LAGRANGE LÉO (1900-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La semaine de quarante heures est votée en juin 1936, et l'éducation populaire sous toutes ses formes de loisirs et de culture va connaître un nouvel essor : le 4 juin 1936, Léon Blum appelle Léo Lagrange au sous-secrétariat des Loisirs et des Sports ; il conservera ce poste jusqu'à la chute du cabinet, puis dans le ministère Chautemps avec celui de l'Éducation physique et encore dans le deuxième gouvernement Blum jusqu'au 8 avril 1938. En dix-neuf mois, Léo Lagrange accomplit une œuvre considérable. Avocat, il avait débuté dans la politique en 1932 comme député socialiste du Nord. L'éducation populaire était en régression, le domaine de la santé publique laissait à désirer, le sport, enfin, restait réservé à une élite. Lagrange pose les grands principes qui vont survivre jusqu'à aujourd'hui : « L'État doit être un guide pour l'utilisation des loisirs et pour le développement, sur le plan individuel et sur le plan social, de la santé et de la culture. » Il crée un Conseil supérieur des sports où sont représentées toutes les associations. Une importante politique d'infrastructures sportives est lancée. Lagrange développe particulièrement les activités de plein air. On commence à mettre au point des billets de chemin de fer à prix réduit pour les vacances. Il s'attache à développer les auberges de jeunesse créées par Marc Sangnier en 1929 et préside lui-même le Centre laïque des auberges de la jeunesse. Dans ce grand mouvement populaire vers les sports de plein air qui prend alors son essor, la nature acquiert une valeur nouvelle. Mais Léo Lagrange essaie aussi de développer les loisirs culturels, encourageant les diverses initiatives qui surgissent, notamment dans le domaine du théâtre. La guerre va interrompre pour un temps ce bouillonnement. Léo Lagrange lui-même trouve la mort au cours de la bataille de France. Mais le mouvement est lancé et l'époque de 1936 a formé des militants d'action populaire qui continueront leur travail pendant la guerre et après la Libération.

—  Armel MARIN

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification

Pour citer l’article

Armel MARIN, « LAGRANGE LÉO - (1900-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-lagrange/