CLERGUE LUCIEN (1934-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lucien Clergue offre l'exemple relativement rare d'un photographe que même le succès n'a jamais longtemps éloigné de sa ville natale Arles, où il voit le jour en 1934. À dix ans, sa maison familiale d'Arles disparaît dans un bombardement, et c'est dans les ruines de ce quartier qu'il prendra, en 1955, plus d'un millier de clichés de saltimbanques dont il a lui-même dessiné et réalisé les costumes. Ce qui pourrait paraître le comble de l'artifice lui sert à renouer avec un folklore dont il se sent physiquement proche, et il suscite l'admiration de Picasso, dont il a exécuté un certain nombre de curieux instantanés. Picasso à qui il a consacré un ouvrage, Picasso mon ami (1993). Hanté par la mort (Eros and Thanatos, 1985), qui lui inspire plusieurs séries consacrées aux aspects les plus cruels de la tauromachie (1960-1970), il l'est aussi par la femme, qu'il évoque indissolublement liée à l'écume marine dans ses albums : Corps mémorable, sur un poème d'Eluard (1957), Naissances d'Aphrodite (1963), Née de la vague (1968). Lucien Clergue, enfin, est le fondateur en 1970 des Rencontres internationales de la photographie, qui se déroulent chaque année en Arles. En 1982, il participe également à la création de l’École nationale de la photographie d’Arles ; il y enseigne jusqu’en 1999.

Ses sujets de prédilection, comme autant de leitmotivs, soulignent son inscription dans la terre arlésienne natale et font l'objet de nombreuses éditions (Grands Nus, 1999 ; Poésie photographique, 2003). Ses œuvres figurent dans plusieurs musées et institutions français et internationaux. En 1984, le musée d’Art moderne de la Ville de Paris lui consacre une rétrospective. En 2006, Lucien Clergue est élu membre de l'Académie des beaux-arts, à l'occasion de la création d'une nouvelle section consacrée à la photographie, et président pour l’année 2013. La ville d'Arles lui consacre une importante rétrospective couvrant ses cinquante-quatre années de travail en 2007. Lucien Clergue meurt en 2014.

—  Gérard LEGRAND

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard LEGRAND, « CLERGUE LUCIEN - (1934-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-clergue/