BRUMMEL ou BRUMMELL GEORGE BRYAN (1778-1840)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de la mode en Angleterre pendant plus de vingt ans, le « beau Brummel » est né dans la famille d'un nouveau riche, son père ayant bénéficié, dans l'administration, de plusieurs postes et sinécures grâce au patronage d'hommes aussi puissants que lord North. Envoyé à Eton et prenant le temps de passer une année à Oxford en 1794, Brummel s'y fait remarquer par son aplomb, ses réparties et son extrême élégance vestimentaire ; surtout, il y noue des relations fort utiles, en particulier avec le prince de Galles, futur régent qui deviendra roi en 1820. Installé à Mayfair, ami du prince, du duc de Bedford, de lord Byron, Brummel organise des réceptions qui tournent parfois à l'orgie, est la coqueluche des salons et impose son jugement aux élégants et aux élégantes au point de devenir « le monarque absolu » de la mode. Une brouille avec le régent, de fortes pertes de jeu et le déclin de son influence le poussent à se retirer à Calais en 1816. Il tente d'y préserver un certain train de vie et obtient même en 1830 la sinécure du consulat anglais à Caen. Renonçant de lui-même à cette position deux ans plus tard, il devient la proie de ses créanciers, est emprisonné pour dettes en 1835, puis libéré grâce à d'anciens amis et doté par eux d'une petite rente. À partir de 1837, il perd progressivement la raison et, devenu dans son apparence l'inverse de ce qui l'avait rendu célèbre, sombre au point de devoir être enfermé dans une maison de retraite à Caen où il finira sa vie. Il lègue un nom désormais célèbre qui servira à décrire d'autres arbitres de la mode après lui.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  BRUMMEL ou BRUMMELL GEORGE BRYAN (1778-1840)  » est également traité dans :

DANDYSME

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 981 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'invention de Brummell »  : […] En rupture avec la tradition d'élégance incarnée en Angleterre par les Beaux sur la scène de la Restauration autour de Charles II (1630-1685), le premier dandysme, celui de Brummell (ou Brummel), apparaît comme l'invention d'un personnage absolument original, irréductible au courtisan ou à l'honnête homme. Favori du prince de Galles (le futur roi George IV) puis tombé en disgrâce, peut-être pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dandysme/#i_80469

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les mouvements de mode »  : […] En parallèle aux cycles de la mode, définis souvent aujourd'hui en termes de tendances, naissent des mouvements de mode que leurs exégètes dénomment « états d'esprit » ou « mouvements alternatifs » ou encore « looks » parce qu'ils développent, en complément de la panoplie de leur parure, un langage, une éthique et une esthétique spécifiques (par exemple, dans les années 1980, les groupes de musiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_80469

Pour citer l’article

Roland MARX, « BRUMMEL ou BRUMMELL GEORGE BRYAN - (1778-1840) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brummel-brummell/