SENFL LUDWIG (1488-1543)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur suisse, célèbre pour ses lieder, Senfl fut « le prince de la musique allemande tout entière ». Jeune choriste à la chapelle de la cour de Maximilien Ier (qu'il suit à Augsbourg, Constance, Florence), sous la direction de H. Isaac, il adopte le style franco-flamand et succède à son maître en 1517. Il s'établit à Augsbourg (1520) où il termine le monumental Choralis Constantinus d'Isaac (paru en 1550-1555) et publie le Liber selectarum cantionum (1519-1520), premier recueil allemand de motets. Il termine aussi les « Odes d'Horace » de P. von Hofhaimer (Varia Carmina, 1534). Après 1523, il travaille à Munich comme musicus intonator (ou musicus primarius) du duc Guillaume IV de Bavière. Dans ses six messes et ses motets (quatre à huit voix), il continue Josquin Des Prés et utilise des cantus firmus d'origine sacrée ou profane, et parfois la technique de l'ostinato et de la parodie. Il publie près de trois cents lieder, odes et carmina en polyphonie, avec ad libitum accompagnement de trois ou quatre violes. Plusieurs de ses œuvres furent adaptées au luth par Hans Newsidler de Nuremberg ou Simon Gintzler de Trente.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  SENFL LUDWIG (1488-1543)  » est également traité dans :

CHORAL

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 554 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les harmonisations de chorals »  : […] Dès l'époque de Luther, les musiciens qui entouraient celui-ci, et principalement Johann Walther et Ludwig Senfl, commencèrent à harmoniser les cantiques, soit à une voix avec orgue, soit à quatre voix pour la maîtrise, ou encore pour « l'usage domestique », ce qui autorisait un syllabisme moins strict que pour le culte. Il en fut très vite de même pour les psaumes français qu'harmonisèrent Loys […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « SENFL LUDWIG - (1488-1543) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-senfl/