FÊTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La fête, ses acteurs et ses artifices, ses parures et ses techniques, ses réglementations et les espaces dans lesquels elle peut se dérouler, son temps spécifique se différenciant du temps de la quotidienneté, est devenue, depuis la fin des années soixante, un objet privilégié d'études pour les historiens et les sociologues.

Il est certain que la longue tradition d'observations ethnographiques des rites et cérémonies des sociétés occidentales, ainsi que ceux des sociétés « autres », a incité ces derniers à un retournement et à un décentrement méthodologiques et un recentrement géographique. Les fêtes romaines données au peuple par le cardinal Antonio Barberini et le renversement du monde dans le carnaval des Gueux en Espagne sont aujourd'hui aussi minutieusement étudiés que les rituels saisonniers dans la province de Mikawa au Japon et que les cérémonies amérindiennes ou mélanésiennes. Les méthodes historiques ne sont pas les mêmes que celles produites par l'analyse anthropologique : l'archive remplace l'observation directe, mais les concepts utilisés en ethnologie sont contrôlables lorsque l'on étudie des sujets aussi divers que l'évergétisme romain, l'apparat, les parures et la scénographie des rituels canonisés de la continuité sociale et des réglementations de la diversité.

Fondées sur l'analyse quantitative ou les techniques d'interprétations qualitatives, ces méthodes sont les instruments de recherches qui toutes donnent à voir dans la fête, à tous égards paradoxale, une activité sociale qui, à la fois et dans le même temps, est le produit de continuités, de renversements et de ruptures, ou bien d'instaurations d'un ordre social.

La fête ou les fêtes

La fête idéale

La recherche d'un type idéal de la fête est caractéristique de ceux qui ont emprunté la voie phénoménologique, tels G. Van der Leeuw, G. Dumézil, M. Eliade, R. Ca [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : maître assistant de sociologie à l'université de Paris-VIII, professeur de sociologie (unité pédagogique d'architecture numéro 4), Paris
  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  FÊTE  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Indiens et nation »  : […] Au début du xx e  siècle, en Bolivie, au Pérou et en Équateur, l'incorporation de l'Indien et du Métis à la société nationale donna lieu à des débats politiques très vifs. Plusieurs écrivains refusèrent l'infériorité « raciale » de l'Indien proclamée par les élites, et s'engagèrent dans une littérature militante en faveur des indigènes. Pour ces i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-hauts-plateaux-andins/#i_9784

ARTS DE LA RUE

  • Écrit par 
  • Emmanuel WALLON
  •  • 6 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La ville comme théâtre  »  : […] À bien des égards, la France offre un climat propice à son essor depuis les années 1970. La base de données de HorsLesMurs, Centre national de ressources des arts de la rue et de la piste, comptait plus d'un millier de compagnies en 2007, contre 760 en 2000 et 399 en 1990. 47 p. 100 d'entre elles avouaient en 2005 un budget inférieur à 50 000 euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-de-la-rue/#i_9784

ASSYRO-BABYLONIENNE RELIGION

  • Écrit par 
  • René LARGEMENT
  •  • 4 258 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le culte »  : […] La vie quotidienne des dieux était ordonnée à l'image de celle des rois ; on offrait à la divinité quatre repas par jour : le grand et le petit repas du matin, le grand et le petit repas du soir ; chacun d'eux se composait de boissons fermentées, de pains, de fruits et de viande ; ils n'étaient pas purement symboliques ; le menu journalier des quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-assyro-babylonienne/#i_9784

BAL

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 784 mots
  •  • 1 média

Le terme « bal » désigne aujourd'hui soit l'assemblée des danseurs qui se réunissent pour exécuter des danses, soit le lieu même où s'effectue cette réunion. Bal a aussi servi à désigner des airs de danses folkloriques du midi de la France, de tempo vif et de rythme binaire. Aux xii e et xiii e siècles, on l'appliquait à une danse provençale, vra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bal/#i_9784

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les premiers théoriciens »  : […] Avec le ballet, la danse devient spectacle. Au Moyen Âge, processions, cérémonies funéraires, mascarades conduisent au ballet, mais celui-ci naît vraiment du bal à l'italienne à la fin du xv e  siècle. Domenico da Piacenza, Guglielmo Ebreo, Antonio Cornazzano en sont les théoriciens précis. Venise, Florence donnent des fêtes inspirées des mystères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_9784

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Le carnaval fait partie de ces manifestations festives qui reviennent chaque année aux côtés des fêtes calendaires religieuses telles que Noël ou Pâques. Reliée aux rythmes de la nature et de ses cycles, cette fête aux caractères archaïques tient un rôle important dans l'organisation symbolique du temps social. Le carnaval remonterait à la nuit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_9784

CHINOISE (CIVILISATION) - Symbolisme traditionnel et religions populaires

  • Écrit par 
  • Maxime KALTENMARK, 
  • Michel SOYMIÉ
  •  • 7 067 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La religion paysanne de l'Antiquité »  : […] Les plus anciens classiques chinois, à commencer par le Shi jing ou Livres des vers , fournissent déjà, quoique remaniés, de bons témoignages d'ordre religieux. Ils nous permettent de constater que, dès l'époque –  viii e  siècle avant J.-C. au plus tard – dont ils sont le reflet indirect, la religion chinoise se présente sous deux aspects assez d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-symbolisme-traditionnel-et-religions-populaires/#i_9784

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 351 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Les arts et les fêtes »  : […] Un grand nombre de créations artistiques sont en étroite relation avec les fêtes et certaines cérémonies qui rythmaient – et qui, à un degré moindre, marquent encore – le déroulement de l'année. Occasions fugitives d'agrémenter l'ordinaire, ces festivités donnaient lieu à un déploiement de couleur que la vie quotidienne ignore, et ont inspiré une m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_9784

COLLECTIF ART

  • Écrit par 
  • René PASSERON
  •  • 922 mots
  •  • 2 médias

Quels que soient les rapports de tout art avec la collectivité, on parle précisément d'art collectif quand les œuvres sont produites, non par des personnes individuelles, mais par des groupes. C'est sous l'angle poïétique, par l'examen des instances créatrices non individuelles, que le concept d'art collectif a pris consistance : le développement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-collectif/#i_9784

COMMÉMORATION DE L'ARMISTICE DU 11 NOVEMBRE 1918

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 504 mots

Comme plusieurs autres pays, la France commémore le 11 novembre, date de la signature de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale, en 1918. Ce jour-là, elle rend hommage aux soldats morts au combat pendant ce conflit. Observée pour la première fois de façon discrète en 1919, la commémoration de l’armistice fait l’objet d’une cérémonie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commemoration-de-l-armistice-du-11-novembre-1918/#i_9784

DÉMÉTER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 828 mots
  •  • 1 média

Dans la mythologie grecque, Déméter est la fille des divinités Kronos et Rhéa, la sœur et l'épouse de Zeus (le père des dieux) ainsi que la déesse de l'agriculture. Déméter, dont Homère fait rarement mention, n'appartient pas au panthéon des dieux de l'Olympe, mais les origines de la légende qui l'entourent sont probablement anciennes. Ce récit est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demeter/#i_9784

DIMANCHE

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 549 mots

Premier jour de la semaine, regardé par tous les chrétiens comme le « Jour du Seigneur » ; de là vient son nom : Dominica [ dies ], car les Évangiles le présentent avec insistance comme celui de la Résurrection du Christ. Le II e concile du Vatican l'appelle « jour de fête primordial ». Il convient donc que ce soit un jour de repos, manifestant qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimanche/#i_9784

DĪVĀLĪ ou FÊTE DES LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots
  •  • 1 média

La fête des lumières, Dīvalī (du sanskrit dīp a vali , « rangée de lumières »), est l’une des plus importantes dans la religion hindoue. Les jaïna et les sikhs l’ont aussi reprise à leur propre compte. La fête dure cinq jours, du treizième jour de la quinzaine sombre du mois d’ āśvina au deuxième jour de la quinzaine claire du mois de k ā rtika […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divali-fete-des-lumieres/#i_9784

DIVERTISSEMENT, spectacle

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 958 mots

Molière l'a constaté : rien n'est plus difficile que de faire « rire les honnêtes gens ». Une longue tradition comique et poétique a donné ses lettres de noblesse théâtrale au spectacle de divertissement : la farce et les tréteaux à la fin du Moyen Âge, la comédie à l'italienne au xvii e siècle, la pantomime et le mélodrame au xix e . Avant d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-spectacle/#i_9784

DIVERTISSEMENT DE COUR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 898 mots

À l'origine, la fête de cour mêle des éléments religieux, aristocratiques et populaires. Elle a pour principale fonction de célébrer la continuité d'une société et du pouvoir qui la régit. Chacun, en principe, y a sa place, mais le personnage central en est le prince. La fête de cour a évolué à partir de la société féodale jusqu'à la monarchie abso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-de-cour/#i_9784

DRUIDES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 2 404 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conception celtique du temps »  : […] Les Celtes n'ignoraient pas l'écriture : les Gaulois ont utilisé l'alphabet grec dans des inscriptions votives ou funéraires. Par ailleurs, les textes irlandais contiennent d'innombrables mentions d'emploi de l'écriture ogamique par les filid , voire par des guerriers. Mais l'écriture était proscrite en tant qu'archive ou moyen de transmission du s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/druides/#i_9784

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

L' architecture éphémère n'est apparue que récemment dans le champ de l'histoire de l'art. Les historiens ne se préoccupaient autrefois que des réalisations durables. Ils étaient tributaires en cela des théoriciens classiques pour lesquels l'art de l'architecte a, par excellence, vocation à l'éternité, son but premier étant de faire passer à la pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_9784

FARCE

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 1 160 mots

On appelle farces les pièces de théâtre comiques composées du xiii e  jusqu'au xvi e  siècle. On ne les nomme pas comédies parce que, selon les Arts poétiques du Moyen Âge, ce terme s'applique aux poèmes dont le début est triste et la fin plutôt joyeuse. On trouve le terme de farce qualifiant une pièce de théâtre à partir de 1398. Vers la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farce/#i_9784

FASTNACHTSPIEL, théâtre

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 370 mots

Les premières représentations du théâtre profane en langue allemande s'insèrent dans les cadres des festivités du carnaval. Attesté depuis la seconde moitié du xiv e siècle sous le nom de Fastnachtspiel , son âge d'or coïncide avec le triomphe de la Réforme (il existe des pièces de propagande) ; le Volksbuch (livre de littérature populaire) va en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fastnachtspiel-theatre/#i_9784

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le festival d'Aurillac »  : […] Ce chef-lieu du Cantal est devenu, depuis la création du festival en 1986, une vitrine et un carrefour incontournable pour des artistes qui ont fait de l'espace urbain le support de leurs créations. Le festival trouve sa source dans l'émergence des arts de la rue amorcée au début des années 1970, dans un contexte politique et social où leurs form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_9784

FÊTE DE LA BIÈRE ou OKTOBERFEST

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

La fête de la bière, Oktoberfest, célébrée tous les ans à Munich, dure deux semaines et se termine le premier dimanche d’octobre. Elle est apparue le 12 octobre 1810, à l’occasion du mariage du prince héritier de Bavière, le futur roi Louis I er , et de la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. Les festivités en l’honneur du jeune couple prirent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fete-de-la-biere-oktoberfest/#i_9784

FUNAMBULES

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 507 mots
  •  • 1 média

On appelle funambules les danseurs et danseuses de corde. La danse de corde, sans doute la plus ancienne des spécialités acrobatiques, demeure, des siècles durant, la plus populaire. Elle fait fureur à la fin du xviii e siècle ; elle triomphe sous l'Empire. Il n'est point de fêtes publiques sans le concours de funambules. Les danseurs de corde de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/funambules/#i_9784

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mythologie »  : […] Les comparaisons que l'on a pu faire entre le plus complet et le plus expressif des monuments religieux de la période indépendante, le chaudron de Gundestrup, et les plus anciens documents gallo-romains (le pilier des Nautes de Paris, la triade de Saintes, le pilier de Mavilly) ont permis de restituer un cycle mythologique gaulois. Le récit légenda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_9784

