TRADITION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot « tradition » (en latin traditio, « acte de transmettre ») vient du verbe tradere, « faire passer à un autre, livrer, remettre ». Littré en a distingué quatre sens principaux : « Action par laquelle on livre quelque chose à quelqu'un » ; « transmission de faits historiques, de doctrines religieuses, de légendes, d'âge en âge par voie orale et sans preuve authentique et écrite » ; « particulièrement, dans l'Église catholique, transmission de siècle en siècle de la connaissance des choses qui concernent la religion et qui ne sont point dans l'Écriture sainte » ; « tout ce que l'on sait ou pratique par tradition, c'est-à-dire par une transmission de génération en génération à l'aide de la parole ou de l'exemple » (Dictionnaire de la langue française).

Les définitions proposées par Littré se rapportent soit au sens particulier, juridique et liturgique, de traditio dans le droit romain et dans certains usages de l'ancien droit français ou lors de la remise de dignités ecclésiastiques, soit au sens général de « transmission ». Le rhéteur Quintilien, dans le De institutione oratoria, donne à traditio le sens d'« enseignement ».

Il faut éviter de confondre entre eux deux verbes que sous-entend la notion de « tradition » : « remettre » et « transmettre », tradere et transmittere. Le premier se rapporte à une « chose remise » ou à un « objet livré » selon une convention ou un contrat entre des parties. Le second répond à l'acte même de la transmission entre des sujets, et désigne non seulement des contenus mais aussi des opérations et une fonction, de portée universelle, car, de même que l'invention ne peut être réduite à la description, à l'histoire ou à l'analyse des objets inventés, la tradition ne saurait l'être à celles des « contenus » transmis, qu'il s'agisse de faits, de coutumes, de doctrines, d'idéologies ou d'institutions particulières.

La tradition ne se borne pas, en effet, à la conservation ni à la transmission des acquis antérieurs : elle intègre, au cours de l'histoire, des existants nouveaux en les adaptant à des existants anciens. Sa nature n'est pas seulement pédagogique ni purement idéologique : elle apparaît aussi comme dialectique et ontologique. La tradition fait être de nouveau ce qui a été ; elle n'est pas limitée au faire savoir d'une culture, car elle s'identifie à la vie même d'une communauté.

Il importe donc de ressaisir activement l'expérience traditionnelle à travers trois relations fondamentales : en tant que médiation et intégration des cultures dans les conditions variables de la nature, en tant qu'apparition d'une communauté à elle-même à travers la perpétuelle « re-création » de ses valeurs, en tant que visée de l'absolu dans ses rapports avec l'expérience du sacré.

La notion de tradition

La tradition, médiation et intégration des cultures

L'acte de transmettre et l'acte d'inventer constituent deux opérations spécifiquement humaines, car aucune espèce animale n'est capable d'adapter la continuité de ses acquis expérimentaux anciens à la discontinuité de ses découvertes, de ses inventions et de leurs expériences nouvelles. C'est pourquoi la tradition ne se borne point à la conservation des éléments d'une culture, c'est-à-dire à leur maintien dans le même état. Une invention qui ne serait pas transmise devrait être sans cesse réinventée. Inversement, en l'absence de toute invention, les traditions de l'âge paléolithique seraient encore les nôtres et nos cultures n'auraient jamais pu apparaître ni s'édifier.

À sa capacité passive de conservation toute tradition ajoute ainsi sa capacité active d'intégration d'existants nouveaux par leur adaptation à des existants antérieurs. L'invention et la découverte, d'ailleurs, ne se rapportent pas nécessairement à un équipement matériel ni à des réalités visibles. La découverte de la valeur morale et spirituelle de la liberté, par exemple, a exercé sur nos cultures une influence aussi profonde que l'invention du feu sur les premières communautés humaines. Historiquement, l'idée de l'immortalité individuelle et ses conséquences ont produit des transformations culturelles et sociales plus importantes que l'invention de la roue. Le préhistori [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Écrit par :

  • : historien des sciences et des techniques, ingénieur conseil
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., chargé de conférences à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  TRADITION  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 605 mots
  •  • 1 média

Les littératures traditionnelles africaines revêtent différentes formes, du récit appartenant au patrimoine identitaire d'un groupe ou d'une ethnie à la production d'œuvres entièrement nouvelles, inscrites dans les préoccupations les plus actuelles de cette ethnie ou de ce groupe. De la même façon, ces littératures empruntent des voies diverses, de la littérature orale, toujours bien implantée en […] Lire la suite

ANCIENS ET MODERNES

  • Écrit par 
  • Milovan STANIC, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 5 038 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les deux cultures »  : […] À la différence des humanistes, les inventeurs de ce que nous appelons aujourd'hui les sciences exactes ne nourrissent aucun complexe à l'égard de l'Antiquité. Conscients des progrès qu'ils réalisent, ils les expriment dans les langues vulgaires et délaissent progressivement le latin, réservé, écrit Descartes dans le Discours de la méthode (1637), « à ceux qui ne croient qu'aux livres anciens ». […] Lire la suite

BIBLE - L'étude de la Bible

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 6 431 mots

Dans le chapitre « Le champ diversifié des méthodes d'approche »  : […] La plus ancienne et la plus largement pratiquée des méthodes d'approche du texte de la Bible est dite volontiers « historico-critique » : elle est à la fois historique et scientifique, reposant sur la rencontre de diverses activités critiques. Cette méthode comprend d'abord la critique des sources : avec des antécédents plus anciens, celle-ci n'a vraiment pris forme qu'au xix e siècle, avec notam […] Lire la suite

