AUBERJONOIS RENÉ (1872-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre suisse, probablement le plus célèbre de la première moitié du xxe siècle, et certainement l'un des plus intéressants. Quand il s'installe à Lausanne en 1914, après des études en Angleterre et à Paris, Auberjonois a assimilé du cubisme ce qu'il en gardera, c'est-à-dire surtout l'héritage cézannien, qui d'ailleurs rejoint chez lui une influence très ancienne de Vallotton (Moissons à Lens, 1900, musée de Lausanne). Toutefois, Auberjonois abandonnera bientôt les tentations fauves que comportaient cet héritage ; il n'en retient que le sens des ondulations larges de l'espace, perceptible dans ses paysages. Au contraire, ses portraits, peints constamment dans des dominantes rougeâtres et brunes, mettent surtout en valeur son sens du dessin, poussé jusqu'à un dépouillement rigoureux par un travail acharné sur les plans et les volumes, dont la trace s'efface au fur et à mesure que l'artiste progresse dans la construction de sa toile. À cet égard, il n'y a pas d'évolution dans l'œuvre d'Auberjonois, de l'Autoportrait de 1929, sévère et presque anguleux, jusqu'à La Bonne d'enfant (1942, Aargauer Kunsthaus, Aarau), plus « réaliste » en apparence. En 1918, Auberjonois acquit une célébrité mondiale en dessinant les décors de l'Histoire du soldat, écrite par son ami Ramuz pour Stravinski. Bien que, vers 1930, il ait cédé à la tentation d'un certain néo-classicisme (par exemple dans La Nostalgie du port), il devait rester pour l'essentiel fidèle à son style qu'il sut transposer dans quelques décorations monumentales, notamment celle du Musée minéralogique de Lausanne. On conserve aussi de lui au Kunstmuseum de Bâle un grand nombre de dessins, dont certains rehaussés au pinceau, où se retrouvent à la fois sa maîtrise technique et son goût de toujours pour les images d'Épinal et le décor des baraques foraines.

—  Gérard LEGRAND

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard LEGRAND, « AUBERJONOIS RENÉ - (1872-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-auberjonois/