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 050 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les fêtes religieuses »  : […] Une autre preuve de cette communication gentille entre le dieu et l'homme est que la fête du dieu est aussi celle de l'homme. Dans un chapitre célèbre de ses Lois , Platon avait exprimé cette idée que, pour remédier aux difficultés de la vie humaine, les dieux eux-mêmes ont institué les fêtes comme des temps de pause et de « récréation », au sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_9784

HAGIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 5 806 mots

Dans le chapitre « La circularité d'un temps clos »  : […] Dans son ensemble, et dès les premiers mots, la vie de saint se soumet à un autre temps que celui du héros : celui, rituel, de la fête. L' aujourd'hui liturgique l'emporte sur un passé à raconter. L' incipit fixe au discours son statut. Il ne s'agit pas d'une histoire, mais d'une «  légende », c'est-à-dire de ce qu'il « faut lire » ( legendum ) c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hagiographie/#i_9784

HALLOWEEN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 789 mots

Fête d'origine celte et païenne, Halloween est une tradition bien ancrée dans le monde anglo-saxon, spécialement dans la société nord-américaine, aux États-Unis comme au Canada. Célébrée le soir du 31 octobre, veille de la Toussaint, elle revêt aujourd'hui un caractère surtout profane et commercial qui s'est répandu en Europe, non sans irriter cer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halloween/#i_9784

HOLI ou FÊTE DES COULEURS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

La fête des couleurs, Holi, est une journée fériée en Inde ; elle est célébrée massivement par les hindouistes dans l’Inde du Nord au printemps, le jour de la pleine lune du mois de ph ā lguna (en février-mars). Elle partage de nombreuses caractéristiques avec l’antique fête romaine des saturnales, à l’instar du carnaval dans certains pays chrétie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holi-fete-des-couleurs/#i_9784

JANMASHTAMĪ ou FÊTE DE LA NAISSANCE DE KRISHNA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

La fête hindoue de Janmashtamī célèbre la naissance ( janma en sanskrit) du dieu Kṛṣṇa (Krishna), le huitième ( a ś tami ) jour de la quinzaine sombre du mois de b hadrapada (août-septembre). Ce chiffre est symbolique dans la légende du dieu Kṛṣṇa, huitième des dix avatars du dieu Viṣṇu énumérés par la tradition, et huitième enfant de la princess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janmashtami-fete-de-la-naissance-de-krishna/#i_9784

JEU - Ethnologie du jeu

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 9 576 mots

Dans le chapitre « Aspects religieux »  : […] On peut conclure, d'après les examens ethnologiques, que religion et jeu sont inséparables dans les coutumes traditionnelles de tous les peuples du monde. Dans la vie populaire européenne, les principaux événements liturgiques du calendrier chrétien sont à peu près partout accompagnés de fêtes profanes où les éléments ludiques dominent. Le jeu en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-ethnologie-du-jeu/#i_9784

JUBILÉ

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 159 mots

Célébration exceptionnelle revenant à intervalles réguliers, pour marquer des dates importantes dans la vie chrétienne ou dans l'histoire de l'Église (en latin, jubilaeus  ; de l'hébreu yobel , corne avec laquelle on annonce une fête). Elle s'inspire de la Bible : le livre du Lévitique prescrit, tous les cinquante ans, une année dite sabbatique, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jubile/#i_9784

LETTRE À D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES, Jean-Jacques Rousseau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 067 mots

Dans le chapitre « La fête contre le théâtre »  : […] Tout porte à croire que Rousseau condamne le théâtre en soi comme il condamnerait toute forme de re-présentation : le théâtre propose le mal en « exemple ». Et son ressort étant l'« intérêt », c'est-à-dire l'identification, le personnage agit sur le spectateur par « séduction du vice ». Voir, montrer, pousserait à imiter non pas le bien, qui n'« i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettre-a-d-alembert-sur-les-spectacles/#i_9784

