FERENCZI SANDOR (1873-1933)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus connu des psychanalystes d'origine hongroise, Sandor Ferenczi eut pour élèves Gezà Roheim, le premier ethnologue psychanalyste, et Melanie Klein, la grande théoricienne de la psychanalyse des enfants : ils constituèrent ce « foyer de l'école hongroise aux brandons maintenant dispersés » dont parle Jacques Lacan. Né en Hongrie, à Miskolc, Ferenczi fit ses études à Vienne et, installé comme expert psychiatre à Budapest en 1905, rencontra Freud en 1907. Il commença alors sa carrière de psychanalyste. Il eut des rapports ambivalents avec Freud : fils symbolique chéri par celui-ci, il se montra bientôt rebelle, au moment de la parution de son œuvre maîtresse, Thalassa, en 1924.

Freud et ses disciples

Freud et ses disciples

Photographie

Les sept membres du "comité", lors des soirées du mercredi, chez Freud, en 1922. De gauche à droite, Freud, Ferenczi et Sachs (assis), Rank, Abraham, Eitington et Jones (debout). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

En 1918, survient dans sa vie un épisode déterminant, aussi important pour sa vie personnelle que pour l'histoire du mouvement psychanalytique : la monarchie austro-hongroise s'effondre, la Hongrie se libère ; un mois auparavant, en septembre 1918, s'est tenu à Budapest le Ve Congrès international de psychanalyse. Après quelques résistances, le gouvernement de Bela Kun, sous la pression des étudiants, propose une chaire de psychanalyse à Ferenczi, à l'université de Budapest : ce fut la première chaire de psychanalyse. Freud, dans le même temps, marque cet événement par un texte intitulé Au sujet de l'enseignement de la psychanalyse à l'Université, qui fixe les modalités d'un tel enseignement, en détermine des programmes et manifeste ainsi que rien ne s'oppose à l'entreprise (alors que celle-ci est très contestée encore aujourd'hui, en France par exemple). Ferenczi occupa cette chaire sans admettre le marxisme, mais en se montrant cependant plus favorable au progressisme que ne le fut Freud. Après la Commune hongroise, il fut chassé par la contre-révolution, dut se cacher, et put enfin exercer la médecine. Dès lors, Vienne demeure le seul centre de la vie psychanalytique, en attendant que la montée du nazisme amène le m [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de l'Université

Classification


Autres références

«  FERENCZI SANDOR (1873-1933)  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 348 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le trouble alimentaire comme symptôme »  : […] Dès les débuts, l'investigation psychanalytique a reconnu dans les troubles alimentaires des « signes de névrose » pouvant exprimer un conflit qui se dérobe à la conscience. On les trouve mentionnés dans des récits de cures et interprétés en fonction de chacune des histoires des sujets en question : ainsi, pour Freud, le refus de manger témoigne d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-troubles-du-comportement/#i_39851

ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PSYCHANALYSE (I.P.A.)

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

À partir de 1902, des réunions régulières se tiennent chez Freud le mercredi. La Société psychologique du Mercredi devient en 1908 la Société psychanalytique de Vienne. Au premier Congrès international de psychanalyse de Nuremberg en 1910, Sandor Ferenczi présente des propositions pour la création d'une organisation internationale : l'Association p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/association-internationale-de-psychanalyse/#i_39851

BALINT MICHAEL (1896-1970)

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 520 mots

Psychanalyste, connu surtout aujourd'hui par l'attention qu'il a portée aux problèmes de la relation entre les médecins et leurs malades, Michael Balint, né à Budapest, poursuivit des études médicales sous la pression de son père, lui-même médecin, et, parallèlement, des études de chimie. C'est en tant que chimiste à l'I.G. Farben qu'il travailla à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-balint/#i_39851

INTROJECTION

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 502 mots

Terme utilisé en psychanalyse et introduit en 1909 par Sandor Ferenczi (« Introjektion und Übertragung » — « Introjection et transfert » —, in Jahrbuch für Psychoanalyse , vol. I). Pour cet auteur, et en première approche, l'introjection caractérise d'abord les névrosés par opposition aux psychotiques (démence précoce, paranoïa). Le névrosé, en eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introjection/#i_39851

NAISSANCE & RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 424 mots

La mort ne s'oppose pas à la vie, mais à la naissance. La mort comme la naissance font partie de la vie. C'est à chaque instant qu'un organisme meurt et naît, par l'équilibre homéostasique entre les processus vitaux de désorganisation et de réorganisation. La vie apparaît ainsi comme une renaissance perpétuelle à partir de soi-même. Naissance et mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-et-renaissance/#i_39851

RANK OTTO (1884-1939)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dissensions et rupture »  : […] Mobilisé en Pologne de 1916 à 1919 et coupé de la vie viennoise, il ne sera plus, si l'on en croit Ernest Jones, tout à fait le même homme lorsqu'il retrouvera celle-ci. En 1920, il s'installe comme analyste, avec des difficultés qui tiennent au fait qu'il n'est pas médecin, et il assiste au congrès de La Haye où s'affirme le caractère internationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-rank/#i_39851

STADE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 126 mots

En tenant compte de l'arbitraire qui s'attache à toute tentative de définition d'un concept, dans la mesure où elle opère par réduction à partir des prémisses, il semblerait que la notion de stade présente deux applications bien distinctes autour desquelles se distribuent diverses disciplines intéressées : dans les notions de direction et d'organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-stade/#i_39851

Pour citer l’article

Catherine CLÉMENT, « FERENCZI SANDOR - (1873-1933) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sandor-ferenczi/