DVAITA

Terme qui, dans l'hindouisme, caractérise la doctrine de la dualité, par opposition à celle qui professe une sorte de monisme. La métaphysique hindoue est dominée par la problématique propre au vedānta. Ce darśana (« point de vue », « système philosophique ») s'efforce de définir les relations entre l'âme (ātman) et l'absolu (brahman). Le plus souvent, les adeptes du vedānta, s'appuyant sur des définitions empruntées aux Upaniṣads védiques, concluent à l'identité de l'ātman et du brahman (tat tvam asi : « tu es Cela » ; aham brahma asmi : « je suis le brahman »). On parle alors d'advaita-vedānta (« vedānta fondé sur la doctrine de la non-dualité ») ; et Śaṅkara (viiie s.) en est le représentant le plus célèbre.

Cependant, il ne faut pas oublier qu'a toujours existé une autre tendance qui, à l'intérieur même du vedānta, professait un dualisme (dvaita) véritable : pluralité des âmes, face à un Seigneur unique (le brahman hypostasié en ishvara, « dieu personnel ») ; ressemblance, mais non identité de l'ātman et du brahman ; etc. De ce fait, le salut (mokṣa, « délivrance ») n'est plus la réalisation de l'union de l'ātman et du brahman, mais la « cohabitation » de l'âme et du Seigneur dans un paradis. Parmi les adeptes du vedānta dualiste, on peut citer Rāmānuja (xie s.) et surtout Madhva (xiiie s.).

—  Jean VARENNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  DVAITA  » est également traité dans :

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

Dans le chapitre « Situation de la doctrine »  : […] La doctrine de l'advaita s'oppose à celle du dvaita, « dualité », qui sépare la réalité de Dieu et celle du monde et qui, dans le Vedānta, est représentée principalement par le philosophe Madhva (xiiie siècle). Elle s'oppose aussi, d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_49875

APPAYYADĪKṢITA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 655 mots

Brahmane né dans une famille de lettrés qui était illustre dès le xve siècle et qui appartenait aux cercles cultivés du pays tamoul, le Bharadvājakula, Appayyadīkṣita est la figure la plus marquante de l'histoire religieuse et littéraire du xvie siècle. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appayyadiksita/#i_49875

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 590 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_49875

SIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 175 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le śaivasiddhānta sanskrit »  : […] toutes choses en Śiva, et considère comme réalité absolue la différence, la dualité (dvaita) de Śiva, pure pensée, et de la matière première d'où sort le monde phénoménal, dualité de Śiva, soi suprême, et des âmes individuelles, même quand elles sont libérées de ce qui les lie aux objets du monde. Une autre notion ordonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-shiva-et-shivaisme/#i_49875

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « DVAITA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dvaita/