Roland MARX

professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

ALBION

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 178 mots

Le terme d'Albion désigne la Grande-Bretagne. Au temps des guerres révolutionnaires et napoléoniennes en particulier, et pendant une grande partie du xixe siècle, puis dans les périodes de tension, il a été employé par bien des auteurs français accolé à l'épithète « perfide ». Le mot paraît d'origine très ancienne, son usage est attesté par Bède le Vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albion/#i_0

ALEXANDER HAROLD, 1er comte Alexander of Tunis (1891-1969) maréchal britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 188 mots

L'un des principaux chefs militaires anglais de la Seconde Guerre mondiale. Général de division au début du conflit, Alexander participe à l'évacuation de Dunkerque. Rappelé en Birmanie en 1942 pour prendre le commandement en chef des forces britanniques du Proche-Orient à un moment crucial, sous la menace d'une offensive allemande sur Suez, il bénéficie alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-alexander/#i_0

AMÉRIQUE DU NORD BRITANNIQUE ACTE DE L'

  • Écrit par 
  • Maurice OLLIVIER, 
  • Roland MARX
  •  • 3 464 mots

Le mode actuel de gouvernement au Canada a été établi en 1867 par l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, qui est une loi du Parlement du Royaume-Uni réunissant le Haut et le Bas-Canada (aujourd'hui Ontario et Québec), la Nouvelle-Écosse et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-de-l-amerique-du-nord-britannique/#i_0

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 514 mots

De 1154 au début du xiiie siècle, sous l'égide des rois d'Angleterre issus de la maison d'Anjou, un « empire », fait en réalité de la juxtaposition de terres de pleine souveraineté et de fiefs tenus de princes étrangers, paraît dominer l'ouest de l'Europe. Ce Channel State est aussi remarquable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-angevin/#i_0

ARKWRIGHT sir RICHARD (1732-1792)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 355 mots

Le « père du système usinier » est l'un des grands inventeurs et hommes d'affaires de la révolution industrielle anglaise. Né de parents pauvres, barbier de profession à Bolton à partir de 1760, Richard Arkwright s'intéresse à la mécanique ; aidé par l'horloger Kay, volant peut-être les idées de High, il met au point en 1768 une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arkwright-sir-richard/#i_0

ASQUITH HERBERT HENRY, 1er comte d'Oxford et Asquith (1852-1928)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 888 mots

Homme d'État anglais, Premier ministre du Royaume-Uni de 1908 à 1916. Né dans une famille de manufacturiers du Lancashire, l'un des plus brillants étudiants jamais connus à Balliol College (Oxford), Asquith commença en 1876 une carrière d'avocat londonien. Très tôt attiré par le combat politique, séduit par le libéralisme de Gladstone, il entre au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-henry-asquith/#i_0

ATTLEE CLEMENT (1883-1967)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 860 mots

D'origine bourgeoise, éduqué à Oxford, professeur à la London School of Economics de 1913 à 1923, Clement Attlee est l'homme de la première véritable expérience socialiste en Grande-Bretagne de 1945 à 1951. Entré dans le Labour Party après avoir adhéré à l'organisation néo-libérale de l'Union pour un contrôle démocratique, il entre au Parlement en 1922 et restera député jusqu'en 1955. Il acceptera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-attlee/#i_0

BALDWIN STANLEY 1er comte (1867-1947)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 596 mots

Homme d'État britannique, plusieurs fois Premier ministre. Né dans une famille d'industriels non conformistes du comté de Worcester, Stanley Baldwin succède à son père dans la vie parlementaire en 1908. Secrétaire parlementaire privé du leader conservateur Bonar Law, il devient en 1917 secrétaire adjoint au Trésor. En 1919, il se singularise en consacrant un cinquième de sa fortune à l'achat de bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-baldwin/#i_0

BALFOUR ARTHUR JAMES comte de (1848-1930)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 620 mots

Homme d'État britannique, Arthur James Balfour est né dans une famille de la gentry, petit-fils d'un marquis de Salisbury ; esprit brillant, d'abord attiré par les lettres et la philosophie, il fut l'auteur d'ouvrages métaphysiques comme les Fondements de la foi (1895). Il est progressivement amené à l'action politique sous l'influence de son oncle, lord Salisbury. Entré au Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-james-balfour/#i_0

BALL JOHN (mort en 1381)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 298 mots

La plupart des chroniques, dont celle de Froissart, présentent John Ball comme l'un des grands responsables du soulèvement des paysans et des artisans en Angleterre en 1381. Peut-être, disciple de John Wyclif, aurait-il été l'un des pauvres prêtres vagabonds répandant la parole du maître, mais en mettant l'accent sur ses formules les plus révolutionnaires : la négation du devoir d'obéissance enver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ball/#i_0

BANC DU ROI

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 355 mots

Cour de justice anglaise. À l'origine, à la fin du xiie siècle, section judiciaire du Conseil du roi. Au début du xiiie siècle, le Banc du roi (King's Bench) devient l'une des trois hautes cours royales, avec celles de l'Échiquier et des plaids communs, et reçoit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banc-du-roi/#i_0

BENTINCK WILLIAM, 1er comte de Portland (1649-1709)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 498 mots

D'origine hollandaise, William Bentinck doit toute sa carrière à l'amitié et à la confiance de Guillaume d'Orange qui sut reconnaître ses exceptionnelles qualités militaires et diplomatiques et sa fidélité. Très tôt attaché à la maison du prince, il participe activement aux campagnes et aux négociations de la guerre de Hollande de 1672-1678, puis remplit diverses missions, en particulier auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-bentinck/#i_0

BEVAN ANEURIN (1897-1960)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 558 mots

L'un des plus importants chefs travaillistes britanniques entre 1930 et 1960, Aneurin Bevan fut l'un des plus fermes avocats d'une véritable socialisation de la Grande-Bretagne. Fils de mineur, il doit lui-même abandonner la mine, à cause d'une maladie des yeux. Adversaire virulent de la prudence pragmatique d'un Ramsay MacDonald, il est un temps abusé par les idées d'Oswald Mosley, avec lequel il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aneurin-bevan/#i_0

BEVIN ERNEST (1881-1951)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 527 mots

Né à Winsford, dans le Somerset, fils d'un journalier, Ernest Bevin assure sa formation lui-même et devient militant syndicaliste. En 1910, il est placé à la tête du Syndicat des dockers, puis il fonde le Syndicat des transports et des travailleurs dont il devient le secrétaire général. S'il s'illustre dans la défense de la grève des dockers en 1920, il est en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-bevin/#i_0

BLAKE ROBERT (1599-1657) amiral anglais

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 212 mots

Fils d'un négociant aisé, Robert Blake n'est venu à la vie militaire qu'à l'époque de la première révolution anglaise. Élu député au Long Parlement, il lève un régiment à ses frais et remporte plusieurs succès sur les royalistes. Il entre dans la vie navale en 1649 et, nommé à la tête d'une flotte, s'illustre grâce à l'audace de ses conceptions tactiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-blake/#i_0

BOLINGBROKE HENRY SAINT JOHN (1678-1751)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 544 mots

Né dans une riche famille de la gentry, apparenté par sa mère aux comtes de Warwick, Henry St John Bolingbroke a été élevé à Eton et probablement à Oxford et a complété son éducation par le traditionnel « grand tour » sur le Continent en 1698-1699. Il accède rapidement aux responsabilités publiques : dès 1701 il entre aux Communes. Il y devient l'un des principaux orateurs du parti tory et, pendan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-bolingbroke/#i_0

BOURG POURRI

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 192 mots

Circonscription électorale anglaise jusqu'en 1832. Elle est définie par le petit nombre d'électeurs, parfois réduits à la seule personne du propriétaire du terroir par la désertion totale des habitants, comme dans le cas d'Old Sarum. Un bourg pourri, tout comme le « bourg de poche », est ainsi à la libre disposition d'un notable local qui désigne lui-même ou possède suffisamment de moyens de press […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourg-pourri/#i_0

BRIGHT JOHN (1811-1889)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 835 mots

Homme politique britannique de premier plan et grande figure du libéralisme, John Bright est un industriel du Lancashire. Appartenant à une famille de quakers, il a reçu une bonne éducation, mais n'est pas passé par les universités ; autodidacte, il a marqué l'éloquence parlementaire par la qualité de ses références littéraires et historiques. Sa vie publique commence en 1830 lorsqu'il se passionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bright/#i_0

BRUMMEL ou BRUMMELL GEORGE BRYAN (1778-1840)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 291 mots

Roi de la mode en Angleterre pendant plus de vingt ans, le « beau Brummel » est né dans la famille d'un nouveau riche, son père ayant bénéficié, dans l'administration, de plusieurs postes et sinécures grâce au patronage d'hommes aussi puissants que lord North. Envoyé à Eton et prenant le temps de passer une année à Oxford en 1794, Brummel s'y fait remarquer par son aplomb, ses réparties et son ext […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brummel-brummell/#i_0

BUCKINGHAM GEORGE VILLIERS 1er duc de (1592-1628)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 439 mots

Devenu en 1615 le favori de Jacques Ier d'Angleterre, avec lequel il semble avoir entretenu des relations homosexuelles, George Villiers devient successivement vicomte en 1616, comte en 1617, marquis de Buckingham en 1618, et ce marquisat sera transformé en duché en 1623. Il est également élevé aux dignités de grand amiral et grand écuyer. Son influence politique connaît une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-buckingham/#i_0

CAIRNCROSS JOHN (1913-1995)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 613 mots

Issu de l'élite sociale britannique, John Cairncross fit ses études à Cambridge, où il rencontra, dans les années 1930, d'autres jeunes gens révoltés par la société même qui leur servait de tremplin, et quelque peu rapprochés souvent par une homosexualité qui n'empêcha pas plusieurs d'entre eux de mener une vie sexuelle complexe ; Cairncross lui-même avait épousé, peu avant sa mort, celle qui étai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-cairncross/#i_0

CANNING GEORGE (1770-1827)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 484 mots

Grand homme d'État anglais, Canning est entré très tôt dans la vie politique en étant élu à l'âge de vingt-quatre ans député de Newport. Juriste, fils d'un homme de loi, protégé d'un oncle banquier, il a commencé par partager les idées libérales à la mode dans sa famille et parmi ses premiers amis. Sa conversion à un conservatisme résolu date de la Révolution française et du choc qu'elle provoque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-canning/#i_0

