Gérard LEGRAND

écrivain, philosophe, critique d'art et de cinéma

ABBOTT BUD (1895-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 556 mots

Acteur américain, né à Ashbury Park près d'Atlantic City, Bud Abbott a eu une carrière mouvementée qui l'a mené du cirque au music-hall et du music-hall à l'écran, où il fit longtemps tandem avec Lou Costello (1906-1959). Leurs noms sont inséparables d'un certain type de comédie populaire.Enfant de la balle, Bud Abbott est né au sein même du cirque Barnum, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bud-abbott/#i_0

ABSTRACTION LYRIQUE, peinture

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 198 mots

Expression d'origine discutée, l'abstraction lyrique apparut en France vers 1947 et sert à désigner toutes les formes d'abstraction qui ne relèvent pas de l'abstraction dite géométrique. C'est ainsi qu'on l'a appliquée à l'action painting de Pollock, de même qu'aux premiers travaux de peinture gestuelle de Mathieu, lui-même tributaire de l'œuvre de Wols. Par la suite, le terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraction-lyrique-peinture/#i_0

ALEXEIEFF ALEXANDRE (1901-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 643 mots

Alexandre Alexeieff est né à Kazan (Russie) le 18 avril 1901. Après les premières années passées à Istanbul, où son père est attaché militaire, il intègre le corps des cadets de Saint-Pétersbourg. Arrivé en France en 1921, il s’installe bientôt à Paris. Dessinateur, graveur et à ce titre illustrateur de Malraux aussi bien que des « classiques » russes (1922-1925), et plus tard de Pasternak, il tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-alexeieff/#i_0

AMIDEI SERGIO (1904-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 558 mots

Nous évaluons assez mal en France les mécanismes de la production cinématographique italienne, peu structurée de façon durable, notamment en ce qui concerne la place des scénaristes et surtout celle des soggiotori (« créateurs de sujets ») dont il n'y a guère d'équivalents ailleurs. Sergio Amidei a ainsi joué un rôle capital, et, à travers sa longue et diverse carrière, c'est t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sergio-amidei/#i_0

ARMORY SHOW, exposition d'art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 430 mots

C'est à l'ancienne salle d'armes du 69e régiment d'infanterie des États-Unis, à New York, que la plus célèbre exposition de peinture du xxe siècle a dû son nom. Quand elle s'ouvre, le 17 février 1913, nul n'ignore le but de ses inspirateurs, A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armory-show-exposition-d-art/#i_0

AUBERJONOIS RENÉ (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 337 mots

Peintre suisse, probablement le plus célèbre de la première moitié du xxe siècle, et certainement l'un des plus intéressants. Quand il s'installe à Lausanne en 1914, après des études en Angleterre et à Paris, Auberjonois a assimilé du cubisme ce qu'il en gardera, c'est-à-dire surtout l'héritage cézannien, qui d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-auberjonois/#i_0

BAVA MARIO (1914-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 607 mots

Mario Bava s'est longtemps distingué, dans la cohorte des cinéastes italiens mineurs, comme « spécialiste du film fantastique », mais on peut s'interroger sur la validité de cette qualification. Né à San Remo, fils d'un sculpteur, il débuta par quelques courts-métrages, puis fut assistant de réalisateurs tels que Camerini, Soldati, Monicelli et Freda, tout en affirmant dès 1943 sa vocation de chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-bava/#i_0

BERKELEY BUSBY (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 637 mots

Né à Los Angeles, William Berkeley Enos, dit Busby, n'a jamais été, sauf une exception déconcertante, un cinéaste au sens strict du terme. Il s'était cantonné dans un rôle de directeur de production numbers, c'est-à-dire d'organisateur de séquences dansées à grand spectacle, et s'il lui est arrivé de signer la réalisation entière d'un film, c'est que, souvent, celui-ci était co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/busby-berkeley/#i_0

BORY JEAN-LOUIS (1919-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 439 mots

Né le 25 juin 1919 à Méréville (Seine-et-Oise), agrégé de lettres classiques, Jean-Louis Bory remporte le premier prix Goncourt de l'après-guerre, avec Mon Village à l'heure allemande (1945), transposition de ses souvenirs de la Résistance, et premier élément de son grand cycle romanesque Par temps et marées. Ce genre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-bory/#i_0

