pour faire éclater le cadre frontal du théâtre à l'italienne. Au cours de la première moitié du xxe siècle, en Allemagne en particulier, des rénovateurs du théâtre comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-en-rond/#i_0

THIERRY D'ARGENLIEU GEORGES LOUIS (1889-1964) amiral français

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 252 mots

Officier de marine, Thierry d'Argenlieu quitte la flotte pour entrer chez les Carmes (il reçoit en religion le nom de Louis de la Trinité) dont il devait devenir provincial pour la région parisienne. Il publie alors des articles de spiritualité fort appréciés dans Études carmélitaines. Mobilisé en 1939, d'Argenlieu rallie la France libre dès juillet 1940. Blessé devant Dakar, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-louis-thierry-d-argenlieu/#i_0

TURLUPIN HENRI LEGRAND dit (1587 env.-1637)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 341 mots

Personnage créé par le comédien Henri Legrand au début du xviie siècle. Vers 1615, Henri Legrand joue à l'hôtel de Bourgogne, avec les farceurs Gaultier Garguille et Gros-Guillaume, qui seront longtemps ses partenaires, et auxquels son nom reste associé. Peut-être avait-il auparavant joué en province, ou sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turlupin/#i_0

WALLON AMENDEMENT

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 349 mots

Professeur d'histoire à la Sorbonne, membre de l'Institut, Henri Wallon (1812-1904) est élu par le département du Nord à l'Assemblée de Bordeaux en 1871. Représentant, entre le centre gauche et le centre droit, un modèle du député libéral et modéré, attaché à la dynamique de l'équilibre en toutes choses, il se fit remarquer par son intervention dans la discussion relative aux lois constitutionnell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amendement-wallon/#i_0

YOUNG PLAN (1929)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 534 mots

Préparé par une commission d'experts et destiné à remplacer le plan Dawes, l'élaboration du plan Young a commencé en février 1929. Dans l'esprit de beaucoup, il s'agissait de mettre fin à l'incertitude résultant de l'article 234 du traité de Versailles, qui permettait à l'Allemagne de demander à la commission des Réparations de réviser un état de paiement. Le président de ce comité d'experts est u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-young/#i_0