André-Charles COHEN

critique de cinéma, traducteur

ALLÉGRET YVES (1907-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 794 mots

Dans l'immédiat après-guerre, les cinéastes abordent une réalité sociale dont ils avaient dû se détourner. En France, le « réalisme poétique » vire au noir et adopte les couleurs poisseuses de nouveaux décors : villes mélancoliques, ports brumeux où les destins se scellent définitivement. C'est dans ce contexte que le cinéaste Yves Allégret tourne Dédée d'Anvers (1948), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-allegret/#i_0

ARTHUR JEAN, GLADYS GEORGIANNA GREENE dite (1905-1991)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 552 mots

Si l'avènement du cinéma parlant mit inexorablement fin à la carrière de nombreux comédiens, il favorisa par contre la trajectoire de Jean Arthur, née à New York en 1905, dotée d'une voix au registre voisin de celui que possédait Judy Holliday dans les années 1950.Très en avance sur l'époque, la comédienne allait populariser un personnage de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gladys-georgianna-arthur/#i_0

ASLAN GRÉGOIRE (1908-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 382 mots

Au début des années 1930, les grandes formations de jazz triomphent aux États-Unis, tandis que le mouvement s'amorce en Europe. En France, des lycéens de Janson-de-Sailly se regroupent autour de Ray Ventura, qui baptise sa formation du nom de Collégiens : au sein de cet orchestre, un fantaisiste d'origine arménienne v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-aslan/#i_0

BE HAPPY (M. Leigh)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 885 mots

Intitulé dans la version originale Happy-go-lucky (« Insouciant/e »), le nouveau film de Mike Leigh aurait pu être sous-titré « La mélancolie du bonheur », plutôt que Be Happy – une injonction qui réduit quelque peu le propos de l'auteur.Après Vera Drake (2004) – un personnage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/be-happy/#i_0

BOYER CHARLES (1899-1978)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 798 mots

Seul acteur à avoir su incarner une mythologie française à Hollywood, Charles Boyer a promené une nonchalance amusée tout au long de ses multiples apparitions à l'écran. Séducteur accrédité, il a choisi (en août 1978) une mort qui lui confère à jamais une aura romantique.Charles Boyer est né à Figeac, dans le Lot. Att […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-boyer/#i_0

BRYNNER YUL (1920-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 561 mots

Plus que comédien, pas tout à fait star, Yul Brynner, né à Vladivostok, appartenait à cette race d'acteurs dont la légende s'articule autour d'un rôle fétiche qui leur confère une dimension mythique, tout en entravant paradoxalement le déroulement de leur carrière. Dans le cas de Yul Brynner s'ajoutait l'exploitation d'un détail physique – sa calvitie – qui allait constituer son image de marque.Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yul-brynner/#i_0

CAGNEY JAMES (1899-1986)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 977 mots

On réduit trop souvent James Cagney à l'image du gangster paranoïaque, au débit rageur et saccadé, ou du « paumé » que l'Amérique désemparée des années 1930 n'a pas réussi à inclure dans son échelle de valeurs. Il serait toutefois bien injuste de ne garder de lui que le souvenir de ces personnages un peu névrosés, alors qu'il obtint son premier oscar, en 1942, avec La Parade de la g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-cagney/#i_0

CARRADINE JOHN (1906-1988)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 492 mots

Certains réalisateurs souhaitent constituer, à l'instar d'une troupe de répertoire théâtral, une famille d'acteurs qui les accompagnera tout au long de leur carrière cinématographique. Aux États-Unis, John Ford engageait ainsi, aux côtés des vedettes, des acteurs assez typés, tels Ward Bond ou John Carradine, Richmond Reed Carradine de son vrai nom. Né à N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carradine/#i_0

CASSEL JEAN-PIERRE (1932-2007)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 867 mots

Année 1950 : un film dans lequel Jacques Hélian et son orchestre tiennent la vedette, Pigalle Saint-Germain-des-Prés, marque la première apparition de Jean-Pierre Cassel à l'écran – il y incarne un danseur de be-bop dans les caves alors fameuses...Né à Paris, élève du cours Simon, il va multiplier les apparitions tout au long de la décennie, selon le parcours hiérarchisé de l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-cassel/#i_0

CAYATTE ANDRÉ (1909-1989)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 810 mots

Essentiellement connu pour ses films-plaidoyers en faveur d'une justice plus sereine, le réalisateur – avant Justice est faite qui inaugura en 1950 ce cycle d'œuvres « au service de grandes causes humanitaires » – avait tourné de nombreux films de prestige, avec les toutes grandes vedettes de l'époque, dans le contexte du cinéma de l'Occupation.André Cayatte est né en 1909 à Ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-cayatte/#i_0

COLBERT CLAUDETTE (1903-1996)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 584 mots

Durant trois décennies, Claudette Colbert aura incarné le type même de la femme déterminée et indépendante, aussi rompue aux échanges verbaux de la screwball comedy (comédie loufoque) qu'aux embûches d'implacables mélos qu'elle surmontait toujours avec une rare élégance.D'origine française, elle s'établit très jeune à New York avec sa famille. Elle fait ses premiers pas dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudette-colbert/#i_0

DALIO MARCEL (1899-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 552 mots

Dans le cinéma français des années 1930, les acteurs de composition connaissaient une période faste : délivrant les répliques les plus surprenantes, ils étaient un peu les héritiers des caricaturistes. En revanche, leurs emplois étaient strictement délimités par leur physique ; ils ne pouvaient accéder aux grands « premiers rôles » réservés aux acteurs satisfaisant aux canons de la « beauté classi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-dalio/#i_0

DAQUIN LOUIS (1908-1980)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 554 mots

Le cinéaste Louis Daquin débuta pendant l'Occupation, en 1941, avec le film Nous les gosses. À revoir ce film, on sent que le réalisateur essayait, par le biais d'un groupe d'écoliers, de lancer un appel à la résistance du peuple français. Cet appel à l'entraide et à la solidarité qui veut lier tous ces jeunes enfants est une des dominantes de l'œuvre du réalisateur. Louis Daqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-daquin/#i_0

DAVIS BETTE (1908-1989)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 1 166 mots

Née le 5 avril 1908 à Lowell dans le Massachusetts, Bette Davis étudie l'art dramatique durant ses années de lycée. Elle débute vers la fin des années 1920 dans des spectacles de Broadway et connaît un premier succès personnel en 1929 dans Broken Dishes de Martin Flavin, au côté de Donald Wood. Selon un processus classique à l'époque, un « talent scout » de la firme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bette-davis/#i_0

DELANNOY JEAN (1908-2008)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 1 240 mots

Lors de la première véritable édition du festival de Cannes, en 1946, la « victoire du cinéma français » fut attribuée à La Symphonie pastorale. Le film célébrait à la fois le retour de Michèle Morgan des États-Unis et le savoir-faire de son réalisateur Jean Delannoy.Disparu à l'âge de cent ans, ce metteur en scène, né en 1908 à No […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-delannoy/#i_0

DESAILLY JEAN (1920-2008)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 920 mots

Réalisé en 1942 par Louis Daquin, Le Voyageur de la Toussaint constitue l'une des meilleures transpositions de Simenon à l'écran. Pour sa première apparition au cinéma, Jean Desailly, né en 1920 à Paris et diplômé du Conservatoire, impose un personnage de jeune premier réservé, fragile d'apparence mais toujours résolu. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-desailly/#i_0

DEWAERE PATRICK (1947-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 639 mots

Avec les cinéastes de la nouvelle vague s'imposa un nouveau type d'acteurs plus libres, affranchis des codes de la séduction classique, plus instinctifs que les « comédiens » traditionnels. À la fin de la décennie, un trait s'ajoutait à ce style de jeu en roue libre, une sorte de dérision et de désenchantement... Les comédiens du Café de la Gare suren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-dewaere/#i_0

DORZIAT GABRIELLE (1880-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 539 mots

Silhouette familière du cinéma français, personnage éminemment victorien, Gabrielle Dorziat, née Marie Odile Léonie Gabrielle Sigrist, aura prouvé que l'on peut faire une grande carrière, et atteindre à la popularité, sans avoir accès – au cinéma du moins – aux premiers rôles.Élève du Conservatoire, elle assure les créations, dans les années 1920, de tous les « grands » dramaturges de l'époque : H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabrielle-dorziat/#i_0

DUFLOS HUGUETTE (1891-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 464 mots

Associée dans la mémoire du spectateur au personnage de Mathilde Strangerson, la fille du célèbre professeur du Mystère de la chambre jaune et du Parfum de la dame en noir, adaptés au cinéma par Marcel L'Herbier en 1930, la comédienne Huguette Duflos avait déjà connu de nombreux succès à l'époque du cinéma mue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huguette-duflos/#i_0

FERNANDEL FERNAND CONTANDIN dit (1903-1971)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 655 mots

Fernand Joseph Désiré Contandin dit Fernandel débuta au music-hall comme enfant prodige avant de devenir un des rois du comique troupier. À cette époque, la décentralisation était effective : on pouvait devenir vedette à Marseille avant de recevoir le sacre parisien. Son numéro bien rôdé, Fernandel « monte » à Paris et débute à Bobino. Itinéraire désormais c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernandel/#i_0

FLOREY ROBERT (1900-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 722 mots

Le metteur en scène Robert Florey restera dans les mémoires comme le témoin privilégié de l'élaboration des premiers studios hollywoodiens, comme l'historien qui a su restituer toute l'ambiance de La Mecque du cinéma, et surtout comme un artisan ayant occupé diverses fonctions : il a été correspondant de presse, scénariste, découvreur de talents et, surtout, maître du récit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-florey/#i_0

FREY SAMI (1937- )

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 592 mots

Dans La Bête dans la jungle, pièce de théâtre adaptée par Marguerite Duras du court récit d'Henry James, les deux protagonistes démontent le mécanisme du langage, tentent d'en percer l'opacité, débusquant la violence dissimulée dans les mots... Nul mieux que Sami Frey, interprète de la pièce au côté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sami-frey/#i_0

GORDON RUTH (1896-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 524 mots

Né en 1896 à Quincy (Massachusetts), Ruth Gordon avait commencé sa carrière dans des films muets produits à Fort Lee (Camille, 1915 ; The Whirl of Life, ibid.). Elle la poursuivit à Broadway où, en 1937, elle donne une interprétation peu conventionnelle de Nora, héroïne de Maison de poupée d'Ibsen. Sa prestation insoli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruth-gordon/#i_0

GRAHAME GLORIA (1929-1981)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 412 mots

Certaines vedettes ont accédé au rang de mythe dans l'imaginaire des spectateurs par le biais d'une particularité physique (le « regard » de Laureen Bacall) ou vestimentaire (l'imperméable d'Humphrey Bogart), voire d'un accessoire (les gants de Rita Hayworth dans Gilda). Sans incarner ainsi un sex-symbol ni attei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gloria-grahame/#i_0

GRANGIER GILLES (1911-1996)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 688 mots

Auteur d'une abondante mais inégale filmographie, fortement critiqué lors de l'avènement de la nouvelle vague, Gilles Grangier a signé d'incontestables réussites dans le domaine du « polar » à la française ou des films d'atmosphère à la Simenon. Après avoir été assistant à la mise en scène, il commence sa carrière en 1943, en dirigeant Noël-Noël dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-grangier/#i_0

GRANT ARCHIBALD ALEXANDER LEACH dit CARY (1904-1986)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 914 mots

Si, dans les années 1930, le cinéma italien avait créé un univers de « téléphones blancs », Hollywood, dans ses films, avait également su concevoir un environnement sans aspérités, où les stars évoluaient avec élégance et nonchalance, tout en s'adaptant aux situations les plus trépidantes des screwball comedies. Le jeune comédien Cary G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grant-archibald-alexander-leach-dit-cary/#i_0

