Robert MANTRAN

membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

ACRE ou AKKA, anc. SAINT-JEAN-D'ACRE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 339 mots

Ville et port de Palestine, qui apparaît dans l'Ancien Testament sous le nom de ‘Acco et au temps des Ptolémées d'Égypte sous celui de Ptolemaïs, époque où elle connut une certaine prospérité. Conquise par les Arabes en 636, elle fut reconstruite peu après et son port réaménagé à la fin du ixe siècle. Mais c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acre-akka-saint-jean-d-acre/#i_0

‘ALĪ PACHA DE TÉBELEN (1744-1822)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 258 mots

Ayant commencé sa carrière dans différents postes militaires en Épire, ‘Ālī pacha s'illustre dans la guerre contre les Autrichiens (1787-1792) ; nommé gouverneur de Roumélie en 1802, il réprime une révolte des soldats albanais en Thrace, puis devient gouverneur de Tríkkala et de Yanya (Jannina) ; il étend de son propre chef son autorité sur une grande partie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-pacha/#i_0

ALP ARSLAN (1030 env.-1072) sultan seldjoukide (1063-1072)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 331 mots

Après avoir montré ses qualités militaires dans des campagnes victorieuses en Afghanistan et en Iran, Alp Arslan succède vers 1060 à son père Tchaghri Beg au Khorassan, puis en 1063 à son oncle Toghroul Beg en Iran et en Irak. Ayant réussi à éliminer ses oncles et cousins, reconnu comme sultan par le calife abbassi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alp-arslan/#i_0

ARABIE

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Maxime RODINSON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 7 634 mots

L'Arabie, ultime et massif prolongement de l'Asie sud-occidentale, s'inscrit entre le golfe Persique, l'océan Indien et la mer Rouge que prolonge, au nord-est, la fosse du Jourdain. La péninsule d'Arabie, traversée en son milieu par le tropique du Cancer, est un immense désert de près de deux millions et demi de kilomètres carrés, rattaché géologiquement à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_0

ATABEG ou ATABEK

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 235 mots

Titre turc, composé des mots ata, « père », et beg, « seigneur », qui apparaît pour la première fois chez les Saldjūqides, porté par le vizir Niẓām al-Mulk : il correspond à une sorte de délégation à un haut personnage de l'autorité paternelle auprès d'un jeune prince ou même d'un jeune souverain saldjūqide. Par la suite, ce titre est conféré à des militaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atabeg-atabek/#i_0

ATATÜRK MUSTAFA KEMAL (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 4 158 mots

Fondateur et premier président de la République turque, né à Salonique en 1881, mort à Stamboul le 10 novembre 1938, Atatürk (Mustafa Kemal) a été l'un des premiers chefs d'État à comprendre la nécessaire occidentalisation des pays musulmans.Atatürk a été incontestablement l'un des hommes politiques les plus prestigieux de la période d'entre les deux guerres. Certains ont pu l'accuser d'avoir impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ataturk/#i_0

BARBARESQUES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 300 mots

Mot formé à partir du terme géographique Barbarie (pays des Berbères) et qui semble être apparu dans le courant du xvie siècle pour désigner plus particulièrement, avec une implicite nuance péjorative, les pays d'Afrique du Nord placés sous la suzeraineté ottomane (provinces d'Algérie, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbaresques/#i_0

BAYAR CELÂL (1883-1986)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 125 mots

Troisième président de la République turque (1950- 1960), Celâl (Djélâl) Bayar a joué un rôle dans la politique de son pays à trois reprises : entre 1908 et 1922, dans les organismes du comité Union et Progrès, puis dans la résistance à l'occupation grecque ; entre 1924 et 1938, dans les milieux dirigeants de la Turquie nouvelle ; enfin, entre 1946 et 1960, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celal-bayar/#i_0

BEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 225 mots

Titre turc, signifiant seigneur, qui apparaît déjà, joint à divers noms, dans les inscriptions de l'Orkhon (viiie siècle) ; « bey » a un sens honorifique qu'il a d'ailleurs retrouvé à la fin de l'Empire ottoman comme équivalent de « monsieur ». Entre-temps, après l'entrée des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bey/#i_0

DANICHMENDIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 657 mots

Tribu turcomane, les Danichmendides ont établi leur autorité sur l'Asie Mineure centre-orientale durant un siècle, de 1080 à 1180 environ. Leur fondateur et éponyme, l'émir Malik Danichmend, apparaît en Cappadoce vers 1080-1085 ; il a été mêlé aux événements dus au passage de la Première Croisade en Asie Mineure, mais dans l'ensemble sa biographie est mal connue ; elle a été l'objet de récits et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danichmendides/#i_0

DEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 240 mots

Déformation du mot turc dāyi̊, qui signifie « oncle maternel » et semble avoir été utilisé chez les Ottomans comme titre honorifique décerné aux marins qui se sont illustrés en combattant en Méditerranée. Par la suite, ce titre a désigné un officier de la milice des janissaires de Tunis et d'Alger. En 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dey/#i_0

DIVAN ou DĪWĀN

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 233 mots

Mot d'origine persane (dev) ou arabe (dīwān) qui a désigné, d'une part un recueil de poésie (plus rarement un recueil de prose), d'autre part un registre et de là, peu après l'avènement de l'islām, un bureau où étaient enregistrés les individus ou les tribus faisant partie des troupes musulmanes : le dīwān al-djound (bureau de l'armée) a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divan-diwan/#i_0

DRUZES

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 154 mots

Les Druzes (en arabe Durzī, pluriel Durūz), population arabe du Proche-Orient professant une religion musulmane hétérodoxe, sont établis dans le sud du Liban, dans le sud de la Syrie (où ils occupent notamment la zone montagneuse du Hawrān, connue sous le nom de djebel Druze) et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/druzes/#i_0

ÉCHELLES DU LEVANT

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 332 mots

Nom donné à l'origine (seconde moitié du xvie s.) aux établissements français, puis européens, installés dans les principaux ports et dans quelques villes de l'intérieur de l'Empire ottoman, dans lesquels les négociants européens bénéficient des privilèges des Capi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echelles-du-levant/#i_0

EFENDI

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 175 mots

Titre turc, d'origine grecque (authentès), qui apparaît en Asie Mineure sous les Saldjūqides avec la signification de « maître », « seigneur ». Sous les Ottomans, à partir du xvie siècle, le titre d'efendi s'applique aux membres des classes religieuses et administratives, notamment aux grands fonctionnaires, par opposition aux clas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/efendi/#i_0

ENVER PACHA (1881-1922)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 445 mots

Fils d'un dignitaire du sultan ‘Abd al-Ḥamīd II, Enver Pacha est affecté à sa sortie de l'Académie militaire d'Istanbul, en 1902, à l'état-major de l'armée de Macédoine. Il adhère au comité Union et Progrès, participe au groupe activiste de ce mouvement et joue un rôle important lors de la révolution jeune-turque de jui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enver-pacha/#i_0

FIRMAN

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 146 mots

Mot d'origine persane (fermān) mais utilisé surtout chez les Ottomans pour désigner un ordre ou un édit émanant du sultan, ou émis au nom du sultan, après décision prise en conseil impérial (dīwān-i humāyūn). Rédigés par la chancellerie impériale, ces ordres portent la signature traditionnelle du sultan, en forme de dessin (tūghra), tracé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/firman/#i_0

HAFSIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 353 mots

Au début du xiiie siècle, le Maghreb était encore soumis à la domination unique des souverains almohades du Maroc qui déléguaient une partie de leurs pouvoirs à des gouverneurs. Celui de l'Ifrīqiyya (c'est-à-dire la Tunisie actuelle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hafsides/#i_0

HAMDANIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 979 mots

Famille arabe, les Hamdanides ont donné naissance au xe siècle à deux petites dynasties, l'une à Mossoul, l'autre à Alep où a vécu le personnage le plus illustre de cette famille, l'émir Sayf al-Dawla.Descendants de ‘Adī b. Ousāma b. Taghlib (d'où le nom de Taghlibides qui leur a parfois été donné), les Hamdanides apparaissent dans l'histoire avec Ham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamdanides/#i_0

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • E.U., 
  • Robert MANTRAN
  •  • 22 484 mots

L'histoire moderne de l'Iran, vieil empire multiethnique, devenu au fil du xxe siècle (sous la dynastie pahlavi puis sous la République islamique) un État-nation centralisé, présente quelques constantes remarquables.Les relations de domination puis de rejet des puissances étrangères ont rythmé les étapes de l'évolution de ce pays, fier de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-histoire-et-politique/#i_0

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 437 mots

Le phénomène de l'expansion de la religion musulmane est l'un des faits marquants et constants de l'histoire du monde depuis le premier tiers du viie siècle ; l'aspect religieux s'est généralement doublé d'un aspect politique, offensif et impérialiste jusqu'au début des Temps modernes, défensif et anti-impérialiste face aux Occidentaux depuis la fin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_0

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Altan GOKALP, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Denys LOMBARD, 
  • E.U., 
  • Françoise AUBIN, 
  • Jean-Louis TRIAUD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 31 579 mots

Il existe de nos jours une communauté d'attitudes et de sentiments à travers le monde musulman.Il y a en premier lieu une solidarité internationale de ce qu'on peut appeler l'appareil de l'islam. Certes, il n'y a pas de clergé dans l'islam, au sens d'une hiérarchie disposant de pouvoirs sacramentels, comme dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_0

JANISSAIRES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 404 mots

Nom francisé du principal corps de troupe de l'Empire ottoman (Yeni Čeri, « nouvelle troupe »), dont la création se situe dans la seconde moitié du xive siècle, sous le règne du sultan Mūrad Ier (1362-1389). Le recrutement des janissaires, d'abord effectué en pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janissaires/#i_0

KARAMANIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 166 mots

D'origine turcomane, la dynastie des Karamanides gouverna l'Anatolie centrale, de Konya à Nigdè et au Taurus cilicien, du début du xive siècle à la fin du xve siècle et constitua le plus important rival de la dynastie ottomane. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karamanides/#i_0

KAYKĀ'OUS Ier (mort en 1221)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 293 mots

Successeur de son père Kaykhosraw Ier, ‘Izz al-din Kaykā'ous fut sultan seldjoukide d'Asie Mineure (ou de Roum) de 1211 à 1220. Il dut affronter la rivalité de ses frères qui, vaincus, se soumirent et n'opposèrent plus de résistance. Il s'attacha ensuite à établir de bons rapports avec Théodore Lascaris, empereur byzantin de Nicée, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kayka-ous-ier/#i_0

KAYKHOSRAW Ier ou KEYHÜSREV (mort en 1211)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 428 mots

Fils du sultan Kilidj-Arslan II et d'une mère chrétienne, Ghiyath al-din Kaykhosraw reçut de son père, qui avait partagé l'État seldjoukide entre ses onze fils, le territoire de Sozopolis (Uluborlu), à la frontière de l'Empire byzantin. Venu au secours de son père, démis par certains de ses fils, et ayant réussi à le rétablir à la tête du sultanat en 1187, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaykhosraw-ier-keyhusrev/#i_0

KAYQOBAD Ier (mort en 1237)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 492 mots

Fils du sultan Kaykhosraw (Keyhüsrev) Ier, et successeur en 1221 de son frère Kaykā'ous Ier, ‘Alā' al-din Kayqobad (Keykubad) s'est d'abord attaché à étendre le territoire seldjoukide au sud par la conquête du Taurus cilicien et celle du port de Kalonoros, rebaptisé ‘Ala'iyya (actuelle Alanya), au nord par des exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kayqobad-ier/#i_0

KHOMEYNI ROUHOLLĀH MOUSSAVI (1900-1989)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 614 mots

Incarnation d'une révolution qui a bouleversé non seulement l'Iran mais aussi la stratégie et le comportement des grandes puissances, l'ayatollah Khomeyni a tenu, tout au long des années 1980, en s'appuyant sur l'intangibilité des préceptes coraniques fondamentaux pris comme idéologie politique, un rôle prééminent dans cette révolution dont l'un des aspects a été le rejet de la modernisation et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouhollah-moussavi-khomeyni/#i_0

KILIDJ-ARSLAN Ier (mort en 1107)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 392 mots

Lorsque son père Sulayman ibn Qoutloumouch, fondateur de l'État turc-seldjoukide d'Asie Mineure (ou de Roum), est vaincu et tué au cours de sa campagne en Syrie du Nord (1086), Kilidj-Arslan, alors tout jeune, est emmené en Iran où il vécut jusqu'à la mort du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kilidj-arslan-ier/#i_0

KILIDJ-ARSLAN II (mort en 1192)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 299 mots

Fils du sultan Mas'oud (1116-1155) qui a été, après Kilidj-Arslan Ier, le constructeur du sultanat seldjoukide, Kilidj-Arslan II doit faire face, dès le début de son règne (1155), aux émirs turcs danichmendides, à l'empereur byzantin Manuel I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kilidj-arslan-ii/#i_0

KÖPRÜLÜ LES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 396 mots

Nom de plusieurs grands vizirs ottomans, d'origine albanaise, qui se sont succédé à la tête du gouvernement dans la seconde moitié du xviie siècle et au début du xviiie.Le premier et le plus important est Mehmet Köprülü, grand vizir de 1656 à 1661 : à un moment où l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-koprulu/#i_0

LAWRENCE THOMAS EDWARD (1888-1935)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 531 mots

Thomas Edward Lawrence est essentiellement connu pour son action auprès des tribus arabes pendant la Première Guerre mondiale, ce qui fit de lui un héros presque légendaire et lui valut le surnom de Lawrence d'Arabie.Lawrence a-t-il été réellement le grand personnage que la littérature et le cinéma ont célébré ? A-t-il été le meneur de jeu des Anglais auprès des Arabes durant la Première Guerre mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-edward-lawrence/#i_0

MALIK SHĀH (1055-1092) sultan seldjoukide (1072-1092)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 242 mots

Fils et successeur du sultan saldjūkide Alp Arslān, Malik shāh a régné à partir de 1072 et a bénéficié de l'appui du tout-puissant vizir Nizām al-Mulk. Bien que la victoire remportée en 1071 par Alp Arslān sur les Byzantins à Mantzikert ait ouvert aux Turcs la voie de l'Asie Mineure, Malik shāh n'en a pas profité et a lai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malik-shah/#i_0

MOU'ĪN AL-DIN SULAYMĀN PERVĀNÈ (mort en 1277)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 471 mots

Fils d'un vizir du sultan seldjoukide Kaykhosraw II (1237-1246), Mou'īn al-din Sulaymān occupe très tôt des postes importants et est gouverneur de la province de Tokat, puis de celle d'Erzindjan ; il reçoit en 1256 le titre de Pervānè, correspondant à peu près à celui de grand vizir : de fait, durant cette période où les trois fils de Kaykhosraw se disputent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mou-in-al-din-sulayman-pervane/#i_0

NIẒĀM AL-MULK (1018-1092)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 197 mots

Homme d'État iranien qui joue un rôle considérable auprès des premiers sultans grands-saldjūqides comme vizir, c'est-à-dire comme chef de l'administration civile. Né dans une famille du Khurāsān, Niẓām al-Mulk rallie les Saldjūqides vers le milieu du xie siècle, devient gouverneur du Khurāsān en 1059 et, à l'avènement du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nizam-al-mulk/#i_0

