KRISHNA ou KṚṢṆA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De toutes les incarnations (avatāra) animales ou humaines par lesquelles Viṣṇu (Vishnou) accepta de se manifester sur la Terre pour la sauver, celle de Kṛṣṇa (Krishna), qui est la huitième, plus encore que celle de Rāma, constitue la plus populaire.

À la fois dieu et héros, sa légende qui constitue la geste de Kṛṣṇa se déroule longuement à travers le Mahābhārata, où il se manifeste comme l'allié et le conseiller des Pāṇḍava, et à travers plusieurs Purāṇa. Ainsi dans le Harivaṁśa-Purāṇa, comme dans le Bhāgavata-Purāṇa, destiné aux adorateurs de Viṣṇu, le Seigneur « Bhagavant », où la biographie mystique de Kṛṣṇa contient notamment le récit de ses aventures au milieu des bergères. Dans le Viṣṇu-Purāṇa, qui entre le iiie et le ve siècle constitua un important recueil de textes et de légendes où les sectes vishnouites trouvèrent leurs sources, il est relaté que la Terre, lasse de supporter le poids des désordres imposés par la domination des démons, supplia les dieux de rétablir l'équilibre des forces. Viṣṇu s'arrachant alors deux cheveux de la tête, un sombre et un clair, les envoya sur la Terre pour y devenir l'un Kṛṣṇa et l'autre Rāma. C'est ainsi que Kṛṣṇa exterminera le démon Kālanami, naguère anéanti par Viṣṇu et réincarné sous la forme du mauvais roi Kamsa. Mais, pour les théologiens, il est le souriant maître de sagesse, venu révéler aux hommes la supériorité de l'acte sans désir, chemin de la délivrance. Ainsi apparaît-il dans la Bhāgavad Gītā.

Figure dominante de l'hindouisme en laquelle l'Inde se reconnaît volontiers, Kṛṣṇa, révélation de l'Être suprême, sous les traits d'un enfant volant du beurre ou d'un pâtre jouant de la flûte, a son image présente dans chaque foyer hindou. Des temples où lui est rendu un culte, les plus sacrés se trouvent à Mathurā, ville particulièrement chère aux dévots de Kṛṣṇa, et à Puri, en Orissā.

Une princesse Kṛṣṇa, « la Noire », appelée encore Draupadī, héroïne du Mahābhārata, choisit Arjuna, qui seul de ses prétendants a réussi à tendre l'arc p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : membre de l'École française d'Extrême-Orient, diplômée de l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  KRISHNA ou KRSNA  » est également traité dans :

JANMASHTAMĪ ou FÊTE DE LA NAISSANCE DE KRISHNA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots

La fête hindoue de Janmashtamī célèbre la naissance (janma en sanskrit) du dieu Kṛṣṇa (Krishna), le huitième (aśtami) jour de la quinzaine sombre du mois de bhadrapada (août-septembre). Ce chiffre est symbolique dans la légende du dieu Kṛṣṇa, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janmashtami-fete-de-la-naissance-de-krishna/#i_8773

AVATĀRA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 853 mots

Le terme avatāra (formé du préfixe ava , qui marque un mouvement de haut en bas, et de la racine tṛ « traverser »), en son sens originel et restreint, désigne une descente , c'est-à-dire une incarnation du dieu Viṣṇu, dans le dessein de rétablir l'ordre cosmique et moral troublé par des puissances démoniaques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avatara/#i_8773

BHAGAVAD GĪTĀ

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 183 mots

La Bhagavad Gītā , « Chant du Bienheureux Seigneur », est un des longs passages spéculatifs insérés dans le Mahābhārata , la grande Épopée indienne, mais sa composition et son inspiration en font un tout autonome. Elle expose l'enseignement métaphysique et mystique donné par Viṣṇu, sous la forme de Kṛṣṇạ, à l'un des princes, héros de la guerre qui va me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhagavad-gita/#i_8773

BHĀGAVATA PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Ouvrage qui compte parmi les plus illustres des textes sacrés hindous de langue sanskrite, connus sous le nom de Purānas. C'est le livre sacré des Bhāgavatas, dévots de Vishnu, qui est vénéré sous le nom de Bhagavant, le « Gracieux Seigneur ». Le Bhāgavata Purāṇa (« Histoires anciennes du Seigneur »), peut-être le plus récent des Purānas, est vraisemblablement postérieur au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhagavata-purana/#i_8773

GĪTA-GOVINDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 477 mots

L'un des plus célèbres poèmes lyriques de la littérature sanskrite. Attribué avec la plus grande vraisemblance à un brahmane bengali du xii e  siècle, nommé Jayadéva, le Gīta-Govinda (« célébration du bouvier Krishna ») est, en fait, un petit drame à deux personnages, Krishna et Rādhā, auxquels s'ajoutent quelques comparses. Avatāra (« incarnation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gita-govinda/#i_8773

