RAIMU JULES MURAIRE dit (1883-1946)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Doté d'une étonnante présence physique, Jules Auguste César Muraire, comédien né à Toulon, fit ses premières armes au music-hall, comme de nombreux artistes de sa génération. Il anima avec succès les revues du concert Mayol avant de devenir une extraordinaire « bête de théâtre » dans Marius, dès la création de la pièce, en 1929. Il imposait son naturel de comédien, à une époque où le jeu était assez surchargé. Le cinéma allait très vite s'emparer de cet acteur, indéfectiblement associé à ce rôle de père, bougon et hâbleur mais désemparé malgré son imposant personnage. Donnant des lettres de noblesse à des mots conventionnels, Raimu fit de la célèbre partie de cartes un morceau de bravoure, digne de ces fameux mots de dialoguiste, tant imités depuis sans être jamais égalés. Il tourna la trilogie de Marcel Pagnol Marius (1931), Fanny (1932), César (1936), en compagnie des mêmes acteurs qui formaient un microcosme provençal régi par une morale sévère... que l'on s'empressait vite de contourner.

Au début des années 1930, Raimu joue également dans des films de série, qui sont révélateurs du paysage mental de la France de l'époque : Les Gaietés de l'escadron (1932), Ces messieurs de la Santé (1934), L'École des cocottes (1935). Il y incarne avec jubilation banquiers véreux ou capitaines d'opérette... Le cinéma du samedi soir adaptait alors de nombreux vaudevilles à succès. Raimu alterne ainsi Sacha Guitry (Faisons un rêve, 1937), Flers et Cavaillet, Louis Verneuil : la plupart de ces films ne sont pas des « films de réalisateur » au sens actuel du mot, mais des films de comédiens-Protée, capables d'affronter les pires situations. Mais Raimu était soucieux des équipes avec lesquelles il tournait ; il ne songeait pas à faire un unique numéro d'acteur. De cette époque émergent deux grandes compositions : L'Étrange M. Victor, tourné en 1938 par Jean Grémillon, et La Femme du boulanger, réalisé la mêm [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André-Charles COHEN, « RAIMU JULES MURAIRE dit (1883-1946) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimu/