HABANERA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanson et danse cubaines de rythme binaire 2/4 (que l'on appelle aussi havanaise, du nom de la capitale de Cuba). La habanera fut très populaire dans l'Europe romantique. L'origine en est controversée. Si elle fut constituée comme telle à Cuba, est-elle de souche purement afro-cubaine ou bien, ce qui est plus vraisemblable, plonge-t-elle aussi ses racines dans des rythmes espagnols importés lors de la conquête de l'île ? Il est significatif que le plus célèbre compositeur cubain de habaneras, Ignacio Cervantes (1847-1905), qui fut l'élève de Marmontel et d'Alkan, les appelle contradanzas ou contradanzas criollas (cf. ses Danzas cubanas). L'Espagnol Sebastián Iradier (1809-1965), qui vécut à Cuba pendant quelques années, écrivit une célèbre habanera (El Arreglito, 1840), qui fut introduite par Bizet dans Carmen. En Espagne, la habanera est seulement dansée sur scène. Saint-Saëns (Havanaise), Chabrier, Albéniz, Debussy, Aubert, Falla, Ravel écrivirent des habaneras.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Autres références

«  HABANERA  » est également traité dans :

MAXIXE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 70 mots
  •  • 1 média

Danse populaire brésilienne, originaire de Rio de Janeiro. La maxixe fut diffusée vers 1870, se répandit en Amérique latine et atteignit l'Europe (matchiche) au début du xx e siècle . Elle s'apparente au tango et forme une synthèse entre la polka pour les figures et la habanera pour le rythme, avec des syncopes selon la tradition brésilienne. La maxixe a cédé la place à la samba. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « HABANERA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/habanera/