ALP ARSLAN (1030 env.-1072) sultan seldjoukide (1063-1072)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir montré ses qualités militaires dans des campagnes victorieuses en Afghanistan et en Iran, Alp Arslan succède vers 1060 à son père Tchaghri Beg au Khorassan, puis en 1063 à son oncle Toghroul Beg en Iran et en Irak. Ayant réussi à éliminer ses oncles et cousins, reconnu comme sultan par le calife abbasside al-Qā'im, il est avant tout l'artisan de la progression turque vers l'ouest, s'attaquant aux Byzantins, aux Géorgiens et aux Arméniens. Cependant, l'empereur byzantin Romain Diogène ayant mobilisé une importante armée pour repousser la menace turque contre l'Asie Mineure, Alp Arslan l'attaque et remporte un triomphe éclatant à Mantzikert (Malazgirt) en août 1071 : l'armée byzantine est détruite et l'empereur fait prisonnier ; la défaite grecque entraîne dans l'Empire byzantin une lutte de dix ans entre divers candidats au trône, mais elle ouvre aussi la route de l'Asie Mineure à des tribus turques et turcomanes, parmi lesquelles celles des Seldjoukides de Sulayman ibn Qoutloumouch et des Danichmendides, qui réussissent à s'établir solidement en Asie Mineure centrale.

Alp Arslan, sollicité à l'est du sultanat par la lutte contre les Qarakhanides, meurt des suites d'une blessure en novembre 1072, après avoir désigné son fils Malik Chah comme son héritier. Outre la gloire qu'il a acquise par sa victoire sur les Byzantins, il a aussi le mérite d'avoir su choisir, pour administrer l'État seldjoukide, un vizir remarquable en la personne de Nizān al-Moulk. Alp Arslan, deuxième sultan de la dynastie turque des Grands Seldjoukides, tient une place éminente dans l'histoire de la pénétration turque au Proche-Orient et son règne bref a été capital pour l'établissement ultérieur des Turcs dans cette Asie Mineure qui devait devenir leur pays par excellence, la Turquie.

—  Robert MANTRAN

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  ALP ARSLAN (1030 env.-1072) sultan seldjoukide (1063-1072)  » est également traité dans :

MANTZIKERT BATAILLE DE (1071)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 239 mots

Le 26 août 1071, à Mantzikert (Malazgird), une petite localité d'Anatolie orientale située au nord du lac de Van, Alp Arslan (1063-1072), deuxième sultan des Turcs Seldjoukides, bat les troupes réunies et dirigées par l'empereur byzantin Romain IV Diogène, qu'il fait prisonnier. Cette victoire éclatante assure la gloire personnelle d'Alp Arslan, ouvre une décennie de luttes pour le pouvoir impéria […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-mantzikert/#i_39290

SELDJOUKIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 837 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Grands Seldjoukides »  : […] Toughroul beg, après avoir envahi le Tabaristan, le Djurdjan et s'être emparé de Hamadan en 1046, fit de Rayy, en Iran du Nord, sa capitale ; ensuite Kazvin et Ispahan tombèrent, l'Iran occidental fut occupé. À plusieurs reprises, aux confins de la Géorgie, de l'Arménie et de l'Asie Mineure, Byzantins et avant-gardes seldjoukides s'étaient heurtés : en 1050, un accord fut conclu, mais sans lendema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seldjoukides-saldjuqides-seldjouqides/#i_39290

SELDJOUKIDES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 328 mots

Fin du x e siècle Seldjouk, chef éponyme de la tribu, est contraint d'émigrer des rives du Syr-Daria vers la Transoxiane et Boukhara. Islamisation des Seldjoukides. 1035 Premier embryon d'un État seldjoukide musulman au nord du Khorasan et du Djurdjan. 1038-1052 T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seldjoukides-saldjuqides-seldjouqides-reperes-chronologiques/#i_39290

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, « ALP ARSLAN (1030 env.-1072) sultan seldjoukide (1063-1072) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alp-arslan/