DECROUX ÉTIENNE (1898-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mime Étienne Decroux n'a cessé de lutter pour la rénovation de l'art du mime. Selon ce maître de Jean-Louis Barrault et de Roger Blin, « après Deburau, le mime est devenu acteur ». Allant à l'encontre de la mimotechnique de Wague, qui accorde au minimum de gestes un maximum d'expression, le « mime véritable » de Decroux s'exprime par les mouvements du corps : par la technique du « mime corporel », Decroux traduira parfaitement les mouvements de l'homme et de la machine (imitation naturaliste). La ligne la plus parfaite de cette expression dramatique se révèle dans la pantomime de style. Mais, la « théâtralisation » en demeure difficile. Decroux fonde alors son école qu'il transportera quelque temps aux États-Unis. Revenu en France, il donne l'exemple d'un travail plein de rigueur et d'exigence. Son influence est de première importance.

—  Armel MARIN

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification


Autres références

«  DECROUX ÉTIENNE (1898-1991)  » est également traité dans :

BARRAULT JEAN-LOUIS (1910-1994)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 344 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'incarnation même du théâtre »  : […] Dullin, dont il apprend beaucoup, et rencontré au théâtre de l'Atelier le grand mime Étienne Decroux dont les leçons font épanouir en lui un art inné de la pantomime, qui lui donne une place particulière parmi les comédiens de son temps. Il en témoigne dès sa première mise en scène au théâtre de l'Atelier en 1935. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-barrault/#i_23226

MARCEAU MARCEL (1923-2007)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 435 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une longue tradition »  : […] social de Vichy, dont la directrice cache des enfants juifs. Dans le même temps, il s'inscrit au cours de Charles Dullin où enseigne Étienne Decroux, le grand mime. Maître de Jean-Louis Barrault, ce grammairien du corps est l'inventeur de la « statuaire mobile » et de la « marche sur place », mille fois reprise depuis lors. C'est là que Marcel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-marceau/#i_23226

MIME ET PANTOMIME

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 880 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les temps modernes »  : […] Cependant, entre les deux guerres mondiales, Étienne Decroux réhabilite par la parodie les sources émotionnelles de la pantomime antique et professe, dans l'école qu'il ouvre, la technique du « mime corporel ». Par les mouvements du corps, il suggère la machine, la marche, une course à bicyclette ou les sentiments collectifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mime-et-pantomime/#i_23226

Pour citer l’article

Armel MARIN, « DECROUX ÉTIENNE - (1898-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-decroux/