LUCIE sainte (morte en 304)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Selon une longue tradition hagiographique rapportée notamment par Jacques de Voragine dans la Légende dorée , Lucie serait née à Syracuse vers la fin du iii e  siècle, dans une riche famille patricienne. Elle se détourna cependant du mariage et des biens du monde et décida de consacrer sa virginité à Dieu, à l’exemple de sainte Agathe, vierge et ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucie/#i_9784

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Sources d'inspiration »  : […] D'autres essais d'explication ont été cherchés du côté des sources artistiques : en 1969, on a rappelé l'influence du gothique et de Dürer, également parlé du rôle de Donatello et, avant lui, de l'influence antique particulièrement transmise par l'intermédiaire des sarcophages, par exemple pour telles ou telles poses caractéristiques des membres (C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_9784

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 770 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Mode de vie »  : […] En zone montagneuse comme en Gobi, l' élevage nomade s'est trouvé être, dès une époque reculée, la forme d'exploitation la mieux adaptée aux conditions naturelles – les bovidés et les yaks prédominant en montagne ; les moutons, les chèvres et les chevaux en zones de steppe ; les chameaux en régions semi-désertiques. L' habitat traditionnel est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_9784

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La saison des pluies dans le calendrier »  : […] Nées dans la plaine indo-gangétique et dans le monde rural, la culture traditionnelle et la littérature classique de l'Inde expriment sur la mousson le point de vue de l'agriculteur et du jardinier. Ce point de vue codifié depuis l'Antiquité a pris la forme d'un cycle des saisons tout à fait particulier et très différent du cycle des quatre saison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_9784

MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT
  • , Universalis
  •  • 8 018 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une cosmologie mal connue »  : […] César est aussi une source capitale sur le rôle des druides. Ils n'étaient pas seulement prêtres : ils étaient aussi chargés de la justice et de l'enseignement. Ils formaient une hiérarchie développée et organisée : un chef unique, une réunion annuelle dans la forêt des Carnutes, une formation très longue. Leur importance sociale est aussi attesté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-des-peuples-barbares/#i_9784

NICOLAS saint (IVe s. env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 669 mots
  •  • 1 média

Fêté le 6 décembre, saint Nicolas est une figure majeure des chrétientés orthodoxe et catholique, patron de la Russie et de la Grèce, ainsi que de nombreuses villes . Il est aussi le saint protecteur des enfants et écoliers, des marins, des bateliers et de nombreux autres métiers. La vie de saint Nicolas est méconnue par l’historiographie. On sait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-saint/#i_9784

NON-ART

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 4 020 mots

Dans le chapitre « Saper le fondement de l'ordre esthétique »  : […] Pour entrer dans la région du non-art, les œuvres doivent contester, bouleverser au moins partiellement l'art existant. Elles mettent en évidence, en les critiquant, certains des caractères qui (parfois sans qu'on le sache) définissent l'art reconnu et admiré, l'art civique, traditionnel, approuvé par la classe dominante. Le plus fréquemment ces œu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-art/#i_9784

NOUVEL AN CHINOIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 444 mots

La fête du Nouvel An chinois, également appelée « fête du printemps », est célébrée non seulement en Chine mais aussi dans tous les pays de la diaspora chinoise . Elle est suivie en particulier au Vietnam, où elle prend le nom de fête du Têt. Les festivités commencent le premier jour de la première nouvelle lune du calendrier lunaire, déterminé pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvel-an-chinois/#i_9784

NUIT DE GUY FAWKES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 444 mots
  •  • 1 média

Célébrée le 5 novembre, la Nuit de Guy Fawkes commémore, au Royaume-Uni, l’échec de la conspiration des Poudres, en 1605. De fervents catholiques anglais, menés par Robert Catesby, fomentèrent un complot contre le roi Jacques I er Stuart qui les persécutait. Ils projetèrent de faire sauter le palais de Westminster lors de la séance d’ouverture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-guy-fawkes/#i_9784

NUIT DE LA SAINT-JEAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Célébrée le 24 juin, la nuit de la Saint-Jean coïncide à quelques jours près avec le solstice d'été, vers le 21 juin, jour le plus long de l'année dans l'hémisphère Nord. Liée au cycle solaire, cette fête universelle a des origines païennes, sans doute en rapport avec des rites de fécondité ancestraux, destinés à favoriser l'abondance des récoltes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-la-saint-jean/#i_9784

NUIT DE WALPURGIS ou NUIT DES SORCIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Observée principalement en Europe du Nord et en Scandinavie du 30 avril au 1 er  mai, lors du passage de l'hiver au printemps, la nuit de Walpurgis est une fête qui tire son origine de rites païens de fécondité et de la célébration de l'arrivée du printemps. Elle est appelée aussi « nuit des sorcières », par assimilation aux innombrables histoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-walpurgis-nuit-des-sorcieres/#i_9784

ŒUVRE D'ART

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 918 mots

Dans le chapitre « La non-œuvre dans l'art contemporain »  : […] Ce qu'il y a de plus provocant dans l'art contemporain semble se rallier sous le drapeau du non-art. Non-art, cela ne signifie pas seulement refus d'accorder à l'art un statut particulier réservé à une élite, au sens où l'entendait Marx disant que dans une société communiste il n'y aura plus de peintres, mais seulement des hommes qui peignent ; c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvre-d-art/#i_9784

OURS BRUN EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Farid BENHAMMOU, 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 4 567 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des sociétés européennes marquées par l'ours »  : […] L'ours brun marque profondément les sociétés européennes depuis la Préhistoire. Les peintures rupestres prouvent l'importance de cette espèce qui n'a pas laissé indifférents les premiers humains peuplant l'Europe. De nombreux indices attestent d'un culte de l'ours qui aurait perduré jusqu'au Moyen Âge et l'avènement du christianisme. Ce dernier au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ours-brun-en-europe/#i_9784

PÂQUES CHRÉTIENNES

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 568 mots

Solennité de la Résurrection de Jésus-Christ, considérée par toutes les Églises comme la principale fête chrétienne. La fête de Pâques est fixée au dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps, donc entre le 22 mars et le 25 avril (sauf pour les Orientaux, restés fidèles, sur ce point, au calendrier julien qui place l'équinoxe au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paques-chretiennes/#i_9784

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une société de fête »  : […] Un autre aspect caractérise la société pèlerine : celui d'une société de fête. Quand les dieux de l'Égypte ancienne partaient visiter les dieux voisins, tout un peuple pèlerin se pressait pour être présent à cette dramaturgie sacrée : Hérodote, non sans quelque malice, rapporte que le vin de raisin y coulait abondamment. Les trois pèlerinages presc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_9784

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La performance comme fête »  : […] La performance, Hans-Georg Gadamer nous en parle chaque fois qu'il analyse la « représentation » – théâtrale, ou scénique, ou muséale – d'une œuvre quelconque. Et, de cette représentation, il commence par énoncer qu'elle « a, d'une manière imprescriptible et ineffaçable, le caractère d'une répétition du même  ». Mais abstenons-nous de comprendre ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/performance-art/#i_9784

PONGAL ou FÊTE DU SOLSTICE D'HIVER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Fête hindoue du solstice d’hiver, Pongal est célébrée durant trois jours par les hindouistes de toute l’Inde du Sud, particulièrement dans l’État du Tamil Nadu. D’après le calendrier hindou, le solstice d’hiver correspond au moment où le Soleil, après avoir atteint le point le plus méridional de sa course, repart vers le nord pour entrer dans le si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pongal-fete-du-solstice-d-hiver/#i_9784

RATHA YĀTRĀ ou PROCESSION DES CHARS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Le Ratha Yātrā, terme sanskrit signifiant procession des chars, est une fête rituelle mobile (en raison du calendrier lunaire hindouiste) observée en Inde, ainsi que dans nombre de pays accueillant la diaspora indienne. Son nom fait référence à l’antique coutume qui consiste à placer la représentation (effigie, statue de pierre, de bois ou d’un m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ratha-yatra-procession-des-chars/#i_9784