BRAUNER VICTOR (1903-1966)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 435 mots

Peintre roumain. Venu à Paris en 1929, Brauner est l'une des figures les plus fortes et les plus déroutantes de la peinture surréaliste. Sa première œuvre notable, L'Étrange Cas de Monsieur K., est célébrée par Breton (1934) comme la réincarnation monstrueusement vengeresse de l'Ubu roi de Jarry, reflétée par les dictatures qui montent alors sur toute l'Euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-brauner/#i_0

CARTON PAULINE (1884-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 387 mots

De son vrai nom Pauline Biarez, Pauline Carton est née à Biarritz. Elle fait ses débuts au théâtre dans des tournées de province et choisit alors pour pseudonyme le nom d'une jeune personne de mœurs fort légères qui a été son premier emploi. Elle a une véritable passion pour la scène et, bientôt, se spécialise dans les rôles de soubrette comique. Pendant plus de vingt ans, Sacha Guitry lui assure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauline-carton/#i_0

CAVALCANTI ALBERTO (1897-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 574 mots

Né Alberto De Almeida-Cavalcanti à Rio de Janeiro, ce jeune esthète, qui a fait en Suisse des études de droit et d'architecture, se mêle à l'avant-garde parisienne des « années folles », collaborant avec Fernand Léger et Mallet-Stevens aux décors de L'Inhumaine (1923), avec Lazare Meerson à ceux de Feu Mathias Pascal (1925), deux films de Marcel L'Herbier. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-cavalcanti/#i_0

CLERGUE LUCIEN (1934-2014)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 368 mots

Lucien Clergue offre l'exemple relativement rare d'un photographe que même le succès n'a jamais longtemps éloigné de sa ville natale Arles, où il voit le jour en 1934. À dix ans, sa maison familiale d'Arles disparaît dans un bombardement, et c'est dans les ruines de ce quartier qu'il prendra, en 1955, plus d'un millier de clichés de saltimbanques dont il a lui-même dessiné et réalisé les costumes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-clergue/#i_0

COMÉDIE ITALIENNE, cinéma

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND, 
  • Jean A. GILI
  •  • 3 505 mots

La comédie italienne est le seul genre cinématographique à pouvoir être comparé, pour sa richesse, sa fidélité à certaines lignes de force et son enracinement dans une tradition nationale, aux grands genres du cinéma américain, tels le western ou la comédie musicale. Malgré sa relative ancienneté, elle n'a été pourtant pleinement appréciée dans sa propre pat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-italienne-cinema/#i_0

CURTIZ MICHAEL (1888-1962)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 720 mots

Metteur en scène de cinéma américain, de son vrai nom Michaly Kertesz, né à Budapest. Sa carrière a couvert, et au-delà, les deuxième (débuts du parlant) et troisième (relance d'après 1950) « âges d'or » de Hollywood, où il laissa le souvenir d'un gentleman original, lisant les scénarios qu'on lui apportait jusque sous sa douche et, sans doute en raison de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-curtiz/#i_0

DAUPHIN CLAUDE (1903-1978)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 824 mots

Né dans un milieu frotté d'intellectualisme (sa famille fréquentait Mallarmé à Valvins), Claude Legrand (qui devait devenir Dauphin pour le spectacle) était le fils de Franc-Nohain, fantaisiste fin-de-siècle, et le frère de l'infatigable animateur de radio Jean Nohain. Toutefois, il n'a fait qu'obéir à sa vocation propre en débutant au théâtre, comme décorateur et costumier de l'Odéon, à moins de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-dauphin/#i_0

DE CHIRICO GIORGIO (1888-1978)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 732 mots

C'est à tort qu'on chercherait, pour l'œuvre déconcertante de De Chirico, une autre clef que celle que proposent ses propres écrits et certains détails de sa biographie. Non que ceux-ci rendent compte et totalement de l'évolution du peintre, mais ils en permettent une lecture chiffrée. À aucun degré, l'artiste n'a voulu être l'interprète de « l'angoisse de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-de-chirico/#i_0

DOMÍNGUEZ ÓSCAR (1906-1957)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 355 mots

