Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Pierre-Paul LACAS

Psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Articles

  • ÉPINETTE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 116 mots

    Instrument à clavier, à cordes pincées, de la famille du virginal et du clavecin, connu au xve siècle et répandu aux xviie et xviiie siècles. L'instrument, de forme quadrangulaire, pentagonale ou trapézoïdale, comporte un seul clavier à un seul jeu ; les touches sont perpendiculaires aux cordes...

  • ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

    • Écrit par Luis CAMPODÓNICO, Pierre-Paul LACAS
    • 5 573 mots
    • 4 médias

    Selon que l'on considère la traduction musicale des caractères communs à l'ensemble des peuples ibériques ou l'évolution d'une tradition savante, on pourra parler de musique espagnole ou de musique d'Espagne.

    La première, présente dans les folklores de la Péninsule depuis...

  • ESTAMPIE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 334 mots

    Avec l'estampie apparaît, aux xiiie et xive siècles, la première musique instrumentale indépendante de paroles préexistantes ; il s'agit probablement d'un genre inspiré par les musiques à danser, nées en France, et qui se développa tout particulièrement en Angleterre ; l'estampie passa également...

  • FANDANGO

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 240 mots

    Danse populaire espagnole, qui peut être chantée. Connu dès le xviie siècle, le fandango est de rythme ternaire (3/4) et de tempo assez rapide (allegretto) ; il était autrefois un 6/8 lent. L'étymologie arabe du terme semble douteuse ; on lui préfère une origine africaine. La danse fut introduite...

  • FARANDOLE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 217 mots

    Danse populaire provençale (farandoulo), sur une mesure à 6/8, de tempo rapide comme la gigue, appartenant au genre des danses en file. Dans la farandole, danseurs et danseuses, alternés et en nombre illimité, se tiennent par la main et dessinent des figures variées : serpentin, arceaux, spirales...

  • FIFRE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 83 mots

    Petite flûte traversière à six trous, de perce cylindrique étroite, sans clés, d'une tessiture aiguë de deux octaves (en habituellement). Le fifre est attesté au Moyen Âge et fut très répandu comme instrument militaire de François Ier à Napoléon III, en passant par la garde impériale...

  • FINCK HEINRICH (1445-1527)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 272 mots

    Un des grands polyphonistes allemands. Son élève Thomas Stoltzer (1480 env.-env. 1526) et le Suisse Ludwig Senfl (1488-1543) mis à part, aucun maître allemand d'importance n'avait avant Finck écrit dans le style vocal qui était alors en honneur en Europe occidentale et où excellaient les Franco-Flamands...

  • FORLANE, danse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 266 mots

    Danse populaire italienne, à deux temps (6/4, 6/8), de tempo très animé, originaire au xviie siècle des bals du Frioul (pays vénitien — d'où friulana, frulana, forlana) et tenue pour l'une des trois danses nationales de l'Italie du xviiie siècle. Elle était dansée par un ou deux...

  • FOX-TROT

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 156 mots
    • 1 média

    Danse de société, d'origine nord-américaine (apparue vers 1912), de rythme binaire (mesure à 2 ou à 4 temps), de tempo rapide, avec pas marchés fortement accentués et pas de fantaisie précipités, pivotés ou croisés. Fox-trot signifie littéralement : pas du renard. Cette danse fut fort en vogue en France...

  • FRANCO-FLAMANDS MUSICIENS

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 852 mots

    Expression controversée désignant un groupe de musiciens du xve et du xvie siècle. On rencontre aussi les dénominations de musique ou d'« école » néerlandaise, flamande, wallonne, bourguignonne, italo-bourguignonne, franco-bourguignonne, néerlando-bourguignonne. Les dénominations s'enchevêtrent...

  • FRENCH-CANCAN

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 185 mots

    Danse française sautée, de rythme binaire et de tempo vif, le cancan était une sorte de galop désordonné, vraisemblablement créé par le danseur Chicard vers 1830 et fort en vogue dans les bals publics du xixe siècle ; cette danse laisse beaucoup de liberté aux exécutants : contorsions et gesticulations...

  • FROTTOLA, musique

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 336 mots

    Le terme apparaît dans un madrigal de Francesco Landino (env. 1335-1397). C'est une courte chanson profane italienne, qui fut en honneur surtout à partir de la fin du xve siècle et jusque vers 1550. Elle est de style populaire, puis lyrique, d'une écriture homophone, harmonisée à trois, quatre...

  • GAILLARDE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 178 mots
    • 1 média

    Danse qui apparaît en Lombardie à la fin du xve siècle. De 1550 à 1650 — époque de la gaillarde, selon C. Sachs —, elle fut fort répandue. En 1529, on la dansait déjà à Paris et, en 1541, en Angleterre. Elle aurait été primitivement dénommée en France romane ou romanesque. Succédant toujours à la...

