WALSH RAOUL (1887-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la même génération que John Ford et que Howard Hawks, Raoul Walsh est le troisième grand cinéaste classique de l'âge d'or de Hollywood. À l'instar de Ford ou de Hawks, il ne s'est pas cantonné dans un genre ; il est toutefois resté fidèle à ses thèmes personnels, au fil des divers scénarios imposés par les studios. Comme eux, il fut un important réalisateur du muet, avant de poursuivre son œuvre dans le cinéma parlant. Lui aussi connut une vie très mouvementée avant de faire du cinéma : ce n'était pas un intellectuel mais un homme d'action, qui a vécu le cinéma comme une aventure.

L'aventurier de Hollywood

Fils d'un émigré irlandais, Raoul Walsh est né à New York en 1887. Son père était un dessinateur de vêtements très bien introduit dans la société cultivée de New York, et le jeune Raoul rencontra chez ses parents nombre d'écrivains, dont Mark Twain. Il avait beaucoup d'admiration pour sa mère, mi-irlandaise mi-espagnole, dont la beauté le fascinait (on peut trouver le reflet de cette fascination dans le personnage d'Yvonne de Carlo, la belle métisse de Band of Angels). Walsh avait une quinzaine d'années à la mort de sa mère ; il quitte alors New York, et s'embarque comme mousse sur le bateau d'un de ses oncles, qui commerçait avec La Havane. Lors d'une escale à Vera Cruz, à la suite d'une tempête, le jeune homme apprend à manier le lasso et devient cow-boy. Ses aventures, narrées avec beaucoup d'humour dans son autobiographie Each Man in His Time, donneront plus tard à ses westerns leur couleur et leur authenticité : Walsh ne peint pas un Ouest mythique, mais celui qu'il a connu dans sa jeunesse ; après une expérience comme aide-chirurgien (au Far-West !), il revient à New York. Il est acteur au théâtre, puis au cinéma – encore balbutiant – dans les petits films du français Émile Couteau (1913). C'est ainsi qu'il rencontre Griffith (rencontre détermi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégé de lettres modernes, éditeur

Classification


Autres références

«  WALSH RAOUL (1887-1980)  » est également traité dans :

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Welles et Bogart »  : […] Le coup de force de Citizen Kane (1941) sera aussi déterminant pour les vingt années à venir que celui, en son temps, de Naissance d'une nation . En 1915 s'affirmait l'unité américaine ; en 1941, cette unité se brise en la personne d'un Américain exemplaire. Le journaliste qui enquête sur la personnalité fabuleuse du citoyen Kane ne réunit que des bribe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_17457

FLYNN ERROL (1909-1959)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 940 mots
  •  • 1 média

« J'ai vécu, et bien vécu, comme un glouton qui mord dans la vie à pleines dents... J'ai connu l'aventure, le romanesque, le sport, et je me suis efforcé de leur donner un sens... » C'est ainsi que l'acteur hollywoodien Errol Flynn résume sa vie dans son autobiographie, Mes 400 Coups ( My Wicked, Wicked Ways ), à cinquante ans, peu avant sa mort en 1959 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/errol-flynn/#i_17457

GABLE CLARK (1901-1960)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une figure héroïque »  : […] Parmi de nombreux films d'action dont il est parfois le seul atout, Clark Gable, comme son rival bondissant de toujours, Errol Flynn, a trouvé en Raoul Walsh un réalisateur capable de cerner sa véritable personnalité. Dans The Tall Men ( Les Implacables , 1955), il interprète le rôle de l'ancien combattant sudiste Ben, qui aspire à la paix et au repos, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clark-gable/#i_17457

Voir aussi

Pour citer l’article

Christophe MERCIER, « WALSH RAOUL - (1887-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-walsh/