ÉCOSSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Écosse est un pays de 77 000 kilomètres carrés environ aux frontières à la fois historiques et naturelles. Au sud, les Lowlands prolongent simplement les plaines et collines de l'Angleterre au-delà des Borders et se continuent en une étroite bande orientale. Mais une véritable coupure physique est créée par les firths de la Clyde et de la Forth : ils isolent presque les hautes terres du Nord ou Highlands, profondément marquées par les glaciations qui ont déterminé une côte accidentée de nombreux fjords. Guerriers et civilisateurs ont parfois occupé les basses terres, à l'image des Romains qui, sous Antonin, en annexèrent une notable partie, bientôt protégée par un mur ; la langue anglaise, quand elle fut constituée, la religion réformée aux premiers temps de révolte protestante surent rapidement conquérir le Sud, mais les Highlands jouèrent dans bien des cas un rôle de refuge et de sanctuaire inaccessibles aux nouveautés. L'Écosse a longtemps conservé, en tout ou partie, une indépendance politique remarquable, confirmée avec éclat au début du xive siècle contre l'Angleterre, adversaire déjà héréditaire, lors de la « guerre d'indépendance ». En 1603, selon les concepts du temps, l'acquisition par héritage de la Couronne anglaise par Jacques VI Stuart, qui devient Jacques Ier d'Angleterre, peut même être considérée comme une annexion de l'Angleterre au domaine écossais ! Depuis 1707 et l'Acte d'union, l'Écosse est pourtant devenue, en dépit de quelques vains soubresauts, une « nation sans État », qui a difficilement préservé quelques traits d'une identité originale, moins la langue gaélique que la religion, moins un mode de vie que des lois et usages, des institutions, une fiscalité propres. Fait significatif : le réveil nationaliste dans l'entre-deux-guerres est autant lié au profond déclin de l'économie régionale qu'à la prise de conscience de différences culturelles majeures, et la déception économique a ainsi conduit d'aucuns à faire appel d'une intégration à la Grande-Bretagne [...]

Royaume-Uni : carte administrative

Carte : Royaume-Uni : carte administrative

Carte

Carte administrative du Royaume-Uni. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Royaume-Uni : carte administrative

Royaume-Uni : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Château d’Eilean Donan, Écosse

Château d’Eilean Donan, Écosse
Crédits : Stocker1970/ Shutterstock

photographie

Château d'Édimbourg

Château d'Édimbourg
Crédits : Marcus Brooke/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Charles-Édouard Stuart

Charles-Édouard Stuart
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeure des Universités, université polytechnique des Hauts-de-France
  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  ÉCOSSE  » est également traité dans :

ROBERT Ier BRUCE (1274-1329) roi d'Écosse (1306-1329)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 712 mots

Issu de la famille normande des Brus arrivée en Écosse au début du xii e siècle, Robert est le petit-fils de Robert Bruce, « le Compétiteur », cousin du roi d'Écosse Alexandre II et candidat malheureux au trône en 1292. Après l'abdication de John de Balliol (1296), Robert Bruce, comte de Carrick depuis 1292, se rallie un moment à l'insurrection conduite par William Wallace contre l'occupant angla […] Lire la suite

MARIE Ire STUART (1542-1587) reine d'Écosse (1542-1567) et de France (1559-1560)

  • Écrit par 
  • Antonia FRASER
  • , Universalis
  •  • 820 mots

Reine d'Écosse (1542-1567) et de France (1559-1560), née le 8 décembre 1542 au palais de Linlithgow (Écosse), morte le 8 février 1587 au château de Fotheringhay (Northamptonshire, Angleterre). Fille unique de Jacques V d'Écosse et de Marie de Guise, Marie Stuart devient reine d'Écosse sous la régence de sa mère six jours après sa naissance. Afin d'échapper à l'emprise d'Henri VIII d'Angleterre, […] Lire la suite

DAVID Ier (1084 env.-1153) roi d'Écosse (1124-1153)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 545 mots

Roi d'Écosse (à partir de 1124), né vers 1084, mort le 24 mai 1153 à Carlisle, dans le Cumberland (Angleterre). David I er est le plus jeune des six fils du roi écossais Malcolm III Canmore et de la reine Marguerite (la future sainte Marguerite). Il passe la plus grande partie de sa jeunesse à la cour de son beau-frère, le roi Henri I er d'Angleterre. En épousant (en 1113) une fille de Waltheof […] Lire la suite

DAVID II (1324-1371) roi d'Écosse (1329-1371)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

Roi d'Écosse (1329-1371), né le 5 mars 1324 à Dunfermline, Fife (Écosse), mort le 22 février 1371, à Édimbourg. Le 17 juillet 1328, conformément au traité de paix anglo-écossais d'Édimbourg-Northampton, le jeune David épouse à quatre ans Jeanne d'Angleterre, la sœur du roi Édouard III. Il succède à son père, le roi d'Écosse Robert I er Bruce, le 7 juin 1329. Un autre prétendant au trône, Édouar […] Lire la suite

MARIE DE GUISE (1515-1560) reine d'Écosse

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 349 mots

Sœur d'Henri de Guise et du cardinal de Lorraine, veuve de Louis II d'Orléans, duc de Longueville, Marie de Guise épouse en 1538 Jacques V d'Écosse qui meurt quatre ans plus tard. Mère de l'héritière légitime, la princesse Marie, qu'elle envoie en France en 1548 et dont elle favorise, en 1558, le mariage avec le dauphin François, le futur François II, elle assume la régence du royaume. Pour dévelo […] Lire la suite

BALLIOL ou BAILLEUL JOHN DE (1250 env.-1314) roi d'Écosse (1292-1296)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 297 mots
  •  • 1 média

D'une famille originaire de Bailleul (Somme), John Balliol hérite de terres en Écosse, en Angleterre et en France ; de sa mère lui vient le duché de Galloway. En 1290, à la mort de Margaret, la « demoiselle de Norvège », héritière du trône d'Écosse, il est un des treize prétendants à la succession entre lesquels Édouard I er d'Angleterre doit jouer le rôle d'arbitre. Des droits certains reposant […] Lire la suite

JACQUES II (1430-1460) roi d'Écosse (1437-1460)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 242 mots

Monté sur le trône en 1437, après le meurtre de son père Jacques I er , Jacques II n'exerça le pouvoir qu'à partir de 1449, année de son mariage avec Marie de Gueldre, nièce de Philippe le Bon, duc de Bourgogne. L'aristocratie ayant profité de la minorité du roi pour relever la tête et causer bien des troubles, le conflit éclate en 1450 entre Jacques II et la plus puissante famille du pays, les Bl […] Lire la suite

JACQUES IV (1472-1513) roi d'Écosse (1488-1513)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Jacques III, le futur Jacques IV est aux côtés des rebelles qui battent son père au Sauchieburn (1488), bataille suivie du meurtre du roi. Son rôle dans ces événements est mal connu et contesté. Malgré son jeune âge, il s'empare immédiatement du pouvoir. À l'intérieur, il continue l'œuvre de pacification de ses prédécesseurs ; le sud du pays étant calme, il cherche à imposer, non sans […] Lire la suite

EDGAR (1075?-1107) roi d'Écosse (1097-1107)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 90 mots

Vraisemblablement le second fils de Malcolm III Canmore, Edgar était vassal du roi d'Angleterre Guillaume II le Roux. Il succéda sur le trône d'Écosse à son oncle Donald Bane déposé pour ses menées anti-anglaises. En 1098, Edgar fut contraint de céder les Hébrides au roi de Norvège Magnus II. Il fut un bienfaiteur de l'Église et, selon un contemporain, saint Aelred de Rievaulx, ses mérites étaient […] Lire la suite

JACQUES Ier (1394-1437) roi d'Écosse (1406-1437)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 308 mots

Troisième fils de Robert III, Jacques devient son héritier à la mort de son frère aîné, assassiné probablement à l'instigation de son oncle, le duc d'Albany. Robert III, à l'approche de la mort, décide d'assurer la sécurité de son fils en l'envoyant en France, mais celui-ci est pris par des marins anglais et retenu captif en Angleterre (1406). À la mort de Robert III, Albany devient régent, puis s […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

O.N.U. Sommet sur l’ambition climatique. 9-31 décembre 2020

tenir en Écosse en novembre 2021. L’accord de Paris impose à ses signataires de réviser leurs plans climatiques tous les cinq ans. Ceux-ci ont jusqu’à la fin de l’année pour les déposer auprès de l’ONU. Le 31, moins de la moitié des pays signataires de l’accord de Paris ont déposé une version révisée de leurs engagements auprès de l’ONU. […] Lire la suite

Royaume-Uni. Gratuité des protections périodiques en Écosse. 24 novembre 2020

Le Parlement écossais, soutenu par le gouvernement, adopte à l’unanimité la proposition de loi qui instaure le droit à un accès gratuit aux protections périodiques. L’Écosse est le premier pays à prendre cette mesure. […] Lire la suite

Canada. Reconnaissance de pensionnats autochtones comme lieux historiques nationaux. 1er septembre 2020

Le gouvernement annonce l’ajout de la création des pensionnats autochtones à la liste des événements marquants de l’histoire du pays et le classement de deux d’entre eux, l’un au Manitoba et l’autre en Nouvelle-Écosse, comme lieux historiques nationaux. Plus de cent cinquante mille jeunes ont été envoyés de force, entre 1883 et 1996, dans ces institutions visant à forcer l’assimilation des enfants autochtones. […] Lire la suite

Royaume-Uni. Présentation du dispositif de déconfinement. 4-28 mai 2020

révèlent qu’un des principaux conseillers de Boris Johnson, Dominic Cummings, a enfreint les règles du confinement, fin mars, en quittant Londres pour s’installer en province avec sa femme et son fils. Le 26, le secrétaire d’État pour l’Écosse Douglas Ross, en désaccord avec le soutien accordé à Dominic […] Lire la suite

Canada. Interdiction des armes d’assaut. 1er mai 2020

À la suite de la tuerie de masse survenue en avril en Nouvelle-Écosse, le Premier ministre Justin Trudeau interdit l’usage, le transport et le commerce des armes d’assaut de type militaire. Les propriétaires de ces armes pourront toutefois les conserver sous conditions, en se prévalant d’un droit acquis. Un programme de rachat volontaire doit être mis en place. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Edwige CAMP-PIETRAIN, Roland MARX, « ÉCOSSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/