TANZIMAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce terme, qui signifie « les Réformes », désigne la période de rénovation de l'Empire ottoman, inaugurée en novembre 1839 avec la promulgation du khaṭṭ-i shārif (charte impériale) de Gül-Hané par le sultan ‘Abd al-Madjīd ; cette charte proclame l'égalité de tous les sujets de l'Empire, quelles que soient leur religion et leur nationalité, le droit à la justice pour tous, une juste répartition des impôts, l'institution du service militaire avec réorganisation de l'armée. Par la suite, d'autres réformes sont introduites : sécularisation du droit criminel et d'une partie du droit civil (1847), création de nouveaux types d'enseignement (écoles primaires avec instituteurs appointés par l'État [1845], écoles primaires supérieures, lycée de Galata-Saray à Istanbul [1868], université à Istanbul). Le gouvernement central est réorganisé à l'européenne avec des ministères, un Conseil d'État et une Cour suprême de justice ; les provinces sont elles aussi réorganisées. Le principe des réformes avait été réaffirmé par le khaṭṭ-i hūmāyūn (rescrit impérial) de 1856. Le point culminant a été atteint en 1876 avec la promulgation de la Constitution qui institue un Parlement élu ; mais le revirement politique du sultan Abdülhamid (‘Abd al-Ḥamīd II) met fin, dès février 1878, au Parlement, à la Constitution et à la période des Tanzimat. Le mot de Tanzimat désigne également une école littéraire, contemporaine de ces réformes, qui a été illustrée notamment par Nāmiq Kemāl et par Abdülhak Hâmit (‘Abd al-Ḥaqq Ḥāmid).

—  Robert MANTRAN

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification

Autres références

«  TANZIMAT  » est également traité dans :

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 085 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La domination turque »  : […] Ces principautés sans cesse en lutte entre elles et avec Venise ne négligèrent pas de faire appel aux Turcs qui, au début du xv e  siècle, occupèrent le pays et en soumirent la plus grande partie au système des timars (fiefs militaires non héréditaires). La rigueur du joug turc provoqua rapidement des révoltes, mais il fallut attendre Skanderbeg pour assister à un soulèvement général. Fils d'un g […] Lire la suite

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 306 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chypre, province ottomane »  : […] Le 3 juillet 1570, une flotte ottomane paraît devant Larnaca. La majeure partie de l'île est conquise en quelques mois. Nicosie ne tenant le siège que du 25 juillet au 9 septembre, c'est devant Famagouste que la guerre de Chypre se rend mémorable : de septembre 1570 à la reddition du 1 er  août 1571, 50 000 à 80 000 assiégeants (sur un total d'au moins 250 000 hommes de troupe) trouvent la mort so […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 448 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Islam contemporain »  : […] Le xix e  siècle est considéré comme la période du triomphe de l'impérialisme européen ; déjà, avant même la fin du xviii e  siècle, les Anglais avaient conquis l'Inde et réduit à néant l'Empire du Grand Moghol ; par la suite, ils ont tout mis en œuvre pour tenir et protéger « la route des Indes », ce qui explique l'établissement de leur domination sur un certain nombre de territoires musulmans i […] Lire la suite

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 473 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les « Tanzimāt », réformes de l'Empire (1838) »  : […] Parallèlement au déroulement de la crise égyptienne le sultan Abdul-Medjid, dès son avènement, a repris la politique réformiste de son père et, le 3 novembre 1839, fait donner lecture du hatt-i sherif dit de Gül-Hané : c'est une charte judiciaire, financière, administrative et militaire, destinée à introduire dans l'Empire de profondes réformes (les Tanzimāt ). Bien qu'appliquées de façon limitée […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Littérature de Tanzimat »  : […] C'est dans ce contexte de transition entre une conception médiévale et une volonté de modernisme et de progrès que la littérature turque chercha son orientation à partir de 1839, date des réformes de Tanzimat (Réorganisation). Cette première période de la modernisation de la littérature turque s'étend de 1860 à 1896. À cette époque se manifesta une activité intense de traduction des œuvres écrite […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, « TANZIMAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tanzimat/