FAYOLLE ÉMILE (1852-1928) maréchal de France

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artilleur et polytechnicien, nommé professeur à l'école de Guerre en 1904. Après avoir participé, au début de la Première Guerre mondiale, à la défense de Nancy, Émile Fayolle reçoit le commandement de la VIe Armée à la bataille de la Somme en 1916, où il se distingue. En 1917, il est à la tête des troupes d'intervention franco-anglaises chargées de seconder les Italiens après la débâcle de Caporetto. Il prend une part prépondérante à la victoire lors de la seconde bataille de la Marne en 1918. Il termine sa carrière par le commandement des troupes d'occupation en Palatinat et préside la commission de contrôle alliée jusqu'en 1920. En 1921, le gouvernement lui confère la dignité de maréchal de France.

—  Armel MARIN

Écrit par :

  • : metteur en scène, conseiller en éducation populaire et techniques d'expression

Classification


Autres références

«  FAYOLLE ÉMILE (1852-1928) maréchal de France  » est également traité dans :

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 436 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « L'offensive de la « dernière chance » »  : […] il fallut l'autorité de Clemenceau, l'optimisme de Foch pour ressusciter un climat d'entente cordiale, amener Fayolle au secours des Anglais et sauver la situation. Si l'offensive du 9 avril contre les Anglais, en Flandre, n'aboutit pas, la troisième tentative allemande faillit réussir. Lancée contre les Français, le 27 mai, au Chemin des Dames […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_14550

Pour citer l’article

Armel MARIN, « FAYOLLE ÉMILE (1852-1928) maréchal de France », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-fayolle/