Celui que ses amis surréalistes appelaient le « dragonnier des Canaries » fit, pendant quelques mois, en 1934, de Ténériffe l'un des lieux d'agitation intellectuelle de l'époque. Cet aspect expérimentateur de sa personnalité traduit une imagination luxuriante, et l'on n'a pas encore inventorié toutes les trouvailles dont Oscar Domínguez fera bénéficier le mouvement pendant quelques années (1934-19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-dominguez/#i_0

DONSKOÏ MARK SEMENOVITCH (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 668 mots

L'un des plus originaux parmi les cinéastes soviétiques est né à Odessa, où son père était ouvrier (la date exacte de sa naissance est inconnue à une ou deux années près). En 1917, la révolution lui « permet de faire des études », comme il le dira plus tard. Après deux années de médecine pendant lesquelles il songe à devenir psychiatre, il opte pour la littérature tout en cultivant le piano et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-semenovitch-donskoi/#i_0

DROUIN RENÉ (1905-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 503 mots

Né à Pantin, René Drouin fut d'abord élève à l'École spéciale d'architecture puis, dans les années 1930, dessinateur de mobilier contemporain. En 1939, il abandonne la décoration pour ouvrir à Paris (en association avec un autre débutant, Leo Castelli) une galerie de peinture au 17, place Vendôme. Lieu prestigieux, entreprise d'abord modeste qui ne trouve s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-drouin/#i_0

DWAN ALLAN (1885-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 472 mots

Né à Toronto (Canada), Allan Dwan fait ses études d'ingénieur à l'université de Notre-Dame (Indiana) et y débute au théâtre, en amateur. Diplômé de physique et de mathématiques, il devient représentant d'une firme qui diffuse la lampe à vapeur de mercure, lointaine ancêtre des « néons ». L'un des premiers clients de la firme est le studio Essanay à Chicago : il assiste à des tournages de films, tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-dwan/#i_0

FELLINI FEDERICO

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 2 766 mots

En exploitant jusqu'à leurs ultimes conséquences deux traditions cinématographiques chères à l'Italie, le « spectacle » en tant que tel et une familiarité avec l'« au-delà » moins fantastique que secrètement (et ironiquement) intégrée à la vie quotidienne, Fellini s'est imposé comme l'un des rares cinéastes de la Péninsule dont la renommée mondiale ne so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-fellini/#i_0

FINI LÉONOR (1908-1996)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 283 mots

Peintre français, d'origine italienne, née à Buenos Aires. Après une enfance passée en Italie, à Trieste, Leonor Fini s'installe fort jeune à Paris. Elle participe en 1936 à l'exposition surréaliste de Londres, mais se refusera toujours à faire partie du mouvement. Dès cette époque, sa peinture présente un caractère narcissique à peine transposé dans des silhouettes d'adolescentes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonor-fini/#i_0

FLEISCHER MAX (1889-1972) et DAVE (1894-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 489 mots

Les deux frères, Max et Dave, sont d'origine autrichienne. Ils débutèrent à New York comme caricaturistes et dessinateurs de « strips » vers 1910. Pendant la Première Guerre mondiale, Max se trouva orienté vers la production de courts dessins animés destinés à l'instruction militaire. En 1920, les deux frères s'associèrent pour persévérer dans cette voie nouvelle. Leur première série, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleischer-max-et-dave/#i_0

FÜSSLI JOHANN HEINRICH, FUSELI ou FUSELY HENRY (1741-1825)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 672 mots

Deux hommes ont coexisté en bonne intelligence dans la personnalité d'Heinrich Füssli. Descendant d'un graveur zurichois du xviie siècle qui avait imité avec succès Callot, fils d'un érudit qui pratiquait en amateur la peinture et entretint une longue correspondance avec Winckelmann, le jeune Füssli se brouilla cependant très vite avec sa famille. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fussli-fuseli-fusely/#i_0

GERMI PIETRO (1914-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 649 mots

Cinéaste et acteur italien, Pietro Germi est né à Gênes. Élève du Centre expérimental du cinéma de Rome, scénariste et assistant de Alessandro Blasetti (1939-1943), il débute dans la mise en scène en 1946 avec Le Témoin (Il Testimone) dont il a écrit le scénario avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-germi/#i_0

HATHAWAY HENRY (1898-1985)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 616 mots