OGHOUZ

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 288 mots

Ensemble de tribus turques que l'on considère comme étant le rameau d'origine des Turcs établis actuellement en Asie occidentale, de la Turquie à l'Iran occidental. La première mention des Oghouz apparaît dans une inscription du Ienisseï, au viie siècle, suivant laquelle six tribus oghouz vivaient sur les rives du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oghouz/#i_0

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 484 mots

La succession d'événements historiques connus sous le nom de « Question d'Orient », auxquels on donne comme point de départ la signature du traité de Kutchuk-Kaïnardji en 1774 et comme point terminal le traité de Lausanne de 1923, gravite essentiellement autour du démembrement de l'Empire ottoman et de la lutte des grandes puissances pour établir leur contrôle ou leur influence sur l'Europe balkan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-orient/#i_0

ORKHON

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 133 mots

Rivière de haute Asie (aujourd'hui en République mongole) affluent de la Selenga, près de laquelle ont été découvertes au début du xviiie siècle des inscriptions qui ont été étudiées surtout depuis la fin du xixe siècle. Ces inscriptions, datant de 732 et 735, constituent quelques-uns des premiers témoign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orkhon/#i_0

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 925 mots

Édifié lentement, au début du xive siècle, sur les ruines de l'État seldjoukide d'Anatolie, puis, au xve siècle, sur celles de l'Empire byzantin, l'État ottoman, après la prise de Constantinople (29 mai 1453), est devenu l'une des puissances majeures de l'Europe et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_0

OUÏGHOUR ou OUÏGOUR

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 187 mots

Peuple d'origine turque, faisant partie des grandes tribus oghouz, qui a succédé aux Tujue orientaux dans la région de l'Orkhon vers le milieu du viiie siècle ; il a constitué pendant un siècle un empire s'étendant jusqu'à la Chine. Batt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouighour-ouigour/#i_0

PACHA

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 220 mots

Titre turc dont l'origine est incertaine. Il apparaît au xiiie siècle ajouté au nom de personnalités religieuses jouant un rôle militaire chez les Saldjūqides d'Anatolie. Un peu plus tard, les beys indépendants d'Anatolie utilisent ce titre ou le confèrent à des membres de leur famille. Chez les Ottomans, il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacha/#i_0

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • E.U., 
  • Robert MANTRAN
  •  • 31 636 mots

La Palestine, contrée aux limites mal définies et changeantes selon le cours de l'histoire, n'est que la partie méridionale de la région syro-palestinienne – qui constitue, elle-même, la corne occidentale du « Croissant fertile » –, voie de passage privilégiée entre l'Asie et l'Afrique, d'une part, et, d'autre part, façade de l'Asie sur la Méditerranée, fond asi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_0

PORTE ou SUBLIME PORTE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 126 mots

Le mot turc kapi désigne une porte, mais aussi le palais du sultan (d'où parfois l'expression « porte ottomane »), puis le palais du grand vizir et enfin le siège du gouvernement. Les troupes du sultan étaient désignées par l'expression kapi kullari, c'est-à-dire « les esclaves de la Porte ». À partir de 1654, le grand vizir fut doté d'un palais particulier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porte-sublime-porte/#i_0

QARAKHANIDES ou KARAKHĀNIDES LES (Xe-XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 470 mots

Dynastie turque, connue aussi sous le nom de Ilek Khans, les Qarakhanides ont régné du xe siècle au début du xiiie sur le Turkestan oriental et occidental.Constituant probablement un rameau des Qarlouq, ils apparaissent dans l'histoire au ixe siècle à l'occas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qarakhanides-karakhanides/#i_0

SELDJOUKIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 835 mots

Le nom de Seldjoukides (ou Saldjuqides) désigne les membres d'une tribu d'origine turque appartenant à la branche des Oghouz qui, prenant le relais des Ghaznévides, a émigré du Turkestan vers le Proche-Orient et a établi son pouvoir sur l'Iran, l'Irak et l'Asie Mineure du milieu du xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seldjoukides-saldjuqides-seldjouqides/#i_0

SOLIMAN LE MAGNIFIQUE ou SULAYMAN (1494-1566)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 426 mots

Dixième sultan ottoman, Soliman est le plus célèbre de la dynastie. C'est sous son règne (1520-1566) que l'Empire ottoman a atteint son apogée, aussi bien dans le domaine territorial que dans celui de l'influence politique ou du rayonnement artistique et intellectuel. Surnommé Kanunī (le Législateur) par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soliman-le-magnifique-sulayman/#i_0

SULAYMAN IBN QOUTLOUMOUCH (mort en 1086)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 296 mots

La défaite et la capture de l'empereur byzantin Romain Diogène à Mantzikert en 1071 devant le sultan seldjoukide d'Irak, Alp Arslan, a eu deux conséquences : la pénétration désormais possible des Turcs en Asie Mineure et la lutte pour la conquête du trône byzantin par plusieurs c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulayman-ibn-qoutloumouch/#i_0

TAMERLAN, TIMOUR ou TIMŪR LENG dit (1336-1405)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 149 mots

Bien que souvent comparé à Gengiskhan, Tamerlan diffère considérablement du fondateur de l'Empire mongol, car s'il a été comme celui-ci le plus grand conquérant de son temps, s'il a comme lui semé la terreur sur son passage, en revanche il n'a pas créé un État viable, ses nombreuses expéditions ont davantage eu le caractère de raids que d'entreprises conquérantes, et son gouvernement n'a rien appo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamerlan-timour-timur-leng/#i_0

TANZIMAT

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 280 mots

Ce terme, qui signifie « les Réformes », désigne la période de rénovation de l'Empire ottoman, inaugurée en novembre 1839 avec la promulgation du khaṭṭ-i shārif (charte impériale) de Gül-Hané par le sultan ‘Abd al-Madjīd ; cette charte proclame l'égalité de tous les sujets de l'Empire, quelles que soient leur religion et leur natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanzimat/#i_0

TOGHROUL BEG (993 env.-1063) sultan seldjoukide (1038-1063)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 300 mots

À la mort de leur grand-père, Seldjouk, éponyme de la tribu et du futur sultanat (début du xie siècle), Tchaghri Beg et son frère Toghroul Beg quittent l'Asie centrale, passent en Transoxiane, puis se heurtent aux Ghaznévides qui, vaincus, abandonnent le Khorassan et les régions limitrophes à Tchaghri Beg (1035), tandis que Toghroul poursuit sa marche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toghroul-beg/#i_0

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN, 
  • Michel CAMAU, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Roger COQUE
  •  • 20 052 mots

Enserrée par deux grands pays producteurs de pétrole et de gaz naturel, formant une avancée sur la côte nord de l’Afrique, proche du sud de l’Europe, la Tunisie appartient autant à l’espace méditerranéen qu’à l’aire arabo-musulmane. Moins riche que ses deux voisins immédiats, elle est également le pays le moins montagneux du Maghreb. Les précipitations y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_0

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 040 mots

Étrange destin que celui de ces peuples turcs dont les origines demeurent encore mystérieuses et les débuts dans l'histoire si vagues que c'est en scrutant minutieusement les sources chinoises qu'on peut tirer quelques éléments d'information. Et pourtant le nom de certains peuples turcs a été bien connu dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, tels les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_0

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Jean-François PÉROUSE, 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 40 848 mots

Vu de l'espace, le territoire de la Turquie est un grand quadrilatère (779 452 kilomètres carrés), comprenant l'Anatolie et la Thrace orientale, bordé au nord par la mer Noire, au sud par la Méditerranée et à l'ouest par la mer Égée s'al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_0