  • GALLICANS RITE & CHANT

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 893 mots

    Rite et chant chrétiens primitifs de la Gaule franque, qui furent connus de l'Espagne, d'une partie de la Suisse alémanique, de la région rhénane et même des églises celtiques de Grande-Bretagne. La mélodie et le répertoire gallicans furent usités jusqu'à la fin du ...

  • GALLICANS RITE & CHANT NÉO-

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 1 096 mots

    Mouvement liturgique du xviie siècle, surtout français. Bien qu'il faille éviter d'établir un parallèle trop étroit avec le gallicanisme politique, on constatera une certaine ressemblance d'attitude ici et là en raison du fait que les évêques revendiquaient une certaine autonomie...

  • GALOP, danse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 108 mots

    Danse tournée, de tempo rapide, sur un rythme à deux temps (2/4), établi sur le schéma :

    qui se groupe en formules de quatre, huit ou seize mesures. Cette danse serait d'origine bavaroise ou hongroise (cf. le Rutscher ou le Hopser). Elle connut la faveur de l'Europe durant une cinquantaine...

  • GAMBE JEU DE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 80 mots

    Jeu d'orgue à bouche, à tuyau ouvert, représentant type de la famille à diapason étroit, de 16, 8 ou 4 pieds, parlant ordinairement à pression élevée et donnant un son mordant. Les tuyaux graves sont munis d'un frein, situé à hauteur de la bouche. Ce jeu est caractéristique de l'orgue romantique,...

  • GASCONGNE MATHIEU (déb. XVIe s.)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 296 mots

    Musicien français, originaire du diocèse de Cambrai, Gascongne illustra la chanson française à l'époque de Josquin Des Prés. Il fait partie de cette pléiade de petits maîtres dont les œuvres virent le jour entre la mort de Ockeghem et celle de Josquin. Rabelais cite son nom dans le prologue...

  • GAVOTTE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 155 mots

    Basse-danse (glissée, non sautée) française d'origine populaire (en provençal, gavoto évoque les Gavots, habitants de la région de Gap), de rythme binaire (deux pas et un pas assemblé) et de tempo ordinairement modéré. La gavotte commence habituellement par une anacrouse de deux ou trois...

  • GEMSHORN, musique

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 88 mots

    Jeu d'orgue ouvert (en allemand : cor de chamois), ordinairement en métal, de 32 (rare), 16, 8, 4, 2 2/3, 2 pieds. Il est construit avec un tuyau conique (pyramidal, s'il est en bois) inversé, c'est-à-dire la pointe en haut. En raison de son diapason, le timbre est intermédiaire...

  • GIGUE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 308 mots

    Nom donné au Moyen Âge aux vielles piriformes, par opposition aux vièles. A donné geige (violon) en allemand. Le nom de gigue (de l'anglais jig ou jigg, issu lui-même du vieux français giguer : danser) désigne une danse de cour ou de ballet, d'allure rapide, à caractère sautillant, comique,...

  • GLOCKENSPIEL

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 126 mots

    Instrument à percussion, métallophone. En Allemagne, désigne parfois le carillon (cf. clochettes de La Flûte enchantée de Mozart, du Saül de Haendel, de la Septième Symphonie de Mahler). Dans l'orchestre moderne, glockenspiel désigne un instrument à clavier, dit aussi jeu de timbres,...

  • GOMBERT NICOLAS (1500 env.-env. 1556)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 391 mots

    Contemporain de Clemens non Papa et de Willaert. L'œuvre de Gombert se situe entre celle de Josquin, son maître, dont il célébra la mort par un motet à six voix (Musae Jovis), et celle de Lassus. Gombert est certainement le plus grand musicien de sa génération ; il a, le premier, conduit...

  • GONG

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 408 mots
    • 2 médias

    Instrument à percussion, métallophone à son déterminé, le gong fait partie, comme les cymbales, des idiophones à plaques. Il est formé d'un disque de bronze ou de cuivre, au bord recourbé (le disque de la cymbale a le bord « libre ») ; il est parfois renflé au centre (mamelon) ; en frappant...

  • GOPAK

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 72 mots

    Danse populaire ukrainienne, accompagnée ou non de chant, à deux temps vifs, le gopak (ou hopak) donnait lieu à des effets acrobatiques des solistes d'un groupe (pirouettes, « marteaux », ...). Rythme par mesure : croche pointée, double croche, deux croches. Beaucoup de compositeurs russes ont utilisé...

  • GOUDIMEL CLAUDE (1520?-1572)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 457 mots

    Surtout célèbre par la mise en musique du psautier huguenot, de facture dépouillée, conforme à l'esprit du calvinisme naissant (et bien que Calvin ait été hostile à la polyphonie dans le culte divin), Goudimel occupe une place importante dans la musique française, juste avant que celle-ci...

  • GRANADOS ENRIQUE (1867-1916)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 266 mots

    Granados est une sorte de Grieg espagnol, et les Danses norvégiennes de l'un trouvent leur pendant dans les Danzas españolas de l'autre. Né à Lérida (Catalogne), Granados fit ses débuts comme pianiste à Barcelone à l'âge de seize ans, gagnant sa vie en jouant dans un café ; il travaillait...

  • GRELOTS, musique

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 36 mots

    Petites clochettes attachées par grappes à une lanière de cuir et dont le métal est très mince ; des billes remplacent parfois les battants. Mozart en fait sonner dans les Danses allemandes.

  • GRIGNY NICOLAS DE (1672-1703)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 1 224 mots

    Organiste et compositeur français de la fin du xviie siècle, Grigny occupe une place à la fois centrale et isolée. Son œuvre se résume en un seul ouvrage, le Premier Livre d'orgue contenant une messe et les hymnes des principalles festes de l'année (Paris, 1699). Nicolas de Grigny...

  • GROSSE CAISSE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 118 mots
    • 2 médias

    Le plus gros des instruments à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé ; il est aussi appelé tonnant. On le pose sur un chevalet à l'orchestre symphonique ou à l'orchestre de jazz ; dans les harmonies, il est suspendu à l'instrumentiste, qui peut ainsi en jouer...

  • GRÜNENWALD JEAN-JACQUES (1911-1982)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 455 mots

    L'art de Jean-Jacques Grünenwald est situé d'ordinaire dans le courant esthétique dit de l'orgue néo-classique, à la suite d'André Marchal, aux côtés de Maurice et Marie-Madeleine Duruflé, Gaston Litaize, Noëlie Pierront, Jean Bonfils. C'est oublier un peu vite l'intérêt...

  • GUERRERO FRANCISCO (1525 env.-1599)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 278 mots

    Un des maîtres de l'école andalouse de musique du xvie siècle, qui comprend notamment Cristobal Morales, Francisco de Peñalosa, Fernando de Las Infantas, Juan Navarro, Rodrigo de Ceballos. Son influence fut considérable sur la musique de la péninsule Ibérique. Enfant de chœur à Séville, Guerrero...

  • GYMNOPÉDIE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 136 mots

    Peu d'auditeurs des Gymnopédies (1888) d'Erik Satie connaissent l'origine de ce mot grec. À Sparte, lors du passage de l'enfance à l'adolescence, les rites d'initiation du futur citoyen se terminaient par les gymnopédies. Les garçons subissaient une longue station...

  • HABANERA

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 179 mots

    Chanson et danse cubaines de rythme binaire 2/4 (que l'on appelle aussi havanaise, du nom de la capitale de Cuba). La habanera fut très populaire dans l'Europe romantique. L'origine en est controversée. Si elle fut constituée comme telle à Cuba, est-elle de souche purement afro-cubaine ou bien, ce...

  • HARPE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 500 mots
    • 1 média

    Instrument à cordes pincées, de longueur décroissante, tendues entre un bras (console) et un résonateur (table d'harmonie) en forme de tronc de cône et perpendiculaire ou presque au plan des cordes. Le principe de la harpe est connu depuis la plus haute Antiquité. On distingue schématiquement : les...

  • HAUTE-CONTRE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 217 mots
    • 1 média

    En musique vocale, la haute-contre est la voix masculine dont la tessiture est plus aiguë que celle de ténor. Il ne s'agit en aucun cas d'une voix de castrat, ni d'une voix de fausset. Il arrive souvent que la voix de femme appelée contralto chante la partie de haute-contre. Jean-Jacques...

  • HINDEMITH PAUL (1895-1963)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 1 479 mots
    • 2 médias

    À l'origine du mouvement musical moderne en Allemagne, Paul Hindemith, à l'instar d'Arnold Schönberg en Autriche, représente une figure de compositeur et de théoricien de premier plan. Sous le régime de la République de Weimar, il est le symbole de la modernité, en réaction contre...

  • HOTTETERRE LES (XVIIe-XVIIIe s.)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 575 mots

    Famille de musiciens français, facteurs d'instruments à vent, compositeurs, interprètes virtuoses à la Chambre du roi, sur la flûte, le hautbois, la musette, le cromorne... Le père, Loys (mort entre 1620 et 1625), était artisan tourneur et exerçait à la Courneuve-Boussey (près d'Évreux)....

