FLOREY ROBERT (1900-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le metteur en scène Robert Florey restera dans les mémoires comme le témoin privilégié de l'élaboration des premiers studios hollywoodiens, comme l'historien qui a su restituer toute l'ambiance de La Mecque du cinéma, et surtout comme un artisan ayant occupé diverses fonctions : il a été correspondant de presse, scénariste, découvreur de talents et, surtout, maître du récit fantastique, justement apprécié grâce à deux « mythes » cinéphiliques : Double Assassinat dans la rue Morgue (1932) et La Bête aux cinq doigts (1945).

Robert Florey, né à Paris, s'était intéressé très jeune au Cinématographe et avait vu travailler Georges Méliès. Ce nouveau moyen d'expression lui apparut très vite comme la synthèse de diverses formes d'art. Il est d'abord l'assistant de Louis Feuillade. En 1921, écrivant des articles dans la revue Cinémagazine – ce qui lui semblait déjà la meilleure façon d'élaborer une théorie sur un « art » en plein mouvement –, il se voit proposer une place de correspondant de la revue aux États-Unis. Cette même année, il s'embarque pour Hollywood où naissent les premiers studios, des studios qui, après quelques années d'activité seulement, fonctionnent déjà comme des usines à rêves. Il va d'abord « faire ses classes » en tant qu'agent de publicité de Mary Pickford et Douglas Fairbanks Senior, au sommet de leur carrière, puis comme impresario de Rudolph Valentino en Europe. Il va passer très vite derrière la caméra. Son itinéraire est classique : il est d'abord assistant auprès de nombreux metteurs en scène, puis il tourne une série de courts-métrages. En 1928, il conçoit une « Skyscraper Symphony » pour la firme Paramount, qui lui propose de réaliser Coconuts, premier film des Marx Brothers (1929).

Adepte de la nouvelle technique du « parlant », [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André-Charles COHEN, « FLOREY ROBERT - (1900-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-florey/