DESAILLY JEAN (1920-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisé en 1942 par Louis Daquin, Le Voyageur de la Toussaint constitue l'une des meilleures transpositions de Simenon à l'écran. Pour sa première apparition au cinéma, Jean Desailly, né en 1920 à Paris et diplômé du Conservatoire, impose un personnage de jeune premier réservé, fragile d'apparence mais toujours résolu. Le comédien, ainsi révélé, va entamer un parcours exemplaire au cinéma et au théâtre. Pensionnaire à la Comédie-Française, il quittera la sécurisante Maison de Molière pour intégrer de 1946 à 1968 la Compagnie Renaud-Barrault, alors installée au Théâtre Marigny. Avec sa compagne Simone Valère, rencontrée sur le tournage du film de Daquin, Jean Desailly va former un couple de théâtre modèle, toujours soucieux de servir les grands textes. Il participe à de mémorables productions. Citons notamment l'Amphitryon de Molière, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, où il joue tour à tour les deux rôles principaux, Les Fausses Confidences, de Marivaux, ou encore Pour Lucrèce, de Jean Giraudoux. Jean Desailly déploie également sa technique et sa fantaisie dans Occupe-toi d'Amélie de Feydeau, qu'il interprétera au cinéma en 1949, sous la direction de Claude Autant-Lara.

Simone Valère

Simone Valère

Photographie

Simone Valère et Jean Desailly, dans l'adaptation par Louis Daquin du roman de Simenon Le Voyageur de la Toussaint (1942). 

Crédits : Coll. Tout le cinéma/ D.R.

Afficher

Parallèlement, Jean Desailly enchaîne les rôles au cinéma. Il est particulièrement remarqué dans Le Jugement dernier de René Chanas (1945), où il incarne avec grande sensibilité un fils de collaborateur – rôle tenu par Louis Seigner –, ou encore dans La Symphonie pastorale de Jean Delannoy (1946), où il interprète le fils d'un pasteur, au côté de Michèle Morgan.

Jean Desailly sait toujours jouer avec justesse, même dans de petits films de série comme Amour, délices et orgues (1947), innocente comédie musicale, ou Carré de valets du même A [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  DESAILLY JEAN (1920-2008)  » est également traité dans :

VALÈRE SIMONE (1921-2010)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

Avec Jean Desailly, dont elle fut la compagne durant plus de soixante ans, Simone Valère – de son vrai nom Simone Gondolf – aura vécu une des aventures théâtrales les plus exaltantes du xx e  siècle. Née en 1921 à Paris, l'actrice, après avoir suivi les cours de René Simon et être entrée au Conservatoire, débute dans le film d'une génération, Premier Rendez-vous (1941). Elle y incarne une jeune c […] Lire la suite

Pour citer l’article

André-Charles COHEN, « DESAILLY JEAN - (1920-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-desailly/