DOMÍNGUEZ ÓSCAR (1906-1957)

Celui que ses amis surréalistes appelaient le « dragonnier des Canaries » fit, pendant quelques mois, en 1934, de Ténériffe l'un des lieux d'agitation intellectuelle de l'époque. Cet aspect expérimentateur de sa personnalité traduit une imagination luxuriante, et l'on n'a pas encore inventorié toutes les trouvailles dont Oscar Domínguez fera bénéficier le mouvement pendant quelques années (1934-1940). Il invente alors la technique de la « décalcomanie sans objet » (ignorant probablement le procédé analogue des « taches d'encre écrasées » que pratiquait Victor Hugo), il esquisse un procédé de sculpture « lithochronique » enveloppant les différentes positions d'un objet en mouvement ou de deux objets mis en présence et crée quelques-uns des objets surréalistes les plus remarquables (Jamais, phonographe dont le pavillon devient une jupe et le bras un vrai bras féminin excluant toute aiguille). Sa propre peinture tantôt entraîne cruches et boîtes à sardines dans un monde purement lyrique (Los Porrones, 1935, coll. part., Paris), tantôt devient tourbillonnaire et proche de l'abstraction, en 1939-1940 (Nostalgie de l'espace, Museum of Modern Art, New York). Passé cette date, Domínguez commet l'erreur de pasticher de trop près et trop souvent deux peintres qu'il admire, Picasso et Chirico. En 1947, il publie un long et étrange poème, Les Deux qui se croisent. Vers 1953, il revient comme par jeu à une peinture quasi automatique dont certains résultats sont éblouissants, mais qui le laisse probablement lui-même en état de désarroi. Son brusque suicide est l'aboutissement d'une inadaptation croissante, rançon probable de la fièvre créatrice qu'il avait connue dans sa jeunesse. Il n'en reste pas moins que dans son œuvre considérée globalement règne une liberté d'allure fort appréciable et que s'exprime une sensibilité vraie pour qui le dilemme « figuration ou non-figuration », par exemple, ne se pose jamais.

—  Gérard LEGRAND

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard LEGRAND, « DOMÍNGUEZ ÓSCAR - (1906-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-dominguez/