CATHERINE D'ARAGON (1485-1536) reine d'Angleterre

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 278 mots

Fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique, Catherine est fiancée en 1498 à Arthur, prince héritier d'Angleterre, qu'elle ne rencontrera que trois ans plus tard pour l'épouser. Veuve l'année même de son mariage, elle épouse Henri VIII, en 1509, grâce à une dispense pontificale. Reine d'Angleterre, elle ne réussit à donner à la dynastie qu'une héritière : de ses cinq enfants, seule sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-d-aragon/#i_0

CATHERINE HOWARD (1522-1542) reine d'Angleterre

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 139 mots

Cinquième femme du roi Henri VIII d'Angleterre qui l'épouse le 28 juillet 1540. Issue d'une grande famille aristocratique, celle des Norfolk, très belle et plus que courtisée avant son mariage, Catherine Howard, devenue reine, ne semble pas s'être assagie et paraît avoir profité d'une absence prolongée du roi, au cours de l'été 1541, pour nouer des intrig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-howard/#i_0

CATHERINE PARR (1513-1548) reine d'Angleterre

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 105 mots

Sixième femme de Henri VIII d'Angleterre, qu'elle épouse en juillet 1543, après avoir elle-même connu deux veuvages successifs. Apparentée à de puissantes familles aristocratiques, elle semble avoir tenu son rôle avec prudence et habileté, non sans encourir le soupçon justifié de sympathiser avec une réforme plus pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-parr/#i_0

CECIL WILLIAM, baron BURGHLEY (1520-1598)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 456 mots

Élevé à la pairie en 1571, Cecil réussit une extraordinaire carrière politique : protégé de Somerset au début du règne d'Édouard VI, il survécut à la disgrâce de son maître, parvint à demeurer en grâce sous Marie Tudor, qui l'obligea à se convertir au catholicisme. Dès l'accession au trône d'Élisabeth (1558), il devint son principal secrétaire ; jusqu'à sa mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cecil/#i_0

CHAMBERLAIN AUSTEN (1863-1937)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 993 mots

Fils aîné de Joseph Chamberlain, demi-frère du plus jeune, Neville, Austen Chamberlain appartient à la famille qui influença de manière décisive la politique britannique de la fin de l'ère victorienne à la Seconde Guerre mondiale. Son prestige personnel fut immense dans l'entre-deux-guerres, bien que progress […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austen-chamberlain/#i_0

CHAMBERLAIN ARTHUR NEVILLE (1869-1940)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 622 mots

Né d'un deuxième mariage de son père, Joseph Chamberlain, Neville Chamberlain débute dans la carrière politique en entrant au Parlement de Londres en 1918. Membre du parti conservateur, il fait partie du Cabinet à partir de 1922 et, sauf un bref passage à la chancellerie de l'Échiquier en 1923-1924, est cantonné avant 1931 dans des postes relative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-neville-chamberlain/#i_0

CHAMBERLAIN HOUSTON STEWART (1855-1927)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 351 mots

Écrivain anglais connu essentiellement comme l'un des pères européens du racisme. Né dans une famille d'officiers supérieurs, influencé par un professeur allemand de Cheltenham, Otto Kuntze, et par ses études de sciences naturelles à Genève, il passe les années 1885-1889 en Allemagne et s'enthousiasme pour Richard Wagner, auquel il consacrera plusieurs monog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/houston-stewart-chamberlain/#i_0

CHAMBERLAIN JOSEPH (1836-1914)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 586 mots

Né à Londres, devenu industriel à Birmingham, unitarien tôt tourné vers les questions sociales et en particulier éducatives, Joseph Chamberlain entre dans la vie publique à partir de 1873. Il va être successivement le fondateur du socialisme municipal, l'intransigeant nationaliste hostile à toute sécession irlandaise, l'apôtre du néo-impérialisme et d'un nouveau cours de la politique étrangère, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-chamberlain/#i_0

CHAMBRE ÉTOILÉE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 676 mots

Cour de justice anglaise sous les Tudors et les premiers Stuarts. À l'origine, on trouve l'exercice, par le Conseil du roi, d'une justice retenue, rendue dans une salle du palais au plafond constellé d'étoiles. Aux conseillers ont pu être adjoints des experts, et Henri VII, en 1487, a ainsi établi une cour chargée de poursuivre les coupables d'infractions à la paix publique, et particulièrement le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambre-etoilee/#i_0

CHARLES II (1630-1685) roi d'Angleterre (1660-1685)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 587 mots

Fils aîné du roi décapité, privé du trône d'Angleterre en 1649, chassé en 1651 de l'Écosse qui l'avait reconnu roi en janvier de la même année, Charles doit mener une longue vie d'exilé, plus ou moins bienvenu dans les pays de l'Europe occidentale, en particulier en Hollande ; il doit au choix de Monk, en 1660, de retrouver ses droits légitimes, au prix de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ii-1630-1685-roi-d-angleterre-1660-1685/#i_0

CHARTISME

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 008 mots

Mouvement politique et social anglais qui se développe au cours des années 1838-1848 et qui tire son nom de la Charte du peuple, document exposant six revendications majeures : suffrage universel pour les hommes à partir de vingt et un ans ; éligibilité de tous les citoyens ; élection annuelle du Parlement ; scrutin secret ; in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chartisme/#i_0

CHRISTIANISME SOCIAL ANGLAIS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 682 mots

Le lien entre la foi religieuse et la volonté d'obtenir une société plus juste a été affirmé très tôt dans l'Angleterre du xixe siècle, aussi bien par les Églises non conformistes que par l'Église anglicane. Les racines historiques du christianisme social anglais plongent loin dans le passé : à la fin du Moyen Âge, les lollards ont proclamé la vocatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme-social-anglais/#i_0

CLARENDON EDWARD HYDE 1er comte de (1609-1674)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 608 mots

Homme d'État anglais et principal serviteur de la monarchie entre 1643 et 1667, bien connu grâce à son Histoire de la rébellion (History of the Great Rebellion and Civil Wars in England), rédigée en deux temps, avant 1660 et après 1667, et à son Autobiographie (Life), en partie intégrée à l'ouvrage précédent. Homme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-clarendon/#i_0

CLIVE ROBERT (1725-1774)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 518 mots

Le nom de Clive est intimement mêlé à l'histoire de la conquête de l'Inde et à la victoire des prétentions anglaises sur les françaises. Originaire d'une petite famille de la gentry, sa vocation coloniale est celle de nombreux cadets de famille en quête d'un emploi : en 1743, il devient un employé de la Compagnie des Indes. Très vite, il renonce à l'administration et obtient d'être versé dans l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-clive/#i_0

COBBETT WILLIAM (1762-1835)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 703 mots

Journaliste, agitateur radical, paysan, parlementaire anglais, William Cobbett est l'un des plus brillants esprits de son temps et l'un des plus indéfinissables. Né dans une humble famille paysanne, qui lui lègue l'amour de la terre et lui permet de comprendre les angoisses des fermiers et ouvriers agricoles, c'est un autodidacte. Soldat de carrière de 1783 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cobbett/#i_0

COBDEN RICHARD (1804-1865)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 370 mots

Industriel et homme d'État anglais. Né dans une petite famille de fermiers du Sussex, Richard Cobden est un type de self-made man. D'abord employé, puis représentant de commerce, il devient à partir de 1832 un industriel prospère de Manchester, spécialisé dans la production de cotonnades imprimées. Quelques années plus tard, il se lance dans l'action politique et attache son nom à deux grandes cau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-cobden/#i_0

COKE sir EDWARD (1552-1634)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 335 mots

L'un des plus célèbres juristes anglais du xviie siècle. Nombre des jugements de sir Edward Coke ont fait jurisprudence. Sa vie publique a été marquée par la difficile recherche d'une conciliation entre les exigences du droit et la loyauté envers le monarque. Appelé aux plus hautes fonctions judiciaires sous Élisabeth Ire et sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coke-sir-edward/#i_0

COLET JOHN (1466-1519)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 330 mots

Humaniste anglais, John Colet était fils d'un lord-maire de Londres et élève d'Oxford. Son séjour de trois ans en Italie, de 1493 à 1496, lui vaut de connaître les Florentins Marcile Ficin, Pic de La Mirandole, Savonarole ; ils lui inspirent son exigence de pureté, sa croyance en la valeur de toutes les religions, son idéal de régénération du chr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-colet/#i_0

COLLINS MICHAEL (1890-1922)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 400 mots

L'un des principaux artisans de l'indépendance irlandaise. Né en Irlande, installé à Londres comme employé entre 1906 et 1916, très tôt membre du Sinn Fein, il prend part à la rébellion de Pâques 1916 et le paie d'un court emprisonnement. L'exécution des principaux chefs du mouvement favorise l'accession de jeunes aux hautes responsabilités, et Collins devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-collins/#i_0

CONSERVATEURS, Royaume-Uni

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 225 mots

L'un des grands partis politiques britanniques, dont le nom apparaît vers 1836 pour succéder au traditionnel terme « tory ». Dès la naissance du parti, Robert Peel lui fixe l'objectif d'associer classes moyennes et supérieures et de favoriser les évolutions qui ne compromettraient pas les fondements de l'ordre et de la vie nationale. Constamment attentif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservateurs-royaume-uni/#i_0

CÔTES DE FER

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 335 mots

Surnom donné, semblerait-il, par le prince Rupert aux cavaliers de Cromwell qui venaient de le défaire à la bataille de Marston Moor en 1644. Les Côtes de fer trouvent leur origine dans le recrutement, en 1643, par Cromwell d'une force de cavalerie de l'Association orientale des comtés de Norfolk, Suffolk, Essex, Cambridge et Hertford ; cette force, mise à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cotes-de-fer/#i_0

CROMER EVELYN BARING 1er comte (1841-1917)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 601 mots

Le nom de Baring, élevé à la pairie avec le titre de Cromer en 1901, est associé à la grande période de l'impérialisme britannique et, plus particulièrement, à la mainmise sur l'Égypte. Né dans le Norfolk, ayant perdu très jeune son père qui avait siégé aux Communes, il se destine à la carrière militaire et devient officier d'artillerie en 1858. Après avoir passé quelque temps en Méditerranée, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evelyn-cromer/#i_0

CROMWELL OLIVER (1599-1658)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 828 mots

L'« Anglais de Dieu », l'élu chargé par la Providence de faire de son pays le Nouvel Israël et de rapprocher l'avènement du royaume divin, le puritain moraliste : ce sont là quelques-uns des titres de Cromwell à incarner une révolution dont l'historiographie a longtemps fait la « révolution puritaine », dans l'opposition déclarée des dissidents fanatisés, les « têtes rondes », et des fidèles d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-cromwell/#i_0

CROMWELL THOMAS (1485 env.-1540)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 413 mots

L'un des plus grands hommes d'État anglais du xvie siècle, doué de qualités qui ont peut-être fait de lui « le plus remarquable révolutionnaire de l'histoire d'Angleterre » (G. R. Elton), Thomas Cromwell a joué un rôle primordial dans les grandes réformes et dans la politique de Henri VIII. Ses origines sont obscures et son destin d'abord incertain : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-cromwell/#i_0

CURZON GEORGE NATHANIEL, marquis de Kedleston (1859-1925)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 570 mots

Fils d'un pasteur du Derbyshire, brillant élève à Eton et étudiant à Oxford, très tôt attiré par l'Orient, Curzon entame en 1884 une belle carrière politique dans les rangs du Parti conservateur britannique. Protégé par lord Salisbury, dont il est devenu à cette date le secrétaire adjoint, il réussit à se faire élire au Parlement en 1886. Revenu de ses premiers enthousiasmes pour le torysme démocr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-nathaniel-curzon/#i_0

DALHOUSIE JAMES ANDREW BROWN-RAMSAY lord, 1er marquis et 10e comte (1812-1860)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 780 mots

Connu surtout pour son action au gouvernement général de l'Inde de 1848 à 1856, lord Dalhousie a bénéficié à sa naissance de toutes les bénédictions. Troisième fils d'un gouverneur général du Canada devenu pair du royaume au cours de sa carrière militaire, il reçoit l'éducation des jeunes aristocrates à Harrow et à Oxford, et entre très jeune à la Chambre des Communes. Héritier du titre à la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-andrew-dalhousie/#i_0

DAMPIER WILLIAM (1652-1715)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 314 mots

Fils d'un petit paysan anglais, entré très jeune dans la marine, William Dampier a combattu les Hollandais en 1672-1673, avant de choisir la vie d'un aventurier, négociant ici, pirate ailleurs, passant des Antilles à l'Afrique, de l'Afrique à la Virginie, membre à partir de 1683 d'une expédition dans le Pacifique qui le mène de Guam à Sumatra, en Chine et en Inde. Il vit les aventures les plus inv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-dampier/#i_0

DARNLEY HENRY STUART lord (1541-1567)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 241 mots

Petit-neveu d'Henri VIII d'Angleterre, Henry Darnley a su inspirer, en 1565, un violent amour à Marie Stuart, reine d'Écosse. Celle-ci décide de l'épouser malgré les réserves des presbytériens écossais à l'égard d'un catholique. Darnley est fait duc d'Albany, puis proclamé roi d'Écosse. Ambitieux mais faible et malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-darnley/#i_0

DAVITT MICHAEL (1846-1906)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 348 mots

Agitateur irlandais, fils d'un petit fermier catholique émigré en Angleterre, Davitt a occupé une place particulière dans la révolte de l'Irlande. Membre à partir de 1865 du mouvement fenian, il a commencé par partager les idées de ses camarades nationalistes sur la priorité à l'indépendance et sur la valeur exclusive de la violence : il participe, en 1867, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-davitt/#i_0

DESPENSER LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 200 mots

Famille anglaise élevée à la pairie au début du xiie siècle. Plusieurs de ses membres arrivèrent à de hautes dignités, dont le « justicier » Hugues au temps de Henry III et de Simon de Montfort. Le plus connu est Hugues le Despenser, tendre favori d'Édouard II, qui le fait comte de Winchester en 1322 : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-despenser/#i_0

DEUX-ROSES GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 564 mots

Plus justement appelée « guerre des Roses » si l'on suit la tradition anglaise, la guerre des Deux-Roses est une guerre civile qui déchire l'Angleterre de 1455 à 1485. L'expression paraît avoir été forgée relativement tard, au début du xixe siècle, et fait allusion à l'insigne qu'auraient porté les combattants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-des-deux-roses/#i_0

DE VALERA EAMON (1882-1975)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 444 mots

Révolutionnaire et homme d'État irlandais. Fils d'un artiste espagnol et d'une Irlandaise, né aux États-Unis, professeur de mathématiques, membre de la ligue gaélique, Eamon De Valera prend part au soulèvement de Pâques 1916 et n'échappe à l'exécution que grâce à sa double nationalité britannique et américaine. Devenu président du Sinn Fein en octobre 1917, il fait alors de plus en plus figure de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eamon-de-valera/#i_0

DISRAELI BENJAMIN (1804-1881) comte de Beaconsfield

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 707 mots

Homme d'État britannique. Fils d'un père juif converti à l'anglicanisme, Benjamin Disraeli se fait d'abord connaître par ses talents d'écrivain. Après plusieurs œuvres mineures, dont Vivian Grey en 1827, il publie en 1844, 1845 et 1847 ses trois grands romans : Coningsby ; Sybil, or The Two Nations et Tancred, or The New Cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-disraeli/#i_0

DOMESDAY BOOK

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 418 mots

Document cadastral du début de l'époque normande en Angleterre, le Domesday Book — ou simplement le Domesday — fut dressé par Guillaume le Conquérant. Devenu roi d'Angleterre après la défaite d'Harold à Hastings (1066), Guillaume voulut connaître, de façon précise, les biens et ressources du pays. La descriptio fut terminé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domesday-book/#i_0

DOMINION

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 965 mots

Le terme de dominion, au contenu juridique vague à dessein, est né en 1867 à l'occasion de la fondation de la Fédération canadienne et de la dévolution à son gouvernement central de la souveraineté interne. Il n'entre dans la titulature royale qu'en 1901, à l'avènement d'Édouard VII, et s'applique encore à tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominion/#i_0

DOUGLAS-HOME ALEXANDER FREDERICK (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 965 mots

Descendant d'une fort ancienne dynastie écossaise, qui lui vaut, en 1951, d'hériter du titre de quatorzième comte de Home, Alexander Frederick Home brise cette continuité. Mort à quatre-vingt-douze ans, le 9 octobre 1995, dans le Berwickshire où il s'était retiré, il n'est en effet alors que pair viager, avec le seul titre de lord Home of the Hirsel qui lui fut conféré en 1974 : entre-temps, en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-frederick-douglas-home/#i_0

DROGHEDA

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 342 mots

Ville de la côte est de la république d'Irlande, à 50 kilomètres environ au nord de Dublin. Située sur la Boyne, à proximité de son embouchure, Drogheda (en irlandais Droichead Átha, « le pont sur le gué ») a été fondée par les Normands au début du xe siècle. Forteresse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogheda/#i_0

ÉCHIQUIER

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 536 mots

L'expression a longtemps désigné en Angleterre la section financière du Conseil du roi, telle qu'elle a commencé à être définie au xie siècle sous Henri Ier ; l'appellation a sans doute pour origine le dessin de la nappe recouvrant la table de travail des conseillers, probablement destiné à faciliter les comptes qu'ils effectuen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echiquier/#i_0

ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Edwige CAMP-PIETRAIN, 
  • Roland MARX
  •  • 6 848 mots

L'Écosse est un pays de 77 000 kilomètres carrés environ aux frontières à la fois historiques et naturelles. Au sud, les Lowlands prolongent simplement les plaines et collines de l'Angleterre au-delà des Borders et se continuent en une étroite bande orientale. Mais une véritable coupure physique est créée par les firths de la Clyde et de la Forth : ils isol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/#i_0

EDEN sir ROBERT ANTHONY (1897-1977)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 723 mots

Devenu le premier comte d'Avon en 1961, Anthony Eden a marqué l'histoire de son temps par un rôle politique majeur à la tête de la diplomatie, puis des affaires de l'État britannique. Membre du Parti conservateur, sa première consécration gouvernementale lui vient en 1935 : Baldwin démontre alors sa volonté de favoriser les jeunes talents en lui confiant un « ministère sans portefeuille pour les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eden-sir-robert-anthony/#i_0

ÉDOUARD II (1284-1327) roi d'Angleterre (1307-1327)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 341 mots

Sixième souverain de la dynastie des Plantagenêts, Édouard doit son accession à la couronne à la mort prématurée de ses trois frères aînés. Son règne désastreux forme un contraste total avec celui de son père Édouard Ier. Monté sur le trône alors que se déroule une expédition contre l'Écosse, il est le responsable de l'échec complet du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-ii/#i_0

ÉDOUARD III (1312-1377) roi d'Angleterre (1327-1377)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 509 mots

Monté sur le trône après le meurtre de son père, débarrassé dès 1330, par une petite révolution de palais, de sa mère Isabelle, emprisonnée, et de Roger Mortimer, exécuté, Édouard III a vécu trop longtemps pour conserver, à l'extrême fin de son règne, l'autorité jalouse qu'il avait ambitionnée : sénile, il doit vers 1370, assister aux luttes d'influen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-iii/#i_0

ÉDOUARD IV (1442-1483) roi d'Angleterre (1461-1483)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 380 mots

Fils aîné de Richard d'York, il est le premier souverain de la dynastie, grâce à ses victoires sur les Lancastre au cours de la guerre des Deux-Roses. Rival pendant dix ans du roi légitime Henri VI, il a connu un règne d'abord très troublé après sa proclamation à Londres en 1461, et n'a pu exercer paisiblement son autorité qu'après la mort d'He […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-iv/#i_0

ÉDOUARD VI (1537-1553) roi d'Angleterre (1547-1553)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 640 mots

Seul héritier mâle de Henri VIII, fils de Jane Seymour, Édouard devient roi à l'âge de neuf ans et meurt à quinze. Malgré une précocité intellectuelle attestée par ses écrits, un intérêt passionné pour les choses de la religion (« nouveau Josias », selon Calvin), une attention croissante prêtée aux affaires publiques, il a souvent été l'instrument de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-vi/#i_0

ÉDOUARD VII (1841-1910) roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1901-1910)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 295 mots

Fils aîné de la reine Victoria et du prince consort Albert de Saxe-Cobourg, Édouard VII accéda au trône d'Angleterre à l'âge de soixante ans, après avoir goûté comme prince de Galles aux plaisirs de la vie parisienne réprouvés par la morale victorienne. Il exerça son métier de souverain avec un sens aigu de ses devoirs et des limites de son autorité. Très a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-vii/#i_0

ÉDOUARD VIII (1894-1972) roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1936)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 145 mots

Fils de George V, prince de Galles très populaire grâce à son attitude « sociale », Édouard VIII ne règne que du 20 janvier au 11 décembre 1936. Son projet de mariage avec Mrs Simpson, une Américaine divorcée, lui a valu l'hostilité déterminée de l'Église d'Angleterre, mais aussi des gouvernements des dominions et du Premier ministre Stanley Baldwin. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-viii/#i_0

ÉDOUARD D'ANGLETERRE, prince de Galles, dit LE PRINCE NOIR (1330-1376)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 207 mots

Deuxième héritier du trône d'Angleterre à recevoir le titre de prince de Galles (1343), fils d'Édouard III, le Prince Noir a établi sa gloire par les victoires de ses armes. Il participe aux premières grandes batailles de la guerre de Cent Ans, où son armure lui vaut son surnom. Présent à Crécy en 1346, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-d-angleterre/#i_0

ÉDOUARD LE CONFESSEUR saint (entre 1003 et 1005-1066) roi d'Angleterre (1042-1066)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 271 mots

Né à Islis, petit-fils de Richard Ier, duc de Normandie, et fils d'Éthelred II, Édouard fut choisi comme roi du vivant de son frère aîné Hartha-Cnut, grâce à l'appui de Godwine, comte de Wessex. À la mort de son frère, en 1042, il fut « reconnu roi par tous », mais ne fut couronné qu'en 1043. Cependant, malgré l'appui qu'il avait manifesté au roi, Godwine, qui était en butte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-le-confesseur/#i_0

ÉLISABETH II (1926- ) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1952- )

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Roland MARX
  •  • 629 mots

Fille du roi George VI, auquel elle succède le 6 février 1952, Élisabeth II est l'épouse, depuis 1947, du duc Philippe d'Édimbourg, dont elle a eu quatre enfants : Charles, prince de Galles, Andrew, duc d'York, le prince Edward, et la princesse royale Anne. Elle appartient à la dynastie des Windsor, nom substitué en 1917 à celui de Saxe-Cobourg-Gotha. Sa titulature officielle rappelle que, couronn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ii/#i_0

ESTABLISHMENT

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 617 mots

L'usage de ce terme s'est répandu à la fin des années 1950. L'establishment désigne habituellement l'élite dirigeante de la Grande-Bretagne, mais cette élite est loin d'être restreinte aux responsables officiels de la vie politique : souveraine, cabinet, Parlement. L'opinion publique semble considérer que, par des voies plus ou m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/establishment/#i_0

ÉTABLISSEMENT ACTE D' (1701)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 206 mots

Votée en 1701, quelques mois avant la mort de Guillaume III, cette loi fonde les règles de la succession aux trônes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande. Le Parlement anglais s'inquiète de l'absence d'héritiers de Guillaume III et de la princesse Anne qui est son successeur légitime. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-d-etablissement/#i_0

ETHELBERT (mort en 616) roi du Kent (560-616)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 269 mots

Un des premiers souverains saxons qui ait eu quelque importance après les invasions barbares. Ethelbert (ou Æthelberht) semble avoir réussi à établir sa suprématie sur d'autres branches des peuples conquérants et aurait été l'un des sept souverains ayant accédé au titre de Bretwalda, symbole de souveraineté sur l'Angleterre du Sud tout entière. Ayant épousé Berthe, fille du roi franc Caribert I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethelbert/#i_0

FABIAN SOCIETY ou SOCIÉTÉ FABIENNE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 981 mots

Les « Fabiens » constituent depuis 1884 le plus célèbre club de pensée socialiste en Angleterre. Gros de quelques centaines de membres dans les années 1890, il en compte 2 462 en 1909, dont plus de la moitié sont des Londoniens. Ce nombre a plus que doublé à notre époque. Depuis sa naissance, on y a vu figurer la plupart des grands intellectuels de gauche, à commencer par G. B. Shaw et les Webb, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fabian-society-societe-fabienne/#i_0

FENIANS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 331 mots

Prétendant tirer leur nom de fianna, guerriers héroïques de la légende gaélique, les fenians ou Frères républicains irlandais sont des nationalistes décidés à recourir à la violence pour obtenir l'indépendance de leur île. Ils constituent leur société simultanément à New York sous la direction de John O'Mahony et à Dublin en 1858 et entend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fenians/#i_0

FOX CHARLES JAMES (1749-1806)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 357 mots

Fils d'un homme d'État opportuniste et bien en cour, Charles Fox commence sa carrière politique dans les rangs du clan autoritaire de lord North, le plus fidèle soutien du roi d'Angleterre George III. Bien que parvenu aux honneurs ministériels dès 1770, il rompt bientôt avec les tories et devient un chef whig. La guerre d'Indépendance américaine trouve en lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-james-fox/#i_0

FRENCH JOHN (1852-1925) 1er comte d'Ypres

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 204 mots

Né à Ripple dans le Kent, John French sert d'abord dans la marine et passe dans l'armée de terre en 1874. Il prend part à la campagne du Soudan de 1884-1885, sert un temps en Inde avant de passer au ministère de la Guerre en août 1895. Revenu au service actif, il est envoyé en Afrique du Sud et s'y révèle un chef brillan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-french/#i_0

GALLES PAYS DE

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Roland MARX
  •  • 2 818 mots

S'étendant sur un peu plus de 20 000 km2, peuplé en 2005 de 2 950 000 habitants, le pays de Galles constitue, à l'ouest de la Grande-Bretagne, un élément de sa « frange celtique ». Bien plus étroitement intégré, depuis le xive siècle, au système politique anglais que l'Écosse ou l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-de-galles/#i_0

GARDINER STEPHEN (1483-1555)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 346 mots

Théologien et homme d'État anglais, évêque de Winchester à partir de 1531, chancelier de l'Université de Cambridge en 1540, Lord-Chancelier au début du règne de Marie Tudor. Gardiner, poussé en avant par Wolsey, demeuré en grâce sous Henri VIII après la chute du ministre, a été l'avocat ardent d'un divorce royal fondé sur des principes théologiques ; il a sout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-gardiner/#i_0

GEORGE V (1865-1936) roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1910-1936)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 245 mots

Deuxième fils du futur Édouard VII, devenu prince héritier à la mort de son frère aîné, George V monte sur le trône le 6 mai 1910. Dès le début de son règne, il doit peser en faveur du règlement de la querelle constitutionnelle et de l'abaissement de la Chambre des lords. Il tente aussi de préserver les chances d'une solution pacifique en Irlande. Attentif a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-v/#i_0

GEORGE VI (1895-1952) roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (1936-1952)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 187 mots

Frère cadet d'Édouard VIII, Albert, duc d'York, lui succède sous le nom de George VI le 11 décembre 1936 : il accepte alors le trône devenu vacant à la suite de l'abdication du roi, désireux d'épouser Mrs. Simpson. Porté aux responsabilités sans qu'il y ait été préparé, George VI les a assumées avec courage et détermination. Son couronnement, le 12 mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-vi/#i_0

GLADSTONE WILLIAM EWART (1809-1898)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 552 mots

Homme d'État britannique, plusieurs fois Premier ministre de son pays (1868-1874, 1880-1885, 1886 et 1892-1894). Fils d'un marchand de Liverpool, Gladstone entre dans la vie politique en 1832 comme député conservateur de Newark ; il est alors un ferme tenant de l'Église anglicane établie, ce qui lui vaut de vives attaques de libéraux comme T. B. Macaulay. Ayant attaché sa fortune à celle de sir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-ewart-gladstone/#i_0

GORDON CHARLES (1833-1885)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 207 mots

Général anglais et héros légendaire de l'épopée impériale britannique. Officier de carrière, Charles Gordon participe à la prise de Pékin en 1860 et combat, de 1863 à 1865, les Taiping pour le compte du gouvernement chinois. Prenant part à plusieurs campagnes au Soudan au cours des années 1870, il y aide les Égyptiens à maintenir leur autorité et à supprimer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-gordon/#i_0

GRANDE CHARTE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 347 mots

Premier monument de la Constitution anglaise, rédigé et promulgué en 1215. Bien qu'en théorie ils aient été dus à une médiation de l'archevêque de Canterbury, Étienne Langton, entre le roi et ses grands vassaux, ses soixante-trois articles sont imposés à Jean sans Terre par une révolte de barons, soutenus pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-charte-1215/#i_0

GRATTAN HENRY (1746-1820)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 333 mots

Avocat et homme politique irlandais. Entré au parlement de l'Irlande en 1775, Henry Grattan a été pendant plus de vingt-cinq ans le défenseur éloquent de l'indépendance de l'île et le partisan d'une émancipation au moins graduelle de ses concitoyens catholiques. Associé à Henry Flood, il organise un corps de volontaires irlandais, en principe destiné à résis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-grattan/#i_0

GREY CHARLES (1764-1845)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 355 mots

Originaire d'une grande famille aristocratique anglaise, qui lui vaut d'hériter en 1807 du titre de comte, député du comté de Northumberland à vingt-deux ans, Charles Grey fut pendant toute sa carrière politique un libéral modéré, très réservé à l'égard des courants les plus radicaux au sein du parti whig. Comme nombre de jeunes enthousiasmés par l'esprit des Lumières, il applaudit en 1789 à la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-grey/#i_0

GUILLAUME II LE ROUX (1056 env.-1100) roi d'Angleterre (1087-1100)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 153 mots

Troisième fils de Guillaume le Conquérant, il est choisi par son père pour lui succéder sur le trône d'Angleterre, de préférence à son frère aîné Robert Courteheuse, à qui échoit la Normandie. L'appui de l'archevêque Lanfranc lui permet d'assumer la succession. Son règne est marqué par plusieurs graves révoltes féodales, surtout en 1088 et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-ii-le-roux/#i_0

HAIG DOUGLAS HAIG 1er comte (1861-1928) maréchal britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 257 mots

