GASCONGNE MATHIEU (déb. XVIe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicien français, originaire du diocèse de Cambrai, Gascongne illustra la chanson française à l'époque de Josquin Des Prés. Il fait partie de cette pléiade de petits maîtres dont les œuvres virent le jour entre la mort de Ockeghem et celle de Josquin. Rabelais cite son nom dans le prologue du Quart Livre parmi vingt-cinq autres compositeurs. Il fut certainement prêtre et fit sans doute partie de la chapelle de François Ier : en 1518, en effet, il fut appelé comme témoin, en compagnie d'Antoine de Longheval (ou Longueval), à la maison des enfants de chœurs de la Sainte-Chapelle du Palais ; en outre, il célébra à plusieurs reprises François Ier dans ses motets. On connaît de lui sept messes, à quatre voix, vingt motets, à deux et à quatre voix, ainsi que quinze chansons à trois et à quatre voix. Zarlino cite Gascongne, près de Josquin et de Jean Mouton, parmi les buoni antichi. Ses qualités de contrapuntiste n'atteignent pas celles de Josquin, aussi bien en variété d'inspiration qu'en ampleur et en profondeur expressive. Toutefois, plusieurs de ses œuvres, notamment certains motets homophones, furent transcrits pour orgue (ainsi le O Bone Jesu) ; en Italie, Marc Antonio da Bologna écrivit quatre chansons françaises, sous forme de variations, de gloses, dont l'une emprunte son inspiration à l'œuvre de Gascongne, L'Aultre Yor per ung matin. En revanche, on a pu attribuer formellement à ce compositeur des chansons « rurales » publiées à Venise en 1541 par Antonio Gardano (Gardane), vraisemblablement dans un but commercial, sous le nom de Clément Janequin, ce dernier nom se vendant certainement mieux.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « GASCONGNE MATHIEU (déb. XVIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gascongne-mathieu/