IRLANDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On sait fort peu de chose des premiers occupants de l'Irlande, que ce soit des communautés mésolithiques d'Ulster, des tribus néolithiques auxquelles renvoient les mégalithes de la Boyne, des populations de l'âge de bronze dont on repère la trace dans les monts Wicklow, et des vagues de guerriers celtes qui déferlent à partir du vie siècle avant J.-C. Les Gaëls, derniers venus, confèrent à l'Irlande sa physionomie première. Leurs traits dominants : une grande unité culturelle, linguistique, artistique et religieuse assurant à la société une cohésion que la colonisation mettra plusieurs siècles à éroder ; une turbulence politique et militaire endémique que ne viendra pas discipliner, comme en Gaule, l'influence de la Rome conquérante, ce qui mettra du même coup le pays à la merci des envahisseurs étrangers. Avant que ceux-ci ne se profilent à l'horizon, l'Irlande connaît, du vie au viiie siècle après J.-C., un âge d'or qui fait d'elle le pôle intellectuel et religieux d'une Europe encore enfoncée dans les ténèbres de la nuit barbare. Convertie en douceur à un christianisme qui se coule dans le moule de la vieille civilisation celtique, l'Irlande expédie aussi loin que Tarente et Kiev des nuées de saints et de missionnaires dans le même temps qu'elle se couvre de monastères et d'universités où s'élaborent les prémisses de la renaissance carolingienne. Le savoir et la foi sont un bien maigre rempart contre la convoitise des nouveaux envahisseurs : Vikings qui lancent des razzias et s'implantent en divers points de la côte dès le ixe siècle, et surtout chevaliers normands avides de nouveaux fiefs, qu'un roitelet local dépossédé commet l'imprudence d'introduire dans l'île dès 1169. Mais l'autorité du roi d'Angleterre, leur suzerain, est purement nominale et limitée dans l'espace. Quant aux barons anglo-normands, ils reculent ou s'assimilent, devenant « plus irlandais que les Irlandais mêmes ». L'avènement de la dynastie Tudor vient mettre un terme à cette semi-anarchie. Les révoltes sont matées, les barons repris en main et muselés, la conquête achevée par le fer et le feu. L'introduction de la Réforme vient imprimer à cette campagne d'asservissement le sceau d'une inexpiable guerre de religion.

Sous Jacques Ier, l'Ulster rebelle est mise au pas et livrée à la colonisation extensive. Une nouvelle révolte voit fondre sur l'Irlande le redoutable Cromwell et ses « Têtes Rondes » fanatisées. Le « protecteur » tente en vain de déporter tous les « sauvages irlandais » dans la province désolée du Connaught, de manière à pouvoir établir sur les meilleures terres ainsi libérées un colonat militaire de petits propriétaires puritains. C'est, à l'inverse, un régime aristocratique de grande propriété latifundiaire qui prend racine au sud, tandis que la région nord-est de l'Ulster devient un bastion de petits colons presbytériens. Ces deux piliers de la « garnison » anglaise en Irlande ne sont pas à l'abri des tentations. Exploitée économiquement par la métropole, l'aristocratie anglo-irlandaise profite de la révolte des colonies américaines pour arracher à Londres la liberté de son commerce et l'indépendance de son Parlement. Plus radicaux, les presbytériens d'Ulster se convertissent au jacobinisme exporté par la Révolution française et vont jusqu'à tendre la main aux catholiques. L'insurrection de 1798, noyée dans le sang, met un terme à ces errements et entraîne la promulgation de l'Acte d'union de 1800, qui fait à l'Irlande un sort paradoxal : elle est privée de liberté pour cause d'insubordination permanente, tout en se voyant reconnaître toutes les libertés accordées progressivement au reste du Royaume-Uni par suite du mouvement de démocratisation de la société anglaise. De fait, l'Irlande va, tout au long du xixe siècle, s'émanciper de la tutelle coloniale : émancipation religieuse sous la houlette de Daniel O'Connell, émancipation agraire et politique sous la direction de Charles Stewart Parnell, émancipation nationale, enfin, à l'issue des « Pâques sanglantes » de [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Irlande, Ve-VIIe siècle

Irlande, Ve-VIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Assassinat du roi Brian Boru en 1014

Assassinat du roi Brian Boru en 1014
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Henry Grattan, figure du parlementarisme irlandais

Henry Grattan, figure du parlementarisme irlandais
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Daniel O'Connell

Daniel O'Connell
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 9 médias de l'article

Écrit par :

  • : ancien directeur des études générales à l'université du Bénin, au Nigeria, auteur
  • : historien, docteur en droit, docteur honoris causa de la National University of Ireland et de l'université d'Ulster (Royaume-Uni)

Classification

Autres références

«  IRLANDE  » est également traité dans :

AUTONOMIE

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 4 121 mots

Dans le chapitre « La « solution autonomiste » »  : […] L'histoire de cette notion en fait apparaître l'extrême instabilité : être autonome, est-ce la même chose qu'être indépendant ? Et quelle est la nature de cette loi qui assure à la fois notre obéissance et notre liberté ? À ces deux questions, l'histoire politique contemporaine permet d'apporter quelques éléments de réponse. D'abord, c'est par rapport à l'État unitaire que la revendication d'auto […] Lire la suite

BRIAN BORU (941-1014) roi d'Irlande (1002-1014)

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 145 mots
  •  • 1 média

Fils de Cenneidigh, Brian Boru (ou Brian Borumha) devint roi de Munster (978), puis roi suprême ( ard - ri ) de l'ensemble du pays ; il se distingua dans la lutte contre les envahisseurs danois. En 968, Mahon, autre guerrier célèbre, battit les Danois à Sulchoit, près de Tipperary. Brian battit le roi de Leinster qui s'était allié aux Danois de Dublin puis le roi de Meath et fut alors, en 1002, re […] Lire la suite

CANADA - Espace et société

  • Écrit par 
  • Anne GILBERT
  •  • 12 629 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le Canada anglais »  : […] Sur le plan chronologique, l’élément anglophone figure le troisième pilier culturel sur lequel s’est édifié le Canada. Il en est toutefois devenu le plus important, et ce à tous les égards. Quoiqu’ici il faille distinguer deux groupes distincts. Le premiers est formé des anglophones d’origine britannique, qui se sont établis dans le Canada atlantique au xvii e  siècle, puis dans ce qui devient l’O […] Lire la suite

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 895 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Religion celtique »  : […] L'étude de la religion celtique a été longtemps paralysée par deux difficultés majeures : d'une part, l'abus des commentaires fondés sur l'iconographie à l'exclusion des textes, ce qui a eu pour conséquence la méconnaissance ou le refus des sources insulaires, irlandaises et galloises ; d'autre part, l'absence de toute méthode cohérente, la plupart des exégètes se bornant à l'évaluation de la re […] Lire la suite

CHAMBERLAIN AUSTEN (1863-1937)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 985 mots

Fils aîné de Joseph Chamberlain, demi-frère du plus jeune, Neville, Austen Chamberlain appartient à la famille qui influença de manière décisive la politique britannique de la fin de l'ère victorienne à la Seconde Guerre mondiale. Son prestige personnel fut immense dans l'entre-deux-guerres, bien que progressivement éclipsé par celui de son frère, et le bilan aujourd'hui très critique de son actio […] Lire la suite

CHARLES Ier (1600-1649) roi d'Angleterre (1625-1649)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 1 100 mots

Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, second fils de Jacques VI Stuart, roi d'Écosse, qui deviendra roi d'Angleterre en 1603 sous le nom de Jacques I er , Charles I er monte sur le trône en 1625. Jeune, séduisant et indécis, il est un jouet entre les mains de son entourage. L'impopulaire duc de Buckingham le pousse à attaquer l'Espagne. Pour se garantir du côté de la France, Charles I er dema […] Lire la suite

CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 582 mots

Général britannique, né le 31 décembre 1738 à Londres, mort le 5 octobre 1805 à Ghazipur, en Inde (dans l'actuel Uttar Pradesh). Vétéran de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Cornwallis, qui désapprouve l'intransigeance de Londres à l'égard des colons nord-américains, doit toutefois combattre sur place la révolution que mènent ces derniers. Fin 1776, il déloge du New Jersey les insurgents men […] Lire la suite

COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 552 mots

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin. William Thomas Cosgrave rejoint très tôt le Sinn Fein. Membre du conseil municipal de Dublin en 1909, il sera ensuite réélu sous la bannière du mouvement nationaliste. Il rejoint la milice nationaliste des Volontaires irlandais créée en 1913 et, en août 1914, quand l'organisation se scinde à l'entrée de la Gra […] Lire la suite

CROMWELL OLIVER (1599-1658)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 814 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du général au chef d'État »  : […] Le 12 décembre 1653, Cromwell se laisse convaincre de prendre directement les rênes d'un Commonwealth que les civils n'ont décidément pas réussi à gouverner. Il le fait à contrecœur, convaincu que la force ne crée par le droit, qu'il n'y a pas de fondement juridique à un pouvoir né de la volonté d'une armée. Mais il s'y résout parce que la Providence, manifestement, ne lui en laisse pas le choix e […] Lire la suite

DAVITT MICHAEL (1846-1906)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 345 mots

Agitateur irlandais, fils d'un petit fermier catholique émigré en Angleterre, Davitt a occupé une place particulière dans la révolte de l'Irlande. Membre à partir de 1865 du mouvement fenian, il a commencé par partager les idées de ses camarades nationalistes sur la priorité à l'indépendance et sur la valeur exclusive de la violence : il participe, en 1867, à des assauts contre des dépôts d'armes. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5 mai 2022 Royaume-Uni. Victoire du Sinn Fein aux élections législatives en Irlande du Nord.

Le Sinn Fein de la vice-Première ministre Michelle O’Neill remporte les élections législatives en Irlande du Nord. Il s’agit de la première victoire électorale dans le pays d’un parti nationaliste – et majoritairement composé de catholiques –, favorable à la réunification de l’Irlande. Il obtient 29 % des suffrages et 27 sièges sur 90. Le Parti unioniste démocrate (DUP) de Jeffrey Donaldson, la formation du Premier ministre sortant Paul Givan, est en recul avec 21,3 % des voix et 25 élus. […] Lire la suite

1er-30 avril 2022 Ukraine – Russie. Mise au jour de massacres de civils dans la région de Kiev évacuée par les troupes russes.

Les pays Baltes ont expulsé des diplomates russes dès février, et la Bulgarie, la Pologne, la Belgique, l’Irlande, les Pays-Bas, la Slovaquie et la République tchèque en mars. Le 5, Washington annonce le déblocage de 100 millions de dollars (95 millions d’euros) d’aide militaire. Le 13, puis de nouveau le 21, il annoncera de nouvelles aides de 800 millions de dollars (760 millions d’euros) chacune, ce qui portera le total des aides militaires américaines à l’Ukraine à 3,4 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros) depuis le début du conflit. […] Lire la suite

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Moscou confirme pour sa part la réduction de ses activités militaires dans le nord de l’Ukraine et en direction de Kiev, Le 29 également, la Belgique annonce l’expulsion de vingt et un diplomates russes soupçonnés d’espionnage, l’Irlande de quatre et les Pays-Bas de dix-sept. Le 30, la Slovaquie expulse trente-cinq diplomates russes. Le 31, les dernières troupes russes quittent le site de la centrale nucléaire de Tchernobyl, dans le nord du pays, qu’elles occupaient depuis février. […] Lire la suite

3 février 2022 Royaume-Uni. Démission du Premier ministre d'Irlande du Nord.

Ce texte régit le statut de l’Irlande du Nord et instaure une frontière douanière en mer d’Irlande entre celle-ci, qui reste intégrée au marché européen pour les biens, et la Grande-Bretagne. Des élections législatives sont prévues en mai. […] Lire la suite

26 août 2021 France – Irlande. Visite à Dublin du président Emmanuel Macron.

Signé dans le cadre de la procédure de Brexit et entré en vigueur en janvier, celui-ci permet de ne pas rétablir de frontière commerciale entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord et impose à Londres de soumettre à des contrôles douaniers les biens transitant entre l’Irlande du Nord et la Grande-Bretagne. « Nous ne vous lâcherons jamais », affirme Emmanuel Macron devant le Premier ministre irlandais Micheál Martin. […] Lire la suite

Pour citer l’article

David GREENE, Pierre JOANNON, « IRLANDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande/