BEVAN ANEURIN (1897-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus importants chefs travaillistes britanniques entre 1930 et 1960, Aneurin Bevan fut l'un des plus fermes avocats d'une véritable socialisation de la Grande-Bretagne. Fils de mineur, il doit lui-même abandonner la mine, à cause d'une maladie des yeux. Adversaire virulent de la prudence pragmatique d'un Ramsay MacDonald, il est un temps abusé par les idées d'Oswald Mosley, avec lequel il rompt dès 1931, lorsqu'il prend conscience de l'évolution vers le fascisme de son ancien camarade de parti. Partisan d'une radicalisation du programme du Labour Party après la défaite électorale de 1931, il fait alors figure d'un chef de file de l'aile gauche. En 1938, violemment hostile aux dictatures, il se fait, comme Stafford Cripps, l'apôtre d'un « front populaire » et s'oppose aux menaces de militarisme qu'il croit distinguer dans le programme de réarmement de Chamberlain après Munich, et surtout dans l'établissement de la conscription en temps de paix, ce qui cause, durant un temps, son expulsion du parti. La volonté de Clement Attlee de transformer profondément toutes les structures internes le séduit, et ses capacités lui valent d'être appelé en juillet 1945 au ministère de la Santé. On lui doit une part importante de la création de l'État providence, le choix décisif d'une sécurité sociale identique pour tous, la nationalisation de la médecine et des hôpitaux. Progressivement isolé dans un gouvernement qui évolue vers la modération, il dénonce de plus en plus furieusement la priorité accordée, à partir de 1948, à l'effort de réarmement aux dépens d'une extension de la politique de progrès social et démissionne du cabinet en avril 1951, en compagnie de Harold Wilson, pour protester contre l'abandon très partiel de la gratuité des soins dentaires et des frais de lunetterie. Après le retour des travaillistes dans l'opposition, il devient le virulent adversaire des « révisionnistes », le chef de file des « fondamentalistes » qui réclament un programme de nouvelles nationalisations, l'accélération du nivellement social, [...]

Aneurin Bevan

Aneurin Bevan

Photographie

Le ministre britannique de la Santé, le travailliste Aneurin Bevan (1897-1960), en visite dans un hôpital. 

Crédits : William Vanderson/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  BEVAN ANEURIN (1897-1960)  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Vers la société d'abondance »  : […] Entre 1951 et 1961, les nuages s'accumulent pendant que se construit pourtant une société de consommation promise à un bonheur que bien des auteurs dénoncent comme illusoire. La Grande-Bretagne est revenue sous la houlette des conservateurs. Trois Premiers ministres se succèdent : Winston Churchill jusqu'en 1955, où il cède la place à Anthony Eden qui, victime de l'échec de Suez et malade, doit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_14292

ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 7 540 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  De la « révolution silencieuse » aux crises des années 1960 et 1970 »  : […] Lorsqu'il arrive au pouvoir, en juillet 1945, le gouvernement Attlee, premier gouvernement travailliste à disposer d'une majorité absolue à la Chambre des communes, est doté d'un solide programme social. Celui-ci reprend la plupart des thèmes de réformes longuement débattues au Parlement, dans le pays et jusque dans les armées durant les deux dernières années de la guerre, après la publication du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/#i_14292

Pour citer l’article

Roland MARX, « BEVAN ANEURIN - (1897-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aneurin-bevan/