Né à Édimbourg, Douglas Haig entre à l'école militaire de Sandhurst ; officier de l'armée Kitchener au Soudan, il est nommé colonel après une brillante participation à la guerre des Boers. Général dès 1904, il est placé à la tête de l'organisation de l'état-major général impérial puis devient chef d'état-major de l'armée des Indes en 1909. Commandant du 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douglas-haig/#i_0

HAKLUYT RICHARD (1553-1616)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 327 mots

Élevé à Oxford, entré dans les ordres, archidoyen de Westminster en 1603, Richard Hakluyt est surtout connu comme le héraut enthousiaste de l'évangile du « grand large » au temps d'Élisabeth. Avide de connaissances géographiques, il cherche à faire partager son savoir, publie, en 1582, Divers Voyages Touching the Discoveries of America, traduit, après un séjour à Paris, le jour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hakluyt/#i_0

HENRI II PLANTAGENÊT (1133-1189) roi d'Angleterre (1154-1189)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 581 mots

Petit-fils d'Henri Ier, désigné par son grand-père pour lui succéder dès le moment de sa naissance, écarté en fait du trône par Étienne, neveu du roi défunt, Henri II doit tout à l'énergie de sa mère, Mathilde, et de son père, Geoffroi V Plantagenêt. Il est couronné en 1154 et, dès ce moment, il est le maître non seulement de l'Angleterre, mais aussi de la Normandie ; en out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-plantagenet/#i_0

HENRI III (1207-1272) roi d'Angleterre (1216-1272)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 349 mots

Fils aîné de Jean sans Terre, mis en possession de sa couronne grâce à une intervention pontificale et à l'appui militaire de certains barons, Henri III connaît un règne perpétuellement troublé par des révoltes et voit son autorité bafouée et discutée. C'est un roi faible de caractère et volontiers soumis aux avis de favoris, cosmopolite dans sa pens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-iii-1207-1272-roi-d-angleterre-1216-1272/#i_0

HENRI IV DE LANCASTRE (1367-1413) roi d'Angleterre (1399-1413)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 340 mots

Connu plutôt sous le nom de Henri Bolingbroke, fils de Jean de Gand, Henri IV usurpe le trône en 1399 et fonde la nouvelle dynastie des Lancastre. Son action a été menée contre Richard II, coupable de l'avoir banni et d'avoir confisqué à son profit les biens de Jean de Gand à la mort de celui-ci ; elle a été so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-iv-de-lancastre/#i_0

HENRI V (1387-1422) roi d'Angleterre (1413-1422)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 381 mots

Très tôt mêlé aux affaires du royaume et sans doute l'un des responsables de la politique continentale plus vigoureuse adoptée par son père vers la fin de sa vie, Henri V demeure surtout le grand vainqueur anglais de la guerre de Cent Ans. Deux ans après être monté sur le trône, il décide de tirer parti de la querelle des Armagnacs et des Bourguig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-v-1387-1422-roi-d-angleterre-1413-1422/#i_0

HENRI VI (1421-1471) roi d'Angleterre (1422-1461 et 1470-1471)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 338 mots

Premier des souverains anglais à porter le titre de « roi de France » en invoquant des droits affirmés par le traité de Troyes de 1420 et légitimés par le Parlement de Paris ; seul souverain sacré en France, mais à Notre-Dame de Paris pour riposter au sacre de Charles VII à Reims. Âgé de neuf mois seulement à la mort de son père, Henri VI a été longtemps tenu à l'écart par le régent de France, Bed […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-vi-1421-1471-roi-d-angleterre-1422-1461-et-1470-1471/#i_0

HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 981 mots

Né à Greenwich en juin 1491, fils d'Henri VII qui fut le premier souverain Tudor, Henri VIII d'Angleterre monte sur le trône en 1509 à l'âge de dix-huit ans et son règne ne s'achève qu'en janvier 1547. Contemporain de François Ier et de Charles Quint, il a été, comme eux, un roi à la fois humaniste et chevalier, dont les décision […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-viii/#i_0

HOME RULE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 510 mots

L'expression signifie « autonomie interne » et a pu être employée dans des occasions variées. Historiquement, elle appartient à l'Irlande : elle est la revendication, à partir de 1870, d'un mouvement pour « un gouvernement autonome » qui, opposé à la violence révolutionnaire et peu convaincu des chances d'obtenir une complète indépendance, a décidé de formuler cette revendication minimale.Le group […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/home-rule/#i_0

HUSKISSON WILLIAM (1770-1830)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 396 mots

Homme d'État britannique et grande figure du parti tory dans les premières décennies du xixe siècle, William Huskisson est né dans une famille modérément aisée du Worcestershire, il a bénéficié de la protection d'un oncle, médecin de l'ambassade d'Angleterre à Paris : il passe plusieurs années dans la capitale française à partir de 1783, assiste aux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-huskisson/#i_0

JACQUES V (1512-1542) roi d'Écosse (1513-1542)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 272 mots

Roi alors qu'il n'a pas encore deux ans, Jacques V connaît une jeunesse difficile, marquée par les luttes de clans et l'affrontement en particulier du comte d'Angus, deuxième époux de sa mère, et du duc d'Albany, régent théorique du royaume jusqu'en 1524. Il ne prend réellement le pouvoir qu'à l'âge de seize ans. À l'intérieur, il n'échappe pas aux conséquences de fréquentes luttes féodales, malgr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-v/#i_0

JEAN DE GAND (1340-1399) duc de Lancastre (1361-1399)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 264 mots

Quatrième fils d'Édouard III d'Angleterre, Jean de Gand doit son nom au hasard de sa naissance en Flandre. Époux de Blanche de Lancastre, il est fait, en 1362, duc de Lancastre. Moins souvent absent de son pays que son frère, le Prince Noir, il y joue un rôle politique grandissant et cela malgré des prétentions au trône de Castille, affirmées depuis qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-gand/#i_0

JEAN SANS TERRE (1167-1216) roi d'Angleterre (1199-1216)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 362 mots

Fils cadet de Henri II Plantagenêt, Jean attend longtemps en vain de recevoir une part des domaines paternels, en Irlande ou en France ; son mariage seul lui vaudra le comté de Gloucester. Opposé à son père, envieux du sort de son frère Richard Cœur de Lion, il lutte d'abord avec celui-ci contre la dominat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sans-terre/#i_0

JINGOÏSME

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 179 mots

Terme anglais synonyme de chauvinisme patriotique. Il apparaît en 1878, au moment d'une grave crise en Orient, et désigne alors les partisans d'une guerre. Il est tiré d'un refrain populaire, et le mot « jingo » lui-même n'a pas de signification particulière : « Nous ne souhaitons pas combattre, mais, par Jingo ! si nous en venons là, nous avons les bateaux, nous avons les hommes et nous avons l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jingoisme/#i_0

KITCHENER HORATIO HERBERT (1850-1916)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 377 mots

Officier de carrière à partir de 1871, Kitchener parcourt très tôt plusieurs pays du Proche-Orient, reçoit de premières affectations à Chypre (1878) et en Égypte, d'où il assiste de loin, impuissant, à l'échec de l'expédition soudanaise de Gordon (1885). Treize ans plus tard, il vengea cet échec en écrasant les troupes du successeur du Mahdi et en s'emparant de Khartoum : sa victoire lui vaudra la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horatio-herbert-kitchener/#i_0

LAUD WILLIAM (1573-1645)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 632 mots

Fils d'un drapier de Reading, Laud devient chapelain du roi d'Angleterre Jacques Ier en 1611, évêque de Saint David's en 1621, protégé du duc de Buckingham, conseiller de plus en plus écouté de Charles Ier, évêque de Londres en 1628, archevêque de Canterbury et primat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-laud/#i_0

LILBURNE JOHN (1614-1657)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 967 mots

Chef le plus célèbre du mouvement des niveleurs au temps de la révolution anglaise, John Lilburne sut allier l'action militante la plus déterminée à la réflexion idéologique la plus poussée (il est l'auteur d'une centaine de brochures au moins). Sa célébrité première se rattache à son combat contre l'intolérance de Charles Ier et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lilburne/#i_0

LIMERICK

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 531 mots

Ville de la côte ouest de la république d'Irlande, dans la province de Munster, située au fond de l'estuaire du Shannon. L'implantation humaine semble être très ancienne à Limerick (gaélique : Luimneach) ; à proximité se trouve le site de Lough Gur, le plus important habitat néolithique irlandais connu. De très nombreuses traditions se rapportent à l'Antiqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/limerick/#i_0

LLOYD GEORGE DAVID (1863-1945)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 839 mots

Né à Manchester, fils d'un instituteur, Lloyd George passe son enfance au pays de Galles. Il fait des études juridiques et se taille une réputation de brillant avocat. De religion baptiste, il attaque constamment l'Église établie et l'aristocratie foncière : pour défendre les paysans, il organise une ligue agraire. Élu au Parlement comme libéral en 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-lloyd-george/#i_0

LONDRES

  • Écrit par 
  • Frédéric RICHARD, 
  • Roland MARX
  •  • 9 640 mots

Depuis qu'elle est entrée dans l'ère moderne, Londres semble systématiquement anticiper les grandes étapes de l'histoire urbaine. Première ville millionnaire du monde, au moins occidental, dès le début du xixe siècle, sa forte croissance démographique s'est traduite plus tôt que partout ailleurs par des formes d'étalement et de suburbanisation permise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/londres/#i_0

LONDRES TOUR DE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 279 mots

Ensemble fortifié situé au cœur de la Cité de Londres. Les bâtiments de la Tour de Londres, mis à part les restes d'une muraille romaine, ont été construits progressivement à partir de 1078 et certains ne datent que du milieu du xixe siècle. Une tour centrale, la tour Blanche, est la plus ancienne ; elle a constitué à l'époque du Conquérant un donjon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-de-londres/#i_0

MACAULAY THOMAS BABINGTON baron (1800-1859)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 320 mots

Historien et homme d'État britannique. Fils d'un négociant, lui-même homme de loi de formation, Macaulay a connu une brillante carrière politique dans les rangs des whigs. Membre du Conseil des Indes de 1834 à 1838, plusieurs fois ministre, en particulier de la Guerre de 1839 à 1841, il demeura activement mêlé à la vie parlementaire jusqu'en 1855 et sera élevé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-macaulay/#i_0

MACDONALD JAMES RAMSAY (1866-1937)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 933 mots

Né dans une famille écossaise pauvre du Morayshire, d'esprit très religieux mais influencé très jeune par Henry George et Henry Mayers Hyndman, James Ramsay MacDonald eut une adolescence difficile. Membre de la Société fabienne dès 1886, il devient l'un des orateurs de la Fédération social-démocrate. Passé au journalisme, poursuivant une formation d'autodidacte, il entre, en 1894, dans l'Independe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-ramsay-macdonald/#i_0

MACMILLAN HAROLD (1894-1986)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 576 mots

Premier ministre conservateur de la Grande-Bretagne, de 1957 à 1963. D'origine bourgeoise, apparenté à la haute aristocratie par son mariage, Harold MacMillan a représenté, dans les années trente, un courant réformateur au sein de son parti : il s'est alors fait l'avocat d'interventions étatiques plus poussées dans la vie économique et s'est signalé par son opposition aux accords de Munich. Sa vér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-macmillan/#i_0

MALOUINES (GUERRE DES)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 024 mots

Conflit inédit depuis 1945, la guerre des Malouines a opposé deux États du camp occidental : un pays en développement de l'Amérique latine, l'Argentine, et une puissance atomique européenne, la Grande-Bretagne. La guerre s'explique en partie par le nationalisme argentin, intransigeant sur l'appartenance d'un territoire « usurpé » par l'Angleterre au xixe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malouines-guerre-des/#i_0

MARIE DE GUISE (1515-1560) reine d'Écosse

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 352 mots

Sœur d'Henri de Guise et du cardinal de Lorraine, veuve de Louis II d'Orléans, duc de Longueville, Marie de Guise épouse en 1538 Jacques V d'Écosse qui meurt quatre ans plus tard. Mère de l'héritière légitime, la princesse Marie, qu'elle envoie en France en 1548 et dont elle favorise, en 1558, le mariage avec le dauphin François, le futur François II, elle as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-de-guise/#i_0

MONK ou MONCK GEORGE, 1er duc d'Albermarle (1608-1670)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 350 mots

Né dans une famille de la gentry du Devonshire, attiré très jeune par la carrière des armes, combattant des armées royales au début de la première révolution anglaise, Monk devient, à partir de 1650, un des principaux généraux d'Olivier Cromwell et le chef de l'armée d'Écosse. Féru de discipline, il fait de cette armée un corps d'élite et, après la mort de Cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monk-monck/#i_0

MONTFORT SIMON DE, comte de Leicester (1208 env.-1265)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 354 mots

Fils du Simon de Montfort qui avait mené la croisade contre les albigeois mais héritier, par sa grand-mère, d'un comté anglais, il vient en Angleterre à la cour de Henri III et obtient, en 1239, la confirmation de ses droits sur le comté de Leicester. Suivent près de vingt ans d'orageux rapports, traversés de phases de réconciliation, entre Simon de Montfo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-de-montfort/#i_0

MONTGOMERY OF ALAMEIN BERNARD LAW MONTGOMERY 1er vicomte (1887-1976)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 341 mots

Sorti officier de l'école de Sandhurst, Montgomery combat en France durant la Première Guerre mondiale ; il entre à l'état-major général de division en 1939, et parvient à rembarquer ses troupes à Dunkerque. Nommé chef de la VIIIe armée en 1942, au moment où cette armée doit affronter la grave menace de l'offensive Rommel en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-montgomery-of-alamein/#i_0

MONTROSE JAMES GRAHAM marquis de (1612-1650)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 330 mots

Membre de l'aristocratie écossaise, qui a pris une part active dans les événements révolutionnaires, de 1638 à sa mort. Partisan des libertés écossaises, hostile à l'extension en Écosse du système épiscopal, Montrose commence par combattre Charles Ier et commande une partie des troupes levées pour s'opposer aux forces royales. Brouillé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-montrose/#i_0

MOSLEY sir OSWALD (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 435 mots

Issu d'une vieille et riche famille, sir Oswald Mosley entre en 1918 au Parlement de Londres en tant que conservateur, puis rejoint les rangs travaillistes en 1924. Il fait partie du gouvernement Ramsay MacDonald de 1929, sans être cependant compris au nombre des ministres du Cabinet. Il appartient alors à l'aile gauche du parti et se singularise en dénonçant les timidités « excessives » du progra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosley-sir-oswald/#i_0

MURRAY JAMES STUART 1er comte de (1531 env.-1570)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 297 mots

Demi-frère de Marie Stuart et fils naturel de Jacques V d'Écosse, il a représenté, en face de la souveraine catholique, le parti protestant et a été, à ce titre, le chef de file des grands seigneurs du royaume. Ambitieux, il est un moment satisfait par sa participation au gouvernement, mais il se brouille rapidement avec la reine dont il devient dès lors l'ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-murray/#i_0

NIVELEURS ou LEVELLERS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 976 mots

L'appellation de niveleurs (en anglais levellers) a été réservée, à partir de 1645, à ceux des révolutionnaires anglais qui, non contents de vouloir éliminer la monarchie encore incarnée par Charles Ier, souhaitaient lui substituer une république où le peuple composé de tous les citoyens adultes serait souverain. Plus que des combattants de la liberté, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveleurs-levellers/#i_0

OATES TITUS (1649-1705)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 338 mots

Ancien clerc anglican converti au catholicisme, Titus Oates entre dans l'histoire en suscitant la dernière grande panique antipapiste en Angleterre. Accusant, en 1678, les catholiques de préparer un complot pour tuer le roi et rétablir la foi romaine avec l'aide des armes françaises, il réussit à convaincre le Parlement de la véracité de ses dires, devient le témoin essentiel des nombreux procès e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-oates/#i_0

O'BRIEN WILLIAM SMITH (1803-1864)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 449 mots

Homme politique irlandais. Membre de la gentry protestante, ayant fait ses études à Harrow et à Cambridge, descendant lointain d'une dynastie royale irlandaise, O'Brien demeura longtemps étranger à l'idéologie nationaliste et siégea aux Communes comme député tory de Ennis dès 1828 avant de représenter, de 1835 à 1848, la circonscription de Limerick. Connu p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-smith-o-brien/#i_0

O'NEILL LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 300 mots

L'une des plus importantes dynasties royales irlandaises, qui, à partir de la deuxième moitié du ve siècle, a étendu son autorité sur le nord de l'île. Soumis au début du xie siècle à un souverain régnant sur toute l'Irlande, candidats au trône pendant un siècle et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-o-neill/#i_0

ORMONDE LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 358 mots

Vieille famille aristocratique anglaise très tôt dotée de domaines en Irlande où, à partir du xive siècle, elle joue un rôle majeur. Des Ormonde participent à tous les grands conflits civils et extérieurs qui touchent l'Angleterre ou l'Irlande du xve au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ormonde/#i_0

OXFORD PROVISIONS D' (1258)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 221 mots

Ensemble de textes législatifs et de mémoires rédigés par un comité de vingt-quatre membres réunis en parlement pour réformer le royaume et dont la moitié était nommée par le roi, l'autre par les grands féodaux. Dirigés par Simon de Montfort, les barons imposent à Henri III la ratification d'une véritable a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provisions-d-oxford/#i_0

PALMERSTON HENRY JOHN TEMPLE 3e vicomte (1784-1865)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 593 mots

L'un des plus grands hommes d'État britanniques du xixe siècle, Palmerston est le véritable inspirateur de la politique étrangère du Royaume-Uni entre 1830 et 1865. Issu d'une famille aristocratique irlandaise, député à l'âge de vingt-trois ans, il débute dans le parti tory et fait ses premières armes ministérielles sous des Premiers ministres de ce p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-john-palmerston/#i_0

PANKHURST EMMELINE (1858-1928)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 896 mots

Le nom de Mrs. Pankhurst, associé à celui de sa fille Christabel, évoque avant tout les combats en faveur de l'émancipation civique des femmes et le mouvement des « suffragettes » anglaises avant 1914. Préparée par ses parents à se battre pour des réformes radicales, elle trouve en son mari, l'homme de loi Richard Marsden Pankhurst, le compagnon de ses premières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmeline-pankhurst/#i_0

PARLEMENT LONG

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 817 mots

Surnom donné au Parlement élu en Angleterre en novembre 1640 et qui ne disparaît définitivement qu'en février 1660. Cette exceptionnelle longévité a cependant été troublée par une certaine discontinuité, en particulier du 20 avril 1653 au 8 mai 1659 ; la composition du Parlement a aussi changé au cours de ces mêmes années : la Chambre des communes seule a survécu à partir de 1649 ; des élections p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/long-parlement/#i_0

PARNELL CHARLES STEWART (1846-1891)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 335 mots

Homme politique et nationaliste irlandais. Né dans une famille de petits propriétaires fonciers d'origine anglo-irlandaise et de confession protestante, Parnell entre au Parlement en 1875. Séduit par l'idéologie des Fenians et par le mouvement en faveur du Home Rule, il devient à partir de 1877 le chef de la fraction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-stewart-parnell/#i_0

PAUVRES LOIS DES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 833 mots

Le miséreux, dans l'Angleterre d'Élisabeth Ire comme dans celle de Victoria trois siècles plus tard, n'est pas seulement une victime qui mérite la charité de cœurs chrétiens ; c'est aussi un marginal dangereux pour l'ordre social.Organiser par un code de lois une série de mesures protectrices de la société plus que de l'individu secou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-des-pauvres/#i_0

PEEL sir ROBERT (1788-1850)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 455 mots

Fils de l'un des principaux manufacturiers anglais du coton, très tôt destiné à la carrière politique, Robert Peel, député dès 1809, a occupé de nombreux postes ministériels avant d'être appelé à diriger le cabinet de 1841 à 1846. Plusieurs de ses choix politiques ont joué un rôle majeur dans la vie britannique et, étrangement, ont été presque tous le résultat d'un retournement complet. En 1829, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peel-sir-robert/#i_0

PENN WILLIAM (1644-1718)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 376 mots

Né à Londres, William Penn se convertit en 1667 et devient, au grand scandale de sa famille, l'un des plus ardents militants de la foi quaker. Arrêté et emprisonné à plusieurs reprises, il doit d'abord à son père, l'amiral sir William Penn, puis, après la mort de celui-ci, à la fidélité du duc d'York à sa famille, d'être en général rapidement relâché. Prédicateur de la secte, polémiste brillant en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-penn/#i_0

PHILBY KIM (1912-1988)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 986 mots

Mort à Moscou le 11 mai 1988, Harold Adrian Russell (dit Kim) Philby a été l'un des espions soviétiques les plus célèbres de l'après-Seconde Guerre mondiale. En compagnie de ses trois principaux camarades, Guy Burgess, Donald MacLean et Anthony Blunt, il a constitué le groupe habituellement désigné comme le « cerc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kim-philby/#i_0

PITT LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 001 mots

Le père et le fils, l'aîné devenu comte de Chatham en 1766, « le jeune », parvenu à la charge suprême de Premier ministre, en 1783, cinq ans après la mort de son père, constituent le cas exceptionnel dans l'histoire de l'Angleterre d'une famille d'hommes d'État dont l'influence ait été décisive pour les destinées nationales pendant plus d'un demi-siècle. À l'intérieur, ils ont contribué à la défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pitt/#i_0

POUDRES CONSPIRATION DES (1605)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 393 mots

Fomentée en 1605 par un groupe de catholiques anglais, la conspiration des Poudres était dirigée contre le roi Jacques Ier Stuart. Victimes de dures persécutions sous Élisabeth Ire, considérés par l'opinion publique comme les soldats du pape et comme les alliés naturels du roi d'Espagne, les catholiques anglais ne représentent plus, au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conspiration-des-poudres/#i_0

PRITCHARD GEORGE (1796-1883)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 156 mots

Pasteur anglais, chargé de 1842 à 1848 des fonctions de consul du Royaume-Uni à Tahiti, auprès de la reine Pomaré IV. L'attitude hostile de George Pritchard à une mainmise française sur le territoire et même à l'évangélisation catholique en fait le symbole de la rivalité coloniale des deux grandes puissances. Accusé d'avoir suscité des troubles et de créer un courant d'hostilité au protectorat fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-pritchard/#i_0

PYM JOHN (1584-1643)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 874 mots

Homme politique anglais, John Pym est l'un des principaux chefs de la révolution de 1640 contre le régime de Charles Ier. Issu d'une famille de la gentry du Somersetshire, fixé à Londres, il entre très tôt dans les services de l'Échiquier et siège pour la première fois aux Communes en 1614. Sa longue expérience parlementaire le désigne naturellement comme l'un des premiers « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-pym/#i_0

RAFFLES sir THOMAS STAMFORD (1781-1826)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 515 mots

Fondateur véritable de la puissance britannique en Malaisie, Raffles est issu d'une famille pauvre. Né à la Jamaïque à bord d'un navire de commerce commandé par son père, il a commencé à travailler à quatorze ans dans les bureaux de la Compagnie des Indes à Londres, et il ne doit qu'à lui-même sa culture très vaste en zoologie et en botanique, sa parfaite connaissance de plusieurs langues, dont le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raffles-sir-thomas-stamford/#i_0

RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 975 mots

Le débarquement de Guillaume d'Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d'une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée : le 22 décembre, le roi Jacques II s'enfuit en France, où Louis XIV lui ménage une généreuse hospitalité au château de Saint-Germain. Réuni à partir du 22 janvier 1689, un Parlement Convention règle en m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-revolution-anglaise/#i_0

RHODES CECIL JOHN (1853-1902)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 122 mots

Homme d'affaires brillant et grand homme d'État britannique, apôtre de l'expansionnisme colonial, nouveau conquistador, philanthrope, Cecil Rhodes a été aussi passionnément admiré que vilipendé. Fils d'un pasteur anglican, cinquième d'une famille de onze enfants, né dans le Hertfordshire, de constitution délicate, rien ne paraît le destiner à un grand avenir de richesse ou de pouvoir. Interrompant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecil-john-rhodes/#i_0

RICHARD II (1367-1400) roi d'Angleterre (1377-1399)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 465 mots

Monté sur le trône à l'âge de dix ans, Richard II connaît un règne particulièrement troublé qui se termine tragiquement. Longtemps soumis à la tutelle légale, puis à la tutelle de fait de son oncle Jean de Gand, il entre dans l'histoire comme le souverain de la « révolte des paysans » de 1381 : son intervention personnelle contribue au rétablissement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-ii/#i_0

RICHARD III (1452-1485) roi d'Angleterre (1483-1485)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 379 mots

Fils cadet de Richard d'York, frère d'Édouard IV, Richard, duc de Gloucester, semble avoir loyalement assisté celui-ci pendant son règne. Après la mort de son frère en mai 1483, il est proclamé régent du royaume pour le compte de son neveu, Édouard V, alors âgé de treize ans. S'étant débarrassé du parti de la reine en faisant exécuter les plus fidèles all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii-1452-1485-roi-d-angleterre-1483-1485/#i_0

ROBIN DES BOIS ou ROBIN HOOD

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 323 mots

Héros légendaire connu des Anglais grâce à la tradition orale, puis à des allusions figurant dans des œuvres du xive siècle comme Pierre le Laboureur (The Vision of Piers the Plowman, 1378), enfin grâce à diverses gestes dont la plus connue semble avoir été publiée par Wynkin de Worde en 1495 sous le titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robin-des-bois-robin-hood/#i_0

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 354 mots

L'espace géographique britannique n'a pas coïncidé, pendant longtemps, avec une réalité politique. Sans évoquer immédiatement les divisions tribales qui frappèrent un César, pourtant bien préparé par sa conquête de la Gaule à rencontrer des peuples séparés, on retiendra que seuls l'Anglet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_0

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 797 mots

Du xvie siècle des Tudors aux années 1960, l'Angleterre s'identifie avec le « grand large ». « Rocher » à la pointe du continent européen, elle a étendu sa domination sur des territoires de plus en plus vastes, au point que son empire a représenté, au début du xxe siècle, le quart des terres émergées et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_0

SEYMOUR EDWARD, 1er duc de Somerset (1506 env.-1552)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 371 mots

Beau-frère d'Henri VIII d'Angleterre, oncle du prince héritier Édouard, Edward Seymour se trouve curieusement le beau-frère de la huitième femme d'Henri VIII, Catherine Parr, qui épouse son frère, Thomas Seymour, à la mort du roi. Protégé de Henri VIII, qui lui accorde en 1537 le titre de comte de Hertford, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-seymour/#i_0

SEYMOUR LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 259 mots

Une des plus grandes familles aristocratiques anglaises, les Seymour ont voulu trouver des ancêtres jusque dans l'entourage immédiat de Guillaume le Conquérant. Au début du xvie siècle, ils constituèrent une importante famille de la gentry du Yorkshire. Leur ascension est liée au service du roi, mais aussi, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-seymour/#i_0

SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 1er comte de (1621-1683)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 489 mots

Homme politique anglais de tout premier plan. La vie publique de Shaftesbury commence en 1640 par son élection au Parlement et elle est marquée par des retournements étonnants qui l'ont fait qualifier de « Jeckyll et Hyde de la vie politique anglaise » (David Ogg). Successivement partisan du roi, puis du Parlement au temps de la première Révolution anglaise, admis à siéger dans tous les parlements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-ashley-cooper-1er-comte-de-shaftesbury/#i_0

SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 7e comte de (1801-1885)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 204 mots

Connu jusqu'en 1851 sous le nom de lord Ashley, Shaftesbury fut l'un des plus fameux philanthropes anglais de son temps. Politiquement conservateur, adversaire déclaré de tous les socialismes, adhérent du courant religieux de l'évangélisme anglican, lord Ashley a consacré sa vie publique, à partir de 1828, à lutter contre les maux évidents de la société britannique. Faisant créer des commissions p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-ashley-cooper-7er-comte-de-shaftesbury/#i_0

SHERIFF

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 476 mots

Fonctionnaire royal en Angleterre, dans les territoires dépendants et en Écosse. La fonction existe dès l'époque anglo-saxonne et a été étendue, après la conquête, dans toute l'Angleterre ; elle est ensuite créée en Irlande et au Pays de Galles et imitée à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sheriff/#i_0

SMITH JOHN (1579-1631)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 276 mots

Mercenaire anglais. John Smith se vante d'avoir combattu dans toute l'Europe et jusqu'en Turquie dans les armées les plus diverses. Il est surtout connu pour la part qu'il a prise dans la colonisation de la Virginie. Il fait partie d'un groupe de cent cinq émigrants parti d'Angleterre en décembre 1606 et arrivé dans la baie de Cheasapeake au mois d'avril suivant. Il joue un rôle décisif dans les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-smith/#i_0

SMITH JOHN (1938-1994)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 998 mots

La disparition subite du leader du Parti travailliste britannique, le 12 mai 1994, a été un choc d'autant plus rude que cet homme de cinquante-six ans paraissait déjà à nombre d'observateurs, aiguillonnés par les sondages d'opinion, comme le successeur le plus probable du Premier ministre conservateur John Major, celui qui mettrait fin à la longue travers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-john-1938-1994/#i_0

SOAMES CHRISTOPHER (1920-1987)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 974 mots

Issu de la gentry, ayant fait ses études à Eton avant d'entrer à l'école militaire de Sandhurst, brillant officier de la Seconde Guerre mondiale, propriétaire foncier dans le Kent, Christopher Soames était un parfait représentant de l'establishment britannique et avait toutes les chances, s'il le souhaitait, d'être accueilli avec faveur dans le Parti conservateur. Son mariage en 1947 avec Mary, fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-soames/#i_0

SQUIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 331 mots

Nom donné de plus en plus fréquemment, à partir du xviiie siècle, aux membres de la gentry anglaise. Le squire est un notable qui domine la vie paroissiale grâce à sa richesse de propriétaire foncier, à son éducation, à l'ancienneté au moins relative de sa famille, au souci qu'il a de la conscience religieuse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squire/#i_0

STAMP ACT (1765)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 193 mots

Loi promulguée en 1765 par le roi George III d'Angleterre et imposant un droit de timbre sur les actes légaux, les annonces publicitaires et la presse dans les colonies américaines. Le Stamp Act devait permettre par les ressources ainsi levées, de payer les dépenses entraînées par la défense des colonies au lendemain de la victorieuse guerre de Sept Ans (1756-1763). En Amérique (où un Congrès des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stamp-act/#i_0