GUJARĀTĪ LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Françoise MALLISON
  •  • 2 600 mots

Dans le chapitre « Gujarātī médiéval (XVe-XIXe siècle) »  : […] Née avec le début du règne des sultans indépendants du Gujarāt (1411-1573), la littérature en gujarātī médiéval est presque exclusivement hindoue, peut-être patronnée par les féodaux rājpūts des suzerains musulmans d'Ahmedabad. Elle se regroupe autour de deux thèmes : l'expression d'une dévotion personnelle à Dieu ( bhakti ) en de courts hymnes ( pada ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-gujarati/#i_8773

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'univers épique »  : […] Le contenu de cette tradition épique est un tissu de mythologie et d'histoire inscrites dans des conceptions définies des êtres, de l'espace et du temps. Les êtres qui animent les récits sont d'espèces très diverses. Les dieux sont les principaux protagonistes. Ils sont hiérarchisés en classes et en fonction de leur personnalité. Il y a un être suprême, Śiva, Viṣṇu ou Devī, etc., selon la religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_8773

HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Nicole BALBIR, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 8 340 mots

Dans le chapitre « Sūr-Dās et les poètes de langue braj »  : […] « Si une langue indo-aryenne peut être appelée „langue royale“, écrit le savant linguiste bengali S. K. Chatterji, ce fut certainement la langue braj. » Les empereurs moghols eux-mêmes la cultivèrent et la tradition a conservé plusieurs distiques en braj composés par Akbar et ses successeurs. Mais c'est probablement le lien particulier de la langue braj, d'une part avec la dévotion krishnaïte, d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-hindi/#i_8773

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le courant vishnouite »  : […] À l'époque où les textes de la tradition shivaïte signalaient la secte des pāśupata, en milieu vishnouite s'affirmaient les sectes bhāgavata et pāñcarātra , qui présentent entre elles de nombreuses similitudes, mais que les ouvrages vishnouites eux-mêmes distinguent les unes des autres. Les deux groupes adorent également Kṛṣṇa-Vāsudeva, mais les bhāgava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_8773

HOLI ou FÊTE DES COULEURS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

La fête des couleurs, Holi, est une journée fériée en Inde ; elle est célébrée massivement par les hindouistes dans l’Inde du Nord au printemps, le jour de la pleine lune du mois de ph ā lguna (en février-mars). Elle partage de nombreuses caractéristiques avec l’antique fête romaine des saturnales, à l’instar du carnaval dans certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holi-fete-des-couleurs/#i_8773

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Philosophies des religions »  : […] Les grandes épopées, Mahābhārata et Rāmāyaṇa , montrent dans une affabulation épique la merveille des incarnations divines. Dans le Mahābhārata , ce sont des incarnations des dieux védiques dont les héros sont des fils et aussi l'incarnation directe en Kṛṣṇa de l'Être suprême, Viṣṇu. Dans le Rāmāyaṇa , c'est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_8773

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Vichnouisme »  : […] Viṣṇu est caractérisé par une haute tiare d'orfèvrerie, par une longue guirlande tombant jusqu'à ses genoux et par quatre attributs : la fleur de nelumbium, le disque, la massue, la conque. Il est souvent figuré couché sur le corps lové d'un serpent polycéphale symbolisant l'Éternité, et qui sert de lit de repos au dieu dans l'intervalle des avatāra de celui-ci. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_8773

JEU - Ethnologie du jeu

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 9 576 mots

Dans le chapitre « Aspects religieux »  : […] On peut conclure, d'après les examens ethnologiques, que religion et jeu sont inséparables dans les coutumes traditionnelles de tous les peuples du monde. Dans la vie populaire européenne, les principaux événements liturgiques du calendrier chrétien sont à peu près partout accompagnés de fêtes profanes où les éléments ludiques dominent. Le jeu entre aussi dans l'église même, sous forme de pastor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-ethnologie-du-jeu/#i_8773

LAKṢMĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 449 mots

Viśnu, comme tous les dieux du panthéon hindou, est accompagné d'une parèdre qui lui est associée dans toutes les manifestations de sa fonction cosmique (la préservation du monde créé par Brahmā). Le nom le plus communément donné à cette déesse est celui de Lakṣmī ; il signifie, semble-t-il, « celle qui possède une immense fortune ». Et, de fait, le rôle principal de l'épouse de Viśnu consiste à r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laksmi/#i_8773

MAHĀBHĀRATA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 4 061 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La guerre »  : […] La deuxième partie, qui traite de la lutte elle-même, couvre les chapitres cinq à onze. Le livre V décrit les préparatifs immédiats et tout le jeu des alliances. Parmi les alliés possibles des deux partis, Kṛṣṇa se détache, souverain de Dvārakā, lointain cousin de tous les descendants de Śāntanu. Dans l'ensemble du poème, il est un prince comme les autres ; fait curieux, cependant, et qui le prés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata/#i_8773

MAHĀBHĀRATA (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 830 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une épopée guerrière »  : […] Le sujet principal du Mahābhārata est la rivalité qui oppose deux grandes familles, les Pāndava, et les Kaurava, dont la souche commune est la famille royale des Bhārata, originaire de la vallée de l'Indus. Les premiers livres relatent les sources du conflit et expliquent comment les cinq Pāndava, après la mort de leur père Pāndu, sont élevés avec leurs cousins, les Kaurava. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata-anonyme/#i_8773

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 897 mots

Dans le chapitre « L'Inde »  : […] Les tribus pastorales de l'Inde, superficiellement brahmanisées, se réclament en général d'un ancêtre éponyme appartenant à la caste guerrière, tel que Yadu, l'ancêtre mythique des Yādava , ou Jādons : le dernier et le plus célèbre prince Yādava fut Kṛṣṇa (Krishna), l'un des héros, partiellement divinisé, de la grande épopée indienne, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/#i_8773

PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 344 mots

Dans le chapitre « Analyse des mahāpurāṇa »  : […] Le Brahmā Purāṇa vient en tête de toutes les listes ; aussi l'appelle-t-on également Ādipurāṇa , « le premier des purāṇa » ; on le désigne parfois comme Saura Purāṇa , texte des adorateurs du Soleil, car on y trouve trace d'un culte solaire mêlé à une description de lieux sacrés, entre autres de l'Orisā où s'élève, à Konarak, le pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purana/#i_8773

RATHA YĀTRĀ ou PROCESSION DES CHARS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Le Ratha Yātrā, terme sanskrit signifiant procession des chars, est une fête rituelle mobile (en raison du calendrier lunaire hindouiste) observée en Inde, ainsi que dans nombre de pays accueillant la diaspora indienne. Son nom fait référence à l’antique coutume qui consiste à placer la représentation (effigie, statue de pierre, de bois ou d’un matériau plus périssable) d’une divinité locale au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ratha-yatra-procession-des-chars/#i_8773

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 751 mots

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Dans la tradition hindoue, on regarde comme śruti , révélation (littéralement : « ce qui a été entendu »), les livres védiques (de veda, qui signifie connaissance) : Ṛgveda , Sāmaveda , Yajurveda , Atharvaveda , ainsi que leurs compléments. Ces livres anciens se présentent comme la transcr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revelation/#i_8773

SŪR-DĀS (1503-1563)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 298 mots

La dévotion à Krishna ( Kṛṣṇa ), dernière incarnation ( avatāra ) de Vishnu ( Viṣṇu ), prend une extension considérable dans l'Inde du Nord à partir du xii e siècle. Sur le plan littéraire, elle se manifeste d'abord par le célèbre Gītā-Govinda de Jayadéva ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-das/#i_8773

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 817 mots

Dans le chapitre « À la dévotion de Rāma et de Kṛṣṇa »  : […] Tulsī-Dās a laissé une douzaine d'œuvres tenues pour authentiques, quoique de chronologie incertaine. Parmi ses œuvres de jeunesse, il faut sans doute compter le Jānakī-mangal et le Pārvatī-mangal , décrivant l'un le mariage de Rāma et de Sītā, l'autre celui du grand dieu Śiva avec la Fille-des-Monts, Pārvatī. Plusieurs collections de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulsi-das/#i_8773

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Viṣṇu et Kṛṣṇa »  : […] L'assimilation de Kṛṣṇa et de Viṣṇu a dû pourtant se produire vers cette époque ( ii e  s. av. J.-C.). Kṛṣṇa comme Dieu suprême préexistait à cette identification. Divinité de tribus pastorales et forestières, lui non plus ne se présente pas sous un visage simple. Dans le Mahābhārata , en dehors de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_8773

VITHOBĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 405 mots

Divinité particulière que les hindous vénèrent à Pandharpur, petite ville du Mahārāśtra. Le dieu est représenté sous la forme d'un adolescent campé sur une brique, les mains sur les hanches. Son culte se célèbre au temple situé sur une colline dominant la ville, elle-même baignée par la rivière Bhīma. Les fidèles de Vithobā, appelé aussi Vitthal (les deux noms sont d'étymologie incertaine), consti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vithoba/#i_8773

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Simone RENOU, « KRISHNA ou KṚṢṆA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/krishna-krsna/