Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ORKHON

Rivière de haute Asie (aujourd'hui en République mongole) affluent de la Selenga, près de laquelle ont été découvertes au début du xviiie siècle des inscriptions qui ont été étudiées surtout depuis la fin du xixe siècle. Ces inscriptions, datant de 732 et 735, constituent quelques-uns des premiers témoignages importants de la langue turque ; écrites en caractères runiques, elles donnent des informations sur l'histoire et la civilisation des Tujue, notamment sous le règne de Bilghè-Qagan. Il existe aussi d'autres inscriptions analogues dans les vallées de l'Ienisseï, de la Lena, du Talas, de l'Ongin et du Zhu. Elles ont permis de préciser les formes de la langue et de la littérature turque primitive.

— Robert MANTRAN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • MONGOLIE, histoire

    • Écrit par Françoise AUBIN, Vadime ELISSEEFF
    • 17 572 mots
    • 20 médias
    ...tribus les bienfaits d'une culture raffinée. Certes, les Tujue avaient déjà puissamment contribué à hausser le niveau de la culture. Les inscriptions de l' Orkhon, premier monument de la langue turque, témoignent de leurs qualités littéraires, tandis que le décor mural des tombes découvertes à Nalaikh (1957)...
  • SIBÉRIE

    • Écrit par Vadime ELISSEEFF, Pascal MARCHAND, Guy MENNESSIER
    • 14 170 mots
    • 6 médias
    ...toutefois exploiter les tribus agricoles. Tirant profit de l'Iran et de la Chine, ils se civilisent et inventent l'alphabet runiforme des inscriptions de l' Orkhon ; entre les Sassanides et les Tang, ils deviennent des intermédiaires indispensables. Ailleurs, les progrès sont moins voyants. Au Baïkal vivent...
  • TUJUE [T'OU-KIUE]

    • Écrit par Françoise AUBIN
    • 564 mots
    • 1 média

    Confédération de tribus nomades d'origine prototurque qui, venant de l'Altaï, a succédé en Asie centrale, à partir du milieu du vie siècle, à l'empire Ruanruan. Elle est désignée communément, dans les travaux occidentaux, par son nom chinois de Tujue, plutôt que par...

  • TURCS

    • Écrit par Robert MANTRAN
    • 2 034 mots
    • 1 média
    ...chinoises donnent le nom de Tukue (ou Türküt), dans lequel il faut reconnaître le mot « turc ». Les Tukue ont fondé un État dans la région du haut Orkhon, peu avant le milieu du vie siècle : leur premier grand chef, Boumin, prit le titre (probablement mongol) de qagan (souverain). Après sa mort,...