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 105 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Ambiguïté de la notion d'État »  : […] Au terme de ces considérations, il faut revenir à la question primordiale : y a-t-il un État de la Renaissance ? L'humanisme se voulait école de modération, d'universalisme. L'amour de la patrie est chez Érasme une passion parmi d'autres, simplement un peu plus naturelle ( Éloge de la folie ). Pourtant, les humanistes ont réintroduit le vocable de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_9784

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La religion romaine

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 7 018 mots

Dans le chapitre « Les « religiones » »  : […] Dans la vie du Romain, les rites et les observances comptaient plus que les connaissances des dieux. L'accomplissement des rites était assuré, pour la religion officielle, par les représentants de la cité qui en imposaient le respect. La première obligation résidait dans le respect de la qualité religieuse des jours. Le calendrier même était matièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-religion-romaine/#i_9784

SATURNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 789 mots

Le culte de Saturne est attesté à Rome depuis la plus haute antiquité et s'est maintenu assez vivace jusqu'à la fin de l'Empire ; mais il n'est pas possible pour autant de cerner avec précision les contours du personnage divin auquel il s'adressait. Son temple, au sud-ouest du Forum, abritait l'aerarium, sorte de coffre-fort public où étaient conse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-religion-romaine/#i_9784

TAOÏSME

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 8 929 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Maîtres célestes et l'Église taoïste »  : […] Des cultes populaires envers les Immortels, on l'a vu, abondaient sous les Han. Les empereurs soucieux de prestige, tels que Qin Shi Huangdi (221-210) et Han Wudi (140-87), envoyèrent des expéditions maritimes à la recherche des îles des bienheureux. Le culte impérial de Laozi divinisé fut un effort de la part du gouvernement pour prendre à son com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taoisme/#i_9784

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité

  • Écrit par 
  • Henri GOUHIER
  •  • 4 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théâtre et fête »  : […] Dans sa Lettre à d'Alembert ..., dite, pour simplifier, sur les spectacles (1758) Rousseau juge le théâtre moralement dangereux et, d'ailleurs, inutile. « Quoi ! écrit-il au moment de terminer, ne faut-il donc aucun spectacle dans une république ? Au contraire, il en faut beaucoup. » Mais quel genre de spectacle ? Tout est là. « Plantez au milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-theatralite/#i_9784

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

Dans le chapitre « La chrétienté médiévale »  : […] En même temps que les structures politiques et sociales du monde antique, les Grandes Invasions balaient un trésor millénaire de culture. Cependant, les brassages de populations qui s'en sont suivis ont produit tôt ou tard des conditions favorables à la diffusion du message chrétien. C'est dans les régions réputées « barbares », Germanie, Pays-Bas, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_9784

TRADITION

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 6 370 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tradition, « re-création » des valeurs d'une communauté »  : […] « Transmettre » signifie « faire être ce qui a existé déjà », et « conserver », « garder ce qui a été transmis ». Ces deux aspects, actif et passif, ne doivent pas être confondus dans l'analyse de la fonction universelle de la tradition, principalement quand il s'agit de ses rapports avec la vie d'une communauté. Dans les civilisations de type trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition/#i_9784

VAIŚĀKHA ou FÊTE DE LA NAISSANCE DU BOUDDHA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 126 mots

Vaiśākha est la fête la plus importante du bouddhisme Theravāda (ou Petit Véhicule). Son nom sanskrit est également transcrit vixakha, visakah, waisak ou vesak selon les pays. Elle commémore la naissance, l’éveil et la mort du Bouddha. Cette journée est fériée dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est, ainsi qu’en Chine – notamment à Hong Kong et Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisakha-fete-de-la-naissance-du-bouddha/#i_9784

SACRÉ, religion

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sources des théories durkheimiennes »  : […] Le sacré est donc, chez Durkheim, on le voit, à la confluence de deux mouvements. Il est, d'une part, le lieu de l'interdit et, d'autre part, le siège d'une puissance pouvant se manifester dans certaines circonstances. Pour résumer le fait d'une formule, disons qu'il est au croisement de W. R.  Smith et de Hubert et Mauss. Que l'ethnographie austra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre-religion/#i_9784

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre MARTINON, François-André ISAMBERT, « FÊTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fete/