HAYWORTH RITA (1918-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 856 mots

En période économique faste, les studios hollywoodiens avaient conçu un star-system draconien et hautement compétitif : chaque « major company » devait créer une vedette qui, en contrepartie, allait travailler sept ans sous la bannière de la firme. Sous la férule de Harry Cohn, dirigeant de la Columbia, Rita Hayworth devint la star la plus identifiable de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-hayworth/#i_0

HELLMAN LILIAN (1905-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 460 mots

En 1981, Elizabeth Taylor choisit pour sa rentrée théâtrale à Broadway la pièce The Little Foxes (1939), de la dramaturge Lilian Hellman. Adaptée à l'écran sous le titre La Vipère par William Wyler en 1941 et jouée par Bette D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lilian-hellman/#i_0

HOWARD TREVOR (1916-1998)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 609 mots

En 1945, acclamé dans les festivals, le film de David Lean Brève Rencontre marque l'apogée du style documentariste anglais. Ses deux interprètes, étonnants de justesse et de charme, servent avec rigueur et précision le propos du réalisateur. Il s'agit de Celia Johnson et de Trevor Howard. Celui-ci fut la parfaite incarnation de l'ambig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trevor-howard/#i_0

HUDSON ROCK (1925-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 482 mots

Roy Fitzgerald est né à Winnetka, dans l'Illinois. Il débute sous le nom de Rock Hudson dans Les Géants du ciel de Raoul Walsh, aux côtés de Robert Stack, et fait ses classes dans de nombreuses productions de la firme Universal, d'où émergent Winchester 73 d'Anthony Mann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-hudson/#i_0

JACOBSON ULLA (1929-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 538 mots

En 1951, la sélection suédoise du festival de Cannes, Elle n'a dansé qu'un seul été, du réalisateur Arne Mattsson, connaissait un beau succès de scandale pour des raisons qui seraient jugées, aujourd'hui, bien surprenantes : un jeune comédien et sa partenaire féminine se baignaient en toute spontanéité dans le plus simple appareil ! Si le film n'imposa pas véritablement le nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulla-jacobson/#i_0

JÜRGENS CURD (1915-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 436 mots

Grand comédien de théâtre et vedette de nombreux films allemands des années 1930 et 1940 – dont la plupart restent inconnus du public français, à l'exception de Valse royale, Opérette ou L'Ange à la trompette – Curd Jürgens né à Solin (Bavière) ne trouvera la consécration internationale qu'en 1955 avec un film de Hel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/curd-jurgens/#i_0

KAYE DANNY (1913-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 567 mots

À Broadway en 1941, Lady in the Dark, une « pièce musicale » écrit par Kurt Weill, fait courir tous les New-Yorkais. Dans un rôle secondaire, un jeune comédien joue sur l'absurdité du langage, dans un registre peu éloigné au fond de celui de Raymond Devos : Danny Kaye (de son vrai nom David Daniel Kaminsky, né à New York en 1913) venait ainsi de définir son style et d'attirer l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danny-kaye/#i_0

KELLY GRACE (1928-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 650 mots

Selon une conception quelque peu manichéenne de la femme à l'écran dans les années 1950, certains producteurs et réalisateurs hollywoodiens faisaient hésiter le héros masculin entre deux sortes de femmes : l'angélique, lisse de toute passion, revue et corrigée par l'éthique puritaine du « Code Hays », et la femme tentatrice, au passé toujours chargé. C'est ainsi que la jeune Grace Kelly – découver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace-kelly/#i_0

KING HENRY (1892-1982)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 660 mots

Avant de débuter au cinéma comme acteur vers 1912, Henry King avait participé à de nombreux spectacles de vaudeville et de théâtre itinérant. Il poursuivit son expérience de comédien jusqu'au début des années vingt, et se convertit à la réalisation en 1916. Cette première période « primitive » exalte essentiellement l'esprit pionnier américain. Le souci majeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-king/#i_0

LEROY MERVYN (1900-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 684 mots

Au début des années 1930, prenant en considération les nouveaux paramètres sociaux-économiques, les frères Warner axent la politique de leur studio sur deux pôles bien précis : la comédie musicale et le film social, qui dénonce les tares d'un système réputé infaillible. Deux films illustrent cette dernière conception : Little Caesar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mervyn-leroy/#i_0

LUGUET ANDRÉ (1892-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 660 mots

Né à la fin du siècle dernier, André Luguet a illustré, tout au long de sa carrière, la souplesse de ces comédiens qui ont su évoluer avec les techniques du cinématographe et adapter leur personnalité à toute une variété d'emplois fonctionnels et typés.Le sourire narquois, la tranquillité britannique, alliés à une diction phrasée, scandée, mais sans grandiloquence, ont permis à cet éternel « gentl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-luguet/#i_0

MARQUET MARY (1885-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 505 mots

La gloire de la comédienne Mary Marquet, née à Saint-Pétersbourg en 1885, se situe principalement dans les années 1920 et 1930. Fille d'acteurs, c'est à Sarah Bernhardt qu'elle doit d'avoir découvert les joies du théâtre. Son physique, son indiscutable présence allaient l'imposer dans les grands rôles classiques du répertoire : Athalie et Phèdre notamment. Son jeu théâtral fut la synthèse des méth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-marquet/#i_0

MARVIN LEE (1924-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 467 mots

Pour être intronisé gangster dans le gotha hollywoodien, il fallait, outre une présence physique certaine, être capable de commettre un acte des plus spectaculaires : pour James Cagney, ce fut le fameux pamplemousse écrasé sur le visage de Jean Harlow, pour Lee Marvin, une cafetière bouillante prestement expéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-marvin/#i_0

MASON JAMES (1909-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 699 mots

Né dans le Yorkshire en 1909, James Mason découvre le théâtre à Cambridge où il fait de solides études. S'écartant très vite du style de théâtre qui faisait fureur dans le West End, il devient pensionnaire de l'Old Vic, et interprète Shakespeare et Pirandello aux côtés de Charles Laughton et d'Elsa Lanchester. Un des producteurs les plus importants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-mason/#i_0

MILLAND RAY (1905-1986)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 851 mots

Ray Milland, de son vrai nom Reginald Truscott-Jones, est né à Neath (Royaume-Uni) en 1905. Bien avant la vague d'acteurs britanniques qui furent annexés par les studios américains, ce comédien d'origine galloise tenta sa chance à Hollywood, sur les conseils d'Anita Loos, auteur des Hommes préfèrent les blondes. Il possédait alors, acqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-milland/#i_0

OBERON MERLE (1911-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 589 mots

Dans les années 1930, Hollywood recherchait des beautés de type exotique pouvant évoquer, dans de somptueuses superproductions, les fastes et les mystères des îles ou de l'Extrême-Orient. Il faut savoir gré pourtant au producteur Samuel Goldwyn de ne pas avoir cantonné la jeune Merle Oberon, dont le physique illustrait parfaitement cette conception des stu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merle-oberon/#i_0

PALMER LILLI (1914-1986)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 794 mots

Lilli Palmer appartient à cette race très rare de comédiennes qui transcendent l'appellation quelque peu banalisée de vedette « internationale ». Peu d'actrices, en effet, auront irradié autant de charme, d'intelligence et de passion pour les langues que cette femme qui passa avec bonheur des scènes de Broadway à celles de Paris ou de Londres.Née à Posen en Allemagne (aujourd'hui Poznań, Pologne), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lilli-palmer/#i_0

PAN HERMÈS (1910-1990)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 341 mots

D'origine grecque, né à Memphis (Tennessee) sous le nom de Panatogiopoulos, Hermès Pan fut d'abord danseur à Broadway avant de devenir le chorégraphe le plus en vue des studios hollywoodiens.Si Busy Berkeley poursuivait ses délires chorégraphiques de style Art déco dans les studios de la Warner Bros, la firme R.K.O. mit à profit les talents d'Hermès Pan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermes-pan/#i_0

PERRIN JACQUES (1941- )

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 523 mots

Jacques Perrin est né en 1941 à Paris sous le nom de Jacques Simonet. Après être entré au Conservatoire d'art dramatique, il débute au théâtre en 1958 dans L'Année du bac, une pièce sur les attentes des lycéens de l'époque, qui triomphe à Paris. Parmi ses jeunes interprètes, Sami Frey et Jacques Perrin, alors âgé de dix-sept ans. Remarq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-perrin/#i_0

PICKFORD MARY (1893-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 592 mots

Archétype de la star du cinéma muet telle que Hollywood l'avait conçue dans son âge d'or, Mary Pickford avait réussi à incarner, aux alentours de la Première Guerre mondiale, cette petite « fiancée de l'Amérique » aux vertus cardinales, entretenant avec tout le pays une liaison amoureuse qui ne s'est jamais démentie, tout en restant la star inaccessible, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-pickford/#i_0

PIDGEON WALTER (1897-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 604 mots

Dans les années 1940, les studios M.G.M., soucieux de participer à l'effort de guerre, désiraient produire un film de prestige exaltant les vertus d'une famille anglaise face à l'adversité et constituant également un rôle sur mesure pour leur principale vedette à l'époque : Greer Garson. Le coup de génie fut de lui trouver un partenaire idéal en la personne de Walter Pidgeon, qui avait déjà joué a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-pidgeon/#i_0

POLIGNY SERGE DE (1903-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 459 mots

Il existe, dans la filmographie de la plupart des réalisateurs, même s'ils n'ont été que d'honnêtes artisans dans un système de production qui ne favorisait pas toujours les films d'auteur, une œuvre phare, soit par la qualité du scénario, soit par celle de l'interprétation. Ainsi, Serge de Poligny mériterait-il d'être réévalué, ne serait-ce que pour Le Baron fantôme (1943) réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-de-poligny/#i_0

PRÉJEAN ALBERT (1898-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 595 mots

Le nom d'Albert Préjean est étroitement associé au cinéma du samedi soir des années 1930. Comédien extrêmement populaire de l'avant-guerre, chanteur, voire cascadeur, il sut au mieux utiliser ses dons, les adaptant avec modestie à l'évolution des techniques cinématographiques. Sa personnalité simple et directe permit l'identification totale du spectateur, et cela en une période où le mythe de la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-prejean/#i_0

RAIMU JULES MURAIRE dit (1883-1946)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 732 mots

Doté d'une étonnante présence physique, Jules Auguste César Muraire, comédien né à Toulon, fit ses premières armes au music-hall, comme de nombreux artistes de sa génération. Il anima avec succès les revues du concert Mayol avant de devenir une extraordinaire « bête de théâtre » dans Marius, dès la création de la pièce, en 1929. Il imposait son naturel de comédien, à une époque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimu/#i_0

REDGRAVE MICHAEL (1908-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 779 mots

À l'instar des grands comédiens britanniques de sa génération ou de ceux qui furent quelque peu plus âgés que lui – Laurence Olivier, Ralph Richardson, John Gielgud –, Michael Redgrave se sera ingénié à exprimer sur les scènes londoniennes l'intériorité de personnages démesurés et à extirper toute la petitesse, l'angoisse et la faiblesse de la desti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-redgrave/#i_0

RICH CLAUDE (1929-2017)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 532 mots

Formé à l'école du Conservatoire, avec pour condisciples Jean-Paul Belmondo, Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort, le comédien Claude Rich, né le 8 février 1929 à Strasbourg, s'est impliqué avec la même fer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-rich/#i_0

RICHARDSON RALPH (1902-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 504 mots

À l'instar de celui des comédiens de sa génération (Laurence Olivier ou John Gielgud), l'itinéraire de l'acteur Ralph Richardson est passé tout naturellement de Shakespeare à Pinter. Après avoir servi pendant plus de quarante ans les grands textes classiques et avoir fait ressortir l'ambiguïté, la fureur et l'humilité propres au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-richardson/#i_0

RICHARDSON TONY (1928-1991)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 426 mots

En 1956, la pièce de John Osborne, Look Back in Anger (La Paix du dimanche), enflamme le public de la Royal Court. Dirigée par Tony Richardson, codirecteur de la salle, cette œuvre va susciter tout un mouvement artistique, qui conteste l'establishment : les Jeunes Gens en colère seront des « hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tony-richardson/#i_0

RICHARD-WILLM PIERRE (1896-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 464 mots

Influencé par la littérature dite d'évasion, le cinéma populaire des années 1930 faisait endosser l'uniforme à des comédiens d'une certaine prestance, à la diction grave – sans doute pour rivaliser avec les acteurs hollywoodiens – qui correspondaient à une certaine idée du héros romantique. L'acteur Pierre Richard-Willm s'est prêté de bonne grâce à ce « jeu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-richard-willm/#i_0

ROBERT YVES (1920-2002)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 883 mots

Dans le Saint-Germain-des-Prés de l'après-guerre, le cabaret La Rose rouge constituait un formidable vivier de comédiens rompus à toutes les disciplines du spectacle. Parmi eux, Yves Robert, né à Saumur le 19 juin 1920. Formé à l'école du Grenier-Hussenot, il alterne, comme tant d'acteurs de sa génération, le mime, le cabaret, le cinéma et le théâtre, où il reçoit le prix du meilleur comédien pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-robert/#i_0

RONET MAURICE (1927-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 629 mots

Chaque décennie est illustrée au cinéma par un film-synthèse du paysage socio-économique de l'époque – Entrée des artistes en 1939, Rendez-Vous de juillet en 1949, Les Tricheurs en 1958 – qui a en outre le mérite de faire découvrir de jeunes comédiens, aptes à traduire le « malaise de vivre » dans tel ou tel contexte. C'est ainsi que dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-ronet/#i_0

RUSSELL KEN (1927-2011)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 822 mots

Ken Russell est né en 1927 à Southampton. Avant de réaliser son premier long-métrage, il acquiert une réputation de documentariste grâce à ses portraits de compositeurs, tels Prokofiev ou Elgar. Avec ces téléfilms de facture apparemment classique, voire à vocation pédagogique, Ken Russell met en place un style déjà très personnel. Il aborde ensuite le cinéma de fiction avec French D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ken-russell/#i_0

SCHLESINGER JOHN (1926-2003)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 605 mots

John Schlesinger est né à Londres en 1926. Après des débuts comme acteur, il se tourne vers la mise en scène. À partir des préceptes mis en pratique à la fin des années 1950 par les tenants du Free Cinema (Lindsay Anderson, Karel Reisz, Tony Richardson), le réalisateur tourne en 1961 Terminus, documentaire de moyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-schlesinger/#i_0

SCOTT RANDOLPH (1898-1987)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 309 mots

En 1962, le film de Sam Peckinpah, Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country), précédait la vague des westerns tournés en Italie et célébrait l'un des genres les plus mythiques de Hollywood, grâce à la nostalgique présence de Joël Mac Crea et surtout de Randolph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/randolph-scott/#i_0

SEBERG JEAN (1938-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 531 mots

Dans les années 1930 et 1940, les conventions hollywoodiennes voulaient que les grands classiques de la littérature (Roméo et Juliette, La Dame aux camélias, Les Hauts de Hurlevent) fussent interprétés par les grands acteurs de l'époque, même s'ils avaient largement dépassé l'âge du rôle. Le metteur en scène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-seberg/#i_0

SPIEGEL SAM (1903-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 701 mots

L'industrie du cinéma américain regrette parfois, après avoir longtemps condamné leur dictature, les grands producteurs des années 1940 et 1950. Sam Spiegel fut l'un de ces ultimes « nababs » décrits sans complaisance par Scott Fitzgerald dans son roman posthume. Curieux déterminisme de l'histoire : The Last Tycoon fut le dernier film produit par Sam Spiegel en 1976. S'il fut u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-spiegel/#i_0

STANWYCK BARBARA (1907-1990)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 668 mots

N'ayant jamais appartenu à un studio, Barbara Stanwyck (de son vrai nom Ruby Stevens) – en dépit ou à cause de la diversité de son registre d'actrice – est moins reconnue aujourd'hui que Bette Davis ou Joan Crawford, stars de la même envergure. Aussi à l'aise dans la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbara-stanwyck/#i_0

SYLVIA GABY (1920-1980)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 614 mots

Tout comme le film de Marc Allégret, Entrée des artistes, la pièce Altitude 3200, créée en 1938, a contribué à la révélation de nombreux jeunes talents, dont une jeune fille rousse aux grands yeux interrogateurs et quelque peu pervers : Gaby Sylvia, de son vrai nom Gabrielle Zignani, née à Cesena (Italie), et disparue pendant l'été de 1980. Cette comédienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaby-sylvia/#i_0

TESSIER VALENTINE (1892-1981)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 825 mots

Lorsque Jean Renoir entreprit la réalisation de Madame Bovary (1934), il souhaitait théâtraliser le personnage d'Emma, lui ôter sa dimension romanesque pour en accentuer le symbolisme. Seule une comédienne ayant une solide expérience pouvait illustrer son parti pris : il choisit alors pour interprète Valentine Tessier, qui sut parfait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentine-tessier/#i_0

USTINOV PETER (1921-2004)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 590 mots

Auteur d'une vingtaine de pièces de théâtre, de plusieurs scénarios et d'une dizaine de livres, interprète de plus de 40 films, Peter Ustinov a fait montre au cours de son existence d'un éclectisme éblouissant. Nul autre mieux que Max Ophuls ne sut mettre en valeur les multiples facettes de l'acteur. Dans Lola Montès (1955), le réalisateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-ustinov/#i_0

VALÈRE SIMONE (1921-2010)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 815 mots

Avec Jean Desailly, dont elle fut la compagne durant plus de soixante ans, Simone Valère – de son vrai nom Simone Gondolf – aura vécu une des aventures théâtrales les plus exaltantes du xxe siècle.Née en 1921 à Paris, l'actrice, après avoir suivi les cours de René Simon et être entrée au Conservatoire, déb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simone-valere/#i_0

WEISSMULLER JOHNNY (1904-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN, 
  • E.U.
  •  • 1 286 mots

Homme-poisson puis homme-singe, Johnny Weissmuller mena avec bonheur une double carrière. Cet Apollon des bassins fut d'abord la première star de la natation, sport qui gagna, grâce à ses exploits des jeux Olympiques de 1924 et de 1928, son statut de deuxième discipline olympique, après l'athlétisme. Puis il i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-weissmuller/#i_0

WEST MAE (1893-1980)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 582 mots

1926 : la police envahit un grand théâtre de Broadway qui affichait la pièce Sexe. Objet du litige : l'actrice Mae West, qui venait d'être intronisée « grande prêtresse de la sexualité ».Ce rôle, la comédienne l'a tenu sans défaillance au cours d'une carrière d'une exceptionnelle longévité. Née à New York, elle débute, curieusement, comme une « petite Shirley Temple » dans des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mae-west/#i_0

WOOD NATALIE (1938-1981)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 676 mots

Les acteurs de Hollywood, dans les années 1940, prétendaient avec ironie qu'il fallait s'abstenir de jouer avec « un chien ou un enfant » ! Orson Welles en fit l'expérience dans un film intitulé Demain viendra toujours d'Irving Pichel (1946), car sa petite partenaire avait selon lui « un talent terrifiant ». La très jeune Natalie Wood n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/natalie-wood/#i_0

YANNE JEAN (1933-2003)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 666 mots

Jean Yanne – de son vrai nom Jean Gouyé – est né à Paris en 1933. Journaliste, puis animateur à Radio-Luxembourg et Europe 1, notamment avec Jacques Martin, il débute au cinéma, en 1963, dans La Femme spectacle de Claude Lelouch, film qui fut interdit par la censure. Alain Jessua lui confie u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-yanne/#i_0