CHAMBERLAIN AUSTEN (1863-1937)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils aîné de Joseph Chamberlain, demi-frère du plus jeune, Neville, Austen Chamberlain appartient à la famille qui influença de manière décisive la politique britannique de la fin de l'ère victorienne à la Seconde Guerre mondiale. Son prestige personnel fut immense dans l'entre-deux-guerres, bien que progressivement éclipsé par celui de son frère, et le bilan aujourd'hui très critique de son action, de son choix systématique du « mauvais cheval » à l'intérieur et d'une politique financière et étrangère singulièrement déficiente, ne s'est imposé que progressivement.

Né dans le sérail politique, éduqué dans le temple de l'école secondaire moderne de Rugby, puis à Cambridge, il accède sans difficulté aux Communes en 1892 dans une circonscription du Worcestershire que son père lui avait soigneusement choisie et dont il demeura le représentant jusqu'en 1914. À cette date, il remplace Joseph dans le fief des Chamberlain, à Birmingham. Membre du parti libéral-unioniste, né de la scission du Parti libéral et de la désertion des adversaires d'un Home Rule pour l'Irlande, il suit le destin de ce parti, associé étroitement au Parti conservateur à partir de 1895. Il semble avoir hérité de son père davantage l'amour de la grandeur britannique que le goût d'un néo-radicalisme favorable aux classes laborieuses, mais il est aussi porteur de la tradition libérale de concertation avec les autres nations, de recherche de la paix, d'acceptation d'organismes internationaux.

Il occupe très tôt des postes ministériels de second rang, à l'Amirauté et aux Finances, avant d'accéder, de 1903 à 1905, à celui, majeur, de chancelier de l'Échiquier, qu'il retrouva d'ailleurs en 1919-1921. Secrétaire d'État à l'Inde dans la coalition dirigée par Asquith (1915-1917), il s'oppose à l'avènement de Lloyd George, ce qui lui vaut d'attendre 1918 pour revenir au gouvernement. En 1921-1922, leader de son parti, il est, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Roland MARX, « CHAMBERLAIN AUSTEN - (1863-1937) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/austen-chamberlain/