Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ALBION

Le terme d'Albion désigne la Grande-Bretagne. Au temps des guerres révolutionnaires et napoléoniennes en particulier, et pendant une grande partie du xixe siècle, puis dans les périodes de tension, il a été employé par bien des auteurs français accolé à l'épithète « perfide ». Le mot paraît d'origine très ancienne, son usage est attesté par Bède le Vénérable au début du viiie siècle et d'aucuns l'ont retrouvé dans un texte attribué à Aristote. L'étymologie ne pose guère de question : albus en latin et alban en gaélique signifient « blanc », et cela fait probablement référence à la couleur des falaises de Douvres qu'ont aperçues bien des visiteurs guerriers, commerçants... jusqu'aux modernes touristes. Les plus puissants des rois anglo-saxons ont arboré parfois le titre prestigieux de Rex Albionis insulae, mais cet usage disparaît avec la conquête normande. Les poètes ont été bientôt seuls à utiliser une dénomination devenue visiblement désuète.

— Roland MARX

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ROYAUME-UNI - Histoire

    • Écrit par Universalis, Bertrand LEMONNIER, Roland MARX
    • 43 835 mots
    • 65 médias
    ...(Mersey, Severn, Tamise), des noms de cités comme Leeds. Les Romains, qui, avec César, en 55 et 54, pénètrent en Grande-Bretagne, et vont la baptiser Albion, du fait des falaises blanches des côtes de Douvres, insistent surtout, ainsi Tacite, sur la « barbarie » des habitants, et sur leur désunion. Strabon,...

Voir aussi