  • HYDRAULE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 401 mots

    Instrument construit par l'hydraulicien grec Ctésibios d'Alexandrie (~ iiie s.). L'hydraule, le premier type d'orgue, est décrit par l'ingénieur Héron l'Ancien (Héron d'Alexandrie, ier s., in Pneumatiques), par Vitruve (Xe livre du De architectura), par Philon,...

  • HYMNE, liturgie chrétienne

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 1 229 mots

    L'anthropologie religieuse connaît l'hymne comme une de ses catégories universelles, à laquelle est applicable la définition de saint Augustin : « Hymnus ergo tria ista habet et cantum, et laudem, et Dei. Laus ergo Dei in cantico, hymnus dicitur » (« L'hymne est tout à la fois...

  • IBERT JACQUES (1890-1962)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 426 mots

    Compositeur français, profondément indépendant, dont le style est impossible à rattacher à une école précise, mais qui est constamment empreint d'aisance et d'assurance technique ; tonal, polytonal ou atonal selon que son propos le requiert, il possède un sens aigu de la justesse d'expression humoristique,...

  • IMPROVISATION MUSICALE

    • Écrit par André-Pierre BOESWILLWALD, Alain FÉRON, Pierre-Paul LACAS
    • 5 113 mots
    • 3 médias

    À l'origine, il y a l'improvisation. Le ferment majeur de l'évolution musicale est la recherche sur un instrument. L'improvisation coïncide, en un sens large, avec la création conçue comme une improvisation non soumise à l'évanescence, puisque l'écriture permet les ratures et la patiente élaboration...

  • INDE DANSES TRADITIONNELLES DE L'

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 697 mots

    Trois styles de danses, pratiquées dans chacune des grandes écoles de danses traditionnelles hindoues, existent en Inde : le nritta, qui combine une série complexe de mouvements incessants du pied et des poses sculpturales inspirées de l'art graphique ou des statues ; le natya, qui est une...

  • INFÉRIORITÉ SENTIMENT D'

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 887 mots
    • 1 média

    Expression qui fut surtout employée par Alfred Adler (Minderwertigkeitsgefühl) et qu'on pourrait rapprocher de celle de « sentiments d'incomplétude » de Pierre Janet. Pour Adler, le sentiment d'infériorité est fondé sur la réalité : la personne qui l'éprouve est effectivement...

  • INGEGNERI MARCANTONIO (1547 env.-1592)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 344 mots

    Compositeur et organiste italien de l'école vénitienne, dont l'écriture contrapuntique est très personnelle. Ingegneri fut le maître de Monteverdi. Il a reçu vraisemblablement l'enseignement de Vincenzo Ruffo (1510 env.-1587), maître de chapelle à la cathédrale de Vérone, où il était enfant de...

  • INTERLUDE MUSICAL

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 92 mots

    Composition musicale autonome, synonyme d'intermède, reliant deux actes ou deux scènes d'une œuvre dramatique. Épisode passager d'une pièce symphonique, de musique de chambre, d'une cantate ou d'un oratorio. Dans la fugue, peut désigner le divertissement. À l'orgue, courte improvisation alternant avec...

  • INTROJECTION

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 504 mots

    Terme utilisé en psychanalyse et introduit en 1909 par Sandor Ferenczi (« Introjektion und Übertragung » — « Introjection et transfert » —, in Jahrbuch für Psychoanalyse, vol. I). Pour cet auteur, et en première approche, l'introjection caractérise d'abord les névrosés par opposition...

  • ISAAC ou ISAAK HEINRICH (1450 env.-1517)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 882 mots

    Organiste et compositeur qui se disait originaire des Flandres et qu'on peut rattacher au courant dit franco-flamand tel qu'il se manifesta en Italie. Isaac mourut à Florence, où Laurent de Médicis l'avait invité. Il a pendant longtemps passé pour allemand, mais son testament semble confirmer son...

  • ISOCHRONIE & ISORYTHMIE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 244 mots

    Isochronie renvoie à rythme isochrone et se distingue d'isorythmie. Est isochrone ce qui est égal en durée, ce dont le temps est identique. Ainsi, des éléments rythmiques d'écriture différente peuvent avoir même valeur : un triolet apparaissant dans une mesure binaire, ou à l'inverse un duolet...

  • JACOPO DA BOLOGNA (actif mil. XIVe s.)

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 362 mots

    Musicien et théoricien italien, compositeur le plus célèbre des débuts de l'ars nova dans la Péninsule, avant Landini. Son influence sur la musique florentine fut importante et durable. À en croire les nombreuses copies qui nous sont parvenues, ses œuvres furent fort prisées de son temps....