Cinéaste américain, né à Sacramento (Californie). Fils d'un comédien et lui-même initié de bonne heure au théâtre, il tente sa chance au cinéma, mais comme accessoiriste et scénariste, avant de mettre en scène des westerns de séries B pour Paramount (1929-1934). Sa vraie chance lui vient lorsqu'il dirige le « recollage » des Trois Lanciers d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-hathaway/#i_0

HECKEL ERICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 197 mots

L'un des fondateurs du mouvement Die Brücke en 1905, ce jeune architecte passionné de Nietzsche s'avère d'emblée moins violent, plus mélancolique que Kirchner et Schmitt-Rottluf. Si dans ses premiers paysages (Chevaux dans un pré, 1908, Landsmuseum, Münster) Heckel n'emploie que trois ou quatre couleurs franches, sa palette s'assombrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-heckel/#i_0

HERBIN AUGUSTE (1882-1960)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 322 mots

Peintre français, Herbin représente l'un des rares cas manifestes de passage du cubisme à la stricte « géométrie ». Il n'a jamais été cubiste au sens historique du terme, car il travailla longtemps en isolé. Ayant débuté, sous l'influence des fauves, par des natures mortes et des paysages aux structures affirmées sous leurs teintes ardentes, il évolue vers l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-herbin/#i_0

HIRSHFIELD MORRIS (1872-1946)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 195 mots

Né dans une bourgade de la Pologne russe, immigré aux États-Unis en 1890, ce fabricant de pantoufles pour dames vient à la peinture en autodidacte et ne sera découvert qu'en 1939 par l'infatigable critique d'art Sidney Janis. L'œuvre de Hirshfield en fait l'un des très rares « naïfs » véritablement originaux depuis le Douanier Rousseau. La plupart de ses toiles sont ordonnées autour de nus féminin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morris-hirshfield/#i_0

JAWLENSKY ALEXEI VON (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 343 mots

Peintre russe. C'est à Munich, où Jawlensky s'est installé en 1896, que cet ancien élève de Repine commence sa vraie carrière. En 1905, lors d'un voyage en France, il rencontre Matisse dont l'influence éclate aussitôt dans ses natures mortes (Vase et pichet, 1909, musée Wallaraf-Richartz, Cologne) et surtout dans ses portraits, d'une somptuosité chromatique débridée ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-von-jawlensky/#i_0

KAUTNER HELMUT (1908-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 601 mots

Ce cinéaste allemand aura été l'un des très rares à donner quelque dignité à la production de la R.D.A. dans les années du « miracle économique », années qui ne furent pas particulièrement fastes pour l'art cinématographique. Les débuts d'Helmut Kautner, né à Düsseldorf, restent mal connus. Après des études de philologie, il aurait été acteur de cabaret et revuiste. Tout menant à tout, il devint, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helmut-kautner/#i_0

KERÉNYI KARL (1897-1973)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 665 mots

Philologue et historien des religions, professeur à l'université de Szeged, Karl Kerényi (Károly Kerényi) est né à Temesvár (la ville appartenait alors à la Hongrie) et s'est fait d'abord connaître par des travaux sur les éléments religieux véhiculés par la littérature romanesque de l'âge hellénistique. Il s'est orienté ensuite vers l'étude des « figures divines » (Apollon, 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-kerenyi/#i_0

KOJÈVE ALEXANDRE (1902-1968)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 940 mots

Né à Moscou, Alexandr Kojevnikov décide, en 1920, de suivre sa famille en Occident, bien qu'il se tienne pour communiste. En Allemagne, il s'initie à la philosophie (Jaspers, Heidegger, etc.), ainsi qu'au sanskrit et au chinois. Il est attiré par le bouddhisme, unique religion « athée » à ses yeux. En 1933, alors qu'il est étudiant en Sorbonne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-kojeve/#i_0

KUBIN ALFRED (1877-1959)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 262 mots

Il a été la preuve vivante de l'impossibilité de réduire l'expressionnisme à un courant pictural. Après une tentative de suicide sur la tombe de sa mère, Alfred Kubin s'engage dans l'armée austro-hongroise. Une nouvelle crise d'aliénation le frappe lors des obsèques de son général, substitut évident de son père. C'est donc un homme absolument et terr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-kubin/#i_0