STRAFFORD THOMAS WENTWORTH comte de (1593-1641)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 662 mots

Issu d'une famille de la gentry du Yorkshire, Thomas Wentworth a connu une vie publique très contrastée sous les deux premiers Stuarts. Presque constamment élu aux Communes entre 1613 et 1628, il s'y fait le champion des libertés anglaises, attaque vigoureusement les prétentions qu'émettent Jacques Ier puis Charles Ier de lever des taxes ou des dons gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-strafford/#i_0

SUFFRAGETTES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 100 mots

Le terme de suffragettes apparaît en 1903 en Grande-Bretagne pour désigner les militantes d'un mouvement nouveau, l'Union politique et sociale des femmes, fondée à Manchester par Emmeline Pankhurst. Il ne fait pas nécessairement double emploi avec celui, jusqu'alors courant, de « suffragistes », dans la mesure où il est employé pour symboliser un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suffragettes/#i_0

TARA

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 405 mots

Teamhair, en irlandais, est un terme générique qui désigne un lieu élevé où se tient une assemblée. Il y a ainsi en Irlande plusieurs Teamhair, ou Tara, forme courante officialisée comme nom de lieu. L'un d'eux, Tara des rois, à une trentaine de kilomètres au nord de Dublin, a été et reste un des hau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tara/#i_0

TEMPLE WILLIAM (1628-1699)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 313 mots

D'origine irlandaise, l'un des plus éminents serviteurs de la Couronne anglaise à l'époque de la Restauration. En fait, sa carrière a été triple. Diplomate habile, William Temple a attaché son nom, entre 1665 et 1678, à une série de missions sur le continent européen qui, toutes, ont eu pour objet de contrecarrer certains des plus ambitieux desseins de Louis XIV : en particulier, en 1668, il est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-temple/#i_0

TEST ACT (1673)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 496 mots

Loi votée par le Parlement de Londres et promulguée par Charles II. Dû aux initiatives de lord Shaftesbury, le Test Act entendait opposer une barrière inexpugnable à toute tentative de restauration catholique en Angleterre, et cela après la décision royale de 1672 de concéder l'« indulgence » à tous les sujets catholiques et non-conformistes du royaume et alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-act/#i_0

TÊTES RONDES, histoire anglaise

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 140 mots

Surnom donné à l'époque de la première révolution anglaise à ses partisans et en particulier aux puritains. L'expression de Têtes rondes apparaît à l'occasion de troubles populaires à Londres en 1641, lorsque la foule, composée en partie d'artisans et de compagnons, fait pression sur le Parlement pour obtenir la suspension des évêques. Elle a alors une connotation péjorative et, dans la bouche de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetes-rondes-histoire-anglaise/#i_0

TORIES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 463 mots

Nom attribué à l'un des premiers partis politiques anglais à partir de 1679-1680 et devenu aujourd'hui synonyme de conservateurs. Baptisés par leurs adversaires d'une expression injurieuse utilisée contre des hors-la-loi catholiques d'Irlande, les tories ont commencé par être le parti du roi et de l'Église d'Angleterre et ont lutté pour préserver les droits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tories/#i_0

TYLER WALTER dit WAT (mort en 1381)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 476 mots

D'origine obscure, peut-être ancien valet d'armes, Walter Tyler est présenté par toutes les chroniques, dont celles de Froissart, comme l'un des grands « capitaines » de la révolte des paysans et artisans anglais de 1381. Il surgit dans l'histoire au moment d'une grave crise économique, sociale et démographique, liée en particulier aux effets de la peste noire ; il semble avoir été nourri des idée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyler-walter-dit-wat/#i_0

UNIONISTES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 611 mots

Nom donné aux partisans, en Angleterre et en Irlande, du maintien partiel ou total de l'Irlande dans le Royaume-Uni. Il est employé publiquement en 1885-1886 par ceux des libéraux britanniques qui sont hostiles au projet de Gladstone d'accorder un Home Rule aux Irlandais. Derrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unionistes/#i_0

VICTORIENNE ÉPOQUE

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT, 
  • Roland MARX
  •  • 10 901 mots

Petite-fille de George III, Victoria succède, en 1837, à son oncle Guillaume IV. Elle est alors âgée de dix-huit ans et découvre un héritage des plus difficiles : une monarchie déconsidérée par le souvenir d'un George IV corrompu et d'un Guillaume qui, « dans sa vie privé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epoque-victorienne/#i_0

WAKEFIELD EDWARD GIBBON (1796-1862)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 219 mots

Radical anglais, Wakefield a été l'initiateur d'une nouvelle technique de colonisation. Apôtre du développement de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, fondateur en 1839 d'une Compagnie de la Nouvelle-Zélande destinée à encourager l'émigration vers ce territoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-gibbon-wakefield/#i_0

WALPOLE ROBERT, 1er comte d'Orford (1676-1745)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 334 mots

Issu de la gentry du Norfolk, député aux Communes en 1702, Robert Walpole est pendant toute sa vie politique demeuré fidèle au « parti » whig. Plusieurs fois ministre avant 1717, il domine la vie politique anglaise à partir de 1721 et jusqu'en 1742. Ses opinions le favorisent à une époque où la jeune dynastie de Hanovre craint le jacobitisme et se méfie des tories […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-walpole/#i_0

WELFARE STATE BRITANNIQUE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 876 mots

L'expression Welfare State est le plus souvent traduite en français par État-providence. Elle semble être née en Angleterre en 1942, par un jeu de mots qui l'opposait à Warfare State (état de guerre), et son « inventeur » fut peut-être l'archevêque de Canterbury, William Temple, apôtre contemporain du christiani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/welfare-state-britannique/#i_0

WESTMINSTER STATUT DE (1931)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 019 mots

Véritable constitution adoptée par le Parlement britannique en 1931 pour définir les rapports entre le Royaume-Uni et les dominions, l'originalité du statut de Westminster, en dehors de ses dispositions fondamentales, est de soumettre son entrée en vigueur à la ratification de chacun des États concernés. Il consacre la naissance d'un « Commonwealth britannique des nations ». Celui-ci associe la mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statut-de-westminster/#i_0

WHIGS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 465 mots

Nom donné, à partir des années 1679-1680, à la fraction libérale de la classe politique anglaise. Celle-ci fut baptisée par ses adversaires du nom de révoltés écossais du début de la Restauration ; une nuance péjorative de banditisme et de violence y est attachée. Soupçonnés de nourrir les plus noirs desseins contre la personne royale au temps du conflit de l'exclusion, les whigs reçoivent peu apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/whigs/#i_0

WILKES JOHN (1727-1797)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 329 mots

Riche Londonien, entré au Parlement en 1757, Wilkes conquiert la notoriété par son action en faveur des libertés à l'époque de la tentative autoritaire du nouveau roi d'Angleterre, George III. Fondateur, en 1762, du journal le North Briton, il se fait le porte-parole d'une opinion déçue par la politique extérieure du souverain, qu'il n'hésite pas à attaquer personnellement dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wilkes/#i_0

WILLOUGHBY sir HUGH (mort en 1554)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 227 mots

Chevalier anglais qui, après une carrière militaire relativement brillante, se tourne vers les choses de la mer. En 1553, Willoughby se voit confier le commandement d'un navire, le Bona Esperanza, et d'une flottille de trois bateaux, qui, suivant les suggestions de Sébastien Cabot, vont chercher le passage du nord-est vers le Cathay (la Chine) et l'Inde. Quittant l'Angleterre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willoughby-sir-hugh/#i_0

WILSON JAMES HAROLD (1916-1995)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 210 mots

Premier ministre de Grande-Bretagne de 1964 à 1970, puis de 1974 à 1976.Né à Huddersfield, fils d'un agent électoral du Parti libéral (ancien agent électoral de Churchill), James Harold Wilson étudie à Wirral Grammar School (Cheshire) et à Jesus College (Oxford). Diplômé en économie, politique et philosophie, il enseigne l'économie à l'université d'Oxford à partir de 1937. En 1938 et 1939, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-harold-wilson/#i_0

WINSTANLEY GERRARD (1609-? 1660)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 991 mots

L'un des plus importants penseurs révolutionnaires à l'époque de la première révolution anglaise, Gerrard Winstanley est aussi l'un des plus fugitifs. L'essentiel de son œuvre connue, et même des épisodes avérés de sa vie, se situe entre 1648 et 1652. Il est considéré comme l'un des grands apôtres d'un communisme agraire, un précurseur du rationalisme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrard-winstanley/#i_0

WYATT sir THOMAS (1503-1542)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 375 mots

Fils d'un éminent serviteur des rois d'Angleterre Henri VII et Henri VIII, lui-même très tôt appelé à servir la diplomatie de Henri VIII, sir Thomas Wyatt est passé à la postérité surtout grâce à son génie poétique. Sa carrière publique ne manque pas d'intérêt : après un voyage en Italie en 1526-1527 à la suite de l'ambassadeur sir John Russell, il occupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wyatt-sir-thomas/#i_0

WYATT sir THOMAS, dit LE JEUNE (1521-1554)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 334 mots

Fils du poète et homme d'État, héritier d'une belle fortune, ami du comte de Surrey, mêlé de loin seulement et par moments aux affaires publiques, Wyatt a connu la célébrité en dirigeant la plus dangereuse des rébellions contre Marie Tudor. Outré par le projet de mariage espagnol de la reine, peut-être poussé par Edward Courtenay, comte de Devonshire, et par les partisans de la princesse Élisabeth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wyatt-sir-thomas-dit-le-jeune/#i_0

YEOMAN

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 514 mots

Nom ordinairement donné en Angleterre au paysan propriétaire, lorsque se développe la pratique de l'affermage des grands domaines. Surtout aux xviie et xviiie siècles, le terme de yeoman sert à désigner habituellement aussi les gros fermiers, propriétaires ou non d'ailleurs, d'un bien patrimonial ; en out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yeoman/#i_0

YORK LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 340 mots

Famille ayant donné trois souverains à l'Angleterre entre 1461 et 1485, dont l'un, Édouard V, n'a pas véritablement régné. Le nom de la famille d'York a d'abord appartenu au cinquième fils d'Édouard III, Edmund de Langley, qui fut fait duc d'York par Richard II en 1385. Son petit-fils, Richard, est le véritable artisan de la grandeur dynastique. Favorisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-york/#i_0