CATHERINE D'ARAGON (1485-1536) reine d'Angleterre

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle la Catholique, Catherine est fiancée en 1498 à Arthur, prince héritier d'Angleterre, qu'elle ne rencontrera que trois ans plus tard pour l'épouser. Veuve l'année même de son mariage, elle épouse Henri VIII, en 1509, grâce à une dispense pontificale. Reine d'Angleterre, elle ne réussit à donner à la dynastie qu'une héritière : de ses cinq enfants, seule survit une fille, Marie. Cette carence, alors que les Tudors ne règnent que depuis 1485, inquiète profondément le roi ; celui-ci envisage donc l'idée d'un divorce, idée renforcée par sa passion pour Anne Boleyn. Le refus catégorique de Catherine de se prêter à la dissolution d'un mariage canoniquement discutable (elle a épousé le frère de son mari) est renforcé par le comportement du pape Clément VII, peu soucieux de contrarier Charles Quint, neveu de la reine. La procédure de divorce régulière n'ayant pu aboutir, ce qui entraîne la disgrâce du lord-chancelier, le cardinal Thomas Wolsey, Henri VIII en vient à exercer des pressions de plus en plus vigoureuses sur le Saint-Siège et, devant leur inutilité, décide la rupture : en 1533, il fait prononcer le divorce par un tribunal que préside l'archevêque de Canterbury, Cranmer. Désormais qualifiée de princesse douairière de Galles, Catherine ne reconnaît pas la validité de la décision de divorce, pourtant confirmée par le Parlement, et seule sa mort garantira la légitimité, aux yeux de l'Europe, des unions contractées ultérieurement par le monarque.

Catherine d'Aragon (1485-1536), reine d'Angleterre

Catherine d'Aragon (1485-1536), reine d'Angleterre

photographie

Michel Sittow, Catherine d'Aragon. Kunsthistorisches Museum, Vienne. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  CATHERINE D'ARAGON (1485-1536) reine d'Angleterre  » est également traité dans :

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 898 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les premières années »  : […] De son mariage avec Catherine d'Aragon, Henri VIII n'avait qu'une fille, Marie, et pas de fils. Grave problème que celui du défaut d'héritier mâle pour le représentant d'une dynastie aussi nouvelle que celle des Tudors, ces usurpateurs heureux. Ainsi, c'est l'impératif dynastique, outre sa neuve passion pour Anne Boleyn, qui pousse Henri VIII à di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ire/#i_23676

HENRI VII TUDOR (1457-1509) roi d'Angleterre (1485-1509)

  • Écrit par 
  • Alexander Reginald MYERS
  • , Universalis
  •  • 936 mots

Roi d'Angleterre (1485-1509), né le 28 janvier 1457 au château de Pembroke (pays de Galles), mort le 21 avril 1509 à Richmond (Surrey). Henri est le fils posthume d'Edmond Tudor (1430 env.-1456), comte de Richmond, et de Margaret Beaufort (1443-1509). Ses droits à la Couronne sont mal assurés jusqu'à la mort en 1471 du fils unique d'Henri VI, Édo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-vii-tudor/#i_23676

JOHN FISHER saint (1469-1535)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 765 mots

Humaniste et prélat anglais célèbre par la résistance qu'il opposa, au nom de sa fidélité au pape et à l'Église catholique, à Henri VIII d'Angleterre en refusant de reconnaître la suprématie royale et l'abolition de la juridiction pontificale sur l'Église d'Angleterre. Ordonné prêtre en 1491, John Fisher se distingua comme érudit, comme prédicateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-fisher/#i_23676

Pour citer l’article

Roland MARX, « CATHERINE D'ARAGON (1485-1536) reine d'Angleterre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-d-aragon/