KUBRICK STANLEY

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 2 913 mots

Un mélange de grotesque, qui peut aller jusqu'au cauchemar, et de dérision plus subtile, plus satirique, tel a été d'abord le trait le plus manifeste des préoccupations du cinéaste Stanley Kubrick. Esprit versatile et paradoxal, de tendance progressiste mais hanté par le pessimisme quant à la « bonté » de la nature humaine, il a pratiqué un cinéma pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-kubrick/#i_0

LAM WIFREDO (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 520 mots

Par son père chinois et par sa mère mulâtresse de Cuba, Lam appartient à un passé immémorial, dont il ne se déprendra jamais, et où il semble que périodiquement il ait le secret de se replonger, moins pour se renouveler que pour se rajeunir. C'est seulement en 1928 qu'il voit pour la première fois des sculptures africaines dans un musée de Barcelone, où il est venu poursuivre des études artistique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wifredo-lam/#i_0

LE FAUCONNIER HENRI (1881-1946)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 249 mots

Peintre passablement oublié aujourd'hui, bien qu'il ait joué un rôle important dans la diffusion du cubisme naissant. Passé par l'académie Julian, admirateur des nabis, Henri Le Fauconnier, dès 1908, peint des paysages de Bretagne extrêmement simplifiés ; peu après, en 1909, l'un de ses portraits, celui du poète Pierre-Jean Jouve (musée national d'Art modern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-le-fauconnier/#i_0

LEONE SERGIO (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 630 mots

Né à Rome, Sergio Leone est le fils du metteur en scène du cinéma muet Roberto Leone Roberti et de l'actrice Bice Waleran. Son nom apparaît d'abord au générique de quelques « péplums » (qui ne sont pas parmi les meilleurs du genre) comme « auteur du sujet » ou comme coscénariste. En 1959, il passe à la mise en scène en terminant une nouvelle version des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sergio-leone/#i_0

LEWIS JERRY (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 531 mots

Né d'un couple d'artistes de music-hall, à Newark (New Jersey), le 16 mars 1926, Joseph Levitch exerce toutes sortes de métiers à partir de ses douze ans. En 1944, il met au point un numéro d'imitation de chanteurs et passe avec succès en attraction dans les cinémas de la chaîne Paramount. Contre la volonté de ses parents, il se marie et sera père de six e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerry-lewis/#i_0

LITVAK ANATOLE (1902-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 592 mots

Cinéaste américain, Anatole Litvak est né à Kiev, en Ukraine.Bien qu'il ait dirigé quelques films muets à Leningrad vers 1924, sa carrière véritable commence après son émigration en Allemagne (1929). Scénariste à l'U.F.A. (Universum Film Aktiengesellschaft) de 1933 à 1936, il dirige pendant la même période plusieurs films à Berlin, à Londres et enfin à Paris (1936), d'où il émigre pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatole-litvak/#i_0

LOSEY JOSEPH (1909-1984)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 2 159 mots

Losey n'a pas choisi d'être aujourd'hui l'un des très rares, sinon le premier, metteurs en scène réellement cosmopolites. Si sa biographie peut expliquer sa carrière, elle ne saurait rendre compte à elle seule de sa probité artistique et de sa compétence professionnelle, dont il a su tirer parti. Son œuvre n'est ni répétitive ni confortable, elle est faite d'audaces périodiques, à travers lesquell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-losey/#i_0

LOSFELD ERIC (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 789 mots

Dans ses savoureux Mémoires, parus quelques semaines avant son décès brutal, en novembre 1979, et qu'il a intitulés : Endetté comme une mule, ou la Passion d'éditer, Losfeld parle d'amitié, autant ou plus que de littérature. Cet « aventurier de l'édition », comme il se qualifiait lui-même, aimait la vie aussi passionnément que son métier, mais celui-ci plus que tout le reste.Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-losfeld/#i_0

MARCHAND ANDRÉ (1907-2007)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 375 mots

Par son opiniâtreté et par le commentaire perpétuel qu'il fait de ses propres œuvres dans ses carnets, l'autodidacte André Marchand occupe dans la peinture française contemporaine une place tout à fait à part. Vers 1933, alors qu'il travaille à Paris, son œuvre consiste surtout en grandes figures influencées par le style pompéien de Picasso. Ce sont des personnages aux corps monumentaux porteurs d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-marchand/#i_0

MARINI MARINO (1901-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 583 mots

Né à Pistoia, Marino Marini passe par l'Académie des beaux-arts de Florence, puis subit l'influence du sculpteur Medardo Rosso, et surtout celle d'Arturo Martini, mais sans s'y attarder. Dans ses premières œuvres importantes prédominent les souvenirs plus marquants de la statuaire étrusque et de la « plasticité » romaine réinterprétée par les Pisans du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marino-marini/#i_0

MARQUET ALBERT (1875-1947)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 299 mots

Le plus sage des fauves ne doit peut-être qu'à son amitié avec Matisse et Manguin, ses condisciples dans l'atelier de Gustave Moreau, d'avoir été « enrégimenté » par eux. Si Albert Marquet participa au fameux Salon d'automne de 1905, il fit rapidement figure d'isolé. À partir de 1920, il ne quittera plus guère son atelier du quai Saint-Michel que pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-marquet/#i_0

MINNELLI VINCENTE (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 691 mots

Des maîtres de la comédie musicale hollywoodienne de l'après-guerre, Minnelli est le seul à avoir affronté avec bonheur, non pas à la suite, comme le fit Stanley Donen, mais de front, les registres de la comédie légère et du drame symbolique. Peut-être son importance dans l'histoire du film musical a-t-e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincente-minnelli/#i_0

MÜLLER OTTO (1874-1930)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 188 mots

Né en Silésie, d'une mère tzigane, Otto Müller pratique dans sa jeunesse une peinture assez conventionnelle, mais, lorsqu'il arrive à Berlin en 1908, il se rallie immédiatement à Die Brücke. Simplifiant la forme mais ne s'en écartant jamais, il possède une technique spéciale (peinture à la colle sur toile de jute) qui rend les couleurs mates et assourdies, même lorsqu'elles obéissent à l'esthétiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-muller/#i_0

NIÉPCE NICÉPHORE (1765-1833)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 010 mots

Il n'est pas rare que des querelles d'antériorité, concernant des découvertes anciennes, finissent par rendre impossible ou oiseuse l'attribution de celles-ci. Il n'est pas rare non plus qu'un filou « exploite » la trouvaille d'autrui et tente de s'en faire passer pour l'inventeur : l'histoire des sciences parvient généralement à le démasquer. Mais qu'un inventeur quelque peu chimérique voie sa cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicephore-niepce/#i_0

O'GORMAN JUAN (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 874 mots

Le mouvement « muraliste », est apparu au Mexique en 1920. Pendant plus de trente ans, ce fut le seul mouvement plastique d'origine non européenne à atteindre une échelle internationale, puisqu'il influença les peintres américains de l'ère rooseveltienne (Jackson Pollock fut d'abord élève de David Alfaro Siqueiros) et provoqua des réalisations sporadiques da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-o-gorman/#i_0

OPPENHEIM MÉRET (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 088 mots

« Les femmes ont des idées nouvelles ? Toute idée nouvelle est une agression. Cette qualité qu'est l'agression contredit absolument l'image de la féminité que l'homme se fait de la femme et qu'il projette sur elle [...]. Les hommes eux aussi font partie d'un élevage aussi singulier que celui des femmes et, comme elles, ils se font d'eux-mêmes une idée tout à fait déformée... » Cet extrait d'une al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meret-oppenheim/#i_0

PAALEN WOLFGANG ROBERT (1905-1959)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 630 mots

Né à Vienne dans une famille qui encourage très tôt sa vocation picturale, Paalen étudie librement la peinture en Italie, en Allemagne et à Paris. Dès 1925, il est invité à participer à l'Exposition de la Berliner Secession. Il pratique un impressionnisme tempéré par le culte de Cézanne, qu'il gardera toute sa vie. La crise de 1929 ruine sa famille et Paalen, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-robert-paalen/#i_0

PASCIN JULIUS PINKAS dit JULES (1885-1930)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 504 mots

De tous les artistes du Montparnasse des années vingt, il n'en est peut-être pas un qui traîne derrière lui une légende aussi encombrante. Voir en Pascin, comme on le faisait encore il y a quelques années, « la dernière incarnation du Juif errant », sous prétexte que, né en Bulgarie d'un Israélite espagnol et d'une Italienne, il avait une évidente tendance au vagabondage, est à la fois absurde et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascin-julius-pinkas-dit-jules/#i_0