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Pères de l'Église : artisans et témoins de la doctrine chrétienne de l'inspiration »  : […] À la fin du i er siècle de l'ère chrétienne, donc, dans la fameuse épître aux Corinthiens, que la tradition la plus ancienne lui attribue, Clément de Rome écrit : « Vous vous êtes plongés dans les saintes Écritures, ces vraies Écritures données par l'Esprit-Saint. » Il désigne les prophètes bibliques comme les « ministres de la grâce de Dieu, mus par l'Esprit-Saint ». À sa suite, Justin, Irénée, […] Lire la suite

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'exégèse coranique en son état « classique » »  : […] Pour ce faire, on partira de l'organisation interne d'un commentaire coranique de l'époque classique qui a la faveur des milieux sunnites, celui de Tabari (mort en 310/923) ; puis on étudiera quelques-unes des étapes qui ont abouti à une telle synthèse. Cette somme exégétique, L'Exposition complète sur l'interprétation des versets coraniques , comporte des éléments multiples, dont, en premier lieu […] Lire la suite

DOGME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JOSSUA
  •  • 2 650 mots

Dans le chapitre « Sens général »  : […] Quels que soient les développements qu'il comporte, le dogme est toujours caractérisé par sa relation étroite avec la Révélation. C'est l'intelligence que l'Église prend de la parole de Dieu à tel moment de l'histoire, en raison de la nécessité d'écarter telle erreur par une formulation plus juste ou plus adaptée au milieu culturel, ou simplement en raison de la maturation que tel aspect de la foi […] Lire la suite

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tradition et les traditions »  : […] Luc Benoist donne une définition précise de la tradition, telle du moins que l'entend l'ésotérisme : « La tradition est la transmission d'un ensemble de moyens consacrés qui facilitent la prise de conscience de principes immanents d'ordre universel, puisque l'homme ne s'est pas donné à lui-même ses raisons de vivre. L'idée la plus proche, la plus capable d'évoquer ce que le mot signifie, serait c […] Lire la suite

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Les deux pactes »  : […] Pour conclure ces analyses, reprenons la comparaison entre la formule romaine fides-foedus et la formule hébraïque 'emunah-berith . La comparaison peut s'appuyer sur le fait que l'on trouve dans l'histoire du peuple hébreu deux conceptions du pacte : une conception ancienne analogue à la formule romaine et une conception plus originale, propre à la religion d'Israël. L'intervention de la divinité […] Lire la suite

FOLKLORE

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 12 224 mots
  •  • 1 média

Le folklore comme discipline est né à l'aube du xix e siècle. Alors que, dans la plupart des pays d'Europe, la réflexion folklorique a été préparée par un mouvement d'idées lié au préromantisme et opposé à l'esprit des Lumières, elle a surgi brusquement en France avec la fondation en 1804 d'une société savante, l'Académie celtique, qui se donna pour projet de recueillir les usages, les tradition […] Lire la suite

ḤADĪTH

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 474 mots

Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa pour désigner toute tradition rapportant les paroles ( aqwāl ) ou les actes ( af‘āl ) du Prophète ou son approbation ta […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

17 mars 2021 France – Union européenne. Avis de la Cour de justice de l'Union européenne sur la chasse à la glu.

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) estime dans un avis que le respect de la tradition ne peut justifier l’autorisation dérogatoire de la chasse à la glu, interdite par une circulaire européenne d’avril 1979, en raison du caractère non sélectif de cette pratique. Des arrêtés du gouvernement français d’août 1989 et de septembre 2018 avaient autorisé le maintien de cette chasse dans cinq départements. […] Lire la suite

13 décembre 2019 Belgique. Retrait du carnaval d'Alost de la liste du patrimoine culturel de l'UNESCO.

Le bourgmestre d’Alost, Christoph D’Haese (Alliance néo-flamande, N-VA), avait alors plaidé le « rituel de transgression » propre à la tradition du festival et avait associé les réactions des organisations juives, de la Commission européenne, de l’UNESCO et de capitales étrangères à « une forme de censure ». L’UNESCO estime cette représentation incompatible avec les principes fondamentaux qui régissent la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. […] Lire la suite

26 décembre 2018 Japon. Annonce de la reprise de la pêche à la baleine.

Cette décision soutenue par les nationalistes est justifiée par la défense d’une longue tradition. En septembre, la CBI s’était opposée à la demande de Tōkyō de reprendre la pêche commerciale à la baleine qu’un moratoire entré en vigueur en 1986 interdit. L’Islande et la Norvège étaient jusque-là les seuls pays à pratiquer cette pêche. Le Japon la pratiquait également sous couvert de recherche scientifique. […] Lire la suite

6 novembre 2018 France. Renvois en correctionnelle dans l'affaire des sondages de l'Élysée.

Accusés d’avoir commandité, sur fonds publics et sans appel d’offres, des enquêtes d’opinion très onéreuses pour le compte de la présidence, ceux-ci invoquent une « tradition » dispensant l’Élysée d’appliquer les règles des marchés publics. Quatre sociétés de sondages ou de communication sont également renvoyées en correctionnelle. […] Lire la suite

6-14 mars 2018 Iran. Démission du maire de Téhéran.

Le procureur général du pays Mohammad Jafar Montazeri dénonce des « actes contraires à la morale publique » et à la tradition islamique. Le 14, Mohammad-Ali Najafi présente sa démission. […] Lire la suite

Pour citer l’article

René ALLEAU, Jean PÉPIN, « TRADITION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition/