Jean VARENNE

docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

AGNI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 909 mots

Divinité de la religion védique qui personnifie le feu (en sanskrit, agni : feu). Plusieurs « éléments » naturels (l'eau, la terre, l'air, etc.) tiennent une place importante dans la mythologie et le culte védiques, conjointement avec des « objets » cosmiques (le Soleil, la Lune, les rivières) et des « puissances » quasi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agni/#i_0

AHURA MAZDĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 330 mots

La religion iranienne ancienne place au sommet de son panthéon un dieu qu'elle nomme Ahura Mazdā (le Seigneur sage) et dont la réforme zoroastrienne (vers le ~ viie s.) fit le souverain unique de la création. La comparaison avec les autres mythologies indo-européennes, et particulièrement avec celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahura-mazda/#i_0

ALFASSA MIRA dite LA MÈRE (1878-1973)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 293 mots

L'âshram de Shrî Aurobindo était dirigé depuis 1926 par une femme que les disciples vénéraient comme une incarnation de la Mère divine. On ne l'appelait donc que « Mère », et depuis la mort du maître (1950) elle assumait également la fonction d'inspiratrice spirituelle, qui à l'origine était dévolue à Shrî Aurobindo. Juive d'origine égyptienne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mira-alfassa/#i_0

AMARU

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 264 mots

L'une des œuvres majeures de la poésie lyrique sanskrite porte le nom d'Amaru-Shataka (amaruśataka), c'est-à-dire les « Cent Poèmes attribués à Amaru ». Il s'agit d'une série de strophes de mètres variés, dont chacune tend à l'autonomie, comme il est de règle en sanskrit, qui sont composées et disposées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amaru/#i_0

ANĀHITĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 206 mots

Les écrivains grecs, qui furent les premiers à donner un témoignage extérieur sur la religion iranienne ancienne, parlent tous du culte d'une déesse qu'ils comparent soit à Athéna, soit à Aphrodite. Il s'agit d'Anāhitā à laquelle un hymne important (le Cinquième Yasht) est consacré dans l' Avesta . Son domaine semble couvrir les trois fonctions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anahita/#i_0

ANQUETIL-DUPERRON ABRAHAM HYACINTHE (1731-1805)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 868 mots

Orientaliste français qui révéla à l'Europe les livres sacrés du zoroastrisme et de l'hindouisme. La curiosité des Européens pour les civilisations anciennes d'Orient (Perse, Inde...) date des premières découvertes de Marco Polo et de Vasco de Gama ; accrue au cours des siècles, elle entraîna Anquetil-Duperron à partir pour l'Inde (où la France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-hyacinthe-anquetil-duperron/#i_0

APSARA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 582 mots

Génies intermédiaires du panthéon védique organisé selon une structure hiérarchique à trois niveaux : au sommet, les grands dieux, souverains du domaine cosmique (Indra, Varuna , Vishnu, etc.) ; en dessous d'eux, des dieux secondaires qui assistent les précédents dans leurs fonctions (par exemple Agni , qui préside au sacrifice ; les maruts, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apsara/#i_0

ĀRAṆYAKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 455 mots

Mot sanskrit qui veut dire « forestier » et qui, au pluriel, désigne une classe de textes védiques, en prose ou en vers, destinés à l'enseignement de rites secrets et à l'herméneutique de cette liturgie marginale. Souvent d'ailleurs, le rituel est supposé connu, et les spéculations théologiques y prennent la première place : de ce point de vue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aranyaka/#i_0

ARYAMAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 228 mots

Nom d'un dieu hindou qui apparaît dans les parties les plus archaïques du Véda ( Veda ), certains hymnes du Rig-Véda (Ṛgveda) datant du début du ~ IIe millénaire. Quelques formules rituelles associent ce dieu à Mitra et à Bhaga , mais la mythologie qui le concerne est pratiquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aryaman/#i_0

ĀRYA-SAMĀJ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 732 mots

Expression sanskrite qui veut dire « Société aryenne », Ārya-Samāj désigne un des mouvements réformateurs les plus originaux qui se manifestèrent au xixe siècle à l'intérieur de l' hindouisme . Son fondateur, Mūla Shankar, qui prit plus tard le nom de Dayānanda Sarasvatī (1824-1883), appartenait à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arya-samaj/#i_0

ASANGA (entre IVe et VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 276 mots

Parmi les maîtres les plus célèbres du bouddhisme de tendance mahāyāna, les deux frères Asanga et Vasubandhu, originaires du nord-ouest de l'Inde (région de Pashāwar), occupent une place importante. Asanga, l'aîné, est tenu pour le fondateur de l'école vijnānavāda, selon laquelle la réalité absolue n'est « rien d'autre que pensée » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asanga/#i_0

ASURA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 379 mots

Les dieux du panthéon védique sont divisés en deux classes : les dévas et les asuras (prononcer : assoura). Le premier terme dérive de la racine div-, qui désigne la lumière du ciel diurne ; le second signifie « souffles de vie ». Il s'agit donc de deux mots également dignes d'évoquer les puissances célestes qui gouvernent la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asura/#i_0

ASVIN ou ASHVIN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 454 mots

Les Indiens védiques croyaient à l'intervention, au moment où le jour va paraître, de deux dieux jumeaux chevauchant dans le ciel (de là vient leur nom de « cavaliers », les Aśvin, sans doute pour ouvrir le passage à la déesse Uśas : Aurore). Le caractère hypothétique de cette interprétation tient au fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asvin-ashvin/#i_0

ATHARVA-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 722 mots

La dernière des quatre grandes divisions du Veda . Elle occupe une place à part : alors que les trois autres ne sont désignées que par référence à leur contenu (le Sāma-Veda, par exemple, est « cette partie du Veda qui concerne le chant liturgique — saman »), l'Atharva-Veda (Atharvaveda) doit son nom à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atharva-veda/#i_0

BHAGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 308 mots

Le Veda dans ses parties les plus archaïques (dans certains hymnes du Rig-Veda qui remontent au début du ~ IIe millénaire) associe au dieu Mitra deux divinités secondaires : Aryaman et Bhaga. Le premier a la responsabilité de la communauté aryenne (en sanskrit, arya ; d'où vient son nom), le second celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhaga/#i_0

BHĀRATA NĀṬYA-SĀSTRA DE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 215 mots

Héros éponyme de l'Inde, fils du roi Dushyanta (ou Dushmanta), de la dynastie « lunaire » des Pauravas, et de la belle Shakuntala, fille de l'ermite Vishvamitra, Bhārata aurait été suivant la tradition le premier souverain universel de l'Inde. Ses trois « fils », ou descendants par Shantanu roi d'Hastināpura, sont : Dhritarāshtra, dit Kuru, né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/natya-sastra-de-bharata/#i_0

BHARTṚHARI (VIe s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 374 mots

L'un des meilleurs poètes lyriques de l'Inde ancienne, d'expression sanskrite, Bhartṛhari (Bhartrihari) est mal connu ; on le situe avec quelque probabilité au vie siècle. Le pèlerin chinois Yijing, qui visita l'Inde au viie siècle, parle de lui comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhartrhari/#i_0

BHAVABHŪTI (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 410 mots

L'art dramatique indien d'expression sanskrite est dominé par le nom de Kâlidâsa (peut-être du ive s.), mais la gloire de celui-ci a suscité toute une lignée de poètes désireux de l'égaler, sinon de le surpasser. Le plus important de ces continuateurs est Bhavabhûti (Bhavabhūti), un brahmane de haute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhavabhuti/#i_0

BHIKṢU

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 95 mots

Nom donné à ceux des hindous qui, pour obtenir la délivrance (moksha, [ṃoksa], c'est-à-dire le « salut »), décident de renoncer au monde et se doivent de ne plus rien posséder qu'un bâton pour s'aider dans leur marche et un bol pour recueillir les aumônes. On les nomme encore sâdhus ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhiksu/#i_0

BODHISATTVA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 505 mots

Le terme sanskrit bodhisattva désigne des êtres (sattva), humains ou divins, qui ont atteint l'état d'éveil ( bodhi ). Ils devraient donc porter logiquement le nom de buddha (« éveillé ») et être à jamais libérés des contingences existentielles. Le bouddhisme cependant, spécialement sous sa forme du « Grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhisattva/#i_0

BRĀHMAṆA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 462 mots

Le Veda contient essentiellement trois types de textes : des poèmes et des strophes isolées, qui ensemble constituent ce que l'on nomme chandas (poésie) ; des formules rituelles (yajus) ; enfin, de longs développements en prose, de caractère spéculatif. C'est à ces derniers qu'est réservé le nom de brāhmana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmana/#i_0

BRAHMA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 226 mots

Pour chacun des six darshana (« points de vue ») qui, ensemble, constituent la tradition philosophique de l'Inde brahmanique, le texte de base est une chaîne (sūtra) de propositions elliptiques, formant en quelque sorte le sommaire de la doctrine de l'école. Le Vedānta ne fait pas exception : à l'origine du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahma-sutra/#i_0

BRĀHMO SAMĀJ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 451 mots

Nom donné par son fondateur à l'un des puissants courants réformateurs qui se sont manifestés depuis le début du xixe siècle au sein de l' hindouisme . De telles tendances ont toujours existé en Inde, notamment avec les prédications de Chaitanya et de Kabīr (xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmo-samaj/#i_0

BUDDHI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 330 mots

Le terme sanskrit « buddhi » désigne l' intelligence dans la psychologie de l' hindouisme . Selon les données traditionnelles du brahmanisme , l'homme se compose de quatre éléments qui sont autant de modalités de son être propre : le corps, la pensée , l'intelligence, l'âme. Ce dernier élément (en sanskrit, ātman : « soi ») […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buddhi/#i_0

CAITANYA ou CHAÏTANYA (1485-1534)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 490 mots

Né dans une famille de brahmanes orthodoxes du Bengale, Caitanya (Chaïtanya) devint fameux lorsqu'il prêcha une forme nouvelle de religion de bhakti (« dévotion ardente ») dans laquelle Krishna n'était plus présenté comme un simple avatar de Vishnu, mais comme le dieu suprême dont les autres divinités (y compris Vishnu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caitanya-chaitanya/#i_0

CAṆḌĪ-DĀS BADU (XIVe-XVe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 178 mots

L'un des poètes les plus célèbres du Bengale, Badu Chandîdâs (Caṇḍī-Dās) vécut à des dates imprécises, probablement situées entre 1350 et 1450. On dit de lui qu'il fut l'humble desservant d'un temple de la Déesse dans le village où il naquit (district de Birbhum). Ses contemporains furent cependant frappés par la fréquence de ses « extases », dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candi-das-badu/#i_0

CARAKA SAMHITĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 381 mots

Titre d'un traité de médecine relevant du canon védique et attribué à un certain Caraka. Des prescriptions médicales apparaissent dans la littérature sanskrite dès l'époque védique (~ IIe et ~ Ier millénaire) mais restent sporadiques ou simplement allusives. Il faut attendre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caraka-samhita/#i_0

DAKHMĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 295 mots

Nom donné aux édifices ou « tours du silence » dans lesquels les adeptes du mazdéisme exposent leurs morts. Selon la religion prêchée par Zarathoushtra (Zoroastre) au ~ viie siècle, en effet, les quatre éléments constitutifs de l'univers (terre, eau, air, feu) étaient tenus pour sacrés et ne devaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dakhma/#i_0

DAṆḌIN (VIIe s. env.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 341 mots

La littérature sanskrite comprend un très grand nombre d'œuvres poétiques, rédigées en vers, mais connaît peu d'ouvrages en prose, la prose étant, dans l'Inde ancienne, tenue pour facile, donc inférieure. Elle comporte cependant des contes en prose mêlée de vers (le Panchatantra, le Hitopadesha), quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dandin/#i_0

DHARMASĀSTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 531 mots

La notion de dharma (« ordre », « religion », « lois ») recouvre tout ce qui constitue l'hindouisme dans sa spécificité : le rituel, la dogmatique, le droit, l'organisation sociale, etc. À ce titre, la « science [śāstra ou shâstra] du dharma » n'est pas autre chose qu'un exposé exhaustif de la « civilisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dharmasastra/#i_0

DINNĀGA ou DIGNĀGA (VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 154 mots

L'un des maîtres les plus importants de la logique bouddhique vivant au vie siècle. Dinnāga (on écrit aussi Dignāga) appartenait à l'école illustrée par Vasubhandu (de peu son aîné), qui tenait que les prétendues réalités du monde phénoménal ne sont, en fait, que des représentations ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinnaga-dignaga/#i_0

DVAITA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 243 mots

Terme qui, dans l' hindouisme , caractérise la doctrine de la dualité, par opposition à celle qui professe une sorte de monisme. La métaphysique hindoue est dominée par la problématique propre au vedānta. Ce darśana (« point de vue », « système philosophique ») s'efforce de définir les relations entre l'âme (ātman) et l'absolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dvaita/#i_0

DYAUS

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 299 mots

Le panthéon védique connaît un dieu « Ciel » (en sanskrit : dyu-, nominatif : dyaus) que la liturgie invoque presque toujours conjointement à la Terre (en un composé duel : dyava-prthivi). Il s'agit d'une divinité apparemment très anodine : sa part dans le culte est quasi nulle et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dyaus/#i_0

EKNĀTH (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 183 mots

Brahmane du Mahārāśtra (région de Bombay) appartenant à la lignée des « saints » (sant) qui donnèrent une grande impulsion à la religion de bhakti non seulement dans leur province, mais aussi dans tout l'ouest de l'Inde. Le principal mérite d'Eknāth fut d'éditer le grand commentaire de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eknath/#i_0

GAṆESA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 379 mots

Nom du dieu à tête d'éléphant , l'une des figures les plus célèbres du panthéon hindou ; sa notoriété est due à la fois au pittoresque de son iconographie et au fait que son culte est actuellement très populaire dans l'Inde entière. Son nom Ganesha (ou Ganapati) indique qu'il est le « chef » (isa, pati) de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ganesa/#i_0

GĀTHĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 403 mots

Nom donné en iranien ancien à un groupe de poèmes, en forme d'hymnes liturgiques, attribués par la tradition mazdéenne à Zarathuštra (Zoroastre) lui-même. Ces textes ont été intégrés à date ancienne dans l'Avesta, qui constitue, de nos jours encore, le corps des Écritures sacrées du zoroastrisme (ou mazdéisme). À ce titre, les Gāthā sont récités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gatha/#i_0

GĪTA-GOVINDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 481 mots

L'un des plus célèbres poèmes lyriques de la littérature sanskrite. Attribué avec la plus grande vraisemblance à un brahmane bengali du xiie siècle, nommé Jayadéva, le Gīta-Govinda (« célébration du bouvier Krishna ») est, en fait, un petit drame à deux personnages, Krishna et Rādhā, auxquels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gita-govinda/#i_0

GORAKHNĀTH (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 376 mots

Personnage dont on sait peu de chose, sinon qu'il a dû naître dans le premier quart du xiie siècle dans un village du piémont himalayen, et qui apparaît, sinon comme le fondateur de la secte des Nāths, du moins comme celui qui lui donna ses premières lettres de noblesse sous la forme de textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gorakhnath/#i_0

GUÈBRES

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 250 mots

Adeptes de la religion zoroastrienne qui forment, aujourd'hui encore, un petit groupe en Iran. Après l'islamisation de ce pays (viiie siècle), seules quelques petites communautés vivant dans des régions retirées du sud-est de l'Iran réussirent à perpétuer la tradition mazdéenne. Vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guebres/#i_0

GURU ou GOUROU

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 250 mots

Mot sanskrit qui signifie d'abord « lourd », « pesant », et qui désigne, dans l' hindouisme classique (depuis le ~ viiie s.) et dans l'hindouisme moderne, le « maître spirituel » dans la mesure où on le tient pour riche en force magique et en science sacrée. Il s'agit, d'ailleurs, d'un titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guru-gourou/#i_0

HĀLĪ A. H. (1837-1914)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 152 mots

Avec Ghālib et Iqbāl, Hālī est un des trois grands poètes de la littérature indienne en langue ourdoue (nord-ouest de l'Inde). Poursuivant l'œuvre novatrice de Ghālib, qui le premier introduisit des éléments modernes dans la lyrique, il modifia non seulement le contenu mais la forme même du ghazal, abandonnant notamment le langage conventionnel et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-h-hali/#i_0

HANUMANT ou HANUMAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 246 mots

Divinité hindoue que l'iconographie représente comme un singe à visage vaguement humanisé et à laquelle la dévotion populaire voue, en Inde, un culte particulier . Hanumant est un des personnages majeurs de l' épopée classique. Le Rāmāyana met en effet en scène une incarnation (avatāra) de Vishnu, le prince […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanumant-hanuman/#i_0

HAOMA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 319 mots

Nom iranien du « breuvage d'immortalité » qui correspond au soma hindou. La religion iranienne ancienne, analogue en cela à la religion védique, plaçait au centre du culte solennel un sacrifice offert aux dieux les plus importants du panthéon ; au cours de ce sacrifice était préparé un breuvage (obtenu par pressurage d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haoma/#i_0

HARSHA, roi de l'Inde (606-647)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 266 mots

Souverain converti au bouddhisme, sous le règne duquel se trouva unifiée, au ~ viie siècle, l'Inde septentrionale (du Cachemire au Bengale) et dont la capitale était Kanauj. Harsha (surnommé siladitya, « soleil de vertu ») passe pour avoir favorisé les artistes de son temps et fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harsha/#i_0

HITOPADESA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 258 mots

La littérature sanskrite abonde en recueils de contes, rédigés à des époques fort différentes, mais qui, tous, se rattachent à un fonds commun probablement très ancien. Le Hitopadeśa est l'un des modèles de ce genre littéraire. Attribué tantôt à Nârâyana, tantôt à Vishnusharman (qui ne sont pour nous que des noms), ce recueil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hitopadesa/#i_0

INDRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 461 mots

Nom d'un dieu puissant qui domine le panthéon védique, porte le titre de roi et exerce sa souveraineté, au moins théoriquement, sur l'ensemble de la création . Cette dernière est d'ailleurs son œuvre : alors que les autres dieux ne parvenaient pas à triompher des puissances des ténèbres dirigées par l'archidémon Vritra (Vṛtra), l'idée leur vint de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indra/#i_0

JĀTAKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 353 mots

Le canon bouddhique en pāli est divisé en trois « Corbeilles » (Pitaka), respectivement consacrées aux règles de la vie monastique, à la morale, à la dogmatique. C'est dans la deuxième, dite Sutta-Pitaka (« Corbeille des prescriptions morales »), que se trouve le recueil célèbre des Jātakas (les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jataka/#i_0

JAYADEVA (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 266 mots

Brahmane bengali à qui est attribué, selon toute vraisemblance, l'un des plus beaux poèmes de la littérature sanskrite, le Gîta-Govinda (la « Célébration du bouvier Krishna »). Si l'on en croit les récits traditionnels, Jayadeva aurait vécu au xiie siècle, d'abord dans le village […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jayadeva/#i_0

JÑĀNA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 372 mots

La réflexion philosophique indienne (tant bouddhiste qu'hindoue) est déterminée par un certain nombre de présupposés, parmi lesquels l'idée que le sujet pensant est modifié, dans sa nature même, par le type de connaissance qu'il acquiert au cours de son existence. Ainsi le salut est-il fonction de ce que l'on sait plutôt que de ce que l'on fait. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnana/#i_0

JÑĀNDEV ou JÑĀNESVAR (1275-1296)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 261 mots

Saint mahrâtte (du Mahârâshtra, région de Bombay) qui, à en croire la tradition, ne vécut que vingt et un ans, mais laissa une œuvre considérable, comprenant plus de mille poèmes et, surtout, un commentaire versifié de la Bhagavad-Gîtâ que l'on nomme Jñānèshwarī (de Jnânèshwar, autre nom de Jnândèv, ayant la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnandev-jnanesvar/#i_0

KĀDAMBARĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 220 mots

Le brahmane lettré Bâṇa Bhaṭṭa, qui vécut très probablement au viie siècle à la cour du roi Harsha, souverain de Kanauj (Kanyakūbja, sur le Gange), s'est fait un nom dans la littérature indienne classique d'expression sanskrite grâce à deux œuvres maîtresses : l'Histoire du roi Harsha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kadambari/#i_0

KALHANA (fin XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 227 mots

La seule œuvre indienne de langue sanskrite qui ressemble au genre historique occidental est la chronique des souverains du Cachemire , La Rivière des rois (Rāja-taraṅgiṇī). Ces « annales », où la succession des chefs d'État est comparée à un collier de joyaux, est due à un brahmane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalhana/#i_0

KĀLĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 595 mots

Divinité féminine dont le culte est prépondérant dans le nord-est de l'Inde (particulièrement au Bengale), l'emportant sur les nombreuses formes que prend la vénération de la Déesse dans l' hindouisme classique et contemporain. Représentée sous la forme d'une femme de couleur noire, entièrement nue, Kālī semble danser sur un cadavre humain qu'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kali/#i_0

KALPA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 460 mots

Le mot sanskrit kalpa signifie d'abord « agencement » et équivaut, dans la littérature védique, à rita (ṛta), qui désigne à la fois l'ordre cosmique, le rite et l'art, grâce à quoi les hommes parviennent à l'harmonie (autre sens du mot rita) avec l'énergie universelle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalpa/#i_0

KALPA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 233 mots

À côté de recueils de formules et de chants liturgiques, le Veda contient de nombreux traités rituels dans lesquels l'ordonnance (en sanskrit, kalpa) du culte est minutieusement décrite. Ces traités se présentent traditionnellement sous la forme de sūtra, c'est-à-dire d'enchaînements de propositions en style lapidaire dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalpa-sutra/#i_0

KATHĀ-SARIT-SĀGARA (XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 205 mots

Les littératures de l'Inde abondent en recueils de contes et de fables dans les diverses langues du subcontinent. En sanskrit, ce type de récit à moralité apparut dès la période védique, puis il prit place dans les grands poèmes épiques, avant d'atteindre sa forme achevée dans les « livres de fables » de l'époque classique ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katha-sarit-sagara/#i_0

KAVI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 185 mots

Mot sanskrit que, le plus souvent, on traduit par poète, mais qui a d'abord désigné les chefs d'école responsables de l'élaboration du Veda. À ce titre, le terme de kavi est un autre nom pour qualifier les rishi, ces « prophètes » qui bénéficient de la révélation divine et la traduisent en textes liturgiques. La comparaison avec l'iranien ancien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kavi/#i_0

KĪRTAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 190 mots

En Inde, la prédication sectaire à caractère dévotionnel prend volontiers la forme de récitations de textes sacrés, accompagnés de chants et de commentaires parlés. Ce type de manifestation religieuse, d'origine certainement très ancienne, a pris au Moyen Âge le nom sanskrit de bhâjan (bhājana, « participation »), son objectif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirtan/#i_0

KUMĀRILA (VIIe s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 403 mots

L'une des formes les plus originales que prend la tradition brahmanique dans l'Inde classique (entre le ~ vie et le viiie) est le darshana (darśana, « façon de voir ») appelé Mīmāmsā, voué à l'exégèse des textes liturgiques du Veda . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kumarila/#i_0

LAKSMANA ou LAKSHMANA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 237 mots

Héros hindou, un des deux demi-frères du grand Rāma, entièrement dévoué à ce dernier. Lorsque, selon la tradition hindoue et, plus précisément, selon la théorie des avatāra, Viṣṇu s'incarna pour la septième fois, afin de préserver le Dharma (« le bon ordre des choses ») ébranlé par les entreprises du démon, il prit la forme du prince héritier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laksmana-lakshmana/#i_0

LAKṢMĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 453 mots

Viśnu, comme tous les dieux du panthéon hindou, est accompagné d'une parèdre qui lui est associée dans toutes les manifestations de sa fonction cosmique (la préservation du monde créé par Brahmā). Le nom le plus communément donné à cette déesse est celui de Lakṣmī ; il signifie, semble-t-il, « celle qui possède une immense fortune ». Et, de fait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laksmi/#i_0

LALLŪ LĀL (1763-env. 1825)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 158 mots

Brahmane du Gujarāt, auteur d'un poème qui constitue le premier exemple de la littérature hindie. Le hindi moderne est une langue à demi-artificielle dérivant principalement du dialecte parlé dans la région de Delhi ; à partir de celui-ci fut construit un langage officiel (dit kharîboli : « langue pure »), qui fut en usage à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lallu-lal/#i_0

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 595 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_0

MAGES

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 427 mots

Nom des membres d'une tribu mède (selon Hérodote) à qui l'ensemble de la tradition grecque attribue l'exclusivité du pouvoir sacerdotal en Iran. Le mot « mage » (en iranien, maga) apparaît en Occident, à partir des premiers siècles de notre ère, comme un synonyme de « sectateur de Zoroastre » et de « servant du culte d'Ahura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mages/#i_0

MĀNAVADHARMASĀSTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 664 mots

La tradition hindoue enseigne que l'humanité actuelle descend d'un homme qu'elle nomme Manu ; celui-ci appartient en fait à une race plus ancienne dont tous les représentants furent anéantis, sauf lui, dans un déluge. Manu , seul « juste » parmi des millions de méchants, fut averti par Dieu (Vishnu, incarné en poisson) que les eaux allaient monter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manavadharmasastra/#i_0

MĀYĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 728 mots

Notion particulière et difficile à cerner avec précision, dont fait grand usage la littérature philosophique de l'Inde traditionnelle et notamment celle qui relève du Vedānta. Le mot māyā est ancien puisqu'il apparaît déjà dans les hymnes du Rig-Veda, partie la plus archaïque du Veda lui-même (tout au début du ~ II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya/#i_0

MAZDÉISME

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 194 mots

Terme qui est probablement le plus adéquat pour désigner la religion traditionnelle de l'Iran ancien, puisqu'il fait référence au nom que les fidèles donnent à leur dieu : Ahura Mazdâ (le Seigneur Sage). La profession de foi (fravarânê) que ceux-ci récitent chaque jour contient d'ailleurs les mots mazdâyasmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mazdeisme/#i_0

MILINDA QUESTIONS DE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 316 mots

On trouve dans la littérature bouddhique en pāli un ouvrage exceptionnel : Les Questions de Milinda (Milinda-pañha) qui se présente comme un dialogue entre le moine bouddhiste Nāgasena et le roi grec de Bactriane Ménandre (en pāli, Milinda). Au début du texte, Siālkot (Sakala), capitale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-milinda/#i_0

MĪMĀṂSĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 426 mots

Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce d'abord sur le mécanisme des rites pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimamsa/#i_0

MITRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 342 mots

Au sommet de la hiérarchie divine, le Veda , dans ses parties les plus archaïques (début du ~ IIe millénaire), plaçait l' Asura Varuṇa, à qui était attribué un coadjuteur en la personne du dieu Mitra. La situation était alors conforme au schéma indo-européen mis en évidence par Georges Dumézil ; la fonction magico-religieuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitra/#i_0

NĀGĀRJUNA (150?-? 250)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 513 mots

Du plus célèbre philosophe bouddhiste, de Nāgārjuna, on ne sait rien de certain, pas même l'époque exacte où il vécut, et l'on est obligé de s'en tenir à ce que dit de lui la tradition. Celle-ci assure qu'il naquit dans le sud-est de l'Inde (Andhra Pradesh), donc en pays dravidien. Brahmane de naissance, il dut recevoir l'éducation traditionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nagarjuna/#i_0

NĀMDEV (1270?-? 1350)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 177 mots

L'un des plus célèbres des « saints » (la secte des sant) du Mahārāshtra (région de Bombay) en raison de l'œuvre qu'il a laissée et des légendes pieuses concernant sa vie. On dit que Nāmdev était de basse caste (de la sous-caste des tailleurs) et qu'il eut une jeunesse orageuse, s'associant à des bandes de voleurs de grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namdev/#i_0

NĀSATYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 84 mots

Autre nom des Ashvins (aśvin), les « Cavaliers de l'aurore », comparables aux Dioscures de la mythologie grecque. Le même vocable se retrouve dans l'Avesta iranien et il figure dans la liste des dieux établie au ~ xve siècle à l'occasion d'un traité entre un roi hittite et un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nasatya/#i_0

NĀTHS YOGIS

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 339 mots

Du sanskrit nātha (« seigneur »), nâths est le nom donné aux adeptes d'une secte hindoue d'obédience tantrique qui apparut vers le xe siècle, dans le nord-est de l'Inde (Bengale, Assam) et dans les États himalayens (surtout au Népal). Les nâths sont d'abord des adeptes du yoga sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yogis-naths/#i_0

NIMBĀRKA (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 336 mots

Brahmane orthodoxe qui, né dans l'Āndhra Pradesh (pays de Haydérabad) au xiie siècle, fut d'abord un dévot de Krishna avant de devenir célèbre comme interprète du Vedānta. Ce darśana (« système de pensée » concernant les doctrines brahmaniques traditionnelles) pose en principe l'unité de l'ātman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nimbarka/#i_0

NYĀYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 719 mots

L'un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique . Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l'interpréter en six approches possibles, qu'elle nomme darshanas (darśana), c'est-à-dire « points de vue », « façons de voir les problèmes ». Il ne s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nyaya/#i_0

OHRMUZD, OHRMAZD ou OHRMIZD

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 198 mots

L' Avesta — livre sacré des anciens Perses — donne au dieu suprême le nom d'Ahura Mazdā (le Seigneur Sage) et à son adversaire celui d'Angra Mainyu (l'Esprit Malin). Ce sont les appellations qu'utilise également Zarathuštra (sans doute ~ viiie s.) et que toute la tradition zoroastrienne (ou mazdéenne) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ohrmuzd-ohrmazd-ohrmizd/#i_0

OM

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 864 mots

Monosyllabe qui constitue, selon la tradition hindoue, le mantra par excellence, c'est-à-dire la meilleure expression rituelle sonore du sacré . Les religions indiennes (hindoue, bouddhique, jaïn) utilisent, en effet, dans leurs liturgies respectives, non seulement des chants et des prières de type classique, mais aussi de brèves formules, souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/om/#i_0

PAÑCHATANTRA ou PAÑCATANTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 839 mots

Depuis les temps les plus archaïques, contes et fables tiennent une place importante dans les diverses littératures indiennes. C'est que l'apologue, la parabole, la comparaison jouissent dans la tradition de l'Inde d'une plus grande faveur que la démonstration. On a donc toujours affaire à des récits relativement brefs dont le déroulement est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancatantra/#i_0

PANDIT

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 88 mots

Pour désigner ceux qui sont experts en sciences traditionnelles : rituel védique, beaux-arts, philosophie, etc., le sanskrit utilise volontiers le terme de pandita (c'est-à-dire lettré, homme cultivé) dont nous avons fait « pandit », en transcrivant la prononciation moderne. Il s'agit donc là d'un titre honorifique analogue à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pandit/#i_0

PĀRVATĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 302 mots

L'un des divers noms (avec Gaurī, Annapurnā, Kumārī, etc.) que porte la parèdre du dieu hindou Shiva. Mais c'est sous ce nom (« la montagnarde ») que ses fidèles la désignent le plus fréquemment. « Pārvatī » exprime l'idée que la déesse cohabite avec le dieu au sommet de la montagne cosmique, axe du monde, symbolisé sur notre terre par un pic de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parvati/#i_0

PETIT CHARIOT DE TERRE CUITE LE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 566 mots

Les deux pièces de théâtre indiennes les plus connues en Occident sont Śakuntalā, que Goethe mettait au-dessus des œuvres de Shakespeare, et Le Petit Chariot de terre cuite (Mṛcchakatika), que Gérard de Nerval adapta pour la scène française en 1850. Cette dernière œuvre est tout à fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-chariot-de-terre-cuite/#i_0

PRĒMČAND (1880-1936)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 512 mots

La littérature indienne moderne en langue hindīe (parlée dans le bassin du Gange, de Delhi à Bénarès) a été dominée, au début du xxe siècle, par un mouvement appelé Chāyāvāda et correspondant à la fois au romantisme (par son inspiration lyrique) et au symbolisme (par ses recherches stylistiques) des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premcand/#i_0

PURUṢA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 309 mots

Parmi les présupposés qui règlent le cours de la réflexion philosophique indienne se trouve l'affirmation qu'à l'existence phénoménale, seule accessible à nos sens, s'oppose une essence à la fois transcendante et immanente. Ainsi dans les upaniṣad et chez les philosophes du Vedānta lit-on que le brahman (l'« absolu »), unique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purusa/#i_0

RĀKṢASA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 573 mots

Parmi les innombrables êtres intermédiaires entre les hommes et les dieux, la mythologie hindoue connaît diverses classes de démons réunies sous l'appellation générique de rākṣasa (« gardien »). Leur origine est mal définie : on dit parfois que ce sont des dieux déchus, punis pour quelque faute grave ; plus souvent, les textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raksasa/#i_0

RAMAṆA MAHARṢI (1879-1950)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 218 mots

L'un des plus célèbres maîtres spirituels de l' hindouisme contemporain fut un brahmane tamoul du nom de Venkata Ramana Aiyer. Il renonça au monde à l'âge de dix-sept ans et se fixa alors à Tiruvannamalaï, lieu de pèlerinage célèbre en pays dravidien : on y vénère une colline (le mont Arunâchala) qui passe pour représenter l'axe du monde que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramana-maharsi/#i_0

RĀMDĀS (1608-1681)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 245 mots

Fils d'un brahmane de la région de Nāsik (au nord-est de Bombay), celui qui devait prendre plus tard le nom religieux de Rāmdās (rāmadāsa, « serviteur de Dieu ») eut très tôt la révélation de sa mission : on raconte qu'au moment de se marier il comprit que son destin n'était pas de mener la vie profane des hommes ordinaires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramdas/#i_0

ṚGVEDA ou RIG-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 709 mots

L'une des quatre grandes divisions des Écritures sacrées que les théologiens brahmaniques appellent le Veda (« science », « savoir »). La masse considérable des textes védiques, en effet, est divisée en quatre corpus correspondant, au moins en théorie, à diverses spécialisations liturgiques : le chant (Sāma-Veda), l'ordinaire du culte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rgveda-rig-veda/#i_0

ROY RĀM MOHAN (1772-1833)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 311 mots

Brahmane, né dans une famille orthodoxe du Bengale, l'un des représentants les plus intéressants de ces hindous qui s'efforcèrent d'harmoniser le Dharma (la « norme » universelle, la « loi » religieuse traditionnelle) et les valeurs positives de la civilisation occidentale. Rām Mohan Roy se prépara à un emploi de fonctionnaire à la cour des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ram-mohan-roy/#i_0

ṚṢI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 317 mots

Les textes qui composent le Veda , au sens le plus large du terme, sont regardés par la tradition hindoue comme éternels : expression littéraire du Verbe divin, ils ne sauraient avoir d'auteur, sinon Dieu lui-même. Cependant, la traduction de ce Savoir surhumain (c'est là le sens du mot sanskrit Veda) en un langage accessible aux hommes est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rsi/#i_0

SABARA (Ve s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 383 mots

La tradition hindoue s'étant organisée à l'époque classique (du ~ vie s. au viiie s.) en six grands « systèmes » qui sont, en fait, autant de « façons de voir » (darśana) la doctrine fondamentale unique qui s'exprime dans le Veda , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabara/#i_0

SAKUNTALĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 636 mots

Le théâtre indien de langue sanskrite connut son âge d'or au temps des souverains gupta, qui régnaient sur l'Inde du Nord-Ouest entre 300 et 550. C'est justement au ive siècle que se manifeste, selon la plus sûre probabilité, le génie de Kālidāsa, dont les poèmes et les drames sont les meilleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakuntala/#i_0

SĀMA-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 193 mots

Les textes qui composent le Sāma-Veda hindou (de sāman, « mélodie ») sont organisés en fonction des nécessités professionnelles des chantres : c'est ainsi que la Samhitā (« recueil des textes poétiques ») du Sāma-Veda comprend environ deux mille stances, toutes empruntées au Rig-Veda, mais classées (et, éventuellement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sama-veda/#i_0

SĀMKHYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 692 mots

La tradition philosophique hindoue se présente sous la forme de « systèmes » achevés, chacun se suffisant à lui-même, au moins en théorie. Ce sont autant de « points de vue » (darśanas) sur la doctrine de base qui se veut immuable : foi en la révélation védique, affirmation de la toute-puissance du principe spirituel dans l'homme et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samkhya/#i_0

SAṂNYĀSIN ou SANNYĀSIN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 550 mots

Au cœur de la tradition brahmanique classique (depuis le ~ viiie s. et jusqu'à nos jours) se trouve l'idée que l'existence n'est rien, si on la réfère à l'essence. Le monde des phénomènes n'est pas dépourvu d'être propre (comme le pensent les bouddhistes), puisqu'il est soutenu par le Principe (le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samnyasin-sannyasin/#i_0

SĀVITRĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 364 mots

Mot sanskrit (sāvitrī, l'« incitatrice ») qui désigne d'abord une formule rituelle utilisée dans la cérémonie de l' initiation ( upanayana ). Au moment où le jeune garçon de bonne caste atteint l'âge de raison, vers huit ans, il est introduit dans le monde des adultes par le maître spirituel (guru) qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/savitri/#i_0

SIDDHA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 211 mots

Mot sanskrit qui signifie « parfait », « achevé » et qui s'applique, dans la mythologie brahmanique, à des êtres qui ont accédé au statut divin à la suite de prouesses héroïques (guerrières ou spirituelles). À partir de là, on en est venu, dans le bouddhisme et l' hindouisme , à utiliser ce terme pour caractériser la situation de ceux qui ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siddha/#i_0

SMṚTI, hindouisme

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 386 mots

Le mot sanskrit smriti (smṛti, « mémoire ») désigne « la Tradition », tandis que shrûti (śrūti, « audition »), désigne « la Révélation », c'est-à-dire l'ensemble des Écritures sacrées, le Veda . L' hindouisme , en effet, s'il se fonde effectivement sur les textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smrti-hindouisme/#i_0

SOMA, religion védique

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 920 mots

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d'une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l'élixir d'immortalité, le nectar, l'ambroisie (amṛta). C'est parce qu'ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice par les hommes que les dieux conservent leur statut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soma-religion-vedique/#i_0

SRUTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 460 mots

La tradition hindoue, sous sa forme la plus orthodoxe, classe en deux grandes catégories les textes religieux qu'elle tient pour normatifs : ceux qui relèvent de la Shruti (śruti) et ceux qui appartiennent à la Smriti (smṛti). Ce dernier terme, dont le sens premier est « mémoire », regroupe tous les textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sruti/#i_0

SŪR-DĀS (1503-1563)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 298 mots

La dévotion à Krishna (Kṛṣṇa), dernière incarnation (avatāra) de Vishnu (Viṣṇu), prend une extension considérable dans l'Inde du Nord à partir du xiie siècle. Sur le plan littéraire, elle se manifeste d'abord par le célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-das/#i_0

SUSRUTASAṂHITĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 238 mots

La littérature médicale indienne en langue sanskrite est dominée par les deux noms de Charaka et de Sushruta (Suśruta), auteurs de deux Samhitâs (« collections », « livres »), qui se complètent l'une l'autre et se situent approximativement à la même époque (ier ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/susrutasamhita/#i_0

THERAVĀDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 617 mots

Du vivant du Buddha, les disciples s'affrontaient déjà à propos de l'interprétation à donner à tel ou tel de ses enseignements. Ces querelles prirent plus d'ampleur encore après sa mort et l'histoire du bouddhisme primitif est celui de luttes idéologiques, que des conciles essaient d'apaiser. Cependant, par-delà le clivage entre sectes rivales, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theravada/#i_0

TRIMŪRTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 529 mots

L' hindouisme place au sommet de son panthéon une triade (tri-mūrti) de trois grands dieux, de rang égal : Brahmā, Viśnu, Śiva. Chacun d'eux représente un aspect de la toute-puissance divine, mais leurs relations ne sont pas comparables à celles que les théologies chrétiennes attribuent aux personnes de la Trinité : Brahmā, Viśnu, Śiva sont trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trimurti/#i_0

TUKĀRĀM (1607 env.-env. 1649)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 286 mots

Auteur mystique appartenant, comme Kabîr (xve s.), au mouvement hindou des « saints » (sant) qui se développa dans l'Inde du Nord et de l'Ouest à la fin de ce que l'Occident appelle le Moyen Âge et qui a donné naissance à toute une littérature poétique d'inspiration dévotionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tukaram/#i_0

UDDĀLAKA ĀRUṆI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 181 mots

Parmi les plus célèbres ṛṣi (prophètes) de la période védique (IIe millénaire), figure Uddālakaāruṇi (c'est-à-dire de la famille d'Aruna). Dans les Brāhmana et les Upanisád, il apparaît comme un théologien habile, attentif à établir de façon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uddalaka-aruni/#i_0

UMĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 120 mots

Un des nombreux noms donnés à la parèdre de Śiva, le plus communément utilisé étant celui de Pārvatī (« la montagnarde »). D'étymologie incertaine, le nom d'Umā est compris par les théologiens brahmaniques comme évoquant la lumière, et tout particulièrement la clarté intellectuelle, la connaissance métaphysique. Connue dès la période védique, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uma/#i_0

UṢAS

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 374 mots

Nom sanskrit de la déesse de l'Aurore qui, parmi les rares divinités féminines du panthéon védique, occupe une place privilégiée : le Rig-Veda lui consacre toute une série d'hymnes, honneur qu'elle ne partage avec aucune autre déesse. On peut, certes, expliquer en partie ceux-ci par le plaisir littéraire qu'y trouvèrent des poètes inspirés par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usas/#i_0

VAISEṢIKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 693 mots

L'ensemble de la tradition hindoue est divisée en « systèmes » (darśana) qui sont, en fait, des « points de vue », des « façons de considérer le réel », et dont chacun tend à se spécialiser dans un certain domaine : le Védânta (vedānta), par exemple, se voue à l'exposé de la métaphysique ; le Yoga enseigne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisesika/#i_0

VALLABHA (1481-1533)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 448 mots

Philosophe hindou. Vallabha est l'auteur d'une interprétation dualiste du védânta (vedānta). Celui-ci, qui occupe une place privilégiée parmi les grands darshanas de l' hindouisme , a connu, en effet, outre l'expression que lui a donnée le monisme strict (advaïta-vedânta) de Shankara (viii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vallabha/#i_0

VĀLMĪKI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 224 mots

Les grandes épopées hindoues, le Mahābhārata (« La Grande Guerre des Bharatas ») et le Rāmāyana (« la Geste de Rāma ») sont des compilations relativement tardives (peut-être du ~ ive s.) d'éléments composés longtemps auparavant. C'est pourquoi le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valmiki/#i_0

VARUṆA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 464 mots

L'une des divinités les plus importantes du panthéon védique. Parmi elles, Varuṇa occupe même une place prépondérante : avec son coadjuteur Mitra , il a la charge de veiller au bon ordre des choses dans l'univers ; on dit qu'il est le « gardien du rita » (norme cosmique). À ce titre, il observe les actions des hommes, aidé en cela par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varuna/#i_0