PECHSTEIN MAX (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 319 mots

Le seul membre du groupe Die Brücke, auquel il avait adhéré en 1906, à avoir séjourné à Paris. L'œuvre de cet ancien peintre en bâtiment fut donc, à plusieurs égards, plus personnelle que celle de ses collègues. Max Pechstein devait, en effet, subir l'influence de Gauguin, puis celle de Cézanne et enfin celle de Matisse (vers 1912) ; lui-même découvrait d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-pechstein/#i_0

PHOTOGRAPHIE (art) - Le statut esthétique

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 5 154 mots

Le statut esthétique de la photographie apparaît d'une exceptionnelle ambiguïté. Elle n'a donné lieu à aucune grande théorie générale, mais elle est le fait autant d'esthéticiens que de praticiens professionnels. L'expression même de « belle photo », péjorative chez beaucoup d'entre eux, reste laudative chez les amateurs, qui – fait exceptionnel en matièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-le-statut-esthetique/#i_0

PORTINARI CANDIDO (1903-1962)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 190 mots

Peintre brésilien, Candido Portinari s'est efforcé de donner à son pays l'équivalent des fresques monumentales qu'un Orozco ou un Diego Rivera ont données au Mexique. Ses thèmes sont empruntés au folklore, mais la retenue de ses couleurs, où dominent le brun-vert et le bleu-gris, contraste avec le débridé de son graphisme, résolument orienté vers un pat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candido-portinari/#i_0

RAFT GEORGE (1895-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 652 mots

Le nom de George Raft reste attaché à un seul film, Scarface, le chef-d'œuvre de Howard Hawks (1932), où un geste tout simple le fait entrer dans la légende : lancer une pièce de monnaie en l'air et la rattraper avec nonchalance. Ce geste devint la « signature » de l'acteur. Fidèle lieutenant du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-raft/#i_0

REED CAROL (1906-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 402 mots

Ancien acteur, secrétaire et conseiller théâtral de l'infatigable romancier Edgar Wallace, Carol Reed débute au cinéma comme assistant de David Lean, puis dirige de 1942 à 1945 l'Army Film Unit. À la tradition quasi légendaire du documentaire britannique, à la fois objectif et soigné, Reed ajoutera d'évidence la vision des films expressionnistes allemands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-reed/#i_0

RICHTER HANS (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 805 mots

Sa vie durant, Hans Richter est resté fidèle à un petit nombre de principes, au premier rang desquels une croyance quasi naïve à l'intérêt des découvertes technologiques. Sa position au sein du dadaïsme est à cet égard l'inverse de celle de Duchamp ou de Picabia, chez lesquels la fascination du machinisme s'acheva en dérision ou en lyrisme ludique.Le jeune peintre berlinois avait rencontré Marinet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-richter/#i_0

ROSAY FRANÇOISE (1891-1974)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 618 mots

Françoise Baudy de Nalèche, connue sous son nom de théâtre, Françoise Rosay, a été premier prix de chant au Conservatoire de Paris avant de débuter, fort jeune, au théâtre : elle joue à Saint-Pétersbourg en 1912. Puis elle chante à l'Opéra de Paris de 1916 à 1918. Revenue à la scène en 1930, elle ne cesse plus guère de s'y produire, interprétant, encore en 1972, La Soupière de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-rosay/#i_0

SCHNEIDER ROMY (1938-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 934 mots

Rosemarie Albach-Retty était née dans la mouvance du cinéma, puisque sa mère, Magda Schneider, avait tourné dans une trentaine de films depuis l'entre-deux guerres, notamment dans Libelei de Max Ophuls en 1933. Bavaroise, réfugiée en Autriche pendant la guerre, Magda Schneider apportait d'avance à sa fille le goût du professionnalisme et une facilité d'entrée dans les studios. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romy-schneider/#i_0

SI PAR UNE NUIT D'HIVER UN VOYAGEUR, Italo Calvino - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 121 mots

Dans un récit vertigineux qui termine Temps zéro (1967) l'écrivain italien Italo Calvino (1923-1985) assimile « une série de plans » du château d'If où se morfond Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte-Cristo, avec « les pages d'un manuscrit sur le secrétaire d'un romancier ». Les chapitres empilés, redécoupés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/si-par-une-nuit-d-hiver-un-voyageur/#i_0

STARS ET VEDETTES

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 3 615 mots

Si tant est qu'elles aient jamais eu de frontières bien précises, les notions de vedette et de star n'en correspondent pas moins à deux étapes ou à deux étages de la superstructure des représentations mentales engendrées par le cinéma. Leur dilution actuelle (en dépit de l'existence de vedettes de télévision) traduit de façon certaine, à l'échelle mondiale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stars-et-vedettes/#i_0

SUISSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 934 mots

Le cinéma suisse est resté quasi confidentiel jusque dans les années 1960. Le metteur en scène le plus célèbre, Leopold Lindtberg, d'ailleurs né à Vienne en 1903 et décédé en 1984, était connu à l'étranger pour un seul film, La Dernière Chance (1945). L'essor d'une jeune production nationale a coïncidé dans le temps, dans les intentions et dans les moyens avec celui des jeunes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-suisse/#i_0

SURRÉALISME - Surréalisme et art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 4 897 mots

Si l'on s'efforce d'écarter d'abord l'influence que le surréalisme (au sens strict du terme) a exercée sur l'art du xxe siècle « en général », son originalité dans le domaine artistique peut apparaître plus clairement. Dès le premier Manifeste, Breton avertissait que le surréalisme n'était pas tellement intéressé par ce qui pouvait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-surrealisme-et-art/#i_0

SURVAGE LÉOPOLD (1879-1968)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 317 mots

Ayant découvert Matisse dans la collection d'un amateur russe, Léopold Survage quitte sa ville natale, Moscou, pour Paris en 1908, afin de suivre les cours que donnait alors le chef de file du fauvisme. Il subit ensuite l'empreinte de Cézanne et, en 1912, expose avec les cubistes au Salon des indépendants. Il est l'ami d'Apollinaire qui donne quelques-uns d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-survage/#i_0

SWANSON GLORIA (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 159 mots

Josephine Mae Swanson était née à Chicago dans les dernières années du siècle. D'ascendance mi-italienne mi-suédoise, elle débute au cinéma comme « extra » parce qu'elle était venue voir le tournage d'un film Essanay, par simple curiosité (1913) : trois ans plus tard, elle épouse Wallace Beery et ils partent ensemble à Hollywood, où le célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gloria-swanson/#i_0

TANNER ALAIN (1929- )

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 712 mots

Alain Tanner a été le premier des jeunes cinéastes suisses à s'imposer, non sans peine, hors des frontières helvétiques. Il a d'abord été, avec Claude Goretta, l'animateur d'un ciné-club genevois, en 1951. Il lui était à l'époque impossible de « passer à la réalisation », car la télévision suisse n'existait pas encore. Il partit donc pour Londres, où il fréquenta la Cinémathèque et les milieux du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-tanner/#i_0

TOYEN MARIA ČERMÍNOVÁ dite (1902-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 695 mots

On prend mieux aujourd'hui la mesure de ce que fut, vers 1923, l'avant-garde tchécoslovaque dans tous les domaines (peinture, linguistique). Ces domaines n'étaient pas cloisonnés, et un même courant politique révolutionnaire les traversait. C'est dans ce milieu que Toyen, dès son adolescence, s'affirme en adoptant pour pseudonyme la fin du premier mot fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-toyen/#i_0

UHDE WILHELM (1874-1947)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 312 mots

Il n'est sans doute pas un collectionneur qui aujourd'hui ne rêve d'avoir la chance et le flair de cet « autodidacte ». D'origine allemande, fixé en France en 1903, Wilhelm Uhde découvre immédiatement le Douanier Rousseau, sur lequel il sera le premier à écrire un livre : Henri Rousseau, le Douanier (1911). Il s'intéresse en même t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-uhde/#i_0

ZAO WOU-KI, chin. ZHAO WUJI [TCHAO WOU-KI] (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 642 mots

Un Chinois, Zao Wou-Ki, né en 1921 à Pékin, découvre seul l'art occidental et choisit de s'installer à Paris, où il apporte la tradition renouvelée d'un art plus que millénaire : cette aventure devait avoir lieu un jour ou l'autre, et déboucher (comme ce fut le cas) sur des illustrations pour des œuvres de René Char, d'André Malraux, de Henri Michaux. Ce dernier, avec qui il se lie d'amitié, consa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zao-wou-ki-zhao/#i_0