RALLIEMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de « ralliement » fut donné à la nouvelle direction politique que Léon XIII indiqua aux catholiques français en les engageant à accepter le régime républicain. Les prodromes du ralliement datent des années 1879-1880. Lorsque les républicains, parvenus au pouvoir, commencèrent à appliquer leur programme de laïcisation, le Saint-Siège conseilla à certains leaders catholiques d'abandonner tactiquement l'opposition anticonstitutionnelle pour mieux défendre les intérêts religieux. Mais le loyalisme à l'égard du régime parut impossible aux membres des partis dynastiques, non seulement en raison de leur fidélité à la monarchie ou à l'Empire, mais parce qu'ils estimaient illusoire de prétendre dissocier en France le régime républicain du programme laïque. Leur défaite électorale récente pouvait d'ailleurs ne pas être tenue pour irréversible. Cette position était généralement celle de la hiérarchie ecclésiastique et de l'électorat catholique, traditionnellement attachés à un ordre conservateur à la fois politique et religieux. Le ralliement entra dans sa phase décisive en 1890, à la suite d'une évolution de la conjoncture nationale et internationale. L'échec du boulangisme en France et l'écrasement de la droite aux élections venaient de porter un coup apparemment décisif aux espoirs dynastiques. Du côté républicain, le triomphe des opportunistes et l'élimination des radicaux les plus exigeants semblaient offrir ses chances à une politique modérée. Sur le plan international, l'échec des négociations engagées par le Vatican avec les États membres de la Triplice pour trouver une solution à la question romaine désignait la France comme le seul recours possible, à condition toutefois que la majorité parlementaire fût favorable à un appui diplomatique de ce genre. Léon XIII décida donc de faire une nouvelle tentative, dont les objectifs seraient les suivants : clarifier tout d'abord la question doctrinale en faisant mieux comprendre la distinction qu'il avait déjà énoncée entre la constit [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  RALLIEMENT  » est également traité dans :

LEMIRE JULES AUGUSTE (1853-1928)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MAYEUR
  •  • 734 mots

Né à Vieux-Berquin, près d'Hazebrouck, dans une famille de fermiers, Jules Lemire étudie au collège Saint-François d'Hazebrouck puis au grand séminaire de Cambrai ; il est ordonné prêtre en 1878. Professeur de philosophie et de rhétorique au collège Saint-François d'Hazebrouck pendant quinze ans, catholique intransigeant, légitimiste, il évolue à partir de 1883. Il souhaite l'acceptation par l'Égl […] Lire la suite

MUN ALBERT DE (1841-1914)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 374 mots

Homme politique et dirigeant catholique français. Officier de carrière, Albert de Mun est fait prisonnier en 1870 ; la captivité l'amène à réfléchir aux causes de la défaite, et la Commune à mesurer la désorganisation sociale : « Entre ces révoltés et la société légale dont nous étions les défenseurs, un abîme nous apparut. » Il fonde alors, avec M. Maignen et La Tour du Pin, l'Œuvre des cercles c […] Lire la suite

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 385 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La « question sociale », l'« apaisement » et l'alliance russe (1890-1898) »  : […] Le boulangisme avait révélé le trouble profond du pays, né des inquiétudes nationales et du malaise social. La France se sentait isolée devant la menace allemande. Désormais, la droite reprendra à son compte un nationalisme dont le soutien à l'armée et aux entreprises coloniales sont les thèmes majeurs. Le boulangisme a été, à sa façon, un « pré-socialisme ». Après lui, le socialisme révèle sa pui […] Lire la suite

Les derniers événements

2-28 avril 2019 • Venezuela • Levée de l’immunité parlementaire de Juan Guaidó.

, qui s’applique également aux compagnies étrangères qui entretiennent des liens avec les États-Unis, entre en vigueur. Le 30, Juan Guaidó revendique le ralliement à sa cause d’un groupe de soldats de la base militaire de La Carlotta, à Caracas, et lance « la phase finale de l’opération Liberté [...] Lire la suite

18 mars 2019 • Belgique • Perte de sa majorité parlementaire par le gouvernement wallon.

Le ralliement de la députée Patricia Potigny (Mouvement réformateur, MR) aux Listes Destexhe fait perdre sa majorité parlementaire au gouvernement wallon de Willy Borsus, qui réunit le MR et le Centre démocrate humaniste (CDH). Alain Destexhe a annoncé son départ du MR en février.  [...] Lire la suite

7 septembre 2017 • Kosovo • Formation d’un gouvernement.

Au terme de trois mois de négociations, le chef de la « coalition des guerriers » arrivée en tête aux élections législatives de juin, Ramush Haradinaj, est désigné Premier ministre. La majorité nécessaire à la formation d’un gouvernement découle du ralliement de l’Alliance pour un nouveau Kosovo [...] Lire la suite

1er-8 juillet 2017 • France • Lancement du mouvement de Benoît Hamon.

de Benoît Hamon. L’obligation de choisir entre l’adhésion au PS et le ralliement au Mouvement du 1er juillet, défendue par le secrétaire général Jean-Christophe Cambadélis, n’est pas validée.  [...] Lire la suite

15-19 mai 2017 • Iran • Réélection de Hassan Rohani à la présidence.

Le 15, le maire conservateur de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf annonce son retrait de la course à la présidence et son ralliement au candidat religieux conservateur Ebrahim Raisi. Le 16, le vice-président réformateur Es-Hagh Jahanguiri se retire à son tour et se rallie à la candidature [...] Lire la suite

23-29 mars 2017 • France • Ralliement de Jean-Yves Le Drian et de Manuel Valls à la candidature d’Emmanuel Macron.

Le 23, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian (PS) annonce son ralliement à la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Il est le premier poids lourd du gouvernement à le faire. Le 29, l’ancien Premier ministre Manuel Valls (PS), candidat malheureux à la primaire [...] Lire la suite

23-26 février 2017 • France • Ralliement de Yannick Jadot à Benoît Hamon.

Le 23, Yannick Jadot, candidat d’Europe Écologie-Les Verts à l’élection présidentielle d’avril-mai, annonce son ralliement à la candidature du socialiste Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de la gauche. La plate-forme présidentielle adoptée en commun comprend notamment la sortie du nucléaire [...] Lire la suite

22 février 2017 • France • Ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron.

Le président du MoDem François Bayrou annonce qu’il ne se présentera pas à l’élection présidentielle d’avril-mai et déclare se rallier à la candidature d’Emmanuel Macron, fondateur du mouvement En Marche ! Il attend de celui-ci qu’il incarne une « véritable alternance » et exige que son programme inclue une loi de moralisation de la vie politique et défende le « pluralisme » au sein du Parlement. [...] Lire la suite

17-26 janvier 2017 • Gambie • Départ en exil de l’ex-président Yahya Jammeh.

de médiation. L’opération est aussitôt suspendue pour permettre une ultime tentative de solution politique. Le 21, Yahya Jammeh annonce son retrait du pouvoir et quitte le pays pour la Guinée équatoriale. La CEDEAO, l’Union africaine et l’ONU garantissent sa sécurité et la conservation de ses biens. Le général Ousman Badjie, chef d’état-major, proclame son ralliement à Adama Barrow. Le 26, le président Adama Barrow rentre à Banjul.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Xavier de MONTCLOS, « RALLIEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralliement/