HABANERA

Chanson et danse cubaines de rythme binaire 2/4 (que l'on appelle aussi havanaise, du nom de la capitale de Cuba). La habanera fut très populaire dans l'Europe romantique. L'origine en est controversée. Si elle fut constituée comme telle à Cuba, est-elle de souche purement afro-cubaine ou bien, ce qui est plus vraisemblable, plonge-t-elle aussi ses racines dans des rythmes espagnols importés lors de la conquête de l'île ? Il est significatif que le plus célèbre compositeur cubain de habaneras, Ignacio Cervantes (1847-1905), qui fut l'élève de Marmontel et d'Alkan, les appelle contradanzas ou contradanzas criollas (cf. ses Danzas cubanas). L'Espagnol Sebastián Iradier (1809-1965), qui vécut à Cuba pendant quelques années, écrivit une célèbre habanera (El Arreglito, 1840), qui fut introduite par Bizet dans Carmen. En Espagne, la habanera est seulement dansée sur scène. Saint-Saëns (Havanaise), Chabrier, Albéniz, Debussy, Aubert, Falla, Ravel écrivirent des habaneras.

—  Pierre-Paul LACAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  HABANERA  » est également traité dans :

MAXIXE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 71 mots
  •  • 1 média

Danse populaire brésilienne, originaire de Rio de Janeiro. La maxixe fut diffusée vers 1870, se répandit en Amérique latine et atteignit l'Europe (matchiche) au début du xxe siècle. Elle s'apparente au tango et forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxixe-danse/#i_42499

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « HABANERA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/habanera/