VASUBANDHU (entre IVe et VIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 180 mots

Frère cadet du célèbre maître bouddhiste Asanga, Vasubandhu se distingua d'abord de celui-ci, à en croire la légende, en adhérant au Petit Véhicule (Hīnayāna), dont on dit même qu'il devint un docteur. Il aurait ensuite été converti par son aîné aux doctrines du Grand Véhicule (Mahāyāna) et plus particulièrement à celles de l'école du Vijñānavāda, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vasubandhu/#i_0

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots

Les plus anciens documents que l'on possède sur les religions de l'Inde sont un ensemble de textes rédigés en sanskrit archaïque auxquels la tradition hindoue donne le nom de Veda, c'est-à-dire « le Savoir », « la Science (par excellence) ». Jouant un rôle analogue à celui de la Bible pour le judaïsme et le christianisme , le Veda fonctionne en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_0

VEDĀNTA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 2 711 mots

Signifiant proprement « fin (c'est-à-dire accomplissement, couronnement) du Veda », le mot sanskrit vedānta désigne l'un des plus importants courants de pensée de l' hindouisme classique. À ce titre, il constitue l'un des six grands « systèmes philosophiques » (darśana) brahmaniques et fut illustré par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedanta/#i_0

VIDYĀPATI (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 244 mots

La littérature religieuse hindoue écrite dans les diverses langues de l'Inde moderne est illustrée par de nombreux poètes mystiques originaires de toutes les régions du pays. Vidyāpati, qui naquit au Bihār au xive siècle, est l'un des plus importants de ces auteurs de cantiques dévotionnels. On lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vidyapati/#i_0

VIJÑĀNA BHIKṢU (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 133 mots

Brahmane qui vivait dans le nord de l'Inde (région de Bénarès) et qui élabora une œuvre philosophique importante dans les domaines du Sâmkhya et du Yoga. Vijnâna Bhikshu (vijñāna bhikṣu) s'attacha surtout à exposer les principes fondamentaux de ces deux darshanas traditionnels, en montrant qu'ils se complètent l'un l'autre. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vijnana-bhiksu/#i_0

VITHOBĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 407 mots

Divinité particulière que les hindous vénèrent à Pandharpur, petite ville du Mahārāśtra. Le dieu est représenté sous la forme d'un adolescent campé sur une brique, les mains sur les hanches. Son culte se célèbre au temple situé sur une colline dominant la ville, elle-même baignée par la rivière Bhīma. Les fidèles de Vithobā, appelé aussi Vitthal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vithoba/#i_0

VIVEKĀNANDA NARENDRANĀTH DATTA dit (1863-1902)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 1 252 mots

Maître spirituel hindou, Vivékânanda (Vivekānanda) se donna pour tâche de développer l'enseignement de son maître Râmakrishna (Rāmakṛṣṇa) et de le diffuser en Inde et à l'étranger. Sur son initiative, les disciples anciens et nouveaux se constituèrent en un ordre monastique ressemblant à ceux de l'Occident. Grâce aux deux orientations de l'ordre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narendranath-datta-vivekananda/#i_0

VYĀSA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 216 mots

Nom donné à l'auteur mythique des Écritures védiques, ainsi que des grandes épopées hindoues. La tradition brahmanique considère que les textes du Veda ne peuvent avoir été composés par un auteur humain et qu'ils sont éternels. Il a fallu cependant qu'ils fussent reçus, au début d'un cycle cosmique, par des êtres privilégiés, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vyasa/#i_0

YĀJÑAVALKYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 207 mots

Nom d'un rishi (ṛṣi, « prophète ») que la tradition brahmanique place parmi ses prophètes les plus importants et dont elle fait un élève du non moins célèbre Uddālaka Āruṇi. Yājñavalkya apparaît surtout dans le Śatapatha-Brāhmaṇa et la ḄṛhadĀraṆyaka-upaniṣad ; la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yajnavalkya/#i_0

YAJUR-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 536 mots

L'une des quatre grandes parties qui constituent le corpus des Écritures védiques et dont chacune, portant le nom de Veda (« science », « savoir »), correspond, au moins en théorie, à une spécialisation liturgique : le Sāma-Veda est le Veda des chantres (sāman, « mélodie ») ; le Rig-Veda, celui des prêtres chargés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yajur-veda/#i_0

YAKṢA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 371 mots

Le monde intermédiaire entre les hommes et les dieux est, dans la mythologie hindoue tant ancienne (védique) que moderne, peuplé d'une foule d'êtres aux fonctions diverses. Nymphes et dryades (apsaras), musiciens aériens (gandharvas), piétailles divines (tels les maruts, troupe militaire au service d'Indra) cohabitent avec des démons (rākṣasas) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yaksa/#i_0

YANTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 527 mots

Diagrammes linéaires (figures géométriques) ou images comportant des paysages, des animaux, des personnages que la tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, utilise comme supports de méditation . La contemplation attentive des yantras est censée obliger la pensée à se concentrer sur des formes dont l'intelligence intuitive ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yantra/#i_0

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 825 mots

La tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, désigne sous le nom de yoga (« action d'atteler, de maîtriser, de dompter ») une technique de salut originale qui se propose de libérer l' âme de sa condition charnelle par l'exercice de disciplines psychiques et corporelles . Le point de départ en est la croyance en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_0

ZARATHUSHTRA ou ZARATHUŠTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 719 mots

Nom véritable de celui que Platon (qui le premier révéla son existence à l'Occident) appelait Zoroastre. C'est ce qu'atteste l' Avesta , où le prophète se nomme lui-même à maintes reprises (dans les gāthā, hymnes qu'il composa en l'honneur de son dieu). La tradition zoroastrienne unanime le fait vivre au ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zarathushtra-zarathustra/#i_0

ZERVAN, ZUERVAN ou ZURVAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 237 mots

Le nom de Zervan a été donné au Temps dans la religion iranienne ancienne. Zervan pose l'un des problèmes les plus difficiles de l'histoire de cette religion. D'après les sources extérieures (tablettes de Nuzi ; bronze du Lūristān ; texte hellénistique d'Eudème de Rhodes), il semble que prévalut, à un certain moment (peut-être au ~ II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zervan-zuervan-zurvan/#i_0