DRUZES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Druzes (en arabe Durzī, pluriel Durūz), population arabe du Proche-Orient professant une religion musulmane hétérodoxe, sont établis dans le sud du Liban, dans le sud de la Syrie (où ils occupent notamment la zone montagneuse du Hawrān, connue sous le nom de djebel Druze) et dans le nord de l'État d'Israël, en Galilée. Au début du xxie siècle, l'ensemble des Druzes – y compris ceux qui ont émigré pour gagner l'Europe, les Amériques ou l'Afrique de l'Ouest –est estimé à près de 900 000 personnes. Bien qu'ils ne constituent pas un groupe très important et qu'ils soient artificiellement séparés par les frontières politiques, les Druzes n'en représentent pas moins un élément dont les gouvernements dont ils dépendent doivent tenir compte en raison de leur propension à la révolte et de leur esprit d'indépendance.

Élaboration d'un système religieux

L'origine de la secte druze se situe sous le règne du calife fatimide d'Égypte, al-Ḥākim (996-1021) qui, à la fin de sa vie, prétendit être une incarnation divine. Cette idée fut admise par un certain nombre de fidèles, qui se groupèrent autour de l'un de ses vizirs, al-Darazī ; celui-ci a donné son nom à la secte : Daraziyya ou Durziyya, d'où Druze. Darazī, poussant à l'extrême les théories dogmatiques de l'ismaélisme, mit l'accent sur la foi ésotérique et sur l'adoration de l'imām (al-Ḥākim), représentant de cette foi, ravalant au second rang la foi exotérique et le Prophète. Darazī trouva quelque appui en Égypte auprès des communautés ismaéliennes établies dans ce pays, mais son action provoqua des troubles en 1017-1018 et al-Ḥākim lui retira son appui. Après la mort de Darazī, le chef de la secte fut un Iranien, Ḥamza b. ‘Alī, qui lui donna sa forme définitive : al-Ḥākim devint l'incarnation de l'Un ultime, Ḥamza fut l'imām de la secte, les croyants étant répartis suivant une hiérarchie dérivée del'ismaélisme. Les partisans du mouvement tentèrent, avec le soutien d'al-Ḥākim, d'imposer le « druzisme » comme seule religion, mais cette action fut la cause de graves troubles politiques.

Après la mort d'al-Ḥākim, ses fidèles allèrent [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  DRUZES  » est également traité dans :

CALIFAT FATIMIDE DU CAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 339 mots

1021 Disparition mystérieuse d'al-Hākim, probablement assassiné. Sa divinisation par quelques fidèles donne son origine à la secte des Druzes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/califat-fatimide-du-caire-reperes-chronologiques/#i_29577

CHOUF

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 274 mots

Région traditionnelle de la montagne libanaise située au sud-est de Beyrouth, entre le djebel Barouk (1 980 m) et la mer Méditerranée, profondément entaillée par les gorges du Nahr Damour et de ses affluents. Le Chouf est copieusement arrosé et porte une abondante végétation méditerranéenne. Avant la guerre, son originalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouf/#i_29577

DRUZE DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 315 mots

Massif volcanique du sud de la Syrie, le djebel Druze s'étend entre la plaine du Hauran à l'ouest et le désert du Hamad à l'est. Vaste dôme elliptique (environ 60 km du nord au sud et 40 km de l'est à l'ouest), il est formé de basaltes tertiaires et domine d'environ 1 000 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-druze/#i_29577

ḤĀKIM BI-AMR ALLĀH AL- (985-1021) calife fātimide (996-1021)

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 436 mots

Sixième calife fāṭimide et personnage central du système religieux druze, tantôt cruel et despotique, tantôt humble, généreux et juste. Les raisons profondes du comportement étrange de Ḥākim restent inexpliquées. Il est proclamé calife en 996, et les premières années de son règne sont fort agitées : guerre avec les Byzantins et troubles intérieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-hakim-bi-amr-allah/#i_29577

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 721 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les divisions de la société israélienne »  : […] Arabes (sur plus de 7,5 millions d'habitants en 2009). Cette population se divise en chrétiens (environ 15 p. 100 de l'ensemble arabe) et musulmans. Par ailleurs, il existe une population druze (environ 125 000 personnes). Contrairement aux Arabes, les Druzes accomplissent le service militaire et sont donc plus intégrés à la société israélienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_29577

JOUMBLATT ou DJOUMBLATT KAMAL (1917-1977)

  • Écrit par 
  • Lucien GEORGE
  •  • 616 mots
  •  • 2 médias

Au sein de la communauté druze, dont il était devenu au fil des ans le symbole, alors qu'il n'était à l'origine que le chef d'un des clans qui la composent, ce fut, toutes proportions gardées, le même sentiment qu'en Égypte à la mort de Nasser : la brusque disparition du père. Ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joumblatt-ou-djoumblatt-kamal-1917-1977/#i_29577

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 459 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'indépendance »  : […] des Khoury, au Bloc national (1946) des Eddé, maronites eux aussi (Émile Eddé est un président particulièrement francophile de 1936 à 1939). Les druzes perpétuent la division traditionnelle entre Yazbakis, qui soutiennent la famille conservatrice des Arslan, et Junblattis. Le chef de ces derniers, Kamal Joumblatt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_29577

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 610 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Palestine ottomane »  : […] statu quo à nouveau confirmé en 1878 lors du congrès de Berlin. Entre-temps, la partie septentrionale de la Palestine avait une fois de plus subi les contrecoups de la rivalité entre Druzes et maronites ; mais, contrairement à ce qui se passa au Liban, la Palestine ne connut pas de changement dans son statut administratif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_29577

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 145 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Le régime des colonels »  : […] mettant fin au régime spécial des nomades, mais ainsi il s'attire la haine tenace des Druzes. Le rétablissement du régime parlementaire précise les menaces contre le gouvernement dit militaire, qui s'immisce de plus en plus dans les affaires publiques ; et pourtant Sǐsǎkli, refusant la magistrature suprême, fait porter la charge du pouvoir par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_29577

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, « DRUZES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/druzes/