BRAHMANISME

On entend sous le nom de brahmanisme l'aspect de la civilisation indienne qui succède à l'aspect dit védique et qui se continue dans ce que l'on a appelé l'hindouisme, forme récente du brahmanisme.

La période « brahmanique » se situe approximativement entre le temps où les upaniṣad commencent d'être composées – vers le vie-ve siècle avant J.-C. – et les débuts de notre ère. Une telle délimitation n'a d'ailleurs rien de rigoureux ; les frontières sont mouvantes : les plus anciennes upaniṣad classiques sont encore nettement védiques ; en revanche, les plus récentes présentent déjà des caractères qui les apparentent à l'hindouisme. Les épopées, dont la composition s'étale entre le ive-iiie siècle avant et le iiie-ive siècle après l'ère chrétienne, participent de deux états de civilisation que l'on désigne souvent du nom de brahmanisme ancien et brahmanisme récent. Enfin, si l'on définit ce brahmanisme ancien par une certaine fidélité aux coutumes védiques, on notera deux résurgences de l'attitude ancienne : l'une aux xive-xvie siècles, dans le royaume de Vijayanagar, et l'autre au xixe siècle, avec le mouvement de réforme de l'Ārya Samāj.

Cette incertitude se comprend si l'on réfléchit au sens même du terme : est brahmanique la pensée religieuse qui s'articule autour de la notion de brahman ; or, avant de devenir la Totalité, le brahman était déjà le centre du sacrifice védique, en tant que prière, énergie universelle ; de même, Absolu impersonnel, il se profile derrière toutes les spéculations des philosophes médiévaux.

C'est plutôt en considérant le contenu du brahmanisme – divinités révérées, croyances courantes et rites habituels – que l'on précisera la place qu'il occupe dans le déroulement de la civilisation de l'Inde, tout en sachant que cette appellation n'est et ne peut être que conventionnelle.

Les divinités

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École pratique des hautes études (Ve section)

Classification


Autres références

«  BRAHMANISME  » est également traité dans :

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

Dans le chapitre « Situation de la doctrine »  : […] La doctrine de l'unicité de l'Être universel et de l'identité de soi-même avec cet Être est évoquée par les Upaniṣad, textes fondamentaux de la philosophie brahmanique. Elle est condensée dans une suite d'aphorismes, les Brahmasūtra de Bādarāyaṇa (iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_13240

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 332 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'invasion des Huns »  : […] Par ailleurs, à la suite de l'infiltration des Hindous et de l'établissement de la dynastie connue sous le nom des Kaboul Shah, le brahmanisme réussit enfin à supplanter le bouddhisme comme religion dominante et s'opposa pendant à peu près deux siècles à l'extension du pouvoir musulman dans la région orientale de l'Afghanistan centrée sur Kaboul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_13240

APPAYYADĪKṢITA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 655 mots

Brahmane né dans une famille de lettrés qui était illustre dès le xve siècle et qui appartenait aux cercles cultivés du pays tamoul, le Bharadvājakula, Appayyadīkṣita est la figure la plus marquante de l'histoire religieuse et littéraire du xvie siècle. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appayyadiksita/#i_13240

AVATĀRA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 853 mots

traditionnel de tueur de démons est illustré par sa lutte avec le mauvais roi Kaṃsa. 9. L'Inde brahmanique a toujours eu tendance à accueillir favorablement les saints personnages d'origines les plus diverses. C'est ainsi que beaucoup de listes citent le Buddha comme neuvième avatāra. La raison donnée à cette descente du dieu est particulière : on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avatara/#i_13240

BHAGAVAD GĪTĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 183 mots

Dans le chapitre « Le devoir de caste »  : […] de celui auquel nous sommes accoutumés : il s'agit en réalité du devoir de caste. Dans la perspective brahmanique, l'individu n'existe que dans son appartenance à un contexte social et religieux donné. Le dernier chant de la Gītā est explicite à ce sujet : « Quant aux brāhmanes, aux guerriers, aux hommes de la troisième et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhagavad-gita/#i_13240

BRAHMAN & BRĀHMANE

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 990 mots

de l'Inde reconnaissent Brahmā sans en faire l'objet de leur culte principal. Le brahmanisme n'est donc pas la religion de Brahmā, comme le shivaïsme est celle de Śiva. Il est, selon les auteurs qui emploient ce nom, la religion des brâhmanes, ou celle qui professe la doctrine du Brahman, entité abstraite, ou encore la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahman-et-brahmane/#i_13240

BRAHMA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 226 mots

Pour chacun des six darshana (« points de vue ») qui, ensemble, constituent la tradition philosophique de l'Inde brahmanique, le texte de base est une chaîne (sūtra) de propositions elliptiques, formant en quelque sorte le sommaire de la doctrine de l'école. Le Vedānta ne fait pas exception : à l'origine du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahma-sutra/#i_13240

CASTES

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 5 986 mots

de l'humanité (et non pas seulement de la société indienne) en quatre classes fonctionnelles hiérarchisées constitue un système professé par les brahmanes auteurs des Traités de la disposition naturelle des choses (Dharmaśāstra). Sa spécificité indienne ne porte que sur les applications prescrites dans les rapports sociaux et les lois, car l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castes/#i_13240

DETTE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 10 475 mots

Dans le chapitre « Créanciers et débiteurs : le régime de la dette »  : […] dignité, et tous les hommes ne peuvent y recourir de la même manière. Si les trois premiers moyens sont accessibles aux membres de toutes les « classes » (varṇa) de la société brahmanique, le quatrième est réservé au varṇa des « guerriers » (kṣatriya), et le septième aux brahmanes. Le prêt à intérêt est une activité normale pour le varṇa des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dette-anthropologie/#i_13240

ELLORĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grottes brahmaniques et jaïnas, le Kailāsa »  : […] Le groupe brahmanique – seize grottes – témoigne d'une puissante vitalité et de qualités esthétiques indéniables. Les salles sont le plus souvent rectangulaires et abritent un sanctuaire sur lequel veillent des gardiens (dvārapāla) et les déesses fluviales Gaṅgā et Yamunā. Aux murs alternent des parties nues et des panneaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellora/#i_13240

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 319 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enfers et paradis bouddhiques »  : […] rien ne puisse se substituer à la Délivrance et au Nirvana, les cieux paradisiaques du brahmanisme ont été acceptés comme des séjours temporaires des vertueux. Les textes rédigés en pāli comportent des allusions fréquentes aux « heureux royaumes du ciel », et à des cieux spécifiques comme le « Monde de Brahmā », le ciel des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_13240

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 182 mots
  •  • 4 médias

Le terme d'hindouisme s'applique à l'aspect revêtu par le brahmanisme à une époque relativement récente ; bien qu'il fût mis en circulation aux xie et xiie siècles seulement par les envahisseurs islamiques, les réalités qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_13240

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 505 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'expansion aryenne »  : […] l'aire d'expansion des Aryens s'étend, leur identité culturelle se transforme. Sur la base du védisme primitif se constitue le brahmanisme, à dominante sacrificielle, né en Inde des spéculations de la caste sacerdotale. Par l'effet du contact avec les traditions autochtones et de l'évolution interne, la transition s'amorce vers l'hindouisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_13240

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Médecine ou science de la vie »  : […] astronomie, mathématiques et médecine, cette dernière est celle qui répond le mieux au modèle brahmanique traditionnel des sciences. Les sciences brahmaniques sont normatives, elles fixent des règles de vie sur le chemin de la sagesse, elles enseignent ce qu'il convient de faire pour atteindre « les quatre buts de l'existence humaine » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_13240

KARMAN

  • Écrit par 
  • Madeleine BIARDEAU
  •  • 1 786 mots

particulièrement l'acte rituel, tout rite accompli selon les prescriptions des textes révélés. Comme tel, il relève du vocabulaire technique du brahmanisme classique le plus orthodoxe qui distingue les rites quotidiens et obligatoires – nityakarman –, les rites occasionnels – naimittikakarman –, provoqués par une circonstance particulière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karman/#i_13240

KUMĀRILA (VIIe s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 405 mots

L'une des formes les plus originales que prend la tradition brahmanique dans l'Inde classique (entre le ~ vie et le viiie) est le darshana (darśana, « façon de voir ») appelé Mīmāmsā, voué à l'exégèse des textes liturgiques du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kumarila/#i_13240

MĀNAVADHARMASĀSTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 666 mots

La tradition hindoue enseigne que l'humanité actuelle descend d'un homme qu'elle nomme Manu ; celui-ci appartient en fait à une race plus ancienne dont tous les représentants furent anéantis, sauf lui, dans un déluge. Manu, seul « juste » parmi des millions de méchants, fut averti par Dieu (Vishnu, incarné en poisson) que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manavadharmasastra/#i_13240

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 512 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Dans le brahmanisme, qui a suivi l'époque védique, et jusqu'à l'hindouisme (vers les débuts de l'ère chrétienne), les spéculations sur les mantras semblent relativement peu développées. Pourtant, dans les Brāhmaṇa et les Upaniṣad anciennes, la valeur symbolique de certaines syllabes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_13240

MĀYĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 726 mots

Notion particulière et difficile à cerner avec précision, dont fait grand usage la littérature philosophique de l'Inde traditionnelle et notamment celle qui relève du Vedānta. Le mot māyā est ancien puisqu'il apparaît déjà dans les hymnes du Rig-Veda, partie la plus archaïque du Veda lui-même (tout au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya/#i_13240

MĪMĀṂSĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 425 mots

Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce d'abord sur le mécanisme des rites pour s'élever […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimamsa/#i_13240

MITHILĀ ART DU

  • Écrit par 
  • Henriette DEMOULIN-BERNARD
  •  • 888 mots

Le Mithilā ou pays des Maïthil (dialecte le maïthīlī) est une région historique de l'actuel nord du Bihar, en Inde, située approximativement entre les contreforts du Terai népalais et le Gange, les rivières Gandaki et Kosi. Parmi les tribus mentionnées dans les Hymnes des Védas, les Videha (aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-du-mithila/#i_13240

MONACHISME

  • Écrit par 
  • André BAREAU, 
  • Guy BUGAULT, 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Louis GARDET, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 12 549 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Ermites forestiers et « renonçants » »  : […] Il n'y a pas, à proprement parler, de vie cénobitique dans l'Inde brahmanique. Il y a d'une part des ermites forestiers (vānaprastha), que les Grecs appelèrent pour cette raison ὑλόϐιοι, d'autre part des ascètes (śramaṇa), qui sont des moines errants (parivrāj) et mendiants ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monachisme/#i_13240

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 192 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fusion dans l'Un-Tout »  : […] Les thèses fondamentales du brahmanisme pourraient se résumer ainsi : identité du moi profond (ātman) et du principe fondamental de l'univers (brahman) : transmigration des âmes (samsāra) en référence directe avec les actes des existences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-societes-devant-la-mort/#i_13240

NIMBĀRKA (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 335 mots

Brahmane orthodoxe qui, né dans l'Āndhra Pradesh (pays de Haydérabad) au xiie siècle, fut d'abord un dévot de Krishna avant de devenir célèbre comme interprète du Vedānta. Ce darśana (« système de pensée » concernant les doctrines brahmaniques traditionnelles) pose en principe l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nimbarka/#i_13240

NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 3 548 mots

Dans le chapitre « Le « saṃsāra » et ses diverses interprétations »  : […] Les Upaniṣad et l'hindouisme à leur suite, le bouddhisme et le jainisme s'accordent en gros sur la réponse à la question du mécanisme de la transmigration : c'est la valeur morale des actes (karman) accomplis dans une existence qui détermine les conditions de la renaissance, comme elle détermine le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nirvana-et-samsara/#i_13240

NYĀYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 721 mots

L'un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique. Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l'interpréter en six approches possibles, qu'elle nomme darshanas (darśana), c'est-à-dire « points de vue », « façons de voir les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nyaya/#i_13240

PALLAVA

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 392 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'art Pallava »  : […] La quasi-totalité des temples Pallava subsistant sont brahmaniques, le jaïnisme et le bouddhisme s'étant effacés vers le viiie siècle. La disposition de leurs organes est rigoureusement conformes aux préceptes des āgama, catégorie de textes du rituel dont les milieux sacerdotaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pallava/#i_13240

SAṂNYĀSIN ou SANNYĀSIN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 551 mots

Au cœur de la tradition brahmanique classique (depuis le ~ viiie s. et jusqu'à nos jours) se trouve l'idée que l'existence n'est rien, si on la réfère à l'essence. Le monde des phénomènes n'est pas dépourvu d'être propre (comme le pensent les bouddhistes), puisqu'il est soutenu par le Principe (le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samnyasin-sannyasin/#i_13240

SANKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 041 mots

Dans le chapitre « Un « bouddhiste déguisé » »  : […] Le début de sa vie se déroule selon le schéma traditionnel : à l'âge prévu, il devient brahmacārin (étudiant brahmanique) ; mais, ses études terminées, lorsqu'il lui aurait fallu, conformément à l'usage, adopter le deuxième stade de vie, celui de maître de maison (gṛhastha) et fonder un foyer, il choisit l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_13240

SHANKARA

  • Écrit par 
  • François CHENET
  •  • 251 mots

Illustre métaphysicien et grand réformateur religieux, rénovateur de l'hindouisme, Shankara (Śaṅkara) est celui des penseurs orthodoxes qui a laissé la marque la plus forte sur l'indianité. Il est né dans la première moitié du viiie siècle (on ne retient plus la datation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shankara/#i_13240

SRUTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 459 mots

La tradition hindoue, sous sa forme la plus orthodoxe, classe en deux grandes catégories les textes religieux qu'elle tient pour normatifs : ceux qui relèvent de la Shruti (śruti) et ceux qui appartiennent à la Smriti (smṛti). Ce dernier terme, dont le sens premier est « mémoire », regroupe tous les textes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sruti/#i_13240

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « La question du tantrisme »  : […] de l'une ou de l'autre, lesquels se sont d'ailleurs influencés au cours des siècles. Il s'est en effet produit aussi bien une « tantrisation » du milieu brahmanique qu'une « brahmanisation » (ou « védantisation ») du tantrisme. Il s'ensuit une situation ambiguë, rendant difficile de distinguer entre ce qui est tantrique et ce qui ne l'est pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_13240

UDDĀLAKA ĀRUṆI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 180 mots

Parmi les plus célèbres ṛṣi (prophètes) de la période védique (IIe millénaire), figure Uddālakaāruṇi (c'est-à-dire de la famille d'Aruna). Dans les Brāhmana et les Upanisád, il apparaît comme un théologien habile, attentif à établir de façon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uddalaka-aruni/#i_13240

VEDĀNTA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 2 721 mots

Signifiant proprement « fin (c'est-à-dire accomplissement, couronnement) du Veda », le mot sanskrit vedānta désigne l'un des plus importants courants de pensée de l'hindouisme classique. À ce titre, il constitue l'un des six grands « systèmes philosophiques » (darśana) brahmaniques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedanta/#i_13240

VYĀSA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 212 mots

Nom donné à l'auteur mythique des Écritures védiques, ainsi que des grandes épopées hindoues. La tradition brahmanique considère que les textes du Veda ne peuvent avoir été composés par un auteur humain et qu'ils sont éternels. Il a fallu cependant qu'ils fussent reçus, au début d'un cycle cosmique, par des êtres privilégiés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vyasa/#i_13240

YĀJÑAVALKYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 207 mots

Nom d'un rishi (ṛṣi, « prophète ») que la tradition brahmanique place parmi ses prophètes les plus importants et dont elle fait un élève du non moins célèbre Uddālaka Āruṇi. Yājñavalkya apparaît surtout dans le Śatapatha-Brāhmaṇa et la ḄṛhadĀraṆyaka-upaniṣad ; la Samhitā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yajnavalkya/#i_13240

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne-Marie ESNOUL, « BRAHMANISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/