QARAKHANIDES ou KARAKHĀNIDES LES (Xe-XIIIe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dynastie turque, connue aussi sous le nom de Ilek Khans, les Qarakhanides ont régné du xe siècle au début du xiiie sur le Turkestan oriental et occidental.

Constituant probablement un rameau des Qarlouq, ils apparaissent dans l'histoire au ixe siècle à l'occasion de combats contre les Samanides qu'ils éliminent totalement à la fin du xe siècle ; durant cette période, les Qarakhanides ont adopté l'islam et, par la suite, reconnu l'autorité du calife abbasside de Bagdad. En raison du système traditionnel de division du pouvoir, les territoires des Qarakhanides furent, avant le milieu du xie siècle, gérés par deux groupes principaux, l'un à l'est (les Hassanides) dans le Ferghana oriental et la Kachgarie avec Kachgar et Balasaghoun comme centres, l'autre (les Alides) à l'ouest, dans le Ferghana occidental et la Transoxiane avec Samarkand comme capitale.

Les Hassanides ont ensuite dominé tout le Ferghana et fait de Kachgar un grand centre religieux et culturel musulman ; c'est là qu'ont vécu, au xie siècle, Mahmoud Kachgarî, auteur du Divân-i lugât it-türk, premier grand dictionnaire de la langue turque, et Youssouf Khass Hadjib, auteur du Kutadgu Bilig, vaste épopée des Turcs. Dans le courant du xiie siècle, les territoires hassanides ont été envahis par les Mongols Qara Khitaï, et la dynastie a finalement disparu au début du xiiie siècle.

Les khans alides de la seconde moitié du xie siècle ont été des hommes épris d'art et de culture, mais ont été en conflit latent avec les milieux religieux musulmans qui firent appel aux Seldjoukides : ceux-ci établirent leur suzeraineté sur les Alides à la fin du xie siècle ; ils furent remplacés après 1141 par les Qarakhitaï, les Alides ne conservant que le Khorassan pendant quelques décennies avant de disparaître, supplantés par les Khwarezm Chahs.

Les Qarakhanides constituent la première grande dynastie turque islamisée, et l'influence qu'ils ont exercée en Transoxiane et en Kachgarie a contribué à répandre l'islam parmi les tribus turques ; c'est durant leur domination qu'a été créée au Turkestan oriental, au xiie siècle, la confrérie mystique Yasawiyya par Ahmed Yasawî. À cette époque également, le Turkestan a connu une prospérité certaine, mais la fragmentation du pouvoir et l'esprit pacifique des souverains ont facilité la conquête de leurs territoires par des voisins plus entreprenants. Un des mérites essentiels des Qarakhanides est d'avoir fortement contribué à islamiser et à turciser l'Asie centrale — devenue le « Turkestan » — en dépit du voisinage des Iraniens et des Mongols.

—  Robert MANTRAN

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  QARAKHANIDES ou KARAKHANIDES LES ( X e -XIII e s.)  » est également traité dans :

SAMARCANDE

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 3 714 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Entre Arabes et Mongols (712-1220) »  : […] C'est une ville prospère que le général omeyyade Qutayba ibn Muslim assiège en 712, et l'opulence qu'il découvre lorsqu'il entre dans la ville l'amène à violer les termes de la reddition qui avait été négociée ; il brûle les idoles, pille les temples, expulse la population. Les nobles se replient vers Pendjikent où ils préservent leur autonomie et leur richesse pendant une vingtaine d'années, aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarcande/#i_45320

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Avènement des Toungouses »  : […] Au x e  siècle, les Kitan battirent les Khirghiz et régnèrent sur leur territoire. Le même sort atteignit les Mohe qui, voisins des Xianbei, avaient, sous l'influence chinoise, fondé le royaume de Bohai dont la puissance engagea la dynastie des Tang à lui donner un statut d'allié. En 719, leur souverain prit même le nom d'empereur avec des noms d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_45320

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premiers contacts avec l'Islam »  : […] C'est dans le courant du x e  siècle que le mouvement de conversion à l'islam est né et s'est développé chez les Turcs du Khwārezm, de Transoxiane et des régions comprises entre la mer Caspienne et l'Oural ; les conversions étaient surtout dues au fait que nombre de Turcs furent pris comme esclaves ou recrutés comme soldats dans l'armée des Samani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_45320

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, « QARAKHANIDES ou KARAKHĀNIDES LES (Xe-XIIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/qarakhanides-karakhanides/